LinkedIn Twitter Facebook
 


Geodis ouvre
un site de
5.000 m2
au sud de Lyon


Le brasseur
Anheuser-Busch
commande
40 Tesla
d'un coup


La Commission
propose
un milliard pour
les réseaux
de transport


Le port de Gand
fusionne avec
ses voisins
néerlandais


Le service
d'information sur
le Rhin Supérieur
se modernise
Messagerie
Geodis ouvre un site de 5.000 m
2
au sud de Lyon

Geodis vient d'annoncer l'ouverture d'une nouvelle agence de distribution de 5.000 m² à Saint-Priest, au sud de Lyon. Un site qui porte à trois le nombre d'implantations et à 46.000 m2 la surface dédiée au transport de colis dans le Rhône. Employant 27 collaborateurs, cette agence, qui compte 100 portes à quai, assure le départ et la réception de 1.200 colis et palettes par jour. « Cette nouvelle plateforme s'inscrit dans le cadre de notre développement et vient renforcer notre maillage territorial », précise Olivier Mélot, directeur général du métier distribution & express de Geodis. DIL
 
  Cette agence assure le départ et l'arrivage de 1.200 colis et palettes par jour. ©Geodis  
 
 
 


« L'objectif
est d'augmenter
la valeur ajoutée
de 10%,
de porter le trafic
maritime à
70 millions
de tonnes
contre 62 Mt
aujourd'hui et
le trafic fluvial
à 60 Mt
contre 55 Mt »,

indiquent les
ports de Gand
et Zeeland
Seaports

dans le cadre
de l'annonce
de leur fusion.
Camion électrique
Le brasseur Anheuser-Busch
commande 40 Tesla d'un coup

Le camion électrique de Tesla ne sera pas produit avant 2019 (au mieux) mais le carnet de commandes ne désemplit pas. Pour ses futurs clients, c'est aussi une façon de capter une part du buzz mondial généré par la firme d'Elon Musk. La semaine dernière, Anheuser-Busch, leader du marché de la bière aux États-Unis, a révélé une commande de 40 exemplaires, afin de l'aider à atteindre son objectif de réduire son empreinte carbone opérationnelle de 30% d'ici 2025. Pour réserver ces 40 semis, le troisième brasseur au monde a dû verser 800.000 $ d'acompte, soit 20.000 $ par camion, pour un prix d'acquisition estimé de 150.000 $ à 180.000 $ par véhicule.
Ces camions sont destinés à approvisionner les grossistes dans un rayon de 500 miles (800 km) promis par Tesla. « Chez Anheuser-Busch, nous recherchons constamment de nouvelles façons d'améliorer notre chaîne d'approvisionnement de manière plus durable, efficace et innovante », a déclaré James Sembrot, responsable de la stratégie logistique du brasseur. Avec cette nouvelle commande, Tesla totalise près de 150 réservations. GH
Pour en
savoir plus

 
 
  Le nouveau camion Tesla a fait le buzz lors de sa présentation par le Pdg de Tesla Motors, Elon Musk. ©Tesla  
 


1.
C'est en milliard
d'euros
l'investissement
proposé par
la Commission
européenne
pour le
développement
des réseaux
de transport.

Europe

La Commission propose
un milliard pour les réseaux de transport

La Commission européenne va investir 1 milliard d'euros (Md€) dans le développement des réseaux de transport. Une contribution qui devrait permettre de « débloquer au total 4,5 Md€ de cofinancements public-privé d'ici 2030 », précise l'institution. Cet investissement concerne 39 projets. La majeure partie reviendra au développement d'un réseau ferroviaire européen, qui se voit attribuer 719,5 M€. Viennent ensuite la décarbonisation du transport routier (99,6 M€), le développement des ports maritimes (78,9 M€) ainsi que des voies fluviales (44,7 M€). Parmi les 39 projets, quatre concernent la France, pour un montant total de 163,3 M€ : le développement de l'ERTMS (European rail traffic management system) niveau 2 sur la ligne ferroviaire Paris-Lyon (116,9 M€), l'élimination du goulet d'étranglement ferroviaire de Lyon (30,8 M€), le réseau Blue Stations (5,4 M€), le projet Zero Emision Valley porté la Région Auvergne Rhône-Alpes (10,1 M€). Les engagements devraient se concrétiser avec les parties prenantes des projets au cours du 1er trimestre 2018. AK/DIL
 
   
  Le réseau ferroviaire européen se voit attribuer 719,5 M€. Viennent ensuite la décarbonisation du transport routier (99,6 M€), le développement des ports maritimes (78,9 M€) ainsi que des voies fluviales (44,7 M€). ©Adobe Stock  
 
 
 
  Gouvernance
Le port de Gand fusionne
avec ses voisins néerlandais

Le port de Gand et Zeeland Seaports, structure qui chapeautait les ports néerlandais de Terneuzen et Flessingue, ont officiellement scellé leur fusion le 8 décembre, après obtention du feu vert des 8 actionnaires concernés : la ville de Gand, les municipalités de Evergem et Zelzate ainsi que la province de Flandre Orientale côté belge, la province de Zeeland et les municipalités de Borsele, Terneuzen et Flessingue côté néerlandais. À l'occasion de la cérémonie de signature, les partenaires ont divulgué le nom de la nouvelle entité issue de la fusion : North Sea Port. « D'ici 2022, North Sea Port veut devenir une marque leader parmi les grands ports internationaux. L'objectif est d'augmenter la valeur ajoutée de 10%, de porter le trafic maritime à 70 millions de tonnes contre 62 Mt aujourd'hui et le trafic fluvial à 60 Mt contre 55 Mt », précise un communiqué. Pour l'instant, le port revendique une place dans le Top 10 européen en termes de transbordement et de n° 3 en valeur ajoutée avec un total de 13 milliards d'euros. AK
Pour en
savoir plus
 
   
  Le port de Gand et ses voisins néerlandais fusionnent pour être plus forts sur la scène mondiale. ©Port de Gand  
 
  Fluvial
Le service d'information
sur le Rhin Supérieur se modernise

Issu d'un partenariat entre Voies navigables de France et EDF, le Service d'information fluvial sur le Rhin Supérieur (SIF RS) devient e-RIS dans le cadre du lancement de son application mobile et du développement de son portail web. L'identité du logo est conservée, seul le nom change. e-RIS propose des services d'information à destination des usagers de la navigation sur le Rhin Supérieur, c'est-à-dire de Bâle à Lauterbourg. D'un point de vue opérationnel, VNF et EDF ont développé une application numérique pour les supports mobiles dans un premier temps version Android puis version iOS. Bilingue français/allemand, elle offre des informations plus fines sur l'état du trafic, notamment sur le nombre de bateaux présents dans les sas et distingue les temps d'attente ou de traversée de chaque sas dans le sens avalant ou le sens montant. Autre nouveauté : les calendriers de chômage sont publiés chaque semestre et une liste des contacts des acteurs de la voie d'eau a été créée. DIL
 
   
  VNF et EDF ont développé une application numérique pour les supports mobiles dans un premier temps version Android puis version iOS. ©VNF/EDF  
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en Chef
Officiel des Transporteurs
Tél : 01 81 69 85 67
s.legoff@info6tm.com

Anne Kerriou
Rédactrice en Chef
Actu-Transport-Logistique.fr
Tél. 01 81 69 85 64
a.kerriou@info6tm.com

Sandrine Papin
Directrice Commerciale
Tél. 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
N°241
12 décembre 2017
DÉCEMBRE

Mardi 12
World Class
Logistics

La Défense
Courbevoie


Mercredi 13
La nuit
du Shortsea

Paris