LinkedIn Twitter Facebook
 

Les conducteurs
routiers mobilisés
contre les
ordonnances


Lineas développe
son offre
Green Xpress
en Autriche


Faurecia table
sur un premier
véhicule à
l'hydrogène
en 2019


L'ammoniac pour
réduire les NOx


Les radars traquent
les excès de vitesse
dans les virages
Ordonnances
Les routiers mobilisés ce matin

C'est à l'appel de la Cfdt et de la Cftc que les conducteurs routiers sont mobilisés ce matin.
Ce sont essentiellement des opérations escargot qui se déroulent depuis le début de journée en province et sur d'importants axes routiers comme l'A1 (entre Lille et Seclin) ou l'A4, à hauteur du péage de Saint-Avold, l'A 7 ou encore entre Paris et Strasbourg.
Ce matin, une centaine de représentants de la Cfdt et de la Cftc se sont ressemblées en début de matinée près du ministère du travail et une délégation devait être reçue par Muriel Pénicaud. Les actions d'aujourd'hui devraient être un avant-goût de la grève généralisée prévue pour le 25 septembre et lancée par FO et CGT (pour ne parler que de la mobilisation du transport routier).
Ces mouvements sont liés à la présentation des Ordonnances de réforme du code du travail en Conseil de ministres vendredi prochain. Ils sont surtout l'occasion pour sensibiliser l'opinion sur les conditions de travail des chauffeurs routiers, estime notamment la CFDT.
Message qui pourrait brouiller la campagne « séduction » des fédérations patronales et de certaines entreprises de transport pour trouver des candidats et pallier la pénurie de conducteurs dont souffre le TRM. SLG
 
 
 


<1.300.
C'est le nombre
d'entreprises du
transport routier
engagées dans
une charte
Objectif CO
2,
soit 20% de
la flotte française,
rappelle l'Ademe
à l'occasion de
la Semaine
européenne de
la mobilité.
Fret européen
Lineas développe son offre
Green Xpress en Autriche

L'opérateur ferroviaire belge a lancé une nouvelle liaison de son réseau Green Xpress Network à destination de la ville autrichienne de Graz. Le Graz&Wels Xpress vient s'ajouter ainsi aux lignes de ce réseau ambitieux qui offre une sorte de groupage pour des liaisons ferroviaires de longue et moyenne distance en Europe (NLF n°116). Dans un premier temps, la nouvelle liaison sera réalisée deux fois par semaine avec des départs depuis le port d'Anvers les mardi et vendredi matin pour transporter des chargements conventionnels et multimodaux. Le trajet pour Graz dure 32 heures avec un arrêt à Wels. Jusqu'à cette station, le train circule à pleine capacité soit à 1.780 tonnes. Délesté d'environ 600 tonnes, il poursuit ensuite sa route à travers les Alpes pour atteindre Graz. C'est l'autrichien LTE qui assure le « dernier km ». La fréquence de la nouvelle ligne est amenée à augmenter dans les mois à venir. SLG
 
   
 


« Nous avons
la conviction
que ce nouveau
produit
parviendra
à convaincre
les clients
d'effectuer
le modal shift
de la route
vers le rail »
,

a déclaré
Gert Pauwels,
CEO de Lineas
à l'occasion
du lancement de
la nouvelle liaison
Anvers-Graz
Environnement
Faurecia table sur un premier véhicule
à l'hydrogène en 2019

Faurecia compte devenir un acteur leader de la pile à combustible. L'équipementier français vient ainsi de conclure un accord avec le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) afin de développer et de commercialiser une pile à combustible pour l'industrie automobile. « Cette technologie est particulièrement destinée aux véhicules demandant une grande autonomie, comme les poids lourds ou les autocars », précise Eric Fohlen-Weill, responsable communication de Faurecia. « Elle ne sera pas mature avant 2025-2030 et arrivera en complément des batteries électriques, tout en offrant une plus grande autonomie, pour un temps de rechargement minime », complète M. Fohlen-Weill. La pile à combustible, qui permet de fabriquer de l'électricité à bord grâce à de l'hydrogène embarqué et qui ne rejette que de l'eau, constitue une alternative intéressante pour Faurecia, jusqu'alors plutôt spécialisé sur les véhicules à moteurs thermiques (pots d'échappement, des filtres et autres systèmes de dépollution, entre autre). De fait, le groupe souhaite maîtriser l'ensemble de la chaîne de valeur de la pile à combustible : il a récemment conclu un partenariat avec Stelia Aerospace Composites et investi dans Ad-Venta pour développer des réservoirs à hydrogène à haute pression et des vannes compactes. Faurecia ambitionne de faire rouler un premier véhicule hydrogène en 2019. GH
Photo : le partenariat CEA-Faurecia portera notamment sur les plaques bipolaires, l'un des éléments clés des piles à combustible. ©Faurecia
 
