LinkedIn Twitter Facebook
 


Stef lance une
vaste campagne
de recrutement


Guillaume Col
à la tête de
Kuehne+Nagel
France


La révision
de la directive
Eurovignette
en débat


CMA CGM
améliore trois
de ses services
avec l'Afrique


Amazon
veut mettre
ses drones
sur le toit
des camions
Ressources humaines
Stef lance une vaste campagne
de recrutement

Stef lance une campagne de recrutement pour dénicher 500 conducteurs routiers en CDI et 50 roulants en alternance. « Nous employons actuellement 3.000 chauffeurs routiers et face à l'augmentation des volumes à traiter, nous cherchons à intégrer de nouveaux conducteurs pour la distribution nationale et régionale de produits alimentaires frais surgelés et ambiant », explique Renaud Bouet, directeur des ressources humaines de Stef Transport France, dans un communiqué de presse. Plusieurs avantages sont mis en avant par Stef pour trouver les perles rares, notamment « une rémunération attractive avec 13e mois, intéressement et participation » ou encore un plan d'épargne Entreprise. « Ce modèle d'actionnariat-salarié est aujourd'hui unique dans le secteur du transport et de la logistique avec deux salariés sur trois actionnaires », affirme Stef. DIL

 
  Plusieurs avantages sont mis en avant par Stef pour recruter des conducteurs routiers, notamment une rémunération « attractive ». ©Stef  
 
 
 
  Nomination
Guillaume Col à la tête
de Kuehne+Nagel France

Le 1er février dernier, Guillaume Col a été nommé président France et Maghreb de Kuehne+Nagel. Cet ingénieur diplômé de l'Ensica (fusionnée depuis avec Supaero), et titulaire d'un MBA de l'Essec, a d'abord travaillé dans le contrôle financier et l'audit chez Thales puis Pechiney, avant de rejoindre le cabinet de conseil en stratégie Boston Consulting Group. En 2006, il rejoint Norbert Dentressangle (XPO Logistics), d'abord comme Senior Vice-Président Stratégie et Développement, avant d'être chargé en 2009 de développer l'activité fret aérien et maritime en tant que directeur général de ND Overseas (aujourd'hui XPO Global Forwarding). Depuis 2014, il était directeur général d'American Express Global Business Travel pour la France, le Benelux et le sud de l'Europe. Chez K+N, il arrive en remplacement de Stéphane Point, qui avait quitté l'entreprise en décembre dernier pour prendre la direction de l'entreprise Onet. JPG
Ancien du groupe Norbert Dentressangle, où il a notamment dirigé la branche overseas, Guillaume Col renoue avec la commission de transport en rejoignant Kuehne+Nagel. ©DR
 
 


« Si nous
demandons
de la souplesse
sur la tarification
des
infrastructures,
il pourrait
être tentant
pour des États
membres
d'en demander
sur d'autres
aspects du
paquet Mobilité
comme le volet
social »,


avertit
la députée
Christine Revault
d'Allonnes.
Taxation des infrastructures
La révision de la directive Eurovignette
en débat au Parlement

Le Paquet Mobilité fait beaucoup parler de lui pour son impact sur le cadre social du transport routier de marchandises. Mais il s'attaque aussi à la taxation des infrastructures. La députée Christine Revault d'Allonnes vient de présenter au Parlement européen son projet de rapport sur la proposition de révision de la directive « Eurovignette » mise sur la table en 2017 par la Commission. Appliquer une euro-redevance basée sur la distance parcourue à tous les véhicules à compter du 1er janvier 2026, inclure dans le champ d'application des redevances appliquées aux véhicules lourds les camionnettes effectuant un transport de marchandises par route, introduire la possibilité d'appliquer une redevance pour coûts externes sur des réseaux non couverts par une redevance d'infrastructure, modulable selon le niveau des émissions polluantes : le rapport soumis au Parlement se veut manifestement plus ambitieux que le texte proposé par la Commission européenne dans l'application des principes d'utilisateur-payeur et pollueur-payeur. Interrogée sur la possibilité de laisser aux États membres la possibilité de choisir en une vignette ou une redevance kilométrique, Christine Revault d'Allonnes estime qu'il s'agirait d'un mauvais signal. « Si nous demandons de la souplesse sur ce sujet, il pourrait être tentant pour des États membres d'en demander sur d'autres aspects du paquet Mobilité comme le volet social », avertit la députée. Son rapport réitère par ailleurs la proposition de créer une Agence européenne du transport terrestre qui serait chargée de « suivre la mise en oeuvre effective des dispositions" de la nouvelle directive et pourrait "prendre des mesures en cas de distorsions du bon fonctionnement du marché intérieur des transports routiers ». Le rapport de Mme Revault d'Allonnes va maintenant faire l'objet d'amendements et de débats. Le vote en séance plénière est prévu en juillet prochain. AK
Voir l'interview vidéo
de Christine Revault d'Allonnes
 
