LinkedIn Twitter Facebook
Nouvelle Route de la Soie
La Chine s'ouvre
au transport routier international

Un plan d'action visant à libérer le potentiel du secteur du transport routier international en Chine fait l'objet de deux accords signés entre l'IRU (l'organisation mondiale du transport routier) et la Commission chinoise du développement et de réforme, d'une part et les douanes chinoises, d'autre part. Le développement du TIR pourrait augmenter de 1,4% le volume total des échanges du pays et d'autres pays majeurs situés le long de la nouvelle Route de la Soie. La signature a eu lieu lors du Belt & Road Forum à Pékin (NLF n° 122). Ce dernier a rassemblé 30 chefs d'État et plus de 1.500 cadres dirigeants issus d'entreprises, d'organisations internationales et de groupes de réflexion. L'importance accordée au commerce et au transport montre la nécessité d'une mise en œuvre rapide du régime TIR. Aujourd'hui, alors que la Chine possède une frontière avec 14 pays (aucun État au monde n'en compte autant), le transport routier chinois ne représente que 10% du transit international de marchandises, un chiffre qui illustre l'existence d'un vrai grand potentiel inexploité, indique l'IRU. En adhérant à la Convention TIR en juillet dernier, la Chine a montré son engagement à améliorer le transport terrestre et multimodal entre l'Asie et l'Europe. Les pays limitrophes utilisant ce régime (dont l'Afghanistan, le Kazakhstan, le Kirghizstan, la Mongolie, la Russie et le Tadjikistan) devraient connaître une dynamisation des opérations de transport et des échanges commerciaux dès que le régime sera mis en œuvre. Selon les projections, les pays situés le long de la Belt & Road pourraient économiser jusqu'à 80% en temps de transport et 30 % en frais de transit, soit 13,5 Mds$, pour une augmentation de 1,4 % du volume total des échanges. NB


La Chine s'ouvre
au transport
routier
international


CMA CGM :
1er trimestre
en hausse


Scania forme
les conducteurs
à la connectivité
des véhicules


Cotisations
sociales :
procédures de
remboursement
pour les
armateurs


Shippeo étoffe
son équipe


En Norvège, un
porte-conteneurs
autonome,
100% électrique
 
 
 

Résultats
Beau 1er trimestre pour l'armateur
CMA CGM

Une nouvelle amélioration de la marge opérationnelle et du résultat net a marqué les résultats du 1er trimestre de CMA CGM. Les volumes transportés ont connu une forte hausse de 34,2% par rapport au 1er trimestre 2016, ceci grâce à l'intégration d'APL (American President Lines) en décembre 2015. Le chiffre d'affaires du groupe est en très forte progression (+35,9% par rapport à la même période de 2016), à 4,6 Mds$. L'armateur marseillais a comptabilisé une marge opérationnelle récurrente de 5,5% à 253 M$, en nette augmentation par rapport au 1er trimestre 2016 et en hausse de 1,3 points par rapport au 4e trimestre de l'an dernier. Ce 1er trimestre, le groupe CMA CGM enregistre un résultat net consolidé part du groupe de 86 M$. A noter que pour la première fois depuis 2011, les activités transport maritime d'APL sont devenues profitables, avec un résultat opérationnel de 56 M$, soit une marge de 4,4% et un résultat net positif à 26 M$. Le groupe s'attend à connaître une nouvelle amélioration de sa marge opérationnelle récurrente grâce à la poursuite du redressement des taux de fret observé sur la plupart des lignes et le dynamisme des volumes et ce hors évolution potentielle des prix du fuel et des taux de change. NB
Photo : Rodolphe Saadé
 
 


+35,9%.

C'est la
progression
du CA de
CMA CGM
au 1er trimestre
2017
par rapport au
1er trimestre
2016.
Constructeurs
Scania forme les conducteurs
à la connectivité des véhicules

Scania propose dorénavant dans ses formations destinées aux conducteurs, un module pour apprendre à interpréter et utiliser les données recueillies par les outils de connectivité présents dans ses véhicules. Ayant constaté que bon nombre de clients étaient un peu perdus face aux informations disponibles ou n'en tiraient pas tout ce qui était possible, le constructeur a inclus dans le « package » de formation qui suit la livraison de chacun de ses camions nouvelle génération (séries R ou S) cet apprentissage.
A noter qu'il est également possible pour les transporteurs utilisant d'anciens véhicules de bénéficier de l'enseignement de ce module spécifique. Rappelons que Scania a lancé Scania One, sa plate-forme de services depuis février. NB
 
 
 

Cotisations sociales
Les armateurs peuvent se faire
rembourser certaines contributions

