LinkedIn Twitter Facebook
Circulation
Les vignettes Crit'air obligatoires
à Paris

Après Grenoble, qui les a imposées aux véhicules utilitaires dès le 1er janvier, à partir d'aujourd'hui, tous les véhicules circulant à Paris doivent arborer leur vignette Crit'air. On rappelle qu'il y en a de six couleurs différentes correspondant à un niveau de pollution et que les véhicules les plus anciens, considérés comme les plus polluants, ne peuvent plus circuler intra-muros entre 8h et 20h. L'instauration des vignettes marque aussi la fin de la circulation alternée qui sera, en cas de pic de pollution, remplacée par la « circulation différenciée ». Si au début, une certaine tolérance est de mise, les conducteurs n'arborant pas de vignette s'exposeront à terme à une amende de 68€ et de 135€ pour les poids lourds (voir NLF n° 33). Selon Christophe Najdovski, l'adjoint d'Anne Hidalgo en charge des transports, seulement 3% des véhicules polluants seront ciblés par les restrictions de circulations en 2017. Ce 3% est responsable, selon lui, de près de 15% des pollutions. Et la Mairie de Paris ne compte pas en rester là. Lors des vœux pour 2017, elle a annoncé d'autres mesures qui ne vont pas faciliter la vie des quelques 600.000 véhicules (dont 100.000 destinés au transport de marchandises) qui circulent quotidiennement dans la capitale : piétonisation de rues ou même de secteurs entiers (Marais), augmentation du ticket de stationnement et des amendes pour les non-payeurs, aménagement de pistes cyclables, mise en service d'un tram-bus électrique sur les quais hauts de la rive droite, interdiction totale des véhicules diesel pour 2020. SLG


Les vignettes
Crit'Air
obligatoires
dès aujourd'hui


GLS termine
2016
en beauté


Les conteneurs
ont le vent
en poupe
à Dunkerque


Crash d'un avion
cargo turc


Nouvelles
interdictions
de circuler
pour 2017
 
 
 


Record pour
les navettes
d'Eurotunnel


Différend
OMI-UE
sur la pollution
maritime


L'info décalée :
Choisir son camp
Résultats
GLS termine 2016 en beauté

La société de transport de colis GLS France a terminé la fin d'année 2016 avec des volumes records : en décembre, presque 35% de colis de plus qu'au cours du reste de l'année ont été traités par la chaîne logistique alors que le pic prévu était de +30% en volume, a déclaré Emeric Bastid, Directeur Général de GLS France. Et le même d'expliquer cette hausse par le succès de l'e-commerce et le dynamisme des clients du secteur B2C. GLS avait anticipé le pic des Fêtes en investissant plusieurs millions d'euros dans le réseau afin de moderniser de nombreuses agences et points de dépôts (voir aussi NLF n°6). Par ailleurs, la société a eu recours à l'intérim pour prêter main forte sur les sites GLS et chez les partenaires de transport. GLS a également mobilisé des dizaines de semi-remorques supplémentaires pour assurer une livraison rapide et fiable de l'ensemble des colis. SLG
 
   
 


« Nous voulons
aussi discuter
de l'extension
de la ZCR
à l'échelle de
la métropole
du Grand Paris
et non plus
seulement
à Paris
intra-muros »,


a déclaré
Christophe
Najdovski,

adjoint au Maire
de Paris pour
les transports,
au quotidien
20 Minutes
daté du 15 janvier.
Ports maritimes
Dunkerque bat son record
en trafic conteneurs

