LinkedIn Twitter Facebook
 


Messagerie :
baisse
généralisée
au deuxième
trimestre


France-Italie :
le Lyon-Turin
confirmé
Messagerie
Baisse généralisée
au deuxième trimestre

Au deuxième trimestre 2017, dans la messagerie traditionnelle nationale, le chiffre d'affaires et le tonnage sont en baisse, respectivement de -2,9% et de -1,5%, selon les dernières statistiques diffusées par le ministère des transports.
Même constat pour l'express national tous poids : le chiffre d'affaires a baissé de 1,7%) et le nombre d'envois de 1,1%. Le segment colis légers a été aussi impacté par la tendance baissière qui a touché davantage le nombre d'envois (-3,4%) que le CA (0,2%). En revanche, le chiffre d'affaires à l'international est en hausse de +2,2% ainsi que pour les importations (+1,2%). Enfin, dans l'express, le chiffre d'affaires est en diminution pour les exportations (-0,2%) alors qu'il augmente pour les importations (+0,7%).
Toutes ces données tiennent compte des variations saisonnières et des jours ouvrables (CVS-CJO). SLG
 
 
 


Nomination :
Anette Rey à
la communication
de Geodis


Madrid veut
réduire les GES
de 40%
à horizon 2030


La Grande-
Bretagne
investit 15 M£
pour réduire
les émissions

Lyon-Turin
France et Italie confirment
leurs engagements

Ensemble, l'Italie et la France tiennent le même discours. Diplomatie et rapports bilatéraux obligent peut-être, mais depuis des années, aux sommets où le projet Lyon-Turin est inscrit à l'ordre du jour, il n'est jamais question de « pauses » ou d'arrêt de cette nouvelle ligne voulue tant pour les voyageurs que pour les marchandises. Inscrite dans le corridor 5 du réseau européen de transports, cette liaison engage aussi financièrement l'Europe. D'où les propos tenus hier par Emmanuel Macron et le premier ministre italien Paolo Gentiloni à Lyon. Propos d'autant moins étonnants après le plaidoyer du Président de la République en faveur de l'Europe, lors de son discours du 26 septembre. « Nous sommes pleinement engagés dans la réalisation de la section transfrontalière, pour laquelle des engagements ont été pris, des financements communautaires décidés. D'ici le premier trimestre 2018, nous voulons préciser les termes futurs d'au-delà le tunnel de base (les accès). Un groupe de travail sera constitué entre nos deux ministères des Transports, pour formuler des propositions conjointes d'ici la fin de l'année » a déclaré Emmanuel Macron, lors d'une conférence de presse conjointe. Donc, le projet qui n'a pourtant pas que des ardents défenseurs, échappera à la pause décrétée par le gouvernement pour certains grands projets d'infrastructures. « Les deux Etats soulignent que les travaux préliminaires sont désormais en voie d'achèvement et que le lancement des travaux ultérieurs, notamment pour la réalisation du tunnel de base est en préparation », pouvait-on lire sur le compte-rendu du sommet publié sur le site de l'Elysée. SLG
 
   
  Emmanuel Macron et Paolo Gentiloni ©Elysée  
 


-40%.
C'est le volume
des économies
de GES liés
aux transports
que s'est fixé
la ville de Madrid
pour 2030.

Nomination
Anette Rey à la communication
de Geodis

Anette Rey a rejoint le groupe Geodis depuis le 4 septembre en tant que Directrice de la communication Groupe, après avoir exercé précédemment des fonctions similaires de Directrice au sein du laboratoire biopharmaceutique Bristol-Myers Squibb. D'origine franco-allemande, titulaire d'un master et d'un DEA de Sciences-Po Paris et d'un doctorat d'Etat en sciences politiques obtenu à l'Université Albert-Ludwig de Fribourg, Anette Rey a commencé sa carrière au chez RTL Group au Luxembourg et à Londres, avant de rejoindre Ubisoft en 2003 en tant que Directrice de la communication Groupe, puis Air Liquide en 2011 où elle a piloté la communication externe du Groupe jusqu'en 2014. Bruno Delfils, qui avait repris (en plus de son poste) la direction de la communication du groupe Geodis en 2016 suite au départ de Virginie Hourdin-Brémond, se concentre désormais sur ses fonctions de Directeur marketing du groupe Geodis. JLR
 
