LinkedIn Twitter Facebook
Robots
L'UE songe à leur reconnaître
un statut juridique

Les véhicules autonomes posent, entre autres, le problème de la sécurité et des responsabilités. Et c'est le cas des robots en général. C'est pour cela que le Parlement européen se prononcera en février sur la demande, faite jeudi dernier par sa Commission des affaires juridiques, de définir des règles au niveau de l'UE concernant la robotique. Le rapporteur luxembourgeois Mady Delvaux a souligné la place de la robotique dans nos vies quotidiennes ainsi que son développement, qui pourrait entraîner entre autres choses, la création et la perte d'emplois dans certains secteurs. Les députés ont donc exprimé leur vif souhait de la création d'une agence européenne pour l'intelligence artificielle, afin d'avoir une expertise technique, éthique et réglementaire, et d'en tirer un code de conduite prévoyant de déterminer qui serait responsable des conséquences de la robotique sur les aspects sociaux, environnementaux et sur la santé humaine. A long terme, la création d'un statut juridique spécial « personnes électroniques » pour les robots autonomes les plus sophistiqués, devrait également être crée, en vue de clarifier les responsabilités en cas de dommages. Serait-on à l'aube d'un statut juridique du véhicule autonome ?
Affaire à suivre... NB


Le Parlement
européen planche
sur le statut
juridique
des robots


Sotradel rachète
le transporteur
Ansaldi


La France
transpose la
directive sur
les bornes
de recharge


Dachser fier
de son hub de
Clermont-Ferrand

Amazon et Alibaba
voient grand
en Italie


L'info décalée :
Fini le mythe des
belles sportives ?
 
 
 
 

Rachat
Sotradel acquiert
le transporteur Ansaldi

Sotradel, opérateur rhônalpin de transport et logistique, a finalisé une nouvelle opération de croissance externe (après le rachat des transports Broyer-Mathon en 2015) par le rachat de l'entreprise familiale Ansaldi et Fils dont le dirigeant, Jacques Ansaldi, va prendre sa retraite. Ansaldi est une société de transport basée à Décines (69) et elle compte une dizaine de salariés pour un CA de 1,35 M€. Son activité principale consiste dans du général cargo entre la région lyonnaise et l'Est de la France. Son acquisition doit permettre à Sotradel (26 M€ de CA estimé pour 2016) de se renforcer dans la zone Beaujolais-Val-de-Saône-Lyon où il atteindra une force de frappe de 50 moteurs. La société, organisatrice de transport en France et en Europe et prestataire aussi de transports spécialisés, s'est fait notamment remarquer pour son engagement pour l'environnement et pour le management de son dirigeant Noël Comte récompensé comme Transporteur de l'Année en 2016. Sotradel a également le statut d'OEA (Opérateur économique agréé) et est l'un des promoteurs du projet Equilibre qui réunit des transporteurs de la région et des chargeurs autour du développement des véhicules au GNC et des stations de ravitaillement. SLG
 
 


« La pression
des régulateurs
sur
l'environnement
est très forte
pour les
constructeurs
automobiles,
qui doivent
réagir et
s'adapter très
rapidement
à une
réglementation
changeante »,

affirme
Laurent
des Places,

responsable
secteur
automobile
chez KPMG.
Véhicules électriques
La directive UE sur les installations
de recharge transposée

Le 12 janvier dernier, trois textes ont été publiés au JO qui transposent la directive 2014/94/UE du Parlement européen et du Conseil du 22 octobre 2014 sur le déploiement d'une infrastructure pour carburants alternatifs. Le Décret n° 2017-26 du 12 janvier 2017 précise les paramètres qui doivent être respectés, tels que les normes NF pour les points de recharge et de recharge rapide. Il évoque aussi les éléments de la relation entre l'aménageur (le maître d'ouvrage d'une infrastructure de recharge jusqu'à sa mise en service puis son propriétaire) et le gestionnaire du réseau. Le texte donne des précisions sur les systèmes de charge intelligente ouverts au public ou installés chez un professionnel. Par ailleurs, le décret prévoit l'obligation pour l'exploitant du réseau d'informer sur la localisation géographique des installations. Celle-ci est précisée d'ailleurs dans un arrêté. Enfin, les conditions de paiement du service, les exigences en matière d'installation et de maintenance sont également présentes dans le texte de transposition de la directive. Concernant l'utilisation des infrastructures, il est notamment prévu que « outre l'identifiant du point de recharge, les informations nécessaires à l'accès à la recharge et aux modalités de fonctionnement, ainsi qu'un numéro de téléphone ou un bouton d'appel connecté ou tout autre moyen équivalent pour joindre l'opérateur en cas de dysfonctionnement sont disponibles à proximité immédiate des points de recharge ouverts au public ». De plus, chaque station de recharge ouverte au public doit afficher les caractéristiques et le prix du service de recharge. SLG
 
 
 
 


214 Mt :
c'est le volume
de marchandises
manutentionnées
par
le Port d'Anvers
en 2016.
L'activité
du port belge
a augmenté
aussi bien dans
le transport
conteneurisé
que dans le vrac.
Dachser
L'Eurohub de Clermont-Ferrand
fête ses 5 ans

