LinkedIn Twitter Facebook
 


Gefco dresse
le bilan de sa
transformation


Bolloré Logistics
devient majoritaire
au capital
du Danois
Global Solutions


Rhenus
rachète le
commissionnaire
brésilien
Pirâmide SeaAir


Un trafic
marchandises
stable pour les
ports de Caen
et Cherbourg


Deux nouveaux
patrons de
division pour
le groupe CAT
Stratégie
Gefco dresse le bilan de
sa transformation

Plus international, plus innovant, et moins dépendant du groupe PSA, son ancienne maison mère : c'est ainsi que se définit Gefco, à l'issue d'un plan de transformation qui semble également porter ses fruits sur le plan financier. « Il y a cinq ans, nous étions avant tout la filiale logistique du groupe PSA, même si nous avions déjà beaucoup d'autres clients. Aujourd'hui, nous sommes devenus un logisticien de taille mondiale », revendique Luc Nadal, président du directoire de Gefco. Avec un chiffre d'affaires de 4,44 milliards d'euros, en hausse de 5% par rapport à 2016, le groupe se place en effet dans le Top 20 mondial. Autre motif de satisfaction pour le président : l'Ebitda et l'Ebit ont grimpé plus vite que le chiffre d'affaires. Les comptes étant en cours d'audit, le chiffre n'a pas été dévoilé, mais Luc Nadal a fait savoir que l'Ebitda progressait de 15% et l'Ebit de 22%. « En 2012, Gefco avait un point fort : la logistique des véhicules finis. Depuis, nous avons rétabli et développé toutes nos activités, sans en abandonner. Aujourd'hui, l'entreposage dégage une profitabilité dans les meilleurs standards du marché, tout comme nos activités de transport en camions complets et camions partiels. Quant au freight forwarding, il s'est développé grâce à l'acquisition de IJS », a détaillé le président du directoire lors d'un point presse organisé le 30 janvier. En revanche, la messagerie « progresse mais n'est pas encore aux résultats attendus ». Selon Luc Nadal, le redressement global du groupe a d'abord été rendu possible par la réorganisation. Le dirigeant cite en premier lieu "la création de Gefco France, « qui a donné à la France la liberté et la capacité managériale de se transformer », au prix d'une série de plans sociaux arrivée à son terme. Le groupe a également développé de nouvelles activités et clarifié sa politique commerciale. L'automobile représente toujours près de 70% du chiffre d'affaires de Gefco. Le rebond du secteur a d'ailleurs conduit le groupe à réinvestir dans une flotte propre de porte-voitures. « Ces moyens ne dépassent pas 20 à 25% de notre capacité, mais il était important pour nous de montrer au marché que nous étions en mesure d'opérer en propre. Nos moyens de transport en France sont à la fois des nouveaux camions au sein de Gefco et une flotte Mercurio, notre société italienne de transport de véhicules qui a une filiale en France », a précisé Luc Nadal. AK
Pour en
savoir plus


   
  Gefco a présenté le 30 janvier le bilan de la transformation du groupe menée depuis 5 ans, et dévoilé à cette occasion sa nouvelle identité visuelle. ©DR  
 
 
 


« Il y a cinq ans,
nous étions
avant tout
la filiale
logistique du
groupe PSA,
même si nous
avions
déjà beaucoup
d'autres clients.
Aujourd'hui,
nous sommes
devenus
un logisticien
de taille
mondiale »,


revendique
Luc Nadal,
président
du directoire
de Gefco.
Croissance externe
Bolloré Logistics devient
majoritaire au capital
du Danois Global Solutions

Déjà implanté en Norvège, Bolloré Logistics vient d'annoncer une prise de participation majoritaire au capital de l'opérateur de transport danois Global Solutions A/S. Dans ce cadre, l'organisateur de transport et de logistique met la main sur de nouvelles compétences dans l'aérien, le maritime et l'express, notamment sur l'axe Europe-Asie. En outre, l'opérateur danois, qui arbore déjà la marque Bolloré Logistics, possède une agence à l'aéroport de Copenhague et son siège est situé à Vejle, depuis sa création il y a 11 ans. Pour Bolloré Logistics, l'enjeu de cette acquisition est d'accompagner « les sociétés danoises dans leur développement international, notamment en Afrique, continent du futur aux nombreuses opportunités de marché », explique Henri Le Gouis, CEO Europe de Bolloré Logistics, dans un communiqué de presse. DIL
 
 
  De gauche à droite : Thomas Toubro, directeur général fondateur de Global Solutions et Thierry Ehrenbogen, président de Bolloré Logistics et directeur général adjoint Bolloré Transport & Logistics. ©Bolloré Logistics  
 

