LinkedIn Twitter Facebook
 


FretLink réduit
les délais
de paiement
pour les
transporteurs


Accord
européen sur
les émissions
de CO2 des
poids lourds


Décarbonation :
Armateurs
de France veut
une approche
globale
des enjeux
maritimes


FedEx
va débourser
plus d'1 Md$
pour son hub
de Memphis


Résultats 2017 :
Clasquin profite
de la reprise
Transport routier
FretLink réduit les délais
de paiement

FretLink offre désormais à ses transporteurs la possibilité de bénéficier d'un délai de paiement à 3 jours à compter de la date de facturation, au lieu de 30 jours jusqu'ici. Une offre réservée aux transporteurs dits premium, c'est-à-dire ceux qui affichent un taux de service supérieur à 98% et qui utilisent les outils FretLink dans leur intégralité. Pour le commissionnaire 2.0, l'objectif est de leur « apporter du business pertinent et bien rémunéré, de leur fournir des outils favorisant leur collaboration avec les chargeurs », précise Paul Guillemin, cofondateur et directeur général de FretLink. Au moment de concevoir cette nouvelle fonction, l'idée était de trouver une offre accompagnant les problématiques comptables des transporteurs.
« L'un des principaux leviers pour pérenniser leur activité, c'est la réduction des écarts de trésorerie. Nous nous sommes donc rapidement rapprochés de partenaires bancaires à même de nous aider dans la mise en pratique du paiement à 3 jours »,
reconnaît Paul Guillemin.
Créé fin 2015, FretLink revendique aujourd'hui 2.500 transporteurs utilisateurs de ses prestations. DIL

 
  FretLink a voulu concevoir une offre répondant aux problématiques comptables des transporteurs. ©FretLink  
 
 
 


« L'un des
principaux
leviers pour
pérenniser
l'activité des
transporteurs,
c'est
la réduction
des écarts
de trésorerie.
Nous nous
sommes donc
rapidement
rapprochés
de partenaires
bancaires
à même
de nous aider
dans la mise
en pratique
du paiement
à 3 jours »,


explique
Paul Guillemin,
cofondateur
et directeur
général
de FretLink.
Émissions de CO2 des poids lourds
Accord provisoire
entre le Parlement et le Conseil

L'Europe s'apprête pour la première fois à légiférer sur le contrôle et la divulgation des données concernant les émissions de CO2 et la consommation de carburant des véhicules lourds neufs : bus, cars et camions. Le projet, présenté par la Commission le 31 mai 2017 dans le cadre plus large du Paquet Mobilité, vient de faire l'objet d'un accord provisoire conclu avec le Parlement européen et le Conseil le 26 mars, « dès le deuxième trilogue » mené sous la houlette de la présidence bulgare, se félicite le Conseil dans un communiqué. Le texte doit maintenant être formellement approuvé par le Parlement et le Conseil des ministres européens. La Commission a salué cette issue favorable. « Cet accord est la preuve que l'Europe a la ferme intention d'enrayer l'augmentation des émissions de CO2 des véhicules utilitaires lourds. Je remercie le Parlement européen et le Conseil pour le travail qu'ils ont accompli pour parvenir à ce résultat ambitieux. Avec ce nouveau système de surveillance et de déclaration solide, fiable et transparent, nous sommes sur la bonne voie pour l'étape suivante qui sera de proposer des normes en matière d'émissions de CO2 pour les véhicules utilitaires lourds en mai 2018 », précise dans un communiqué Miguel Arias Cañete, commissaire pour l'action pour le climat et l'énergie. AK
Pour en
savoir plus

 
 
  L'Union européenne veut mettre en place une surveillance accrue des émissions de CO2 des véhicules lourds, et notamment des camions. ©Adobe Stock  
 

Décarbonation
Armateurs de France veut
une approche globale
         des enjeux maritimes

