LinkedIn Twitter Facebook
 


DHL Express
quadruple
ses capacités
à Bruxelles

Fermeture des
voies sur berges :
la mairie de Paris
tacle le tribunal
avec un nouvel
arrêté


Fret aérien :
l'aéroport de Nice
Côte d'Azur
renoue avec
la croissance


L'Europe investit
dans la
modernisation
de la principale
liaison entre
Roumanie et
Hongrie

Roulier :
MSC inaugure
au Havre
un service qui
reliera l'Afrique
de l'Ouest
Colis
DHL Express quadruple
ses capacités à Bruxelles

Promesse tenue. En quittant Bruxelles pour installer son hub principal européen à Leipzig, en 2008, DHL Express s'était engagé à ne pas abandonner la capitale belge, qui vivait fort mal de se voir réduite au rang de hub secondaire. Alors c'est en grandes pompes que l'entreprise a officiellement inauguré le 22 février son nouveau bâtiment situé dans la zone cargo de l'aéroport de Bruxelles, en présence de 200 invités et de personnalités politiques. Ce site de 36.500 m2, dont 5.000 m2 de bureaux, a nécessité un investissement de plus de 140 M€. Opérationnel depuis juillet 2017, il offre une capacité de traitement de 42.000 colis/heure grâce à deux systèmes de tri automatisés. DHL Express a également profité de ce déménagement pour investir dans de nouveaux équipements de sûreté. Un système de sas, qui a dû être homologué par les autorités de sûreté, permet de transférer les conteneurs de la zone publique vers les pistes sans aucune intervention humaine. Ces portes spécifiques, baptisées « airlocks », sont au nombre de 26. En matière de détection d'explosifs, DHL Express a également déployé un nouvel équipement qui permet de scanner 2.500 colis par heure. Neuf appareils sont installés dans le hub. Côté camions, le site compte 60 portes à quai. Le nouveau bâtiment doit permettre d'absorber la forte hausse des volumes, nourrie par la reprise économique et le développement du e-commerce. « Nous traitons plus de volumes à Bruxelles aujourd'hui que lorsque nous avons quitté le hub pour nous installer à Leipzig », a tenu à souligner Ken Allen, CEO de DHL Express. AK

 
  Le nouveau bâtiment de DHL sur l'aéroport de Bruxelles, est équipé de 26 « airlocks », des sas qui permettent de transférer les conteneurs de la zone publique vers les pistes de manière sécurisée, sans intervention humaine.©Anne Kerriou  
 
 
 

Fermeture des voies sur berges
La mairie de Paris tacle le tribunal
avec un nouvel arrêté

Le feuilleton continue. Dernier rebondissement : la décision du tribunal administratif de Paris d'annuler l'arrêté municipal du 18 octobre 2016 relatif à la fermeture de la circulation des voies sur berges sur la rive droite. Sauf que la maire de Paris, Anne Hidalgo, n'a pas dit son dernier mot. « Avec mon équipe, nous avons décidé de faire appel de cette décision et de prendre sans attendre un nouvel arrêté de piétonnisation », a-t-elle indiqué dans un communiqué de presse publié le 21 février. De quoi faire bondir la Région Île-de-France, qui estime que « le projet avait été adopté sur le fondement d'une procédure irrégulière », et le département des Hauts-de-Seine, qui rappelle que la Ville de Paris, a « omis de prendre en considération et de signaler les effets de report qu'induirait la fermeture de la voie Georges Pompidou sur le trafic ». Farouchement opposés à la fermeture des voies sur berges, les départements des Yvelines, de l'Essonne, du Val-d'Oise et de Seine-et-Marne, ne devraient pas tarder à dégainer eux aussi. DIL
 
   
  Anne Hidalgo, a immédiatement annoncé son intention de prendre un nouvel arrêté, au grand dam de la Région Île-de-France et du département des Hauts-de-Seine. ©Adobe Stock  
 


« Nous avons
décidé de
faire appel
de cette
décision et
de prendre
sans attendre
un nouvel
arrêté de
piéton-
nisation »,


a indiqué la
maire de Paris,
Anne Hidalgo,
suite à
l'annulation
de l'interdiction
de circuler sur
les berges
prononcé
par le tribunal
administratif
de Paris
le 21 février.

