LinkedIn Twitter Facebook
 


Matières
dangereuses :
nouvelle offre
Gefco sur
le groupage


Espagne :
la Rioja interdit
150 km
de nationales
aux camions

Mediaco double
sa surface
de stockage
au port
de Marseille


Ferroviaire :
Lineas scelle
un partenariat
avec Zeebruges


Italie :
une aide de 9 M€
pour le report
modal route/rail
Matières dangereuses
Gefco va proposer du groupage
sans limite de quantité

À compter du 1er janvier 2018, Gefco France proposera une offre de groupage conforme aux exigences réglementaires les plus élevées de l'ADR, l'accord européen qui régit le transport international de marchandises dangereuses par route. Jusqu'à présent, le commissionnaire disposait d'une offre conforme aux exigences « full ADR » uniquement pour son activité de transport de lots. Il pourra donc désormais assurer l'acheminement de marchandises dangereuses en colis, en fûts ou sur palettes, sans limitation de volume. Cette démarche a nécessité un gros travail interne. « Le personnel Gefco en agence a été formé et les conducteurs sont soumis au respect de certaines contraintes telles que l'apposition d'un panneau sur le véhicule, la limitation de vitesse à 80 km/h, l'interdiction d'emprunter certaines voies, et l'obligation de disposer d'équipements de protection individuelle et pour la préservation de l'environnement », détaille dans un communiqué Christine Simon, chef de projet ADR chez Gefco France. AK
Pour en
savoir plus
 
  Gefco va disposer d'un réseau « capable de transporter des marchandises dangereuses en plus grandes quantités, aussi bien en groupage qu'en lots ». ©Adobe Stock  
 
 
 


« Le personnel
Gefco en
agence a été
formé et
les conducteurs
sont soumis
au respect
de certaines
contraintes
telles que
l'apposition
d'un panneau
sur le véhicule,
la limitation
de vitesse à
80 km/h, etc. ",


indique
Christine Simon,
chef de projet
ADR chez
Gefco France.
Espagne
La Rioja interdit 150 km
de nationales aux camions

Les transporteurs espagnols vont devoir recalculer certains de leurs itinéraires compte tenue des velléités de plus en plus nombreuses des régions d'interdire certaines routes de leurs territoires aux camions. Après la province basque du Guipuscoa, qui compte lancer une écotaxe sur une partie de la National-1 (voir NLF n°176), la province de La Rioja vient pour sa part d'interdire l'équivalent de 150 km de routes sur la N-232 et de la N-124 aux poids lourds de plus de quatre essieux pour les forcer à emprunter l'autoroute parallèle AP-68. L'interdiction est entrée en vigueur le 2 décembre et concerne de manière définitive les sections Gimileo à Alfaro (N232) et Briñas à Gimileo (124). Il ne s'est écoulé que deux jours entre la publication de cette décision au Journal Officiel et sa mise en œuvre. En compensation, la région a conclu un accord avec Abertis, concessionnaire de l'autoroute, afin d'abaisser de 75% le prix du péage poids lourds sur la portion de l'autoroute AP-68 concernée par le report de trafic entre Zambrana (Álava) et Tudela (Navarre). Le manque à gagner, estimé à 1,3 million d'euros, sera compensé par la région de La Rioja et le gouvernement espagnol. La province de Castille et Leon projette ainsi pour sa part de détourner dans des conditions similaires le trafic de la N-1 vers l'AP-1 entre Burgos et Miranda de Ebro, de la N-VI passant par San Rafael (Segovia) vers l'AP- 6, et enfin de la N-120 (Logroño-Vigo) vers l'AP-71. GH
Pour en
savoir plus

 
   
  La province de La Rioja vient d'interdire l'équivalent de 150 km de routes sur la N-232 et la N-124 aux poids lourds de plus de quatre essieux pour les forcer à emprunter l'autoroute parallèle AP-68. ©Adobe Stock  
 

