LinkedIn Twitter Facebook
 


Heppner rachète
l'Allemand
AB Transports


Assises
de la Mobilité :
colère de la FNTR
et TLF


GNV : le
Stralis NP 460 ch,
star d'Iveco
à Solutrans


CMA CGM prévoit
4 nouveaux
navires
sous pavillon
français


Boeing remporte
commandes
et contrats au
salon de Dubaï
Transports de lots
Heppner rachète l'Allemand
AB Transports

Composante historique du développement d'Heppner, l'Allemagne reste au cœur de la stratégie. L'entreprise en apporte un nouveau témoignage avec la reprise des activités de la société familiale AB Transport, spécialiste allemand du transport de lots sur l'axe France-Allemagne. En apportant son expertise sur les envois supérieurs à 3 tonnes, « AB Transport vient compléter le partenariat historique d'Heppner avec Cretschmar pour la distribution des envois inférieurs à 3 tonnes dans cette région », souligne Heppner dans un communiqué. AB Transport opère depuis une plate-forme située dans la Ruhr. Heppner compte pour sa part 7 agences sur le territoire allemand. AK
 
Heppner veut offrir une couverture complète des besoins des clients sur l'axe France-Allemagne, cœur de métier historique de l'entreprise. ©Heppner  
 
 
 

Assises de la Mobilité
La FNTR et TLF contre un retour
d'une taxe sur les infrastructures

La FNTR et TLF ne cachent pas leur colère. Invité à la marge dans des Assises de la Mobilité prétendument focalisées sur les déplacements des personnes, voilà que le transport routier revient sur le devant de la scène au moment de payer l'addition. « Avant même que les Assises ne se terminent, le groupe de travail sur une mobilité plus soutenable a annoncé le retour d'une taxe sur les infrastructures au niveau régional », déplorent les deux organisations professionnelles dans un communiqué de presse. La FNTR rappelle également que l'abandon de l'écotaxe a été compensé par une augmentation de 4 cts par litre de gazole. « Face aux baisses des dotations nationales, les régions recherchent de nouvelles sources de financement et réclament la taxation régionale des poids lourds. Or, les régions et départements bénéficient de la moitié de la TICPE collectée par l'état, soit 14 milliards d'euros... Cette hypothèse d'une taxation régionale est un non-sens et un projet irréaliste », pointent Jean-Christophe Pic, président de la FNTR, et Yves Fargues, président de l'union TLF. DIL
Pour lire
la suite
 
   
  La FNTR rappelle également que l'abandon de l'écotaxe a été compensé par une augmentation de 4 cts par litre de gazole. ©Adobe Stock  
 


« L'hypothèse
d'une taxation
régionale est
un non-sens
et un projet
irréaliste »,

estiment
les président
de la FNTR
et de TLF.
GNV
Le Stralis NP 460 ch,
star d'Iveco à Solutrans

Iveco a très tôt misé sur le gaz et s'en félicite. À l'occasion du salon Solutrans, qui déroule à Lyon du 20 au 23 novembre, le constructeur a officialisé plusieurs commandes. Les Transports Jacky Perrenot ont ainsi signé pour 250 exemplaires du Stralis Natural Power, dont près de 200 équipés du nouveau moteur Iveco Cursor 13 NP de 460 chevaux. Ils viennent s'ajouter aux 200 Stralis NP 400 commandés l'an dernier par le groupe Perrenot à Madrid. « Dès la fin 2018, près de 550 Stralis Natural Power seront ainsi en exploitation », note Iveco dans un communiqué. Le constructeur a par ailleurs engrangé une commande de 25 nouveaux Stralis NP 460 ch, émanant des groupes Mauffrey et Mendy. Pour les Transports Mendy, la nouvelle commande porte sur 10 véhicules avec double réservoir GNL. Ils seront notamment exploités pour le compte de Michelin, le groupe Mendy étant sorti vainqueur d'un récent appel d'offres du fabricant de pneumatiques. Les 10 Stralis viendront compléter une flotte déjà composée d'une trentaine de véhicules Iveco fonctionnant au GNC et au GNL, sur la centaine de véhicules moteurs des Transports P. Mendy. Environ 25 000 véhicules Iveco « à tractions alternatives » sont aujourd'hui en circulation. Lors de Solutrans, le constructeur a pu présenter cette offre à la ministre des Transports, Élisabeth Borne, venue inaugurer le salon. AK
En savoir plus
Commande Perrenot

En savoir plus
Commande Mendy
 
   
  Iveco a signé sur son stand de Solutrans une commande pour 250 Stralis NP, destinés aux Transports Jacky Perrenot. ©Iveco  
 
 
 


4.
C'est le nombre
de navires que
CMA CGM
va immatriculer
sous pavillon
français.
Flotte
CMA CGM prévoit 4 nouveaux navires
sous pavillon français

En marge des Assises de la Mer au Havre, le 21 novembre (voir NLF n°227), CMA CGM a annoncé qu'il allait immatriculer quatre navires supplémentaires sous pavillon français. Ce sera le cas, tout d'abord, du prochain navire amiral de 20 600 EVP. Ce navire se nommera CMA CGM Antoine de Saint Exupéry, "en hommage au pionnier de l'Aéropostale, à l'écrivain et au poète", précise le groupe. Les trois autres navires sous pavillon français seront des unités de 22.000 unités propulsées au GNL, dont CMA CGM a annoncé la commande début novembre (voir NLF n°217). En 2020, 27 navires du groupe, sur un total de plus de 450, arboreront ainsi le pavillon tricolore. AK
 
   
  CMA CGM prévoit 27 navires sous pavillon français en 2020. ©CMA CGM  
 
 
 

Fret aérien
Boeing remporte commandes
et contrats au salon de Dubaï

Le salon aéronautique de Dubaï s'est révélé fructueux pour le constructeur Boeing. Il a tout d'abord engrangé une commande ferme pour quatre B777 cargo, émanant de la compagnie Ethiopian Airlines. Cette transaction comprend deux nouvelles commandes et la conversion d'une option annoncée en juin dernier pour deux autres appareils. La compagnie Azerbaijan Airlines s'est quant à elle engagée pour deux avions cargo long courrier, mais la commande doit être confirmée ultérieurement. Enfin, toujours au chapitre du cargo, Boeing a obtenu un contrat auprès de Cathay Pacific pour l'entretien des trains d'atterrissage des 14 B747-8F de la compagnie. Un programme proposé par Boeing Global Services pour éviter au client les contraintes d'une gestion en interne des opérations de maintenance ou de réparation. AK
 
   
  Boeing a engrangé des commandes d'avions cargo, mais aussi un contrat de maintenance. ©Boeing  
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en Chef
Officiel des Transporteurs
Tél : 01 81 69 85 67
s.legoff@info6tm.com

Anne Kerriou
Rédactrice en Chef
Actu-Transport-Logistique.fr
Tél. 01 81 69 85 64
a.kerriou@info6tm.com

Sandrine Papin
Directrice Commerciale
Tél. 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
N°228
23 novembre 2017
NOVEMBRE

Du mardi 21
au samedi 25
Solutrans
Lyon Eurexpe

Du mercredi 29
au jeudi 30
Riverdating
Paris