   
  Christine Revault d'Allonnes préconise une redevance basée sur la distance parcourue, et non une vignette. ©Anne Kerriou  
 
 
 


500.
C'est le nombre
de conducteurs
routiers que
Stef Transport
France
cherche à
recruter pour
faire face à
l'augmentation
des volumes
à traiter.
Lignes maritimes
CMA CGM améliore trois
de ses services avec l'Afrique

CMA CGM a annoncé une amélioration de ses services EURAF 4, reliant les pays méditerranéens à l'Afrique de l'Ouest, ASAF, reliant l'Asie à l'Afrique de l'Ouest, et SAMWAF, reliant le Brésil et la région de la Plata à l'Afrique de l'Ouest et l'Afrique du Sud. Pour son service EURAF 4, CMA CGM propose un service direct depuis la Méditerranée occidentale vers l'Afrique de l'Ouest à partir du 19 février. Avec un navire supplémentaire, les rotations s'effectueront en 63 jours. Concernant le service ASAF, reliant l'Asie à l'Afrique de l'Ouest, les temps de transit vont être raccourcis à compter de mars 2018. Depuis Shanghai, les ports de la République du Congo seront desservis en 40 jours et Libreville en 41 jours. Pour EURAF et ASAF, une escale hebdomadaire à Kribi sera ajoutée, ce hub stratégique pour CMA CGM permettant de connecter la République démocratique du Congo et le Gabon via ses feeders. Enfin, le service SAMWAF, reliant le Brésil et la région de la Plata aux marchés d'Afrique de l'Ouest et d'Afrique du Sud, sera opéré grâce à 6 navires à partir du 16 février. MHG
Pour en
savoir plus
 
   
  CMA CGM mise sur l'amélioration des dessertes de l'Afrique, que ce soit avec la Méditerranée, l'Asie ou l'Amérique du Sud. ©CMA CGM  
 
  Livraisons
Amazon veut mettre ses drones
sur le toit des camions

Amazon a commencé à tester les livraisons par drone à travers son programme Prime Air depuis décembre 2016, mais n'a pas encore obtenu le feu vert de l'administration américaine pour les utiliser à grande échelle. En attendant, le géant de Seattle peaufine sa stratégie de livraison du dernier kilomètre en déposant de nombreux brevets. La firme de Jeff Bezos s'attelle ainsi à renforcer le rayon d'action de ses engins volants. C'est ce que dévoile son dernier brevet, accordé le 8 février par le Bureau américain des brevets. Amazon songe en effet à poser ses drones sur le toit de camions en circulation. De cette manière, les drones voyageraient comme des rémoras, ces poissons qui se collent sur le dos d'un requin – ou des adeptes de l'auto-partage, c'est selon. Ils ne quitteraient leur hôte qu'à proximité de leurs lieux de livraison. Selon le brevet, les appareils pourraient se fixer sur le toit des véhicules à l'arrêt, voire en mouvement. Le distributeur ne veut pas se contenter d'utiliser les seuls véhicules de ses livreurs habituels et entend passer des accords avec un grand nombre de transporteurs routiers. Il envisage également que les drones puissent sauter d'un camion à un autre en fonction des itinéraires. GH
Pour en
savoir plus
 
   
  Amazon planche sur un système qui permettrait aux drones de voyager « à dos de camion ». ©Amazon  
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en Chef
Officiel des Transporteurs
Tél : 01 81 69 85 67
s.legoff@info6tm.com

Anne Kerriou
Rédactrice en Chef
Actu-Transport-Logistique.fr
Tél. 01 81 69 85 64
a.kerriou@info6tm.com

Sandrine Papin
Directrice Commerciale
Tél. 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 

N°272
14 février 2018
MARS

Mardi 13
au jeudi 15
Salon Logimat
Stuttgart

Mardi 13
au jeudi 15
Wold Cargo Symposium IATA
Dallas


Mardi 20
au vendredi 23 Semaine
internationale
du transport et
de la logistique

Villepinte


Mardi 20
au vendredi 23
Intralogistics
Europe

Villepinte


Mardi 27
Salon Industrie
Villepinte

AVRIL

Mercredi 4
au jeudi 5
Rail Industry
Meetings

Valenciennes