LinkedIn Twitter Facebook
 


Grenoble veut
des transports
de marchandises
propres
en 2025


Euro Cargo Rail
met le cap sur
la croissance


Forte hausse
du trafic dans
les aéroports
espagnols
en 2017


Atlantia entre
au capital
de Getlink

Le port de Kribi
entre
en service
commercial
Pollution
Grenoble veut des transports
de marchandises propres en 2025

Sujettes à des pics de pollution récurrents, la ville de Grenoble et neuf autres communes limitrophes ont décidé de bannir les véhicules diesels de marchandises d'ici 2025. « Cette réglementation aura un effet sur les trois quarts des émissions du territoire métropolitain », estime la Métropole. Les dix communes engagées (dont les trois plus grosses : Grenoble, Saint-Martin-d'Hères et Echirolles), représentent 65% des 450.000 habitants de la métropole Grenoble Alpes. L'agglomération grenobloise avait été l'une des premières en France, avec Paris, à mettre en place l'an dernier une zone « basses émissions »dans le centre-ville. Le système de vignettes Crit'Air, en cas de pic de pollution, fonctionne également depuis fin 2016 et va servir de base de référence aux interdictions. Ainsi, en 2019, les poids lourds et utilitaires de pastille "5" (Euro 3) seront interdits de circulation, soit entre 3 et 7% de véhicules à renouveler, selon une estimation réalisée avec les entreprises. En 2020, l'interdiction portera sur les pastilles "4" (Euro 4, soit 8 à 18% des véhicules), et s'étendra aux "3" en 2022 (Euro 5, entre 19 et 27%) pour finalement concerner les derniers diesel en 2025 avec la pastille "2" qui concerne tous les Euro 6 (entre 30 et 44% des véhicules). Dès lors, seuls les camions et VUL équipés de moteurs GNV et hybrides (pastille "1") ou électriques et hydrogène (pastille verte) auront la possibilité de rouler. GH
Pour en
savoir plus

   
  En 2020, l'interdiction portera sur les pastilles "4" et
s'étendra aux "3" en 2022 pour finalement concerner
les derniers diesel en 2025 avec la pastille "2" qui concerne
tous les Euro 6. ©Fotolia
 
 
 
 

Réorganisation
Euro Cargo Rail met le cap
sur la croissance

La filiale française du groupe DB Cargo, Euro Cargo Rail (ECR) s'est incontestablement remise en ordre de marche. La meilleure preuve en est apportée par la reprise des recrutements. Une cinquantaine de conducteurs intègrent actuellement les rangs de l'entreprise. Ils deviendront opérationnels à partir de septembre 2018, la durée d'une formation d'agent de conduite étant de neuf mois. Parmi ceux-ci figureront cinq à dix conducteurs qui avaient précédemment été licenciés dans le prolongement de l'application du plan social lancé par l'entreprise en novembre 2016. Sur la centaine de personnes ayant quitté l'entreprise en 2017, environ quarante ont retrouvé un emploi au sein d'autres entreprises ferroviaires comme la SNCF et VFLI. Certains conducteurs ont même été reconvertis dans le secteur voyageur en conduisant, à présent, des Trains Express Régionaux (TER). Mise en œuvre au cours du premier trimestre 2017, la restructuration de l'entreprise s'est achevée fin novembre 2017. C'est à cette date que la nouvelle organisation est devenue opérationnelle. Elle prévoit une production gérée par corridor (trois au total), une simplification de l'organisation interne et un renforcement du dispositif de planification et de suivi des circulations. OC
Pour en
savoir plus

 
   
  Mise en œuvre au cours du premier trimestre 2017, la restructuration de l'entreprise s'est achevée fin novembre 2017. C'est à cette date que la nouvelle organisation est devenue opérationnelle. ©OC  
 


« Cette
réglementation
aura un effet
sur les
trois quarts
des émissions
du territoire
métropolitain »,


estime la ville
de Grenoble

qui, avec neuf
autres
communes
limitrophes,
a décidé
de bannir
les véhicules
diesels de
marchandises
d'ici 2025.
Fret aérien
Forte hausse du trafic dans
les aéroports espagnols en 2017

