LinkedIn Twitter Facebook
 


Bilan 2017 :
80% du plan
« Dédouanez
en France »
est en place


Aisne : le groupe
Blondel
va implanter
une station
multi-énergies


Un connaisseur
du transport
à la tête
de l'Ademe


Résultats 2017 :
CMA CGM
retrouve
le chemin
des bénéfices


Camions
autonomes :
Waymo, filiale
de Google,
appuie sur
le champignon
Bilan 2017
80% du plan « Dédouanez
en France » est en place

Gérald Darmanin, le ministre de l'Action et des Comptes publics, a choisi le port de Gennevilliers, le 13 mars dernier, pour présenter le bilan 2017 de la Douane. « Le délai moyen d'immobilisation des marchandises est tombé à 3,14 min contre 13 minutes en 2004. D'autre part, plus de 2.600 entreprises ont été conseillées gratuitement en 2017, ce qui représente une croissance 6,4% par rapport à 2016 », s'est félicité le ministre. Ces efforts s'intègrent dans le plan Dédouanez en France lancé par l'État en 2015. Il doit permettre de « simplifier les formalités douanières, réduire les coûts, et faire gagner du temps aux opérateurs économiques ». Le bilan à mi-parcours semble plutôt conforme aux prévisions. « 80% des mesures prévues dans le plan ont été mises en place », a rappelé Rodolphe Gintz, le directeur général des douanes et droits indirects. Outre la réduction du délai d'immobilisation et le conseil aux entreprises, on note également une montée en puissance du nombre d'Opérateurs économiques agréés (OEA) et du dédouanement centralisé national. En 2018, le rôle économique de la douane va se révéler décisif pour la préparation du Brexit. Gérald Darmanin a évoqué un véritable « défi logistique », qui consistera à assurer des contrôles sans ralentir les flux. AK
Pour en
savoir plus

 
  Gérald Darmanin, le ministre de l'Action et des Comptes publics, a assisté à une démontration de recherche de stupéfiants sur le port de Gennevilliers, avant de présenter les résultats 2017 de la douane. ©Anne Kerriou  
 
 
 


« Je considère
que notre
croissance
récente impose
une exemplarité
à l'égard de
la société civile,
il est de notre
responsabilité
de nous engager
notamment
à l'égard
de l'environ-
nement »,

estime
Grégoire
Blondel,
président du
groupe Blondel.
Aisne
Le groupe Blondel va implanter
une station multi-énergies

Une station multi-énergies tout près de sa maison mère, dans l'Aisne. C'est ce dont va s'équiper le groupe de transport et logistique Blondel, en partenariat avec Air Liquide. Cette station, dont l'ouverture est prévue au dernier trimestre 2018, sera implantée à Gauchy, à une dizaine de kilomètres de Saint-Quentin, au carrefour des autoroutes A26 et A29. Elle sera construite sur un site appartenant au transporteur mais c'est Air Liquide, l'investisseur, qui en sera propriétaire. Elle sera ouverte à tous les transporteurs routiers. « Je considère que notre croissance récente impose une exemplarité à l'égard de la société civile, il est de notre responsabilité de nous engager notamment à l'égard de l'environnement », a déclaré Grégoire Blondel, président du groupe. D'autant que l'entreprise annonce 100 véhicules fonctionnant au biométhane dans sa flotte d'ici 2020. Depuis l'acquisition, en janvier 2018, des Transports Grimonprez et Vercaigne, Blondel exploite au total un parc de 1.000 moteurs et revendique le titre de premier transporteur des Hauts-de-France. MHG
Pour en
savoir plus

 
 
  Blondel, qui exploite aujourd'hui un parc de 1.000 moteurs, annonce 100 véhicules roulant au biométhane dans sa flotte d'ici 2020. ©Blondel  
 

