LinkedIn Twitter Facebook
 


EQIOM rejoint
l'initiative
FRET 21


Haropa
et le port
de Strasbourg
signent
un partenariat


Google
s'intéresse
aux camions
autonomes


L'aéroport
de Liège
enregistre
un trafic fret
record

Chine :
automatisation
du Port
de Shanghai
Environnement
L'industriel EQIOM rejoint
l'initiative FRET 21

EQIOM a annoncé son adhésion au programme FRET21, lancé par l'ADEME et l'AUTF en 2015 pour encourager la réduction des émissions de gaz à effet de serre dans le transport de marchandises. Le groupe devient ainsi le premier industriel du secteur des matériaux de construction à rejoindre cette initiative. Il ambitionne de réduire de 6% les émissions de CO2 et de gaz à effet de serre liées aux transports dans les branches Ciments et Granulats entre 2016 et 2019, soit 3.653,33 tonnes en moins, sur un total de 57.833,45 tonnes aujourd'hui. « Des solutions comme le rail, le transport fluvial et maritime, déjà développées sur nos sites, nous permettront de réaliser cet objectif », déclare dans un communiqué François Meyer, directeur logistique EQIOM Ciments/ Granulats. EQIOM annonce ainsi qu'il va inciter les transporteurs à diminuer les kilomètres à vide, doubler les volumes transportés par rail et réduire le tonnage transporté par route entre les sites. Les résultats obtenus seront validés par une agence indépendante de notation et de labellisation du transport, TK'Blue. Le groupe va par ailleurs poursuivre les partenariats déjà existants avec des transporteurs aux flottes modernes (camions aux normes Euro 6), utilisant des biocarburants comme le gaz ou l'éthanol et dont les chauffeurs sont formés à l'éco-conduite. « Dans cette même logique, EQIOM privilégie les partenaires transporteurs avec des capacités d'investissement et d'innovation, prêts à prendre avec nous le pari des carburants verts », précise François Meyer. MHG
 
  EQIOM compte 57.833,45 tonnes de CO2 et a pour objectif de réduction 3.635,33 tonnes d'ici 2020. ©DR  
 
 
 


« Dans cette
même logique,
EQIOM
privilégie
les partenaires
transporteurs
avec
des capacités
d'investis-
sement et
d'innovation,
prêts à prendre
avec nous
le pari
des carburants
verts »,


indique
François
Meyer,

directeur
logistique EQIOM
Ciments/
Granulats.

Coopération portuaire
Haropa et le port de Strasbourg
signent un partenariat

Haropa, le GIE qui réunit les ports du Havre, de Rouen et de Paris, a signé le 11 janvier un partenariat avec le port autonome de Strasbourg. Objectif : « construire un pont entre l'Axe Seine et la Vallée du Rhin », selon les mots d'Hervé Martel, vice-président de Haropa et directeur général du port du Havre. L'accord doit aussi permettre à l'ensemble de « jouer un rôle de premier plan au sein du réseau transeuropéen de transport, en travaillant sur le développement des hinterlands, la numérisation ou encore la visibilité ». Il prévoit notamment l'établissement d'un service ferroviaire régulier pour relier les deux zones en jour A/jour B. Pour Haropa, il s'agit évidemment d'une opportunité d'élargissement à l'est de son hinterland. Le port de Strasbourg y voit quant à lui une alternative essentielle pour gagner en compétitivité en termes de transit times et de coûts de transport, « face à l'engorgement croissant des ports de la zone ARA (Amsterdam-Anvers-Rotterdam ». AK
Pour en
savoir plus

 
 
  Le port de Strasbourg veut diversifier
ses débouchés. ©Port de Strasbourg
 
 

