LinkedIn Twitter Facebook
 

Détachement :
un nouvel arrêté
sur les
déclarations
et attestations


La Commission
autorise le rachat
de Fraikin
par Värde


Air France-KLM :
un nouveau
portefeuille
de services
pour les PME


Scania sort
un petit camion
de distribution
plus bas


Munich :
BMW électrifie
son transport
Détachement
Un nouvel arrêté sur les modèles
de déclaration et d'attestation

Un arrêté paru au Journal Officiel du 17 décembre fixe les nouvelles modalités à suivre pour déclarer des salariés détachés et fournir l'attestation ad hoc. Ce texte, qui entre en vigueur le 1er janvier 2018, précise que la déclaration et l'attestation doivent être conformes à l'un des modèles accessibles sur le site SIPSI, mis à disposition par le ministère du Travail pour effectuer les formalités. Les documents doivent ensuite également être transmis de façon dématérialisée via le site. L'arrêté du 20 novembre 2017 abroge l'arrêté du 22 avril 2016 du ministère du Travail, fixant les modèles de déclaration de détachement, ainsi que l'arrêté conjoint des ministères du Transport et du Travail relatif à l'attestation de détachement des salariés roulants et navigants.
Photo : une fois remplie, la déclaration doit être « transmise de manière dématérialisée par ce même téléservice », précise l'arrêté, qui entre en vigueur au 1er janvier 2018. ©Adobe Stock
 
 
 
  Location de véhicules
La Commission donne son feu vert
au rachat de Fraikin par Värde

La Commission européenne a donné son accord pour la prise de contrôle de Financière Truck Investissement (FTI), holding du loueur de véhicules industriels Fraikin, par Värde Partners Inc. Värde est une société d'investissement internationale basée aux États-Unis. La Commission a estimé que l'opération envisagée ne soulèverait pas de problème de concurrence, compte tenu de son impact limité sur la structure du marché au sein de l'espace économique européen. Fraikin avait annoncé fin novembre avoir conclu un accord pour la restructuration de sa dette. L'opération doit être finalisée au premier trimestre 2018. AK
 
 


« Les
conducteurs
sont à la
même hauteur
que les autres
usagers
et peuvent
établir un
contact visuel
avec eux »,


explique
Henrik Eng,
chef de produit
segment urbain
Scania Trucks,
à propos de la
nouvelle série L.
Fret aérien
Air France-KLM : un nouveau
portefeuille de services pour les PME

La branche cargo du groupe Air France KLM déploie progressivement un nouveau portefeuille de services spécifiquement conçu pour ses clients petits et moyens, baptisé « What Counts ». « Des études ont révélé que nous avions une connaissance fine des besoins spécifiques de ce groupe de clients hétérogènes. Partant de ce constat, nous avons agrégé un certain nombre de services comme la possibilité de se connecter 24 h/24 et 7 jours/7, l'accès à des offres sur mesure ainsi qu'un programme de fidélité », explique le groupe dans un communiqué. Les clients peuvent ainsi accéder au programme myCargo, un portail digital qui permet d'obtenir des cotations, d'effectuer et de gérer ses réservations, de suivre les expéditions et de déposer des réclamations. Outre ces services digitaux, le programme What Counts leur donne également accès à un service client dédié. Il inclut enfin une offre de fidélité, à l'image des programmes existants pour les passagers. What Counts a été lancé en début d'année aux Pays-Bas. Le groupe affirme y avoir gagné des parts de marché sur le segment des PME. Il est maintenant en cours de déploiement en Allemagne, au Royaume-Uni et en Italie, avant d'être étendu au reste de l'Europe au cours du premier semestre 2018. AK
 
 
  Avec le programme What Counts, les clients ont accès au portail digital myCargo, mais aussi à une assistance client dédiée. ©Groupe Air France-KLM  
 
 
 