 
 
 



Environnement (suite)
L'ammoniac pour réduire les NOx

Furencia n'oublie que l'essentiel du parc roulant est constitué de véhicules diesel, dont il est toujours possible de réduire les émissions NOx (dioxyde d'azote). L'équipementier vient ainsi de remporter un contrat visant à moderniser par retrofit les 20.000 camions et bus de la ville de Séoul, en les équipant de la solution ASDS (Ammonia Storage and Delivery System) développée par sa filiale Amminex. Cette nouvelle génération de SCR (réduction catalytique sélective) stocke l'ammoniac sous forme solide comme agent réducteur des NOx, alors que l'AdBlue ou la FED (fluide d'échappement diesel) utilisent l'ammoniac à l'état liquide. Cette subtilité permet de garantir une efficacité à plus basse température, dès le démarrage ou presque, particulièrement adaptée aux conditions de conduite en ville à faible vitesse et aux véhicules urbains comme les véhicules de livraison. Testé sur des bus des villes de Copenhague et Londres, la solution ASDS atteint un taux de réduction des émissions NOx de 99%, contre 32% pour ces mêmes villes avec une solution AdBlue signale Faurecia. De plus, les cartouches ASDS, de la taille d'une bouteille de plongée, prennent deux fois moins de place que celles d'AdBlue, pour un poids réduit d'un tiers. La solution Amminex offre également un contrôle en temps réel des émissions de chaque véhicule équipé. Les opérateurs disposent ainsi de données leur permettant de gérer leur flotte ainsi que la recharge des cartouches. Cette solution a déjà été déployée par retrofit sur 350 bus à Copenhague et Faurecia fait partie des quatre fournisseurs sélectionnés pour dépolluer les 5.000 bus londoniens (pour un marché estimé de 1.000 à 1.500 véhicules). GH
 
   
  Solution de dépollution NOx Aminex-Faurecia, actuellement déployée sur les bus de Copenhague. ©Faurecia
 
 
  Séurité
Les radars traquent les excès
de vitesse dans les virages

Il n'y a pas que les camions ou les voitures qui sont autonomes. Désormais, la nouvelle génération de radars fait aussi preuve d'autonomie. Ce qui les rend aptes à contrôler la vitesse d'un véhicule en mouvement dans une courbe. Cette nouvelle fonctionnalité a été homologuée par le laboratoire national de métrologie et d'essais (LNE) le 25 juillet dernier, nous apprend la Sécurité routière dans un communiqué diffusé vendredi. Au total, 248 radars autonomes vont donc pouvoir être aussi déployés sur des routes sinueuses, notamment en montagne, afin de sécuriser les enchaînements de virages et les zones difficiles d'accès. Pour mémoire, ils sont tous précédés d'un panneau informatif annonçant la possibilité de contrôles, rassure le ministère de l'Intérieur. SLG
 
   
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en chef adjointe
Tél : 01 81 69 85 67
silvia.legoff@scmag.fr

Nathalie Bier
Directrice de clientèle
Tél. 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
N°181
18 septembre 2017
SEPTEMBRE

Mardi 19 et
mercredi 20
Congrès du gaz
Palais
des Congrès,
Paris

Du mardi 19
au jeudi 21
Salon du
e-commerce

Porte
de Versailles,
Paris


Mercredi 20
Journée nationale
de la qualité
de l'air



Mardi 26
Journée INRS
pour les services
de santé
au travail

INRS, 65 Bd
Richard-Lenoir
Paris


Mardi 26 et
mercredi 27
Assises du port
du futur

UIC, Paris


Mardi 26 et
mercredi 27
TIPS,
Salon du transport
international
des produits
de sant
é

Cité des Échanges
Lille

OCTOBRE

Mercredi 18
et jeudi 19
Les rendez-vous d'affaires
des chargeurs
européens

Palais du Pharo
Marseille