LinkedIn Twitter Facebook
 


Fluvial :
le pic de crue
attendu
ce week-end


Le
commissionnaire
Lyseo rachète
B&B
International


Stef
en croissance
de 6,2 % au
4e trimestre


Suisse :
le projet de
tunnel de fret
monte
en puissance


Carburants
alternatifs :
Malte et
la Roumanie
devant la Cour
de justice
Fluvial
Le pic de crue attendu
ce week-end

Selon Vigicrues, le service d'information sur le risque de crues des principaux cours d'eau en France, les crues en cours vont « poursuivre leur propagation dans les prochains jours en générant des débordements importants sur de nombreux cours d'eau du nord et de l'est du pays ». La situation a provoqué « un arrêt de la majorité des transports fluviaux » qui inquiète le Comité des Amarteurs Fluviaux. « Le secteur de la navigation fluviale est touché de plein fouet, alors qu'il amorçait sa reprise économique », signale son président, Didier Léandri, dans un communiqué. Concrètement, selon le dernier point de situation de Vigicrues, des débordements importants sont en cours sur la Marne et l'Yonne, ainsi que sur l'Armançon, l'Aube et sur l'amont de la Seine. À Paris, "les niveaux de la Seine resteront orientés à la hausse jusqu'à ce week-end, et un niveau maximum comparable à celui atteint lors de la crue de 2016 est prévu. Toujours selon Vigicrues, le pic est également en passe d'être atteint aussi sur la Saône et à Chalon. Quant à la crue du Rhône, elle poursuit sa propagation, mais les nouvelles pluies prévues ne devraient apporter que "des débits supplémentaires modérés". Pour les professionnels du transport fluvial, la situation est difficile mais maîtrisée. Les inquiétudes portent surtout sur les conséquences de ces inondations, car la décrue a souvent des incidences importantes sur la navigation. AK
 
  À Paris, les prévisions actuelles conduisent à envisager le scénario d'un palier situé entre 5,80 m et 6,20 m durant le week-end. ©Adobe Stock  
 
 
 
  Commission de transport
Lyseo rachète
B&B International

Nouvelle opération de consolidation, à l'échelle lyonnaise, dans la commission de transport : le groupe Lyseo, qui réalise près de 40 M€ de chiffre d'affaires et emploie 210 personnes, vient de mettre le main sur B&B International, qui réalise pour sa part plus de 9 M€ de chiffre d'affaires. Les fondateurs et dirigeants de la société, Isabelle de Boccard et Jean-Marie Baurès, qui se retirent pour prendre leur retraite, accompagneront le rapprochement pendant trois mois. Ils étaient conseillés dans la transaction par le cabinet de conseil P2C Partners. Ce rachat doit permettre à Lyseo de « consolider et détendre son réseau de transport multimodal et son offre logistique ». AK
Pour en
savoir plus

 
   
  En rachetant le commissionnaire de transport B&B International, le groupe Lyseo avoisinera les 50 M€ de chiffre d'affaires. ©Lyseo  
 


« Le secteur de
la navigation
fluviale
est touché
de plein fouet,
alors qu'il
amorçait
sa reprise
économique »,


relève
le président
du Comité
des Armateurs
Fluviaux,
Didier Léandri.

Résultats
Stef en croissance de 6,2 %
au 4e trimestre

Le groupe Stef a réalisé un chiffre d'affaires de 783,7 M€ au 4e trimestre 2017, en hausse de 6,2% (+5,7% à périmètre constant). La palme de la croissance revient à la branche « Activités Internationales », en croissance de 8,2%, à 179,9 M€ (+6,3% à isopérimètre). Elle profite de l'acquisition de la société Badosa en Espagne, qui apporte un chiffre d'affaires de 3,2 M€ sur le trimestre. L'Italie enregistre aussi une hausse significative de 7,3%, notamment grâce à l'acquisition d'un fonds de commerce au premier semestre dans le secteur du transport de produits la mer. La branche « Transport France », qui représente quasiment la moitié des revenus du groupe, a quant à elle crû de 3,6% pour atteindre 337,2 M€. « L'activité est portée par le développement des clients du Mid-Market, alors que les volumes sont stables pour les clients grands comptes », précise Stef dans un communiqué. La division logistique connaît un taux de progression sensiblement identique au transport : +3,5%, à 135,5 M€. Le transport maritime, enfin, connaît un véritable rebond, même s'il reste proportionnellement marginal dans les revenus du groupe : +18,9% à 26,2 M€, « suite à la hausse importante de l'activité fret au départ de Marseille ». Le chiffre d'affaires cumulé du groupe pour l'année 2017 s'élève à 2.975,7 M€, en hausse de 5,4% (+5% à périmètre constant). AK
 