 
 
 


Environnement
Madrid veut réduire les GES
de 40% à horizon 2030

La ville de Madrid vient de dévoiler un vaste plan d'amélioration de la qualité de l'air et de lutte contre le changement climatique appelé tout simplement Plan A. La ville détaille dans un document de 197 pages une série de mesures (21 en tout) qui seront mises en place au cours des prochaines années pour parvenir (entre autres objectifs) à réduire d'ici 2030 les émissions de gaz à effet de serre de 40%. Si nombre de ces mesures touchent les particuliers, notamment des interdictions progressives de stationnement pour les véhicules les plus polluants, d'autres impacteront le transport de marchandises de manière plus ou moins significative. Ainsi, dès 2018, Madrid créera une zone centrale à 0 émission ainsi qu'une d'une zone à 30 km/h, et réduira la vitesse de circulation à 70 km/h sur les routes M-30 et M-40 qui entourent la capitale. En ce qui concerne la livraison urbaine, les véhicules de plus de 3,5t classés « zéro émissions » et « éco » bénéficieront d'horaires de livraison étendus, les plus polluants auront des horaires restreints dès 2020 ou 2022 selon leur classification environnementale. Il en sera de même pour les véhicules de 12t et plus en 2023 et 2025. Cela se traduira selon nos confrères de Cuadernos de Logistica par l'obligation pour les expressistes de renouveler 40% de leur flotte (immatriculations antérieures à 2006) dès 2020 et 85% (véhicules de 2014 et plus) dès 2022, ce qui a priori ne permet pas d'amortir le coût des dits véhicules.
En contrepartie, la capitale espagnole annonce une « optimisation des places de livraison de leurs horaires » ainsi que la création d'espaces logistiques urbains. En parallèle, Madrid entend multiplier les places de parking équipées de station de recharge électrique. PM
 
   
 


« Avec
le Lyon Turin,
sur l'Italie,
on gagne
ensemble",


a déclaré hier
Emmanuel
Macron,

lors du sommet
franco-italien
de Lyon.
Environnement (suite)
La Grande-Bretagne investit 15 M£
pour réduire les émissions

Le ministère britannique du transport, en collaboration avec Innovate UK, a mis à disposition du secteur privé une enveloppe de 15 M£ pour financer des projets de recherche susceptibles de faire baisser les émissions polluantes du transport routier. Les projets pourront concerner des technologies améliorant la consommation des moteurs, l'efficacité des batteries ou encore des matériaux réduisant le poids des camions. « Nous avons réalisé d'importants progrès dans la réduction des émissions et cherchons sans cesse de nouveaux moyens d'améliorer la qualité de l'air » commente Jesse Norman, Sous-Secrétaire d'Etat au Transport, « Les camions sont responsables d'un tiers des émissions de CO2 au Royaume Uni et de nouvelles technologies peuvent avoir un impact significatif sur la réduction de la pollution due au fret. Ces fonds offrent aux entreprises britanniques la possibilité d'être des pionniers dans le développement d'innovations à même d'améliorer la qualité de l'air dans le pays ». Cette initiative reflète la volonté du gouvernement de faire du pays un leader dans le domaine des technologies de véhicules électriques et de parvenir à 100% de nouvelles immatriculations zéro émission d'ici à 2040. Selon le ministère, 118.000 véhicules circulant sur les routes britanniques sont actuellement considérés comme étant à émissions très faibles, 11.000 d'entre eux ont été immatriculés entre avril et juin 2017. PM
Photo : Jesse Norman
 
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en Chef
Officiel des Transporteurs
Tél : 01 81 69 85 67
s.legoff@info6tm.com

Anne Kerriou
Rédactrice en Chef
Actu-Transport-Logistique.fr
Tél. 01 81 69 85 64
a.kerriou@info6tm.com

Sandrine Papin
Directrice Commerciale
Tél. 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 

N°189
28 septembre 2017
OCTOBRE

Samedi 7
Congrès de
l'Unostra

Cournon
d'Auvergne (63)


Mardi 10
Congrès
de la FNTR

Palais des Congrès
Issy-les-Moulineaux


Mardi 17
Congrès
de l'OTRE

Stade de France,
Saint-Denis


Mercredi 18
et jeudi 19
Top Transport Europe
Palais du Pharo
Marseille