Brésil
Rhenus rachète
le commissionnaire
Pirâmide SeaAir

Le groupe Rhenus met le cap sur le Brésil avec l'acquisition du commissionnaire Pirâmide SeaAir Comércio Exterior. Une entreprise dont le siège social est situé à São Paulo et qui possède des agences près des aéroports de Guarulhos et Viracopos mais aussi dans le port de Santos. Par le biais de ce rachat, Rhenus met la main sur le logiciel de déclaration en douane développé par Pirâmide SeaAir Comércio Exterior. « La déclaration en douane des marchandises importées est l'un des points critiques majeurs des opérations de commerce extérieur au Brésil. Cela détermine souvent si les marchandises vont être traitées avec bienveillance par les autorités publiques », estime Jörn Schmersahl, Pdg de Rhenus Air & Ocean Europe & Americas, dans un communiqué de presse. Pour Rhenus, cette opération de croissance externe vise également à accroître sa présence en Amérique du Sud et centrale. DIL
Photo : « La déclaration en douane des marchandises importées est l'un des points critiques majeurs des opérations de commerce extérieur au Brésil », estime
Jörn Schmersahl, Pdg de Rhenus Air & Ocean Europe & Americas. ©Rhenus SE & Co.
Pour en
savoir plus
 
 
 
 


4,83.
C'est en millions
de tonnes le trafic
de marchandises
enregistré par
Ports Normands
Associés (PNA),
propriétaire
et gestionnaire
des ports de Caen
Ouistreham
et de Cherbourg,
en 2017.
Normandie
Un trafic marchandises stable
pour les ports de Caen et Cherbourg

Ports Normands Associés (PNA), propriétaire et gestionnaire des ports de Caen-Ouistreham et de Cherbourg, annonce pour 2017 un trafic marchandises total de 4,83 millions de tonnes, sensiblement stable par rapport à 2016 (-0,32%). Le transmanche est en progression : +2,37% à 4,4 Mt. Sur ce segment, le nombre de poids lourds augmente également de 2,39%, à 156.295 unités. En revanche, les « autres marchandises » accusent une baisse de 21,07% à 438.899 tonnes. Une chute largement imputable aux trafics agroalimentaires, qui perdent 29%, à 313.690 tonnes. Dans le détail, le port de Caen-Ouistreham a totalisé 3,185 Mt (-0,83%), dont 2,76 Mt sur le transmanche (+3,51%) et 104.404 poids lourds (+2,43%). La catégorie « autres marchandises » a diminué de 22%, à 427.322 tonnes. Cherbourg enregistre quant à lui un trafic global de 1.649.426 tonnes (+0,68%), dont 1.637.849 tonnes sur le transmanche. Le nombre de poids lourds s'établit à 51.891 (+2,32%). En 2018, « l'enjeu tant pour Caen-Ouistreham que pour Cherbourg consistera à poursuivre les efforts pour diversifier les trafics conventionnels », indique PNA. Sur le transmanche, Irish Ferries déploiera une nouveau Ropax entre Cherbourg et Dublin, qui offrira une capacité de 330 camions, contre 100 à bord du navire qui assure actuellement la ligne. AK
Pour en
savoir plus
 
   
  Mi-2018, Irish Ferries remplacera l'Oscar Wilde par le WB Yeats. Il s'agira du plus gros Ropax dans le monde, avec une capacité de 330 camions. ©Irish Ferries  
 

Nominations
Deux nouveaux patrons de division
pour le groupe CAT

Suite à la récente acquisition de STVA (voir NLF n°215), le groupe de logistique automobile CAT vient de nommer Jean-Michel Floret à la direction de la division Logistique Véhicules et Antoine Ritz à la direction de la division Logistique Cargo. Ils étaient respectivement, chez STVA, président du directoire depuis 2014 et directeur général adjoint du groupe depuis 2016. Tous deux rejoignent le comité exécutif de CAT.
Jean-Michel Floret conserve parallèlement la présidence du directoire de STVA, tandis qu'Antoine Ritz quitte ses fonctions. La division Logistique Véhicules de CAT représente un chiffre d'affaires (CA) de 1,35 Md€ et un effectif de 6.500 collaborateurs, et la division Logistique Cargo un CA de 350 M€ pour 1 500 collaborateurs. MHG

Jean-Michel Floret
(à g.),
directeur de la Division Logistique
Véhicules et président du
directoire de STVA, et

Antoine Ritz
, directeur de la
Division Logistique Cargo. ©DR
 
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en Chef
Officiel des Transporteurs
Tél : 01 81 69 85 67
s.legoff@info6tm.com

Anne Kerriou
Rédactrice en Chef
Actu-Transport-Logistique.fr
Tél. 01 81 69 85 64
a.kerriou@info6tm.com

Sandrine Papin
Directrice Commerciale
Tél. 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 

N°262
31 janvier 2018
FÉEVRIER

Mercredi 7
Fruit Logistica
Berlin


MARS

Mardi 13
au jeudi 15
Salon Logimat
Stuttgart


Mardi 20
au vendredi 23 Semaine
internationale
du transport et
de la logistique

Villepinte


Mardi 20
au vendredi 23
Intralogistics
Europe

Villepinte


Mardi 27
Salon Industrie
Villepinte