82.
C'est, en tonnes,
l'économie
attendue
par BMW sur
son empreinte
carbone
grâce
à l'utilisation
de véhicules
électriques
à Münich,
entre son
entrepôt et
son usine
de production.
Urbain et suburbain
Scania sort un petit camion
de distribution plus bas

Le constructeur Scania finalise le renouvellement de sa gamme, démarré l'an passé, avec la sortie de la série L, dédiée à l'environnement urbain et suburbain (distribution, ramassage des déchets et construction). On note plusieurs améliorations, avec notamment un emmarchement bas inspiré des bennes à ordures et dont l'usage devrait se généraliser dans la distribution selon Scania. « Bientôt, on les verra partout dans certaines grandes villes. Ce type de camion à la ligne légèrement adoucie et moins haut que les autres est très apprécié en milieu urbain. Les conducteurs sont à la même hauteur que les autres usagers et peuvent établir un contact visuel avec eux », indique Henrik Eng, chef de produit segment urbain Scania Trucks. Cette faible hauteur allège les nombreuses montées et descentes effectuées par les chauffeurs-livreurs lors de leur tournée. Il est également plus facile de se déplacer à l'intérieur pour éviter d'avoir à descendre dans la rue grâce à un passage aménagé devant le tunnel de transmission. En option, il est possible de commander un hublot, « Safe Window », sur la portière côté passager. Ce dispositif améliore la capacité du conducteur à repérer les usagers de la route les plus vulnérables tels que les enfants, les cyclistes et les piétons à proximité immédiate du véhicule. GH
 
   
  Cette faible hauteur allège les nombreuses montées et descentes effectuées par les chauffeurs-livreurs lors de leur tournée. ©Scania  
 
  Munich
BMW électrifie son transport

Le Logisticien ARS Altmann vient de mettre en service un camion électrique pour le compte de BMW. Équipé d'une remorque fermée, celui-ci effectue plusieurs fois par jour la navette entre le site multi-usage BMW Welt de Munich, où les clients peuvent notamment propre possession de leur nouveau véhicule, et celui de Garching, situé à 15 km au nord de Munich, où les voitures prennent le train pour rejoindre le réseau de concessionnaires européens. Il s'agit en fait du troisième camion électrique circulant dans l'agglomération munichoise pour BMW. Le premier avait en effet intégré la flotte du logisticien Scherm Group en juillet 2015 avec pour fonction d'effectuer huit navettes par jour entre son centre de distribution munichois et l'usine de BMW. Il circule à une vitesse de 40 km/h et réduit l'impact carbone de cette liaison de 48 t par an. Satisfait de cette première expérience, le prestataire s'est équipé d'un nouveau camion (de 40 t de capacité et conçu par le Hollandais Terberg). Il effectue à une vitesse de 64 km/h des aller-retours entre son entrepôt de Karlfeld et l'usine BMW, deux sites distants de 12 km. Ses batteries, rechargeables en trois à quatre heures, lui fournissent une autonomie de 160 km. Ensemble, ces trois tracteurs électriques doivent aider BMW à réduire de 82 t par an l'empreinte carbone de ses activités logistiques. PM
 
   
  BMW exploite trois camions électriques pour parcourir les douze kilomètres qui séparent son entrepôt de Karlfeld de l'usine. ©DR
 
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en Chef
Officiel des Transporteurs
Tél : 01 81 69 85 67
s.legoff@info6tm.com

Anne Kerriou
Rédactrice en Chef
Actu-Transport-Logistique.fr
Tél. 01 81 69 85 64
a.kerriou@info6tm.com

Sandrine Papin
Directrice Commerciale
Tél. 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
N°247
20 décembre 2017
JANVIER

Mercredi 24
Les rencontres
de la mobilité
intelligente 2018

Montrouge


MARS

Mardi 20
au vendredi 23 Semaine
internationale
du transport et
de la logistique

Villepinte


Mardi 20
au vendredi 23
Intralogistics
Europe

Villepinte