LinkedIn Twitter Facebook
Paris
Fermer les voies sur berges
est un remède pire que le mal

Dégradation de la qualité de l'air, augmentation des bouchons et aggravation de la pollution sonore : telles sont les conclusions rendues jeudi dernier dans le 3e rapport du comité d'experts indépendants, mandaté par la Région Ile de France, pour étudier l'impact de la fermeture des berges de la rive droite de Paris. Elles ont été livrées quelques jours avant la première application, hier, de la circulation différenciée sur la base des certificats Crit'Air, à la place de la circulation alternée. La mesure drastique de fermer aux véhicules cet axe parisien, prise par la maire de Paris et son équipe municipale pour améliorer l'air respiré dans la capitale, n'a pas eu, d'après ce collège d'experts, les effets bénéfiques attendus mais au contraire, a fait empirer la situation des riverains et des automobilistes. Se sont ajoutés une aggravation du bruit (qui aurait plus que doublé la nuit sur les quais hauts, atteignant +125% à certains endroits, selon Bruitparif) ainsi qu'une très nette dégradation de la circulation (temps allongés de 25% le matin, et de 92% le soir, entre novembre 2015 et novembre 2016 quai de la Mégisserie d'après la préfecture de police. Le rapport demande également l'élargissement de l'étude sur l'impact de ces mesures au-delà de Paris et de son périphérique (ce que réclame depuis plusieurs mois Valérie Pécresse). La présidente du conseil régional d'Ile de France se dit « préoccupée » et attentive à la situation. L'Institut d'Aménagement et d'Urbanisme (IAU) travaille sur trois scénarios d'aménagement et de piétonisation alternatifs qui seront approfondis et documentés, avant d'être remis courant février à Madame Pécresse. NB

Fermeture
des voies sur berge
et circulation
différenciée


Les partenaires
sociaux se mobilisent
pour le CFA


Une nouvelle
liaison ferroviaire
Rotterdam-
Coblence


Convention
APEC-AFT
pour l'emploi
et l'évolution
des cadres


Zetes livre la nuit
dans les voitures


L'info décalée :
Travail dissimulé
et… banalisé
   
  Une des trois alternatives étudiées par l'IAU  
 
 
 


61.
C'est le nombre
de décès signalés
par la Sécurité
routière en 2016
pour les
conducteurs PL
et leurs passagers.
Elle est en hausse
de 5 unités
par rapport à
2015.
CFA
Les partenaires sociaux
écrivent à Cazeneuve

C'est par un courrier daté d'hier que l'ensemble des partenaires sociaux du transport routier se sont adressé à Bernard Cazeneuve pour demander à l'Etat de participer aux réunions concernant l'avenir du CFA. Selon ce courrier, le dispositif de pré-retraite propre aux conducteurs routiers est menacé par la fin de l'exonération de taxation à partir du 1er janvier 2018. Le CFA est en effet exonéré jusqu'à fin 2017 d'après l'amendement voté dans le cadre de la loi de financement de la sécurité sociale. Cette mesure a été obtenue de justesse suite à la mobilisation des fédérations de transporteurs (voir NLF n° 17) mais le sursis est jugé trop juste par la profession qui réclame un engagement plus fort de la part du gouvernement. Les signataires – TLF, FNTR, FNTV, CSD, Unostra, Fedesfi pour le patronat et Cgt, Cfdt, FO, CFE-CGC et Cftc pour les salariés – souhaitent que le premier ministre les rencontre pour prendre acte de la gravité de la situation.
La profession sait qu'il faut jouer contre la montre, à l'approche des échéances électorales. SLG
Photo : Bernard Cazeneuve
 
 
  Nouvelle liaison
Contargo lance
une ligne Rotterdam-Coblence

Contargo, opérateur de transport combiné de conteneurs ,a lancé, le 12 janvier dernier, une nouvelle ligne baptisée Koblenz Multimodal Express (KME) qui relie Rotterdam à sa plate-forme trimodale (rail, route, fleuve) dans la ville allemande de Coblence, à raison de deux allers-retours par semaine. Les trains partent du port néerlandais le lundi et le jeudi et repartent en sens inverse le mardi et le vendredi. La capacité de cette nouvelle liaison, qui touche aujourd'hui 5 terminaux à conteneurs et devrait en toucher 5 autres à l'avenir, est de 20 conteneurs EVP par train. Le terminal de Coblence peut stocker jusqu'à 2000 EVP. Il est déjà connecté aux ports d'Anvers et Rotterdam par voie fluviale, six fois par semaine. SLG
 
   
  Chargement d'un conteneur sur le train KME ©Contargo  
 
 
 


« Le système
n'est pas
remis en cause
du tout »,


a déclaré
mercredi dernier
l'Agence spatiale
européenne

(ESA)
au sujet de
Galileo, le
« GPS européen »
et des défaillances
de ses horloges
atomiques.
Emploi et carrière
Convention entre l'AFT et l'APEC

