LinkedIn Twitter Facebook
 


CMA CGM choisit
le GNL pour
ses très grands
navires


La FNTR veut
mettre sur pied
la première
blockchain
transport


Les émissions
de CO2 sous
la loupe
du Parlement
européen


Maritime :
le dispositif de
soutien fiscal
belge autorisé


TLF : deux
vice-présidents
pour la
commission
Maritime
Développement durable
CMA CGM choisit le GNL
pour ses très grands navires

À l'occasion de la COP23, qui se déroule actuellement à Bonn en Allemagne, CMA CGM a annoncé qu'il équiperait ses 9 futurs navires de 22.000 EVP, qui lui seront livrés en 2020, de moteurs utilisant du gaz naturel liquéfié (GNL). « En choisissant le GNL, le groupe va au-delà des réglementations actuelles et à venir concernant la limitation du taux de sulfure à 0,5% à l'horizon 2020 et s'inscrit dans les suites de l'Accord de Paris et des discussions actuellement en cours au niveau international », indique l'armateur. Une initiative saluée par le gouvernement. « Ce doit être un encouragement fort pour l'ensemble de la filière, qui doit, en particulier, permettre de développer rapidement ce type d'avitaillement dans nos grands ports », a estimé Élisabeth Borne, ministre des Transports, dans un communiqué. DIL
Pour en
savoir plus

 
  CMA CGM a annoncé qu'il équiperait ses 9 futurs navires
de 22.000 EVP de moteurs utilisant du gaz naturel
liquéfié (GNL). ©AP
 
 
 
 

Technologies
La FNTR veut mettre sur pied
la première blockchain transport

La FNTR vient de lancer ses travaux destinés à mettre sur pied la première blockchain transport. En effet, une première réunion a permis d'expliquer le cheminement qui l'a conduite à se saisir du sujet, de revenir sur les enjeux de cette technologie pour l'ensemble des acteurs du transport routier ainsi que de prendre la température du côté des acteurs privés et publics. « L'idée est à présent de définir les solutions qui existent et celles qui sont à créer », résume Thierry Grumiaux, délégué commission de transport international, douane et logistique au sein de la FNTR. D'autres réunions se tiendront au cours des prochains mois et des sous-groupes spécifiques vont être créés pour identifier les technologies ou solutions existantes. DIL
Photo : Thierry Grumiaux, délégué commission
de transport international, douane et logistique au sein
de la FNTR. ©David Delio

Pour lire
la suite

 
 


« L'idée est
de définir
les solutions
qui existent
et celles qui
sont à créer »,


résume
Thierry
Grumiaux

(FNTR),
à propos
de la future
blockchain
transport.

Poids lourds
Les émissions de CO
2 sous la loupe
du Parlement européen

Essais sur route en conditions réelles, sanctions en cas de décalage, accès facilité à l'information : les députés du Parlement européen membres de la Commission de l'environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire (ENVI) veulent aller un peu plus loin dans la proposition de règlement concernant « la surveillance et la communication des données relatives aux émissions de CO2 et à la consommation de carburant des véhicules utilitaires lourds neufs ». Lors de l'examen en commission du projet de rapport sur cette proposition, le 6 novembre, le rapporteur Damiano Zoffoli, a détaillé un certain nombre des amendements qu'il propose. Il évoque notamment l'instauration d'une amende administrative effective, proportionnée et dissuasive en cas de décalage entre les données communiquées par les constructeurs et les données réelles. Il demande aussi des contrôles en conditions réelles sous la supervision d'organismes indépendants. Damiano Zoffoli attend également de la Commission un calendrier clair sur l'application du logiciel de calcul VECTO aux véhicules qui ne sont pas encore prévus dans son champ d'application.
Enfin, un amendement invite la Commission à « considérer l'application d'objectifs ambitieux en matière de CO2 aux véhicules utilitaires lourds à partir de 2025 comme l'objectif premier » du programme législatif en cours de préparation à Bruxelles. Le projet de rapport suggère une présentation de ces objectifs « le 30 juin 2018 au plus tard ». AK
Pour lire
la suite

 
   
  Le Parlement européen veut aller un peu plus loin dans la proposition de règlement concernant « la surveillance et la communication des données relatives aux émissions de CO2 et à la consommation de carburant des véhicules utilitaires lourds neufs ». ©Union européenne  
 
 
 


9.
C'est le nombre
de méga
porte-conteneurs
de l'armateur
CMA CGM
qui seront
alimentés
en GNL.
Maritime
Feu vert à la prolongation du dispositif
de soutien fiscal belge

La Commission européenne a autorisé la prolongation jusqu'en 2022 du dispositif de soutien fiscal au transport maritime en Belgique. Objectif : conserver un régime encourageant les compagnies à enregistrer leurs navires en Europe. Le système prévoit un système d'imposition des compagnies maritimes sur la base du tonnage de leurs navires plutôt que sur leurs bénéfices réels. Pour pouvoir bénéficier de ce régime, l'armateur doit exploiter une partie significative de sa flotte sous le pavillon d'un État de l'Union européenne ou de l'espace économique européen.
En effet, pour obtenir le feu vers de la Commission, les autorités belges ont dû accepter d'étendre le bénéfice du dispositif à tous les navires admissibles battant pavillon d'un État membre de l'espace économique européen. DIL
Pour lire
la suite
 
   
  Le système prévoit un régime d'imposition des compagnies maritimes sur la base du tonnage de leurs navires plutôt que sur leurs bénéfices réels. ©Port of Antwerp  
 

TLF Overseas
Deux nouveaux vice-présidents pour
la commission Maritime

Éric Bellissent (DB Schenker) et Philippe Fauveder (groupe Fauveder) ont été élus vice-présidents de la commission Maritime de TLF Overseas. Cette commission, présidée par Didier Rochas (Dimotrans), agit comme porte-parole des commissionnaires de transport dans le secteur maritime. Dans ce domaine, TLF Overseas participe notamment aux travaux du Comité France Maritime et du Carrefour des professionnels portuaires. AK
 
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en Chef
Officiel des Transporteurs
Tél : 01 81 69 85 67
s.legoff@info6tm.com

Anne Kerriou
Rédactrice en Chef
Actu-Transport-Logistique.fr
Tél. 01 81 69 85 64
a.kerriou@info6tm.com

Sandrine Papin
Directrice Commerciale
Tél. 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
N°217
8 novembre 2017
NOVEMBRE

Mercredi 15
Objectif OFP
Levallois


Jeudi 16
GNTC
Assemblée générale


Du mardi 21
au mercredi 22
Assises
de l’Économie
de la Mer

Le Havre


Du mardi 21
au samedi 25
Solutrans
Lyon Eurexpe


Du mercredi 29
au jeudi 30
Riverdating
Paris