LinkedIn Twitter Facebook
 


Le transport
pour compte
d'autrui
se redresse


Le coup
de gueule
d'« Agir pour
le fluvial »
Conjoncture
Le transport pour compte d'autrui
se redresse

En confirmant les tendances enregistrées récemment par le Commissariat général pour le développement durable (NLF n°171), le CNR vient, à son tour, apporter des arguments prouvant une vraie reprise du TRM français. Contrairement à ce qui a été observé en 2016, c'est le transport pour compte d'autrui qui a progressé de +4,3% au premier trimestre 2017 et de +8,2% par rapport au premier trimestre 2016. Les investissements des transporteurs pour leur parc semblent orienté à la baisse mais après une très bonne année 2016, observe le Comité national routier. Parallèlement, le CNR note une augmentation des prix de revient de +1,7% entre août 2016 et août 2017. SLG
 
 
 


Convoyage :
Fraikin optimise
avec Expedicar


Camions
électriques :
Alliance entre
VW et Navistar


VW et Navistar :
appro-
visionnements
et gestion
de flottes
mutualisés
Report modal
Le coup de gueule
d'« Agir pour le fluvial »

La fédération « Agir pour le fluvial » se demande si l'Etat a décidé de tourner le dos au fluvial. Le collectif, créé en janvier et qui réunit bateliers, fédérations de transporteurs et acteurs du transport combiné (entre autres) - s'est fendu d'un communiqué très amer hier pour pointer la suite de signaux négatifs envoyés récemment par le gouvernement à l'adresse du transport fluvial. Pour l'ensemble des organismes de la fédération, qui n'a eu de cesse de réclamer des investissements pour les canaux à grand et petit gabarit (NLF n°44 et n°81), l'annonce du Grand plan d'investissement présenté mardi dernier (NLF n°188), « qui ignore une fois de plus l'infrastructure fluviale, est un camouflet à l'adresse de ceux qui ne cessent d'interpeller les pouvoirs publics sur le potentiel de développement économique que détient le secteur fluvial ». De plus, ils soulignent l'absence de toute référence au report modal vers le fleuve dans le cadre des Assises de la mobilité (NLF n°184). A vrai dire, le mode fluvial est cité dans le périmètre des Assises mais pour le transport des voyageurs seulement. La mise entre parenthèses du Canal Seine Nord, enfin, rajoute à la colère des partisans de la voie d'eau. « Agir pour le fluvial » demande un signal fort en matière de report modal vers la voie d'eau. SLG
 
   
 

Convoyage
Fraikin optimise avec Expedicar

Le loueur de véhicules industriels, qui gère un parc de plus de 35.000 véhicules en France, s'est associé à la plate-forme Expedicar.com pour optimiser le déplacement des véhicules d'une agence à l'autre sur tout le territoire. Le transport de véhicule peut se faire soit en ayant recours à des chauffeurs particuliers qui ont besoin de louer un véhicule (via Luckyloc.com pour 1 €) ou à 350 chauffeurs professionnels ou encore par la voie plus classique d'un camion. Ce qui permet au loueur d'assurer la disponibilité des véhicules en fonction de la demande de location par les professionnels. Expedicar, pour sa part, assure la livraison du véhicule dans les 72 heures. La start-up qui développe aussi le service Luckyloc.com avait réussi une levée de fonds de 2 M€ l'année dernière et se positionne comme partenaire des professionnels de l'automobile. SLG
 
 
 
 


+8,2%.
C'est
la progression
du transport pour
compte d'autrui
au 1er trimestre
2017
par rapport à
la même période
de 2016,
selon le CNR.
VW et Navistar
Alliance autour du camion électrique

Après la présentation du Canter électrique par le groupe Daimler (NLF n°183), le groupe Volkswagen (VW, Scania, MAN) et le constructeur de poids lourds américain Navistar (partenaires depuis septembre 2016) ont annoncé le lancement d'un camion électrique aux États-Unis d'ici la fin de 2019, voire début 2020. Les deux partenaires vont se focaliser sur la gamme de moyen tonnage (la classe 6 et 7 en Amérique du Nord), avec une desserte courte destinée aux zones urbaines, ce qui autorisera une recharge la nuit. « Cette gamme est la plus propice pour le développement de moteurs électriques à court terme », a évoqué Troy Clarke, le directeur général de Navistar, qui considère que la demande croissante de camions électriques est une réponse face aux réglementations de plus en plus strictes pour limiter les émissions polluantes. « Le prix en décroissance constante des batteries contribue à rendre les camions électriques viables », a-t-il ajouté. Cette annonce intervient tout juste un an après l'investissement de Volkswagen à hauteur de 17% dans le capital de Navistar. GH
 
 


« La fédération
[Agir pour le
fluvial, Ndlr]
se demande
si l'Etat
a décidé de
tourner le dos
à la voie
d'eau »,


a indiqué
le collectif dans
un communiqué
diffusé hier.
VW et Navistar (suite)
Approvisionnements et gestion
de flottes mutualisés

Dans le cadre de leur alliance, les deux constructeurs prévoient également de développer une plate-forme d'approvisionnement commune, basée sur des composants matériels basiques qui seraient partagés par les deux groupes. Enfin, ils travailleront à la convergence de leurs solutions de gestion de flottes avec création d'une plate-forme connectée mondiale, basée sur les systèmes Rio (développé par VW) et OnCommand (produit par Navistar). De quoi constituer le plus grand système connecté au monde pour véhicules commerciaux, avec un total de 650.000 véhicules, fait remarquer Troy Clarke, directeur général de Navistar. L'entreprise américaine s'est lancée depuis plusieurs mois dans la construction d'un camion électrique (semi-truck) en conduite autonome et capable d'évoluer en peloton. Pour sa part, le groupe Volkswagen a indiqué début septembre qu'il allait doubler ses investissements dans les véhicules électriques pour les porter à plus de 20 milliards d'euros d'ici 2030, avec l'ambition notamment de concurrencer Tesla sur le marché des véhicules propres grand public. GH
 
   
  L'alliance entre les deux constructeurs en 2016 a notamment ouvert le marché américain aux marques MAN et Scania.  
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en Chef
Officiel des Transporteurs
Tél : 01 81 69 85 67
s.legoff@info6tm.com

Anne Kerriou
Rédactrice en Chef
Actu-Transport-Logistique.fr
Tél. 01 81 69 85 64
a.kerriou@info6tm.com

Sandrine Papin
Directrice Commerciale
Tél. 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 

N°190
29 septembre 2017
OCTOBRE

Samedi 7
Congrès de
l'Unostra

Cournon
d'Auvergne (63)


Mardi 10
Congrès
de la FNTR

Palais des Congrès
Issy-les-Moulineaux


Mardi 17
Congrès
de l'OTRE

Stade de France,
Saint-Denis


Mercredi 18
et jeudi 19
Top Transport Europe
Palais du Pharo
Marseille