Le transport maritime était à l'honneur le 26 mars au ministère de l'Écologie dans le cadre d'une conférence qu'il organisait en amont des sessions de négociations d'avril à l'OMI. Au menu : la décarbonation. Les transporteurs maritimes sont prêts à jouer les élèves vertueux dans ce domaine, mais à condition que les enjeux de leur secteur fassent l'objet d'un peu plus de considération. « La question des transports décarbonés ne peut se poser que dans un champ plus large : celui d'une politique globale de soutien et d'incitation que l'État doit aux acteurs français de l'économie bleue », a prévenu Jean-Marc Roué, président d'Armateurs de France. « L'État français doit mettre en place des programmes d'aide et d'incitation. Dans notre monde totalement globalisé, il est aussi indispensable que des règles communes s'imposent à tous pour éviter que les opérateurs les plus vertueux ne soient pénalisés par des concurrents moins-disants et peu soucieux de l'impact environnemental de leur activité », a poursuivi Jean-Marc Roué. DIL
Photo : « Dans notre monde totalement globalisé, il est indispensable que des règles communes s'imposent à tous », a rappelé Jean-Marc Roué, président d'Armateurs de France. ©Armateurs de France
Pour en
savoir plus

 
 
 
 


62,9 M€.
C'est la marge
brute
enregistrée
par Clasquin
en 2017,
en hausse
de 9,4%
par rapport
à l'exercice
précédent.
Memphis
FedEx va débourser
plus d'un milliard
                 pour transformer son hub

Les ambitions de FedEx dépassent décidément l'univers du transport de colis. L'entreprise a annoncé un investissement de plus de un milliard de dollars sur six ans, pour agrandir son hub de Memphis, et surtout l'adapter à une diversification des activités. Concernant le cœur de métier, à savoir le transport express de petits colis, le projet prévoit la construction d'un nouveau centre de tri, équipé des dernières technologies. Mais le plan de FedEx porte aussi sur la construction d'un bâtiment pour les activités de transport routier, ainsi que d'une nouvelle zone pour améliorer le traitement des expéditions de grande taille, « dont le nombre augmente avec la croissance du e-commerce », souligne l'entreprise dans un communiqué.
Les travaux devraient démarrer en 2019 pour s'achever en 2025. AK
 
   
  FedEx investit massivement dans la transformation de son hub de Memphis, pour l'adapter aux nouvelles exigences des clients, et notamment du e-commerce. ©FedEx  
 

Résultats 2017
Clasquin profite de la reprise

Porté par le dynamisme des marchés du fret maritime et du fret aérien, Clasquin enregistre une augmentation de 9,4% de sa marge brute, qui atteint ainsi 62,9 M€. « En volumes transportés, la croissance en maritime (+17,1%) a été 4 à 5 fois supérieure à celle du marché et en aérien (+18,8%) de l'ordre de deux fois supérieure », souligne le commissionnaire de transport. Le chiffre d'affaires, dopé par la hausse des taux de fret, bondit de 23,6%, à 290,6 M€. Le résultat opérationnel courant affiche quant à lui une augmentation de 13,2%, à 5,9 M€. Mais « à périmètre et change constants, la progression est de 21,4% », précise Clasquin dans un communiqué. Enfin, le résultat net consolidé s'établit à 2,9 M€ (+10,1%) et le résultat net part du groupe à 2,5 M€ (+14,5%). Le groupe se dit satisfait de cet exercice. AK
Pour en
savoir plus
 
   
  En volumes transportés, la croissance de Clasquin dans l'aérien est environ deux fois supérieure à celle du marché. ©Adobe Stock  
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en Chef
Officiel des Transporteurs
Tél : 01 81 69 85 67
s.legoff@info6tm.com

Anne Kerriou
Rédactrice en Chef
Actu-Transport-Logistique.fr
Tél. 01 81 69 85 64
a.kerriou@info6tm.com

Sandrine Papin
Directrice Commerciale
Tél. 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
N°302
28 mars 2018
MARS

Mardi 27 au
vendredi 30
Salon Industrie
Villepinte

Vendredi 30
28e édition
du Forum
Supply Chain
Emerging
Challenges
in a Complex
Future

Bordeaux

AVRIL

Mercredi 4
au jeudi 5
Rail Industry
Meetings

Valenciennes

Jeudi 5
Soirée de Gala
de l'Agora du
Supply Chain
Management

Paris


Mercredi 11
Retail Chain
Paris

La Défense

Lundi 23 au
vendredi 27
CeMAT 2018
Hanovre
Allemagne

MAI

Mardi 1er
au jeudi 3
Salon Multimodal
Birmingham