LinkedIn Twitter Facebook
 


Messagerie :
DB Schenker
Paris Est
s'agrandit


Renault Mobility
se positionne
sur le dernier
kilomètre


Année record
pour le Canal
de Panama


Edeis intègre
le projet de
modernisation
de la ligne
Serqueux-Gisors


La Chine inaugure
le premier vol
d'un avion drone
pour le fret


Denis Descombes
prend
la présidence
de TLF
Pays de Savoie
Messagerie
DB Schenker Paris Est s'agrandit

DB Schenker investit décidément tous azimuts dans ses agences de messagerie. Après Clermont-Ferrand (NLF n°209) et Lyon (voir NLF n°212), l'agence DB Schenker Paris Est se dote à son tour d'espaces supplémentaires. À l'agence principale de Vert Saint-Denis, en Seine-et-Marne, s'ajoute depuis le 25 octobre un nouveau dépôt logistique de 2.500 m2, situé à Lieusaint (77). Ce nouveau dépôt, qui accroît de 2.000 palettes les capacités de stockage de l'agence, « a pour objectif de regrouper les 30% de marchandises qui nécessitent une prise de rendez-vous », indique le groupe dans un communiqué. Il s'agit essentiellement des colis destinés à la grande distribution, mais DB Schenker constate également un flux croissant lié au e-commerce. Cette réorganisation doit permettre de développer la plate-forme de messagerie de Vert-Saint-Denis, notamment des prestations logistiques complémentaires, et d'offrir une plus grande capacité de transit. DB Schenker Paris Est compte au total 7.000 m2 de quai et 448 m2 de bureau. « Elle assure plus de 1.000 expéditions par jour et 50 tournées de distribution », précise l'entreprise. AK
 
Le nouveau dépôt de Lieusaint accroît de 2.000 palettes les capacités de Schenker Paris Est. ©DR  
 
 
 


« Les Master
électriques
peuvent charger
1 tonne, et
disposent d'une
autonomie
de 100 km.
Cette solution
a toute sa
pertinence pour
des livraisons
dans des zones
urbaines »,


explique
Christophe
Chevreton,

directeur de
Renault Mobility.

Constructeurs
Renault Mobility se positionne
sur la livraison électrique
du dernier kilomètre

Renault Mobility va rentrer dans une nouvelle ère. Cette offre de mobilité partagée, jusque-là cantonnée à quelques villes, va se déployer d'ici la fin de l'année sur 150 sites en France avec une gamme de 2.000 véhicules. La réservation, entièrement digitale, s'effectue par le biais d'un smartphone, ou via un site Internet. L'offre s'adresse au grand public, aux collectivités et aux entreprises. Dans cette dernière catégorie, le constructeur a mis en place une version Pro, destinée notamment aux entreprises de transport et aux artisans. En plus de Zoé et Kangoo électriques, le constructeur prévoit des Master électriques d'ici la fin de l'année. « Ils peuvent charger 1 tonne, et disposent d'une autonomie de 100 km. Cette solution a toute sa pertinence pour des livraisons dans des zones urbaines », explique Christophe Chevreton, directeur de Renault Mobility. Voilà de quoi quadrupler la charge utile actuellement proposée par l'Utilib, la version d'Autolib dédiée aux artisans (limitée à un maximum de 255 kg de chargement). GH
Pour lire
la suite

 
   
  Christophe Chevreton, directeur de Renault Mobility.
©Grégoire Hamon
 
 

Maritime
Année record pour le Canal de Panama

Le Canal de Panama a connu une année fiscale 2017 mouvementée et jalonnée de records, notamment imputables aux travaux d'extension désormais achevés. Entre le 1er octobre 2016 et le 30 septembre 2017, 13.548 navires (+3,3%) ont emprunté le canal, transportant 403,8 Mt de marchandises, soit un bond de 22,2%. Il s'agissait pour 35,3% (143 Mt) de marchandises conteneurisées, les navires pétroliers étant les seconds clients du canal (105 Mt), suivis du vrac (79 Mt) et des navires RoRo (47 Mt). La croissance nettement supérieure des tonnages, comparée au nombre de navires, s'explique par la montée en puissance des navires neopanamax. Le millième a transité en mai 2017 et le 2.000è en septembre. Parmi eux figuraient le CMA CGM Théodore Roosevelt (14.863 EVP de capacité) et le premier neopanamax de croisière, le Disney Wonder. Sur les 29 compagnies de lignes conteneurisées clientes du canal, 15 comptent des neopanamax dans leur flotte. Les principales routes maritime ayant recours au canal sont les axes Asie - Côte Est des États-Unis (34% du trafic), Côte Ouest de l'Amérique du Sud - Côte Est des États-Unis (13%), Côte Ouest de l'Amérique du Sud - Europe (7%), Côte Ouest de l'Amérique Centrale - Côte Est des États-Unis (7%), et enfin Amérique du Sud d'une côte à l'autre (5%). Les principaux pays utilisateurs sont la Chine, le Chili, le Japon, le Mexique et la Colombie, les États-Unis étant le point de départ ou d'origine et 68,3% des navires. L'impact de l'agrandissement du canal a surtout été mis en évidence par les performances des ports de la côte Est américaine qui publient depuis des résultats records d'un mois sur l'autre, sans interruption. PM
 