Fret aérien
L'aéroport de Nice Côte d'Azur
renoue avec la croissance

L'aéroport de Nice enregistre une progression de 21% de son trafic de fret aérien en 2017, totalisant ainsi 12.400 t. Le retour de Qatar Airways lui permet de clore un cycle baissier, qui affectait également le fret camionné. Vents favorables sur le tarmac de l'aéroport de Nice Côte d'Azur en 2017 grâce au retour de Qatar Airways après quatre années d'absence, à raison de cinq rotations par semaine. La compagnie contribue ainsi à consolider l'offre de transport en provenance et à destination du Moyen-Orient, Emirates assurant pour sa part un vol quotidien sur Dubaï. Aussitôt, les statistiques fret de l'aéroport ont grimpé en flèche, avec une magistrale progression de 21% du fret avionné, pour un trafic cumulé de 12.400 tonnes (fret traditionnel et express). Désormais, le Moyen-Orient concentre 76% du general cargo traité sur l'aéroport niçois. NBC
Pour en
savoir plus
 
 
  Six vols spéciaux ont été enregistrés en 2017 au départ de Nice pour le compte Thales Alenia Space à Cannes. ©DR  
 
 
 


140.
C'est, en millions
d'euros,
le montant du
nouveau hub
de 36.500
de DHL Express
à Bruxelles,
en Belgique.
Liaison ferroviaire
L'Europe investit dans
la modernisation de la principale
liaison entre Roumanie et Hongrie

Bruxelles vient d'annoncer que le fonds de cohésion européen va investir 1,3 milliard d'euros dans la modernisation du corridor ferroviaire reliant la ville de Curtici, le long de la frontière entre la Roumanie et la Hongrie, à Constanța, sur la mer Noire. D'un point de vue opérationnel, les travaux porteront sur une amélioration « significative » de la vitesse et de la sécurité sur le tronçon entre Curtici et Simeria, sur la mise à niveau de 13 gares sur la ligne, l'amélioration des systèmes de signalisation et d'information, et la construction d'infrastructures adjacentes (comme des ponts et des tunnels).
« Chaque euro du budget de l'Union investi dans ce chemin de fer renforce la cohésion territoriale et la compétitivité économique en Roumanie, relie davantage le pays avec la Hongrie et le reste de l'Europe »,
souligne Corina Crețu, commissaire chargée de la politique régionale. En réalité, le choix d'accompagner cette ligne ne doit rien au hasard puisqu'elle fait partie des corridors Rhin-Danube et Orient-Est Méditerranée du réseau transeuropéen de transport (RTE-T), qui traverse la Roumanie d'Ouest en Est. DIL
Photo : « Chaque euro du budget de l'Union investi dans ce chemin de fer renforce la cohésion territoriale et la compétitivité économique en Roumanie, relie davantage le pays avec la Hongrie et le reste de l'Europe », souligne Corina Crețu, commissaire chargée de la politique régionale. ©Europa.eu
 
 


Roulier
MSC inaugure au Havre un service
qui reliera l'Afrique de l'Ouest

L'armateur MSC (Mediterranean Shipping Company) a inauguré aujourd'hui, 22 février, un nouveau service roulier au Havre, avec le navire MSC Immacolata. Cette liaison bimensuelle reliera Le Havre aux ports d'Afrique de l'Ouest grâce à deux navires. La rotation, depuis le terminal roulier havrais, desservira les ports d'Anvers (Belgique), de Dakar (Sénégal), de Conakry (Guinée) et d'Abidjan (Côte d'Ivoire, à confirmer), avant de revenir au Havre. « Ce nouveau service complète notre service Afrique de l'Ouest déjà existant dédié aux conteneurs, et offrira la possibilité de transporter, en plus des véhicules roulants, des cargaisons hors gabarit, en vrac, particulièrement larges, lourdes, et des équipements pour des projets spéciaux », précise l'armement italo-suisse. Desservant le marché africain depuis 1971, il s'y est développé dans plus de 40 pays. Deux navires de 199 m de long et 32 m de large seront déployés : le MSC Immacolata, d'une capacité de 6.700 voitures, et le MSC Cristiana. Grâce à cette liaison, les ports de l'axe Seine se renforcent non seulement sur la desserte d'Afrique de l'Ouest, mais aussi sur le roulier : Haropa a affiché une progression de 18% de l'activité sur ce créneau en 2017, à 370.000 véhicules, à l'import comme à l'export. MHG
 
   
  Deux navires seront déployés. Ils mesurent 199 m de long
et 32 m de large. ©MSC/Haropa
 
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en Chef
Officiel des Transporteurs
Tél : 01 81 69 85 67
s.legoff@info6tm.com

Anne Kerriou
Rédactrice en Chef
Actu-Transport-Logistique.fr
Tél. 01 81 69 85 64
a.kerriou@info6tm.com

Sandrine Papin
Directrice Commerciale
Tél. 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
N°279
23 février 2018
MARS

Mardi 13
au jeudi 15
Salon Logimat
Stuttgart

Mardi 13
au jeudi 15
Wold Cargo Symposium IATA
Dallas


Mardi 20
au vendredi 23 Semaine
internationale
du transport et
de la logistique

Villepinte


Mardi 20
au vendredi 23
Intralogistics
Europe

Villepinte


Mardi 27
Salon Industrie
Villepinte


AVRIL

Mercredi 4
au jeudi 5
Rail Industry
Meetings

Valenciennes


MAI

Mardi 1er
au jeudi 3
Multimodal
Birmingham