Environnement
Un connaisseur du transport
à la tête de l'Ademe

Le secteur des transports constitue l'un des terrains d'action essentiels de l'ADEME, puisque cet organisme a pour vocation d'accompagner la transition écologique et énergétique du pays. Bonne nouvelle pour les professionnels du transport : Arnaud Leroy, le nouveau président-directeur général, maîtrise les sujets qui les concernent. Élu député en 2012, il a siégé pendant 5 ans à la Commission du développement durable et de l'aménagement du territoire ainsi qu'à la Commission des affaires européennes de l'Assemblée nationale. L'homme s'est notamment fait connaître par le biais d'une proposition de loi sur l'économie bleue, adoptée en 2016. Ce diplômé en droit maritime, par ailleurs fils de transporteur, s'est également investi dans l'équipe de campagne du candidat Emmanuel Macron lors de la présidentielle 2017 sur les thématiques transport et logistique. L'an dernier, lors de la conférence inaugurale de la SITL, il avait ainsi appelé de ses vœux la mise en œuvre du plan France Logistique 2025, des investissements dans les infrastructures et la transformation des ports en véritables « places de commerce ». AK
Photo : Arnaud Leroy succède à Bruno Léchevin à la présidence de l'Ademe. ©Jean Chiscano
Pour en
savoir plus
 
 
 
 


701.

C'est, en millions
de dollars,
le montant
des bénéfices
de CMA CGM
en 2017.

Résultats 2017
CMA CGM retrouve le chemin
des bénéfices

La remontée des taux de fret, sur fond d'embellie de l'économie mondiale, a redonné de l'air à CMA CGM. Le groupe, qui avait plongé dans le rouge en 2016, renoue avec les bénéfices : +701 M$. Parallèlement, le chiffre d'affaires a bondi de 32,1%, à 21,12 milliards de dollars. Une croissance nourrie par la hausse des volumes (+21,1% à 18,95 millions d'EVP) et la hausse du revenu moyen par EVP (+9% en 2017 par rapport à 2016). CMA CGM profite aussi de la première année de pleine intégration des lignes APL suite à la prise de contrôle de NOL.
« Elles ont transporté plus de 5 millions d'EVP en 2017 et contribuent d'ores et déjà au résultat opérationnel du groupe à hauteur de 340 M$ », se félicite CMA CGM dans un communiqué. Globalement, le résultat opérationnel s'élève à 1.575 M$, contre 29 M$ l'année précédente. La marge gagne ainsi 7,3 points pour atteindre 7,5%. CMA CGM revendique « le meilleur résultat opérationnel de l'industrie du transport maritime par conteneurs ». AK
Pour en
savoir plus

 
   
  Pour 2018, CMA CGM table sur un marché toujours dynamique en termes de volumes. ©DR  
 

Camions autonomes
Waymo, filiale de Google,
appuie sur le champignon

En ce mois de mars, les annonces sur les camions autonomes tombent aussi dru que les giboulées. Après Uber et Starsky Robotics, Waymo, la filiale de Google spécialisée en véhicules autonomes, vient de dévoiler qu'elle allait à son tour commencer à effectuer des livraisons avec des camions autonomes. C'est la première fois que Waymo reconnaît travailler officiellement avec des camions, elle a surtout communiqué sur les voitures autonomes jusqu'à présent. Les camions Waymo, des Peterbilt de Classe 8 (la plus élevée), rouleront pour le compte de sa maison mère en livrant du fret depuis Atlanta, Géorgie, jusqu'aux différents centres de données exploités par Google. Atlanta est en effet l'un des principaux sites logistiques des États-Unis. « Ce projet pilote, en partenariat avec l'équipe logistique de Google, nous permettra de développer davantage notre technologie et de l'intégrer dans les activités des expéditeurs et des transporteurs, avec leur réseau d'usines, de centres de distribution, de ports et de terminaux », indique Waymo dans un communiqué. GH
Pour en
savoir plus
 
   
  Les camions Waymo rouleront pour le compte de sa maison mère en livrant du fret depuis Atlanta, en Géorgie, jusqu'aux différents centres de données exploités par Google. ©DR  
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en Chef
Officiel des Transporteurs
Tél : 01 81 69 85 67
s.legoff@info6tm.com

Anne Kerriou
Rédactrice en Chef
Actu-Transport-Logistique.fr
Tél. 01 81 69 85 64
a.kerriou@info6tm.com

Sandrine Papin
Directrice Commerciale
Tél. 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
N°296
20 mars 2018
MARS

Mardi 20
au vendredi 23 Semaine
internationale
du transport et
de la logistique

Villepinte

Mardi 20
au vendredi 23
Intralogistics
Europe

Villepinte


Mardi 27
Salon Industrie
Villepinte


AVRIL

Mercredi 4
au jeudi 5
Rail Industry
Meetings

Valenciennes


MAI

Mardi 1er
au jeudi 3
Multimodal
Birmingham