Après 5 ans d'exploitation, Dachser dresse un bilan de son Eurohub français, ouvert en juillet 2011 aux alentours de Clermont-Ferrand. Bâti sur un terrain de 60.597 m2, l'Eurohub, d'abord créé pour les activités nationales, s'est interconnecté au printemps 2012 avec une partie des agences européennes du groupe puis en 2013, avec de nouveaux pays. A ce jour, ce sont 13 pays à être connectés dont 11 quotidiennement. Le Royaume-Uni et le Danemark sont aussi desservis régulièrement. Depuis son ouverture, la capacité de tonnage traité quotidiennement a presque doublé, passant de 500 tonnes en 2011 à plus de 1.000 en 2016. Chaque soir, entre 21h et 23h, une soixantaine de véhicules et caisses mobiles arrivent aux 98 portes à quai, soit 1 toutes les 4 minutes. Le site emploie 115 collaborateurs. NB
Photo : Frédéric Jurado, Directeur Network
Dachser Franc
e
 
 
  E-commerce
Les ambitions d'Amazon
et Alibaba en Italie

Selon nos confrères du site italien Trasporto Europa, les géants Amazon et Alibaba auraient beaucoup d'appétit pour la Péninsule. Si les deux œuvrent pour y installer des plates-formes logistiques, notamment à Plaisance (100.000 m² pour Alibaba !) Amazon serait en train de passer déjà à l'étape suivante qui consiste à proposer des prestations de transport. Le 1er janvier dernier, le groupe a procédé au transfert de l'activité de distribution et de 68 salariés de Amazon City Logistica à Amazon Italia Transport, entité crée en juillet dernier. Par cette opération, Amazon avait déjà annoncé pouvoir assurer des tournées de moyenne distance et des livraisons du dernier km même si elle n'est pas, pour l'instant, dotée des moyens nécessaires. D'où l'hypothèse d'un rachat d'un opérateur local qui pourrait être SDA, la filiale express de Poste italiane, croit savoir Trasporto Europa. Les deux sociétés travaillent déjà ensemble et les comptes de SDA sont dans le rouge depuis deux ans. SLG
 
 

 
Adieu les belles sportives ?
Les véhicules électriques à batterie et les véhicules connectés sont les priorités pour l'industrie automobile pour les prochaines années. C'est ce que révèle la 18e étude de KPMG réalisé auprès de dirigeants d'entreprise sur l'industrie automobile mondiale en 2017. Si des freins technologiques, sécuritaires et d'infrastructures subsistent à un essor plus important ou rapide des véhicules électriques, la pression réglementaire est forte pour développer des alternatives aux moteurs alimentés par des combustibles fossiles et la demande a crû de manière indéniable. Ce qui fait dire à une forte majorité de dirigeants sondés que la voiture électrique est une priorité absolue à horizon 2025, que la pile à combustible se dessine comme LA solution et que, surtout, le diesel sera la première motorisation à quitter le marché. Impensable il y a si peu ! Cela sera tout sauf neutre pour les pays où le parc est fortement diéselisé (Inde et Europe de l'Ouest). Cependant, l'horizon où ce chamboulement interviendra est encore lointain : 62% des sondés estiment que l'électrique restera, malgré tout, un marché de niche. Il n'empêche : une partie importante des dirigeants interviewés (78%) voit dans la pile à combustible la solution pour l'autonomie des véhicules même si des obstacles, essentiellement d'ordre sécuritaire, demeurent. Autre enseignement : la voiture autonome vient en tête des nouveautés prévues par l'industrie automobile avec tout son cortège de connexions diverses et variées. Pour 57% des dirigeants français, notamment, l'univers digital autour de la voiture sera plus générateur de revenus que le véhicule lui-même. Plus fort encore : ils estiment qu'un véhicule connecté peut rapporter plus que 10 véhicules non connectés, sur toute sa durée de vie. Autant dire que le mythe du bruit des grosses cylindrées, le couple, la vitesse... C'est has been ! SLG
 
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en chef adjointe
Tél : 01 80 91 56 33
silvia.legoff@scmag.fr

Nathalie Bier
Rédactrice
Tél. 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr

Karine Dino
Attachée commerciale
Tél. 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
N°42
17 janvier 2017
JANVIER 2017

Forum des Rois
de la Supply Chain

Jeudi 19
Présentation
des 8 dossiers
en compétition
pour les Trophées
Paris 12ème



Sirha
Du samedi 21
au mercredi 25

Salon de
la restauration,
de l'hôtellerie
et de
l'agroalimentaire
Eurexpo, Lyon



Congrès
ATEC ITS Frnce

Mardi 24 et
mercredi 25

Les rencontres
de la mobilité
intelligente 2017
Montrouge


Cool Chain
Du lundi 30 janvierau jeudi 2 février
Temperature
Controlled
Logistics Meeting
Excel London,
Londres



Euromaritime/
Eurowaterways

Du mardi 31
janvier au
jeudi 2 février

Salon des
secteurs maritime
et fluvial Paris,
Porte de Versailles



FEVRIER

Salon des
entrepreneurs

Mercredi 1er
et Jeudi 2

Palais des Congrès,
Paris


International
Railway

Du 15 au 17
Espace de
rencontres avec
les leaders
de l'industrie
ferroviaire
Siège de l'UIC,
Paris 15e


Passé et futur
du Comité UNECE
du transport
fluvial

Le mardi 21
au Palais
des Nations,
Genève