Dunkerque a enregistré en 2016 un nouveau record en ce qui concerne son trafic conteneurs, avec 341.041 EVP (équivalent vingt pieds), soit une hausse de +7%, que le Port attribue notamment « aux grands chargeurs régionaux et à la compagnie maritime CMA-CGM ». En tonnage, cela représente une augmentation un peu inférieure, de +4% (3,15 Mt) et le nombre de conteneurs pleins augmente aussi de 7% (221.196 EVP), ce qui confirme une montée en puissance de Dunkerque utilisée comme première escale d'import Europe. A noter également, côté acheminement et expédition des marchandises, la belle progression de 4 points par rapport à 2015 de la part des modes alternatifs du port (fluvial et ferroviaire, par opposition à la route), qui atteint 11% en 2016. Plus précisément, celle du fluvial passe de 4% à 7%, avec un peu plus de 20.000 EVP transportés alors que le ferroviaire s'approche des 10.000 EVP avec une part modale de 4%. Globalement, le trafic annuel total du port est resté stable (+0,3%), à 46,7 M de tonnes, avec notamment une légère baisse des marchandises diverses (-1% à 20,3 Mt), une hausse de 2% des vracs liquides (4,3 Mt, grâce notamment à l'arrivée des premières tonnes de GNL) et un trafic transmanche en léger repli de 2% (16 Mt) après une année 2015 exceptionnelle (le nombre de camions et remorques est également en retrait de 2% à 680.000 unités de fret). JLR
Photo : Dunkerque ©JL.Burnod/Happyday
 
   
 
 
 

Crash
Un avion cargo turc
s'est écrasé au Kirghizstan

Cette nuit, à 2h40 heure de Paris, un avion-cargo de la compagnie Turkish Airlines s'est écrasé au Kirghizstan (Asie Centrale) sur des habitations d'une ville proche de l'aéroport de la capitale Bichkek, faisant au moins 32 morts, dont six enfants. Les 4 occupants de l'avion ont également péri dans l'accident. L'appareil, en provenance de Hong Kong, devait faire escale à l'aéroport de Manas, proche de Bichkek, avant de rejoindre Istanbul, sa destination finale. De mauvaises conditions météorologiques seraient responsables de ce crash, qui a détruit au moins 15 maisons. Tous les vols prévus à Manas ont été annulés jusqu'à nouvel ordre. NB
 
 
  Circulation
Des interdictions complémentaires
pour 2017

Des interdictions complémentaires de circulation pour les poids-lourds de plus de 7,5 t de PTAC figurent dans l'arrêté du 23 décembre dernier, publié le 30 décembre. La circulation est interdite en période hivernale, de 7 heures à 18 heures, sur les routes du réseau « Auvergne-Rhône-Alpes » définies en annexe les samedis 4 février, 11 février, 18 février, 25 février et 4 mars 2017. La circulation est autorisée de 18 heures à 22 heures les samedis concernés. En période estivale, de 7 heures à 19 heures, sur l'ensemble du réseau routier les samedis 29 juillet, 5 août, 12 août, 19 août et 26 août 2017. La circulation est autorisée de 19 heures à 24 heures les samedis concernés. Sur l'ensemble du territoire, les véhicules concernés ne pourront plus. NB
 
 
  Transmanche
Record pour les navettes
Eurotunnel

Eurotunnel a enregistré pour l'année 2016 un niveau de trafic historique pour le passage de ses navettes camions, avec au total 1.641.638 véhicules transportés, soit une augmentation de +11% sur un an. Le premier semestre a vu près de 830.000 camions acheminés, une part de marché en progression de +2 points. Le mois de décembre a connu un quatorzième record consécutif sur une période identique. Par ailleurs, le groupe publiera l'ensemble de ses résultats le 24 janvier. NB
 
 


2,5 millions.

C'est le nombre
de vignettes
Crit'air
commandées
vendredi dernier
en France, selon
le ministère de
l'Environnement.
Elles sont
obligatoires
dès aujourd'hui
en Ile-de-France.
Pollution
L'OMI tance l'UE