Fin décembre, l'AFT et l'APEC ont signé une convention pour une durée de deux ans portant sur l'insertion professionnelle et l'évolution des cadres dans les secteurs du transport et de la logistique. En vertu de ce partenariat, l'APEC s'engage à fournir l'accès aux informations concernant les CV et les offres d'emplois, à inviter l'AFT aux Matinales RH territoriales et à partager ses prestations de conseil en ressources humaines. L'association pour l'emploi des cadres va également accompagner leur évolution notamment par le biais de la formation. De son côté, l'AFT communique les opportunités d'emploi dans les entreprises du transport et de logistique et va associer l'APEC aux travaux des comités régionaux de formation professionnelle et à ceux de l'OPTL (voir NLF n° 34). Les deux organisations sont amenées à collaborer aussi sur des sujets tels que la mixité, l'employabilité des personnes handicapées, la lutte contre les additions ou la réduction des émissions de CO2. SLG
 
   
 
  Open the car
Zetes livre dans les coffres des voitures

Dans la course aux solutions malines pour livrer même en l'absence du destinataire, Zetes reprend l'idée déjà testée il y a plus d'un an par Amazon avec DHL : la livraison de colis et de pièces détachées dans les coffres des voitures. Grâce au système Open the car, intégré à la solution ZetesChronos, pas besoin de clé mais un code suffit à accéder au coffre du client pour le livrer pendant la nuit. Le service, proposé en partenariat avec nox Night Time Express (anciennement TNT Innight), s'appuie sur un boîtier installé dans la voiture du client et connecté au système de verrouillage centralisé ainsi que sur une application pour terminaux PDA mobile. Un communication bluetooth sécurisée par une procédure d'autorisation sur les PDA et par des codes d'accès cryptés viennent compléter le dispositif. Ce système permet une plus grande souplesse car les conducteurs-livreurs peuvent modifier leur tournée en cas d'urgence. Une fois le colis livré, la porte ouverte par le chauffeur se verrouille automatiquement et ZetesChronos envoie une preuve de livraison électronique au back-office. SLG
 
 
 
Travail dissimulé et… banalisé
Les 2/3 des Français pensent qu'au moins 20% de leurs compatriotes ont une activité non déclarée ; 53% des travailleurs dissimulés ont déjà une activité salariée ou travaillent à leur compte. Le travail dissimulé constitue une source de revenu complémentaire. Parfois sous couvert d'un service rendu à une connaissance, la non-déclaration n'a pas l'air de choquer les personnes sondées. Ce sont certains des enseignements de la première enquête pilote menée par le Credoc et dirigée par la direction générale des entreprises et la direction nationale de lutte contre la fraude en 2015. Les secteurs les plus touchés sont la construction, l'hébergement-restauration, les arts et spectacles et les services à la personne. Le transport compte pour 2% des cas. Globalement, le travail dissimulé est le fait des classes aisées (notamment dans les services à la personne) et, nous apprend l'étude, il est mieux toléré par les Français que la perception indue des allocations sociales, la fraude fiscale ou la fraude aux tickets de transport. Quel serait alors le seuil de tolérance concernant un moins disant social pour de l'emploi ouvrier tel que la conduite de véhicules de livraison ? La réponse dans une prochaine étude, peut-être. SLG
 
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en chef adjointe
Tél : 01 80 91 56 33
silvia.legoff@scmag.fr

Nathalie Bier
Rédactrice
Tél. 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr

Karine Dino
Attachée commerciale
Tél. 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
N°47
24 janvier 2017
JANVIER 2017
Sirha
Du samedi 21
au mercredi 25

Salon de
la restauration,
de l'hôtellerie
et de
l'agroalimentaire
Eurexpo, Lyon

Congrès
ATEC ITS Frnce

Mardi 24 et
mercredi 25

Les rencontres
de la mobilité
intelligente 2017
Montrouge


Mercredi 25
7e Rencontres
pour la santé
au travail

sur le thème
« les transfor- mations
au travail :
quels enjeux
pour la santé
et la sécurité
au travail ?
»
Maison de
la Chimie,
Paris


Cool Chain
Du lundi 30 janvierau jeudi 2 février
Temperature
Controlled
Logistics Meeting
Excel London,
Londres



Euromaritime/
Eurowaterways

Du mardi 31
janvier au
jeudi 2 février

Salon des
secteurs maritime
et fluvial Paris,
Porte de Versailles



FEVRIER

Salon des
entrepreneurs

Mercredi 1er
et Jeudi 2

Palais des Congrès,
Paris


International
Railway

Du 15 au 17
Espace de
rencontres avec
les leaders
de l'industrie
ferroviaire
Siège de l'UIC,
Paris 15e


Passé et futur
du Comité UNECE
du transport
fluvial

Le mardi 21
au Palais
des Nations,
Genève