LinkedIn Twitter Facebook
 


Uber gèle
ses tests
de conduite
autonome


XPO Logistics
lance son
application
Drive XPO
en Europe


Port d'Anvers :
1.000 acteurs
s'engagent
pour le
développement
durable


Partenariat
franco-allemand
pour un Bachelor
en transport
et logistique
international


Un nouveau
manager
au Maroc pour
Dachser
Accident mortel
Uber gèle ses tests
de conduite autonome

Un véhicule autonome d'Uber a renversé mortellement un piéton le 18 mars, sur une route d'Arizona. Aussitôt, l'entreprise a stoppé toutes ses expérimentations de conduite autonome. Les essais opérés en Arizona, mais également sur des sites comme Pittsburgh, San Francisco ou Toronto ont été gelés, de même que toutes les opérations de transport de fret avec des camions autonomes. La voiture autonome d'Uber, qui roulait en mode autonome, a percuté de plein fouet une femme de 49 ans qui traversait la route de nuit en dehors du passage piéton, dans une zone non éclairée. Le film de l'accident diffusé par la police locale (coupé avant le choc final), montre des images accablantes pour Uber : la conductrice, chargée de superviser les opérations, semble inattentive et n'a pas les mains sur le volant. De son côté, la voiture n'a pas anticipé la collision, alors qu'elle est pourtant bardée de capteurs capables de fonctionner jour et nuit. Pire, elle ne semble aucunement freiner.
Ce tragique accident jette aussi un froid sur les ardeurs des constructeurs. Toyota a ainsi annoncé qu'il gelait ses expérimentations de véhicules autonomes sur la voie publique. De même, le ministère des Transports de Boston a arrêté les tests de véhicule autonomes menés avec les sociétés Nutonomy et Optimus. GH
Pour en
savoir plus

 
  Ce tragique accident révèle qu'en matière de prévention, humain et machine sont pour l'instant tout aussi médiocres l'un que l'autre. ©AdobeStock  
 
 
 


« Ce processus
de transition
comprend
les éléments
qui nous
aideront
à répondre
non seulement
aux défis
mondiaux, mais
aussi locaux
auxquels
nous sommes
confrontés,
tels que le
lchangement
climatique,
la mobilité, la
numérisation,
la migration
et l'intégration
sociétale »,

commente
Jacques
Vandermeiren,

Pdg de l'autorité
portuaire
d'Anvers,
après que
1.000 acteurs
du secteur se
soient engagés
à atteindre
17 objectifs de
développement
durable
définis par les
Nations Unies.
Application mobile
XPO Logistics lance
Drive XPO en Europe

Après un premier lancement en Amérique du Nord, XPO Logistics compte étendre son application mobile Drive XPO à ses clients européens. Destinée aux transporteurs sous-traitants, elle vise à optimiser l'ensemble des opérations de transport et à « réduire les kilomètres à vide, le gaspillage de carburant, le stress de la route et à rendre plus dynamique le processus de service client », énumère XPO Logistics dans un communiqué de presse. D'un point de vue opérationnel, Drive XPO affiche les données de chargement en temps réel, avec des détails comme l'origine, la destination, le type de fret et l'expéditeur, ainsi que les besoins spéciaux de manutention ou d'équipement. DIL
 
 
Destinée aux transporteurs sous-traitants, l'application vise à optimiser l'ensemble des opérations de transport et notamment à réduire les kilomètres à vide et le gaspillage de carburant. ©AdobeStock  
 

Maritime
Port d'Anvers : 1.000 acteurs
s'engagent pour
         le développement durable