Marseille-Fos
Mediaco double sa surface
de stockage

Spécialisé dans la production d'huiles alimentaires, le stockage de liquides en vrac, et la logistique portuaire et immobilière, Mediaco compte doubler ses capacités logistiques sur Distriport, zone située en arrière des terminaux à conteneurs du port à Fos-sur-Mer. En effet, après un premier entrepôt mis en service en 2011 puis un deuxième en 2014 pour une surface totale de 65.000 m2, Mediaco vient d'acquérir une parcelle de 140.000 m2 sur laquelle il construira un entrepôt de 70.000 m2. Depuis début 2017, quatre acteurs se sont implantés sur le port de Marseille Fos : W Life, Virtuo, Mediaco Vracs et XPO Logistics respectivement sur 60.000 m2, 70.000 m2 et 72.000 m2 et 45.000 m2. DIL
 
   
  Mediaco compte doubler ses capacités logistiques sur Distriport, zone située en arrière des terminaux à conteneurs du port à Fos-sur-Mer. ©GPMM  
 
 
 


9.
C'est en M€
le montant de
l'aide autorisée
par la
Commission
européenne
destinée
à favoriser
le report
du fret de
la route
vers le rail
dans la province
de Bolzano,
en Italie.
Ferroviaire
Lineas scelle un partenariat
avec le port de Zeebruges

Lineas n'en finit pas de se développer. L'opérateur ferroviaire privé vient en effet d'annoncer la création de nouvelles liaisons ferroviaires améliorant le désenclavement de l'hinterland pour le port belge de Zeebruges. Lineas assure donc désormais un départ et une arrivée quotidienne de et vers les trois terminaux de Zeebruges (C.RO Ports et P&O Ferries pour le shortsea et Cosco Shipping Ports Zeebrugge Terminal pour le deepsea) avec un horaire adapté, de sorte que les cargaisons soient encore expédiées le jour même vers les destinations internationales. Celles-ci ont pour nom Bâle, Vienne/Graz/Welz, Bratislava, Cologne et Ludwighafen/ Mannheim, Milan, Madrid, Tarragone ; Hendaye et Granollers en Espagne, Lovosice en République tchèque et Malmö. Les ports de Rotterdam et du Havre sont également reliés par ces nouvelles dessertes. OC
Pour lire
la suite
 
 
  Le groupe Lineas dispose d'une flotte de plus de 200 locomotives et 7 000 wagons. ©Olivier Constant  
 
  Italie
Une aide de 9 M€ pour
le report modal route/rail

La Commission européenne a autorisé un nouveau régime d'aides italien destiné à favoriser le transport du fret de la route vers le rail dans la province de Bolzano, en Italie. L'aide de 9 M€ prend la forme de subventions aux opérateurs de transport multimodal et aux entreprises ferroviaires afin de réduire in fine les prix pour le client final. « Le niveau d'aide dont peuvent bénéficier les entreprises repose sur la réduction des coûts externes (pollution, bruit, congestion et accidents) que permet le transport par rail par rapport au transport par route », indique la Commission. Plus précisément, l'aide publique concerne les services de transport de fret fournis le long de la section Haut-Adige/ Tyrol du Sud du corridor de transport entre Brenner et Salerne, qui comprend 120 km de voies ferrées et 116 km d'autoroutes. AK
Pour en
savoir plus
 
   
  L'aide publique concerne les services de transport de fret fournis le long de la section Haut-Adige/Tyrol du Sud du corridor de transport entre Brenner et Salerne, qui comprend 120 km de voies ferrées et 116 km d'autoroutes. ©Adobe Stock  
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en Chef
Officiel des Transporteurs
Tél : 01 81 69 85 67
s.legoff@info6tm.com

Anne Kerriou
Rédactrice en Chef
Actu-Transport-Logistique.fr
Tél. 01 81 69 85 64
a.kerriou@info6tm.com

Sandrine Papin
Directrice Commerciale
Tél. 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
N°239
8 décembre 2017
DÉCEMBRE

Du mercredi 6
au vendredi 8
Le Simi
Paris


Mardi 12
World Class
Logistics

La Défense
Courbevoie



Mercredi 13
La nuit
du Shortsea

Paris