LinkedIn Twitter Facebook

Politique

Elisabeth Borne,
un ministre aux vastes pouvoirs

L'étendue des pouvoirs de la nouvelle ministre en charge des transports est vaste, selon la description qu'en fait le décret n° 2017-1086 du 24 mai. Au titre des transports et de leurs infrastructures, elle suit les politiques relatives aux transports ferroviaires, guidés et routiers, y compris les transports publics particuliers, aux voies navigables, aux transports maritimes, à la marine marchande, à la plaisance et aux activités nautiques, aux ports, à la sécurité, à la navigation, à l'aviation civile, aux applications satellitaires, à la météorologie et à l'organisation des transports pour la défense. Elle veille à la mise en œuvre des politiques de sécurité des infrastructures routières et de réglementation technique des véhicules. De plus, la ministre du transport est notamment en charge de la politique d'intermodalité et veille en particulier au développement des plates-formes multimodales ferroviaires, fluviales et portuaires. En liaison avec les ministres intéressés, elle contribue à la réglementation sociale et suit les questions sociales du secteur. Elle suit la politique relative à la formation et aux gens de mer. Elle suit la politique industrielle dans le domaine des transports. Autrement dit, comme la récentre rencontre avec les fédérations du TRM l'a rappelé, elle sera aux premières loges lorsque Bruxelles présentera, demain, ses initiatives routières, à savoir la nouvelle mouture de la réglementation sociale européenne. Elisabeth Borne suit également l'évolution des infrastructures routières, dans la lignée de son prédécesseur.
Ses pouvoirs sont vastes et presque pleins puisqu'elle a reçu la délégation de signature pour le compte de Nicolas Hulot et contresigne avec lui tous les décrets relatifs à ses attributions. Ceux qui réclamaient un ministre des transports à plein titre ont de quoi se réjouir. SLG
Photo : Elisabeth Borne lors de la passation des pouvoirs par Alain Vidalies


Elisabeth Borne,
un ministre
aux vastes
pouvoirs


L'Allemagne
interdit le repos
hebdomadaire
dans le camion


Gefco voit
ses profits
croître de 32,1%


TAB complète
la liaison
Lille-Marseille
en camions
propres


FretLink recrute
chez DHL
et Dachser


La fusion
Hapag Lloyd
et UASC enfin
scellée


Ports :
Bilbao et Valence
collaborent sur
la multimodalité
et la RSE
 
 
 

Allemagne
Le repos hebdomadaire
en cabine est interdit

Depuis le 25 mai, l'Allemagne a interdit le repos hebdomadaire de 45 h dans la cabine du camion pour les chauffeurs routiers. Toute infraction est passible d'une amende de 60 € par heure de dépassement du délai de repos obligatoire pour le conducteur et de 180 € pour le transporteur. Après la France et la Belgique, l'Allemagne a adopté cette mesure anti-dumping social qui ne fait pourtant pas l'unanimité au niveau européen. Outre-Rhin, la loi précise que des installations adaptées pour dormir doivent être disponibles pour le conducteur à l'endroit où il prend son repos. Si tel n'est pas le cas et que le conducteur se repose dans la cabine de son camion, le texte considère que le repos hebdomadaire n'a tout simplement pas été pris. SLG
 
   
 


« Apparemment,
toute situation
obligeant
le conducteur
à rester
à proximité
du véhicule
ou l'absence
de lit pouvant
être utilisé hors
du véhicule
ne peut être
considérée
comme
une installation
adaptée
pour dormir
car elle
ne permet pas
un repos
régénérateur
pour le
conducteur »
,

a précisé à ses
adhérents l'Aftri
(Association
française du
transport routier
international)
dans une note
concernant
les nouvelles
restrictions
en vigueur
en Allemagne.

Résultats
Gefco voit ses profits
croître de 32,1%

Le groupe Gefco, dont les chemins de fer russes RZD Russian Railways et PSA sont les principaux actionnaires, affiche un CA de 4,2 Mds€ (+1,3%)en 2016 pour l'ensemble de son activité à travers le monde, particulièrement dynamique dans le secteur de la logistique automobile. Dans un communiqué diffusé hier, le groupe explique notamment son excédent brut d'exploitation (Ebitda), qui s'élève à 172,9 M€ (+32,1%), par la réduction des coûts et une optimisation des achats. L'industrie automobile est la véritable locomotive des affaires de Gefco qui, en plus d'avoir conclu un contrat pour 8 Mds€ en 2016 pour l'optimisation logistique de son client historique PSA, a également signé avec Renault Nissan, Volkswagen Audi, Toyota, BMW et Talgo. Le groupe a néanmoins accéléré la diversification de son portefeuille clients dans la haute technologie, les équipements pour la maison ou encore la pharma. Ceci, notamment grâce à l'acquisition du logisticien néerlandais IJS Global qui lui a permis également de développer l'activité de freight forwarding à l'international. Bien que le groupe reste confiant dans la bonne tenue de la conjoncture de 2017 et dans la poursuite de la chasse aux coûts, son communiqué ne fait aucune mention du plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) qui concerne la France et qui devrait amener la suppression de 231 postes surtout en messagerie (NLF n°127). SLG
 