Conviées au Port d'Anvers à l'occasion du lancement du World Ports Sustainability Program (WSPS), des associations et entreprises de transport maritime représentant près de 1.000 acteurs du secteur se sont engagés à atteindre les 17 objectifs de développement durable définis par les Nations Unies. Elles se focaliseront en particulier sur les cinq points suivants :
1. Le développement d'une infrastructure solide, prête à faire face aux défis de l'avenir.
2. Le climat et l'énergie en mettant l'accent sur les initiatives contribuant à la réalisation des objectifs définis lors de l'accord de Paris sur le climat.
3. L'intégration sociétale, en améliorant les relations entre les ports et les villes.
4. La sûreté et la sécurité, y compris la cybersécurité, et
5. La mise en place de politiques et d'une gestion transparentes et éthiques.
« Les ports du monde entier visent un avenir construit autour de modèles économiques durables »,
commente Jacques Vandermeiren, Pdg de l'autorité portuaire d'Anvers, « Ce processus de transition comprend les éléments qui nous aideront à répondre non seulement aux défis mondiaux, mais aussi locaux auxquels nous sommes confrontés, tels que le changement climatique, la mobilité, la numérisation, la migration et l'intégration sociétale ». PM
 
 
 
 


434.

C'est le nombre
d'heures
d'enseignement
dispensées
dans le cadre
du Bachelor
Transport et
Logistique
Internationale,
dont
la première
promotion
commencera
à l'ISTELI
Strasbourg
en septembre.
Formation
Partenariat franco-allemand
pour un Bachelor en
transport et logistique internationale

Un Bachelor Transport et Logistique Internationale vient d'être créé et la première promotion commencera à l'ISTELI Strasbourg en septembre. Cette école du groupe AFTRAL vient en effet de signer un partenariat avec les écoles professionnelles de Kehl, ville frontalière allemande située de l'autre côté de Rhin. C'est pourquoi l'enseignement de 434 heures sera dispensé par des professionnels à 40% en français, 40% en allemand et 20% en anglais. L'alternance s'effectuera en priorité dans le pays partenaire. La signature s'est effectuée en présence de Loïc Charbonnier, président délégué général du groupe AFTRAL, et de Peter Cleiß, directeur des Berufliche Schulen (écoles professionnelles) de Kehl, dans le cadre de la SITL 2018, cette année aux couleurs des relations France-Allemagne. MHG
Pour en
savoir plus
 
 
  Peter Cleiß, directeur de la Berufliche Schulen Kehl (à gauche) et Loïc Charbonnier, président d'AFTRAL (au centre), au salon SITL 2018. ©DR  
 

Nomination
Un nouveau manager
au Maroc pour Dachser

Dachser vient de nommer M'hamed Chraibi, 37 ans, au poste de Country Manager de sa filiale au Maroc. Succédant à Frédéric Seillier, qui quitte l'entreprise après 26 années au sein du groupe, dont 22 passées à la tête de la filiale marocaine, il est diplômé d'un Master MIS (Management of Information Systems) de la Toulouse Business School. M'hamed Chraibi est entré dans le groupe en octobre 2011. Depuis 3 ans, il occupait la fonction de General Manager de la zone économique sud de Dachser Maroc. Au menu de sa feuille de route : le développement des activités routes, aériennes et maritimes, des flux entre le Maroc et l'Europe, et de l'offre combinée transport et logistique contractuelle. DIL
Photo : M'hamed Chraibi (37 ans) est diplômé d'un Master MIS (Management of Information Systems) de la Toulouse Business School. Il est entré chez Dachser en octobre 2011. ©Dachser
 
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en Chef
Officiel des Transporteurs
Tél : 01 81 69 85 67
s.legoff@info6tm.com

Anne Kerriou
Rédactrice en Chef
Actu-Transport-Logistique.fr
Tél. 01 81 69 85 64
a.kerriou@info6tm.com

Sandrine Papin
Directrice Commerciale
Tél. 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
N°301
27 mars 2018
MARS

Mardi 27 au
vendredi 30
Salon Industrie
Villepinte

Vendredi 30
28e édition
du Forum
Supply Chain
Emerging
Challenges
in a Complex
Future

Bordeaux

AVRIL

Mercredi 4
au jeudi 5
Rail Industry
Meetings

Valenciennes

Jeudi 5
Soirée de Gala
de l'Agora du
Supply Chain
Management

Paris


Mercredi 11
Retail Chain
Paris

La Défense

Lundi 23 au
vendredi 27
CeMAT 2018
Hanovre
Allemagne

MAI

Mardi 1er
au jeudi 3
Salon Multimodal
Birmingham