L'Organisation maritime mondiale se dissocie des positions de l'UE en matière de maîtrise des émissions polluantes. Son Secrétaire général Kitach Lim a écrit aux principaux dirigeants de l'Union européenne les priant, en gros, de ne pas décider à sa place de mesures pour réduire les émissions de gaz à effet de serre dans le transport maritime. En effet, à la mi-décembre, la Commission environnement du Parlement européen avait demandé à ce que le transport par bateau entre dans le cadre du système européen d'échange de quotas d'émissions de gaz à effet de serre pour être conforme à l'accord de Paris (COP 21). Il faut rappeler que cette obligation est prévue à partir de 2023 et seulement si l'OMI n'arrive pas à trouver une solution différente. D'où la réaction de l'ONG Clean Shipping Coalition qui voit, dans l'intervention de l'OMI, un aveu à demi-mot de son incapacité à trouver une solution par elle-même dans un délai raisonnable. Et ce, au vu des mesures prises jusque-là par l'OMI et que l'ONG juge trop timides. Ce qui n'est pas du tout l'avis de l'organisation adossée à l'ONU qui affirme être la seule légitime à opérer en la matière. Son secrétaire général avait rappelé dans son courrier aux présidents des institutions européennes que les mesures de l'OMI étaient bonnes : elle compte se doter d'une première stratégie pour la réduction des gaz à effet de serre en 2018 et, au préalable, elle a instauré, en octobre dernier, l'obligation de collecte de données sur la consommation d'huiles combustibles. Loin de s'estimer inactive, l'organisation craint que des mesures prise au niveau régional ne risquent de compromettre son action (et sa légitimité auprès des Etats). SLG
Photo : Kitach Lim, Secrétaire général de l'OMI
 
 

 
Choisir son camp
Il y a des départs qui laissent réfléchir. Que dire de celui du Secrétaire général de France Stratégie (anciennement Commissariat au plan), l'organisme rattaché au Premier Ministre et chargé de déterminer les grandes orientations économiques, sociales, culturelles et environnementales, ainsi que de préparer les réformes ? Jean Pisani-Ferry a démissionné de son poste de Secrétaire général de France Stratégie qu'il occupait depuis mai 2013 pour intégrer l'équipe de campagne d'Emmanuel Macron en tant que responsable du programme et des idées. Sous sa direction, de nombreux rapports et études sur le transport et l'environnement ont été publiés. Dernier en date, « 2017/2027 – Le véhicule propre au secours du climat – Actions critiques » publié à la mi-décembre. Depuis le départ de Jean Pisani-Ferry, l'intérim est assuré par Fabrice Lenglart, Secrétaire Général Adjoint depuis mars 2016. Notons que, peu de jours après l'annonce de son départ, le 11 janvier, c'est Alain Vidalies, le Secrétaire d'Etat aux transports qui a annoncé son soutien au candidat Vincent Peillon qu'il considère comme plus rassembleur et représentatif des valeurs de la gauche. A l'approche des présidentielles, l'heure est venue de choisir son camp... NB
Photo 1 : Jean Pisani Ferry
Photo 2 : Alain Vidalies ©A.Bouiddon
 
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en chef adjointe
Tél : 01 80 91 56 33
silvia.legoff@scmag.fr

Nathalie Bier
Rédactrice
Tél. 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr

Karine Dino
Attachée commerciale
Tél. 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
N°41
16 janvier 2017
JANVIER 2017

Truck &
Transport 2017

Du vendredi 13
au lundi 16

Le salon
professionnel du
transport routier
Brussels Expo,
Bruxelles



Forum des Rois
de la Supply Chain

Jeudi 19
Présentation
des 8 dossiers
en compétition
pour les Trophées
Paris 12ème


Sirha
Du samedi 21
au mercredi 25

Salon de
la restauration,
de l'hôtellerie
et de
l'agroalimentaire
Eurexpo, Lyon



Congrès
ATEC ITS Frnce

Mardi 24 et
mercredi 25

Les rencontres
de la mobilité
intelligente 2017
Montrouge


Cool Chain
Du lundi 30 janvierau jeudi 2 février
Temperature
Controlled
Logistics Meeting
Excel London,
Londres



Euromaritime/
Eurowaterways

Du mardi 31
janvier au
jeudi 2 février

Salon des
secteurs maritime
et fluvial Paris,
Porte de Versailles



FEVRIER

Salon des
entrepreneurs

Mercredi 1er
et Jeudi 2

Palais des Congrès,
Paris


International
Railway

Du 15 au 17
Espace de
rencontres avec
les leaders
de l'industrie
ferroviaire
Siège de l'UIC,
Paris 15e


Passé et futur
du Comité UNECE
du transport
fluvial

Le mardi 21
au Palais
des Nations,
Genève