Camions autonomes
Google de plus en plus intéressé

Waymo, la filiale d'Alphabet (Google) spécialisée dans les voitures autonomes, est jusqu'alors restée assez discrète sur les expérimentations qu'elle mène sur les camions à conduite déléguée. En juin dernier, on apprenait qu'elle avait effectué des tests sur un camion Peterbilt de Class 8 (la plus élevée aux Etats-Unis), sur les routes d'Arizona et de Californie. Désormais, l'entreprise indique que les camions comptent autant que les voitures et que les premières applications de son travail sur l'autonomisation des véhicules pourraient se concrétiser dans l'univers du fret. « Tout le travail effectué par Waymo sur les voitures autonomes s'applique naturellement au transport de fret et l'industrie du camion », a déclaré John Krafcik, responsable de Waymo lors d'une présentation stratégique à Los Angeles fin 2017. L'entreprise a développé son propre radar (Lidar), de courte, moyenne et longue distance, qu'il couple avec ses propres logiciels. « Nous songeons à de nombreuses applications mais les premières interviendront dans le secteur du transport, [...] avec une déclinaison toute adaptée aux services logistiques », a précisé John Krafcik en ajoutant que la société en dévoilerait davantage début 2018. Plus qu'un simple véhicule, Google prévoit déjà des applications logistiques pour la livraison du dernier kilomètre. L'entreprise a déjà déposé un brevet pour un petit camion de livraison urbain, avec des casiers à l'extérieur. Le camion sera capable de se garer seul devant une maison ou un bureau et prévenir de manière numérique le destinataire que son colis est arrivé. Il suffira ensuite de taper un code sur le clavier du casier pour récupérer son paquet. GH
 
   
  Google a déjà déposé un brevet pour un petit camion de livraison urbain, avec des casiers à l'extérieur. Le camion sera capable de se garer seul et prévenir de manière numérique le destinataire que son colis est arrivé. ©DR  
 
 
 


2,23.

C'est, en millions
de mètres carrés,
la surface du
port de Shanghai
Yangshan,
qui s'apprête
à devenir
le plus grand
port automatisé
du monde.
Résultats 2017
L'aéroport de Liège enregistre
un trafic fret record

L'aéroport de Liège n'avait jamais atteint un tel niveau depuis le démarrage de l'activité cargo en 1990. Porté par la croissance économique générale, « mais aussi l'émergence de nouvelles opportunités liées au développement du e-commerce », il franchit le cap des 700.000 tonnes traitées en 2017 pour atteindre précisément 717.000 tonnes (+8,5%). « Cela confirme la pertinence de notre stratégie axée sur les compagnies tout cargo », souligne dans un communiqué Luc Partoune, CEO de l'aéroport. En 2017, toutes les compagnies basées à Liège ont profité de la croissance. L'année a par ailleurs été marquée par l'arrivée de deux nouveaux opérateurs : Air China Cargo et Air Bridge Cargo. AK
Pour en
savoir plus
 
   
  L'aéroport de Liège prévoit d'investir plus de 20 M€ dans le développement de l'activité cargo. ©DR  
 

Chine
Automatisation du port de Shanghai

Le port de Shanghai Yangshan (phase IV) a démarré en décembre les tests d'un gigantesque projet d'automatisation. La liste des équipements déployés et testés durant la phase initiale du projet comprend 10 engins de levage, 40 grues portiques montées sur rail et 50 véhicules à guidage automatique (AGV). Leur nombre grimpera respectivement à 26, 120 et 130 équipements dans le futur. Tous sont bien entendu Made in China et fournis par Shanghai Zhenhua Heavy Industries. Une fois l'opération terminée, ce terminal sera capable de manutentionner 4 M d'EVP par an, sa capacité devant à terme évoluer pour culminer à 6,3 M d'EVP.
« L'automatisation du terminal aura pour effet non seulement d'accroître sa capacité de manutention, mais également de réduire de 10 % ses émissions carbone », précise Chen Wuyuan, président de Shanghai International Port Group. D'une surface de 2,23 millions de m² et avec 2.350 mètres de quai linéaire, il deviendra le plus grand port automatisé au monde. PM
 
   
  D'une surface de 2,23 millions de m² et avec 2.350 mètres de quai linéaire, le port de Shanghai Yangshan deviendra le plus grand port automatisé au monde. ©Adobe Stock  
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en Chef
Officiel des Transporteurs
Tél : 01 81 69 85 67
s.legoff@info6tm.com

Anne Kerriou
Rédactrice en Chef
Actu-Transport-Logistique.fr
Tél. 01 81 69 85 64
a.kerriou@info6tm.com

Sandrine Papin
Directrice Commerciale
Tél. 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
N°251
16 janvier 2018
JANVIER

Mercredi 24
Les rencontres
de la mobilité
intelligente 2018

Montrouge


MARS

Mardi 20
au vendredi 23 Semaine
internationale
du transport et
de la logistique

Villepinte


Mardi 20
au vendredi 23
Intralogistics
Europe

Villepinte