   
  Les travaux d'extension permettent aux navires neopanamax d'emprunter le canal. ©DR  
 
 
 


3 000.
C'est le nombre
de drones cargo
dont le marché
pourrait
avoir besoin
dans les 20 ans
à venir.
Fret ferroviaire
Edeis intègre le projet
de ligne Serqueux-Gisors

Le groupe d'ingénierie Edeis vient de se voir confier l'ordonnancement, le pilotage et la coordination (OPC) des travaux de la future ligne Serqueux-Gisors. En clair, il assistera pendant 3 ans le maître d'ouvrage du projet, SNCF Réseau, et le mandataire de maîtrise d'ouvrage, SETEC Organisation, dans les études d'exécution, les procédures administratives, notamment celles de consultation des entreprises et d'attribution des marchés.
Un an après la déclaration d'utilité publique du projet, cette désignation constitue une nouvelle étape dans le chantier de modernisation qui prévoit la création d'un itinéraire de fret alternatif à celui longeant la vallée de la Seine, entièrement électrifié, avec un passage par Rouen et Mantes-la-Jolie et dont l'entrée en service est prévue mi-2020. DIL
Pour lire
la suite
 
   
  L'entrée en service de la ligne Serqueux-Gisors est prévue
mi-2020. ©DR
 
 

Aérien
La Chine inaugure le premier vol
d'un avion drone pour le fret

L'Académie chinoise des sciences indique avoir effectué le premier vol au monde d'un drone de transport de marchandise, l'AT200, dans la province du Shaanxi, dans le nord-ouest du pays. Cet engin de 11.84 mètres de long, construit sur les bases d'un petit avion, peut convoyer 1.500 kilos de fret dans sa soute de 10 m3. Il est capable de voler à 313 km/h, avec un rayon d'action d'un peu plus de 2.000 km à une altitude de 6.000 mètres (autonomie de vol de 8h). Il peut atterrir et décoller seul, sur une courte piste de 200 mètres, et ceci en s'affranchissant d'une structure aéroportuaire : un plan d'herbe en pente peut suffire. Cet appareil été cofinancé par SF Express, la plus grosse société de livraison du pays après la Poste chinoise. Selon l'Académie chinoise des sciences, les besoins en drone cargo pourraient dépasser 3.000 appareils dans les 20 ans à venir. Ces drones permettraient d'abaisser les coûts de transport, notamment pour desservir les régions d'accès difficile. L'Armée chinoise pourrait également utiliser ce type d'appareil pour le transport de fret militaire, avec un largage par parachute. GH
 
   
  Cet engin de 11,84 mètres de long peut convoyer 1 500 kilos de fret dans sa soute de 10 m3. ©Académie chinoise des sciences  
 
 
Nomination

Denis Descombes prend
la présidence de TLF Pays de Savoie

Les administrateurs de la délégation régionale d'Union TLF pour les Pays de Savoie ont nommé un nouveau président en la personne de Denis Descombes. Après une expérience professionnelle en tant que directeur industriel et consultant en logistique, Denis Descombes, 39 ans, a rejoint en 2013 l'entreprise familiale, les Transports Descombes, en tant que directeur général. Fondée en 1904, cette PME de transport régional de produits industriels est implantée à Musièges, entre Annecy et Bellegarde, et compte une trentaine de poids lourds. Au poste de président de TLF Pays de Savoie, Denis Descombes succède à Simon Boisier (10 années de mandature), qui a pris sa retraite après 25 ans à la direction de la société Sotracom. JLR
Photo : Denis Descombes, nouveau president de TLF Pays de Savoie et dirigeant des Transports Descombes. ©DR
 
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en Chef
Officiel des Transporteurs
Tél : 01 81 69 85 67
s.legoff@info6tm.com

Anne Kerriou
Rédactrice en Chef
Actu-Transport-Logistique.fr
Tél. 01 81 69 85 64
a.kerriou@info6tm.com

Sandrine Papin
Directrice Commerciale
Tél. 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
N°216
7 novembre 2017
NOVEMBRE

Mercredi 15
Objectif OFP
Levallois


Jeudi 16
GNTC
Assemblée générale


Du mardi 21
au mercredi 22
Assises
de l’Économie
de la Mer

Le Havre


Du mardi 21
au samedi 25
Solutrans
Lyon Eurexpe


Du mercredi 29
au jeudi 30
Riverdating
Paris