 
 


GNV
TAB complète la liaison
Lille-Marseille en camions propres

Après l'arrivée en mars dernier d'un Iveco Stralis 400 chevaux à Lille, TAB vient de recevoir un véhicule Scania 340 chevaux au GNC au port de Marseille, à l'autre bout de la ligne de transport combiné Lille-Marseille, lancée en janvier. Les deux camions font partie d'une flotte dédiée pour réaliser le pré et le post-acheminement par des énergies propres (bioGNV notamment). La flotte dédiée comprend déjà 3 camions dotés de 500 km d'autonomie au départ de la région parisienne (NLF n°81). L'autonomie des véhicules est de 500 km, suffisante pour réaliser le premier et le dernier km, selon la société. SLG
Photo ci-dessus : GNV Sud Est
 
   
  GNV Lille  
 

Nominations
FretLink recrute chez DHL et Dachser

Une pointure venue de DHL et l'autre de Dachser : Tiphaine Elise et Marc Auger viennent d'être recrutés pour piloter les comptes stratégiques de la plate-forme de mise en relation entre chargeurs et transporteurs FretLink. Tiphaine Elise a piloté l'activité transport de plusieurs grands comptes chez DHL et Relais Colis. Marc Auger a été successivement responsable grands comptes chez Geodis et développement manager pour l'ensemble du nord-ouest francilien chez Dachser. FretLink, créée en 2015, a réussi une levée de fonds de 6 M€ en avril dernier. « Fretlink s'adresse plutôt à des entreprises pour lesquelles les vraies questions portent sur le pilotage et l'optimisation du dossier transport » nous avait confié Paul Guillemin, son Pdg et fondateur récemment (NLF n°104). Ce qui explique ces deux recrutements qui s'inscrivent dans ses objectifs de recruter 30 à 50 personnes supplémentaires par rapport aux 30 salariés actuels. SLG
Tiphaine Elise et Marc Auger
 
   
  De gauche à droite : Tiphaine Elise et Marc Auger  
 
  Fusion
Le mariage Hapag Lloyd-UASC
enfin finalisé

C'est finalement le 24 mai dernier que les armateurs Hapag Lloyd et UASC ont finalisé leur fusion. Reste à intégrer les services respectifs. Le transfert des services UASC vers Hapag Loyd va démarrer à la mi-juillet pour se dérouler dans les mois suivants. D'ici-là, les deux armateurs vont continuer à fonctionner chacun avec ses équipes dans chaque pays. Une fois l'intégration achevée, Hapag Lloyd devrait gérer quelque 10M EVP. SLG
 
 


+32,1%.

C'est le bond
qu'a enregistré
l'excédent brut
d'exploitation
du groupe
Gefco en 2016.
Espagne
Bilbao et Valence collaborent
sur la multimodalité et la RSE

Les ports de Bilbao et de Valence vont renforcer leur collaboration dans les domaines de l'intermodalité et de la RSE. Concernant le premier sujet, les deux ports prévoient d'échanger leurs expériences et connaissances respectives en matière de gestion des plannings et de développement de solutions de transport multimodales, notamment ferroviaires. L'idée est d'attirer l'investissement et de créer une offre multimodale solide apte à favoriser le développement de leurs hinterlands respectifs ainsi que leur interconnexion via le couloir Atlantique-Méditerranée. Pour ce qui est de la RSE, les deux ports entendent promouvoir davantage le thème de la santé sur le lieu de travail ainsi que la certification des bonnes pratiques et développer conjointement des initiatives telles que des journées d'informations et de sensibilisation aux risques et à la prévention des risques. PM
 
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en chef adjointe
Tél : 01 80 91 56 33
silvia.legoff@scmag.fr

Nathalie Bier
Rédactrice
Tél. 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr

Karine Dino
Attachée commerciale
Tél. 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
N°130
30 mai 2017
MAI

Mercredi 31 et
jeudi 1er juin

SELFI
Salon du transport
frigorifique
Espace 1924
Circuit
de Montlhéry


EXPOBIOGAZ
Mercredi 31 et
jeudi 1er Juin

Hangar 14,
Bordeaux

JUIN

Du lundi 19 au
dimanche 25

SIAE
Le Bourget


Du mardi 27 au
jeudi 29
TOC Europe

Salon international
du transport
maritime RAI
Amsterdam

JUILLET

Du jeudi 13 au
dimanche 16
Salon du véhicule
électrique
et Hybride

Val d'Isère