LinkedIn Twitter Facebook
 


Véhicules
propres :
de nouvelles
aides
de la Mairie
de Paris


Espagne :
Transporteurs
et chargeurs
échouent
sur le 44 t


Prix
des livraisons
transfrontières :
l'UE parvient
à un accord


Toyota
peaufine
sa stratégie
pour le camion
à hydrogène

OOCL prend
livraison
d'un méga
porte-conteneur
Véhicules GNV/électriques
La Mairie de Paris sort un panel
d'aides de sa hotte

Véhicules utilitaires, poids lourds, vélos, triporteurs, scooters et même transport fluvial : la Mairie de Paris sort de nouvelles aides de sa hotte à subventions pour pousser les professionnels à s'équiper en véhicules propres. « Si nous voulons gagner la bataille de la qualité de l'air, nous devons agir avec les citoyens. Je crois en l'écologie incitative, en l'écologie des alliances », a déclaré la maire de Paris, Anne Hidalgo. Validées par le Conseil de Paris le 12 décembre, ces aides se déploieront à partir du 1er janvier 2018. Concernant les VUL et les poids lourds, elles sont destinées aux auto-entrepreneurs, TPE et PME domiciliées à Paris et dans les départements du 92, 93 et 94 pour l'acquisition ou la location de véhicules utilitaires.
Elles s'articulent de la façon suivante :
Jusqu'à 1.000 € pour un micro-utilitaire de transport de marchandises inférieur à 1 t, électrique, hydrogène ou GNV.
Jusqu'à 6.000 € pour un véhicule utilitaire léger électrique, hydrogène ou GNV inférieur ou égal à 3,5t.
Jusqu'à 9.000 € pour un poids lourd électrique, hydrogène ou GNV supérieur à 3,5t.
Le dispositif prévoit aussi des subventions pour l'acquisition ou la location de deux-roues motorisés électriques et/ou de cycles, mais cette fois restreintes aux seules entreprises domiciliées à Paris. Elles vont jusqu'à 600 € pour l'achat ou la location d'un vélo cargo à assistance électrique ou non. La Mairie propose enfin des aides aux entreprises de transport fluvial « réalisant du transport de marchandises ayant une activité à Paris ». GH
Pour en
savoir plus
 
  Validées par le Conseil de Paris le 12 décembre, ces aides viennent compléter celles déjà mises en place en 2015 et se déploieront à partir du 1er janvier 2018. ©DR  
 
 
 


« Si nous
voulons gagner
la bataille de
la qualité
de l'air,
nous devons
agir avec
les citoyens.
Je crois
en l'écologie
incitative,
en l'écologie
des alliances »,

a déclaré
la maire de Paris,
Anne Hidalgo.
Espagne
Transporteurs et chargeurs
échouent sur le 44 tonnes

Réunis le 11 décembre dernier, les syndicats professionnels des transporteurs et chargeurs espagnols se sont séparéssans pouvoir acter le passage du 40t au 44t. « La situation actuelle du marché ne permet pas aux transporteurs de répondre favorablement à toute demande visantà augmenter le tonnage des camions », indique dans uncommuniqué la Fenadismer, la principale fédération detransport espagnole. Depuis deux ans, les différents représentants des transporteurs, réunis au sein du Comité national pour le transport routier, mènent des discussions avec les fédérations de chargeurs (AECOC, AEUTRANSMER et Transprime). Sur le 44 tonnes, ces dernières estiment que la mesure permettrait de faire économiser 1,2 milliard d'euros au secteur, mais les transporteurs regrettent que cette proposition ne soit assortie d'aucun avantage en leur faveur. Selon le dernier point réalisé par le ministère des Travaux publics espagnol pour son Observatoires des coûts du transport, l'activité s'est accélérée au troisième trimestre dans le TRM mais avec des prix orientés à la baisse. GH
Dessin : la principale pierre d'achoppement entre chargeurs et transporteurs espagnols reste le passage à 44 tonnes. ©Adobe Stock
Pour en
savoir plus

 
 
  Colis
Prix des livraisons
transfrontières :
l'UE parvient à un accord

L'Union européenne vient de franchir une nouvelle étape dans la mise en place d'un nouveau règlement permettant de rendre « plus transparents et plus abordables » les prix des services de livraison transfrontière de colis. Les négociateurs européens du Parlement, du Conseil et de la Commission sont en effet parvenus à un accord sur le texte le 13 décembre. Celui-ci doit maintenant être définitivement adopté par le Parlement et le Conseil. « Il devrait officiellement entrer en vigueur au début de l'année prochaine et être pleinement applicable en 2019 », précise un communiqué de la Commission. En matière de transparence des prix, le texte prévoit que les prestataires de services de livraison devront « communiquer les tarifs des services fréquemment utilisés par les consommateurs individuels et les petites entreprises, que la Commission publiera sur un site web ». Concernant le niveau tarifaire appliqué, un contrôle accru sera exercé par les autorités nationales. AK
 
 
 
 


1,2 Md€.