L'arrêté du 9 mai, paru au JO le 13 mai, l'un des derniers de l'ancien ministère de l'écologie, précise les modalités de remboursement des cotisations patronales aux armateurs battant pavillon français et perçues par les organismes de sécurité sociale entre 2009 et 2012. Cette mesure, prévue la loi des finances rectificative pour 2016, concerne notamment les cotisations d'allocations familiales, vieillesse, maladie, accidents du travail et risque de privation d'emploi, en application de la loi de finances rectificative de 2016. Les armateurs doivent faire la demande de remboursement auprès de la direction des affaires maritimes avec une liste de pièces précisées à l'article 1 de l'arrêté. La direction des affaires maritimes vérifie la nature des cotisations et l'exactitude des montants des cotisations dont le remboursement est demandé, conjointement avec les organismes ayant perçu les cotisations, et au contrôle du respect des plafonds d'aides publiques. Si les sommes éligibles dépassent l'enveloppe allouée par la loi, les organismes ayant perçu les cotisations répartissent les sommes à rembourser au prorata. SLG
 
 
  Nominations
Shippeo étoffe son équipe

Maxime Lambert, diplômé de l'ENSTA ParisTech avec une spécialisation en transport, vient de rejoindre la plate-forme collaborative Shippeo en tant que Customer Success Manager. Il sera en charge d'accompagner un panel de grands clients dans le déploiement opérationnel de la solution. En tant que consultant, il a notamment conduit des missions de conseil et d'implémentation d'outils informatiques complexes pour des grands comptes comme Renault Trucks, Airbus et Alstom. Antoine Joly-Battaglini, détenteur d'un MBA obtenu conjointement à l'EM Lyon, Aston University et Ludwig-Maximilians Universität à Munich, a rejoint l'équipepour développer les intégrations de la solution Shippeo avec les TMS du marché. Il a notamment travaillé comme AnalysteBusiness et Responsable de Projet Innovation chez Airbus Defence and Space où il a eu pour mission de concevoir, développer et mettre en place des programmes et des espaces d'innovations sur des plateformes web industrielles sécurisées. Ces recrutements rentrent dansle cadre du développement de la société qui envisage d'embaucher dix nouvelles recrues pour les postes de Business Developer, Carrier Relationship Manager et de Customer Success Manager. SLG
Photo 1 : Maxime Lambert
Photo 2 :
Antoine Joly
 
 


« Si la direction
veut obtenir
une négociation
et la signature
d'un accord
avec notre
organisation
syndicale,
elle va devoir
mettre
les moyens
et revoir
le nombre
des salariés
licenciés »,


a déclaré
le syndicat
FO/UNCP
de Gefco suite
au plan social
de la société
(nous y
reviendrons
en détail dans la
Newsletter du Fret
de demain).
Environnement
En Norvège, un porte-conteneurs
autonome, 100% électrique

« YARA Birkeland » sera le premier navire à conteneurs entièrement électrique et autonome au monde, avec zéro émission. Il devrait commencer à naviguer au second semestre 2018. Il va transporter les produits de l'usine de Porsgrunn en Norvège du fabricant d'engrais norvégien Yara vers les ports maritimes les plus proches de l'usine, à Brevik et Larvik, à des fins d'exportation. Ceci devrait permettre de supprimer 40.000 trajets en camion par an. Le navire aura d'abord un équipage, puis devrait naviguer de façon entièrement autonome dès 2020. L'entreprise norvégienne Kongsberg est chargée de fournir toutes les technologies clés du navire : les capteurs et l'intégration nécessaires aux opérations autonomes et distantes, les systèmes électriques de commande, de batterie et de commande de propulsion. « Yara Birkeland sera l'indice de référence de l'usage d'une technologie maritime innovante pour un transport plus efficace et respectueuse de l'environnement », explique Geir Håøy, Pdg de Kongsberg. CC
Photo ©Kongsberg
 
 
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en chef adjointe
Tél : 01 80 91 56 33
silvia.legoff@scmag.fr

Nathalie Bier
Rédactrice
Tél. 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr

Karine Dino
Attachée commerciale
Tél. 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
N°126
22 mai 2017
MAI

Mercredi 31 et
jeudi 1er juin

SELFI
Salon du transport
frigorifique
Espace 1924
Circuit
de Montlhéry

 
JUIN

Du lundi 19 au
dimanche 25

SIAE
Le Bourget


Du mardi 27 au
jeudi 29
TOC Europe

Salon international
du transport
maritime RAI
Amsterdam

JUILLET

Du jeudi 13 au
dimanche 16
Salon du véhicule
électrique
et Hybride

Val d'Isère