Le trafic de fret aérien a enregistré une progression remarquable en 2017 dans les aéroports espagnols. Selon les statistiques d'AENA, l'organisme public qui chapeaute les 48 établissements, la hausse globale s'établit à 15%, portant le trafic à 918.000 t. L'accélération est nette par rapport 2016 (+11,6%) et 2015 (+4,7%). L'aéroport de Madrid-Barajas confirme son leadership dans le fret aérien espagnol avec 471.000 tonnes traitées en 2017, soit 51% du total des aéroports du pays. Son trafic est ainsi en augmentation de 13%, et la dynamique devrait se poursuivre en 2018. L'aéroport de Barcelone confirme sa 2e place avec un trafic de 156.000 t (+15%). La crise politique provoquée par la déclaration d'indépendance des partis nationalistes, n'a eu aucun impact puisque le trafic a crû de 17% en moyenne pendant la période septembre-décembre 2017. DS
Pour en
savoir plus
 
 
  Barcelone est talonnée par l'aéroport de Saragosse : le fret a progressé de 29% en 2017 pour atteindre 142.000 t, confirmant ainsi le dynamisme observé pendant les années antérieures. ©Aena  
 
 
 


918 000.

C'est, en tonnes,
le trafic
enregistré par
les aéroports
espagnols
en 2017
marquant
une hausse
de 15%.
Fret ferroviaire
Atlantia entre au capital de Getlink

Le groupe italien Atlantia vient d'annoncer son entrée au capital de Getlink (ex-Eurotunnel) à hauteur de 15,49% et de 26,66% des droits de vote. Une opération possible grâce au rachat des titres d'Aero 1 Global & International, filiale de Goldman Sachs Infrastructure Partners (GSIP), pour un montant de plus d'un milliard d'euros. « L'arrivée d'Atlantia, grand acteur de l'infrastructure, est une formidable nouvelle, gage de stabilité, et est très positive pour nos actionnaires et nos équipes », a souligné Jacques Gounon, président de Getlink, dans un communiqué de presse. Ainsi, le gestionnaire autoroutier et aéroportuaire contrôlé par la famille Benetton devient le premier actionnaire de Getlink, suivi par le fonds activiste britannique TCI qui détient 11,08% du capital. DIL
 
 
  Cette opération a été possible grâce au rachat des titres d'Aero 1 Global & International, filiale de Goldman Sachs Infrastructure Partners (GSIP), pour un montant de plus d'un milliard d'euros. ©Europorte  
 


Afrique
Le port de Kribi entre
en service commercial

Attendu depuis plus de 2 ans, l'entrée en service commercial du port en eau profonde de Kribi, au Cameroun, est effective. À cette occasion, le porte-conteneur CMA CGM BIANCA, d'une longueur de 335 mètres et d'une capacité de 8721 EVP, a escalé sur le nouveau terminal. Également co-concessionnaire du port, CMA CGM en a profité pour annoncé un renforcement de son offre dans la région avec 4 nouveaux services hebdomadaires vers l'Europe du Nord, la Méditerranée et l'Asie. Pour l'armateur, l'objectif est de faire de Kribi « un hub stratégique qui connecte la République démocratique du Congo et le Gabon via un service feeder », indique un communiqué de presse. DIL
 
   
  CMA CGM en a profité pour annoncer un renforcement de son offre dans la région avec 4 nouveaux services hebdomadaires vers l'Europe du Nord, la Méditerranée et l'Asie. ©DR  
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en Chef
Officiel des Transporteurs
Tél : 01 81 69 85 67
s.legoff@info6tm.com

Anne Kerriou
Rédactrice en Chef
Actu-Transport-Logistique.fr
Tél. 01 81 69 85 64
a.kerriou@info6tm.com

Sandrine Papin
Directrice Commerciale
Tél. 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
N°286
6 mars 2018
MARS

Mardi 13
au jeudi 15
Salon Logimat
Stuttgart

Mardi 13
au jeudi 15
Wold Cargo Symposium IATA
Dallas


Mardi 20
au vendredi 23 Semaine
internationale
du transport et
de la logistique

Villepinte


Mardi 20
au vendredi 23
Intralogistics
Europe

Villepinte


Mardi 27
Salon Industrie
Villepinte


AVRIL

Mercredi 4
au jeudi 5
Rail Industry
Meetings

Valenciennes


MAI

Mardi 1er
au jeudi 3
Multimodal
Birmingham