C'est le montant
annuel que
le passage à
44 tonnes
permettrait de
faire économiser
au secteur,
selon
les fédérations
de chargeurs
espagnoles.
Technologies
Toyota peaufine sa stratégie
pour le camion à hydrogène

Face aux partisans du camion électrique, vanté notamment par Tesla, les constructeurs qui misent sur le moteur à hydrogène pour transporter du fret avancent également leurs pions. Cette technologie, également zéro émission, est prisée ainsi par le Japonais Toyota qui indique qu'il va construire la première centrale à piles à combustible à carbonate d'une capacité de plusieurs mégawatts au monde aux États-Unis. Cette centrale sera accompagnée d'une station de ravitaillement en hydrogène pour alimenter ses véhicules œuvrant pour le port de Los Angeles (Californie). La centrale, dénommée Tri-Gen, sera mise en service en 2020. Elle utilisera des biodéchets provenant de l'agriculture pour produire environ 2,35 mégawatts d'électricité et 1,2 tonne d'hydrogène par jour, de quoi alimenter 2.350 foyers et satisfaire les besoins en carburant quotidiens de 1.500 véhicules. « Ce démonstrateur éclairera le secteur du fret sur l'intérêt des piles à combustible vis-à-vis de son efficacité, sa compétitivité et de la transition vers les technologies non polluantes », a déclaré Janea A. Scott, membre de la Commission californienne de l'énergie. En avril dernier, Toyota avait présenté son prototype de camion à hydrogène baptisé « Project Portal », une semi-remorque de classe 8 (37 tonnes) fournissant la puissance et le couple nécessaires pour réaliser tous types de travaux liés aux opérations portuaires. La motorisation développe plus de 670 ch et 1.796 Nm grâce à deux piles à combustibles de Mirai (la berline à hydrogène de Toyota). L'autonomie annoncée se limite pour l'instant à 320 km en conditions normales d'exploitation. Pour assumer la diffusion de la technologie hydrogène, Toyota vient de signer un partenariat avec Shell destiné à multiplier les stations-service d'hydrogène en Californie. GH
 
   
  La centrale sera accompagnée d'une station de ravitaillement en hydrogène pour alimenter ses véhicules œuvrant pour le port de Los Angeles (Californie). ©DR  
 
  Maritime
OOCL prend livraison
d'un méga porte-conteneur

Et de trois ! L'armateur hongkongais Orient Overseas Container Line (OOCL) a accueilli fin novembre un troisième navire dans sa flotte de méga porte-conteneurs, l'OOCL Scandinavia. D'une capacité de 21.413 EVP, identique à celle de ses frères jumeaux (Hong Kong et Germany) reçus un peu plus tôt cette année, il mesure 399,87 m de long pour 58,8 m de large (14,50 m de tirant d'eau). Il fait partie d'une commande de six méga navires (détenant actuellement le record de capacité) commandés auprès de Samsung Heavy Industries et sera donc prochainement suivi de trois autres clones. Il circulera sur la route LL1 reliant Shanghai, Ningbo, Xiamen, Yantian et Singapour puis, via le Canal de Suez Canal, Felixstowe, Rotterdam, Gdansk, Wilhelmshaven et Felixstowe avant de repartir vers Shanghai, un mini-tour du monde réalisé en 77 jours. Il rejoindra sur cette desserte les OOCL Hong Kong, Germany, Japan et United Kingdom. PM
 
   
  D'une capacité de 21.413 EVP, l'OOCL Scandinavia mesure 399,87 m de long pour 58,8 m de large (14,50 m de tirant d'eau). ©DR  
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en Chef
Officiel des Transporteurs
Tél : 01 81 69 85 67
s.legoff@info6tm.com

Anne Kerriou
Rédactrice en Chef
Actu-Transport-Logistique.fr
Tél. 01 81 69 85 64
a.kerriou@info6tm.com

Sandrine Papin
Directrice Commerciale
Tél. 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
N°245
18 décembre 2017
JANVIER

Mercredi 24
Les rencontres
de la mobilité
intelligente 2018

Montrouge


MARS

Mardi 20
au vendredi 23 Semaine
internationale
du transport et
de la logistique

Villepinte


Mardi 20
au vendredi 23
Intralogistics
Europe

Villepinte