   
  Toutes les branches d'activités du groupe Stef sont en croissance au 4e trimestre 2017, mais l'international progresse plus vite que la moyenne. ©Stef  
 
 
 


50 M€.
C'est le seuil
de chiffre
d'affaires
que frôlera
le groupe Lyseo
avec
l'acquisition du
commissionnaire
de transport
B&B
International.
Suisse
Le projet de tunnel de fret
monte en puissance

Le consortium Cargo Sous Terrain indique qu'il vient de réunir les 100 millions de francs suisses (85 M€) nécessaires au lancement de son projet, qui consiste à construire des galeries pour le transit de chariots autoguidés entre les principales villes du pays. Deux nouveaux groupes financiers viennent désormais de rejoindre le pool d'investisseurs initiaux : le Chinois Dagong Global Investment et le Français Meridiam. Ils s'ajoutent aux investisseurs suisses, à savoir les distributeurs Migros et Coop, La Poste Suisse, Swisscom, ainsi que des groupes de banque-assurance. Le capital de 100 millions était exigé pour la phase de planification et d'autorisation, préalable au creusement et l'aménagement du premier tronçon du tunnel prévu entre le centre logistique de Härkingen et la ville de Zurich, située 70 km plus loin. L'exécutif suisse va également préparer une loi spéciale qui permettra la réalisation de ce projet privé. Le parlement pourrait valider ce projet l'an prochain, espère-t-on chez CST. La phase de planification, prévue jusqu'en 2023, devrait déboucher sur la construction d'un tunnel à trois voies, opérationnel en 2029. Une fois achevé, le projet CST devrait réduire d'environ 30% le transport de marchandises dans les villes et de 40% le trafic autoroutier des poids lourds. Le système prévoit des véhicules de transport autonomes circulant dans des tunnels creusés à 50 mètres sous terre à la vitesse de 30 km/h, avec 80 hubs d'entrée et de sortie. Si ce projet pharaonique ne capote pas, d'ici 2045, le réseau entièrement automatisé devrait relier les villes de Genève et Saint-Gall, distantes de 370 km, avec des tangentielles entre Bâle et Lucerne et Berne et Thoune, ceci pour un coût total de 33 milliards de francs suisses (soit deux fois le prix d'Eurotunnel). GH
Pour en
savoir plus
 
   
  Le système prévoit des véhicules de transport autonomes circulant dans des tunnels creusés à 50 m sous terre à la vitesse de 30 km/h, avec 80 hubs d'entrée et de sortie. ©DR  
 

Carburants alternatifs
Malte et la Roumanie devant
la Cour de justice européenne

La Commission européenne a saisi la Cour de justice d'un recours contre Malte et la Roumanie pour « défaut de mise en œuvre de la réglementation de l'UE sur le déploiement d'une infrastructure pour carburants alternatifs ». La directive 2014/94/UE prévoit l'obligation, pour les États membres, de notifier les actions nationales prises pour développer notamment les points de recharge pour les véhicules électriques et les points de ravitaillement en gaz naturel et hydrogène. « La mise en place de ces cadres d'action évite en outre une fragmentation du marché intérieur grâce à l'introduction coordonnée des carburants alternatifs », précise la Commission, qui fait de ce programme l'un des piliers du paquet Mobilité propre" adopté en novembre 2017. AK
 
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en Chef
Officiel des Transporteurs
Tél : 01 81 69 85 67
s.legoff@info6tm.com

Anne Kerriou
Rédactrice en Chef
Actu-Transport-Logistique.fr
Tél. 01 81 69 85 64
a.kerriou@info6tm.com

Sandrine Papin
Directrice Commerciale
Tél. 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 

N°259
26 janvier 2018
FÉEVRIER

Mercredi 7
Fruit Logistica
Berlin


MARS

Mardi 13
au jeudi 15
Salon Logimat
Stuttgart


Mardi 20
au vendredi 23 Semaine
internationale
du transport et
de la logistique

Villepinte


Mardi 20
au vendredi 23
Intralogistics
Europe

Villepinte


Mardi 27
Salon Industrie
Villepinte