LinkedIn Twitter Facebook
 



UPS ouvre
un nouveau site
près de Dijon


Prix de
transport :
hausse
générale
au 4e trimestre
2017


Hapag-Lloyd
rétablit
sa situation
financière


Transport
combiné :
la plateforme
de Niort-
Saint-Florent
poursuit
sa montée
en puissance


L'aéroport
de Barcelone
parie sur
le commerce
électronique


Messagerie
UPS ouvre un nouveau site
près de Dijon

UPS vient d'ouvrir un nouveau centre à Nuits-Saint-Georges, près de Dijon en Côte-d'Or. Sa cible : l'industrie viticole, dont les exportations ont progressé de 10% en 2017, avec 8,7 milliards d'euros, selon la Fédération des exportateurs de vins et spiritueux de France. « Ce centre illustre l'importance qu'UPS accorde au marché français et son ambition de contribuer à la croissance de nos clients en leur proposant des services sur mesure à l'instar de l'offre dédiée au vin », a déclaré Laurent Wuattier, directeur des opérations pour la division Est d'UPS France, dans un communiqué de presse. Avec 3.300 m2, ce nouveau site a doublé en taille et en capacité de tri par rapport à l'ancienne installation dijonnaise. Si le montant du financement consacré à ce bâtiment n'a pas été dévoilé, il rejoint un plan d'investissement pluriannuel de 2 milliards de dollars (1,6 Md€) jusqu'en 2019. Une enveloppe qui a également servi à l'implantation d'un centre de tri et de livraison de colis à Corbeil-Essonnes/Evry, dont l'ouverture est prévue dans cette année, d'un nouveau hub à Montpellier et d'un site de livraison combiné avec le siège social d'UPS France à Paris en 2017. DIL

 
  Avec 3.300 m2, ce nouveau site a doublé en taille et en capacité de tri par rapport à l'ancienne installation dijonnaise. ©UPS  
 
 
 


« Les plus
fortes
augmentations
concernent
les prix
du transport
maritime
(+0,9%) et
aérien (+1%).
Les évolutions
sont plus
modérées
pour les prix
du transport
routier (+0,6%)
et du transport
ferroviaire
(+0,5%) »,


relève
le ministère
des Transports

dans sa dernière
publication
des indices
des prix
du transport et
de l'entreposage.
Prix de transport
Hausse générale
au 4
e trimestre 2017
La reprise produit ses effets sur l'évolution des prix de transport, dans des proportions plus ou moins importantes selon les modes. Au quatrième trimestre 2017, par rapport au trimestre précédent, « les plus fortes augmentations concernent les prix du transport maritime (+0,9%) et aérien (+1%). Les évolutions sont plus modérées pour les prix du transport routier (+0,6%) et du transport ferroviaire (+0,5%) », relève le ministère des Transports dans sa dernière publication des indices des prix du transport et de l'entreposage. La palme de la croissance revient aux prix de transport maritime, en hausse de 0,9% au 4e trimestre 2017, confirmant ainsi la remontée amorcée plus d'un an auparavant. L'évolution en glissement annuel s'élève à 6,4%, ce qui ne suffit toutefois pas à compenser la baisse enregistrée en 2014 et 2015. AK
Pour en
savoir plus
 
 
  L'indice des prix du transport aérien de fret s'accroît de 1% au quatrième trimestre 2017, après deux trimestres de baisse, affichant au final une augmentation de +1,1% en glissement annuel. ©Adobe Stock  
 
  Résultats 2017
Hapag-Lloyd rétablit
sa situation financière

Hapg-Lloyd évite tout triomphalisme, mais se réjouit quand même des performances enregistrées l'an dernier.
La compagnie maritime a vu son EBITDA passer de 607 M€ à 1.055 M€, tandis que le résultat opérationnel a plus que triplé pour atteindre 411 M€. La marge opérationnelle passe ainsi de 1,6% à 4,1%.
Autre signe non négligeable de redressement : le résultat net s'établit à +32,1 M€, contre une perte de 93,1 M€ en 2016. « La réussite de la fusion avec UASC a significativement renforcé nos positions sur le marché. Nous avons par ailleurs profité de l'amélioration des taux de fret et de la hausse des volumes mondiaux de conteneurs », analyse dans un communiqué Rolf Habben Jansen, CEO d'Hapag-Lloyd. Le chiffre d'affaires a ainsi bondi d'environ 29% pour atteindre 9.973 M€. Dopés par la fusion avec UASC et le dynamisme des échanges mondiaux, les volumes ont quant à eux progressé également de 29% pour atteindre 9,8 millions d'EVP (contre 7,6 millions en 2016). À périmètre comparable, la hausse d'élève à 4,8%. AK
Pour en
savoir plus
 
   
  Pour renforcer ses positions sur le marché, Hapag-Lloyd mise sur sa fusion avec UASC ainsi que sur son appartenance à l'alliance mondiale THE Alliance, qui représente 17% de la capacité mondiale. ©Hapag Lloyd  
 
 
 


411 M€.
C'est le montant
du résultat
opérationnel
dégagé en 2017
par Hapag-Lloyd,
qui dégage
ainsi une marge
de 4,1%.
Transport combiné
La plateforme de Niort-Saint-Florent
poursuit sa montée en puissance

Mise en service début janvier 2016, la plateforme de transport combiné de Saint-Florent voit ses trafics évoluer à la hausse. Troisième installation de Niort Terminal, complétant ainsi les deux zones embranchées de La Crèche et de Prahecq, celle-ci a manutentionné 1.900 UTI (Unités de Transport Intermodal) en 2016, puis 4.200 l'année passée. Ce trafic pourrait passer à 6.000 cette année. Les acheminements étaient à l'origine assurés au moyen de deux rotations hebdomadaires sur Fos-sur-Mer et continuation sur Parme (Italie) en partenariat avec l'opérateur italien Métrocargo et sur Perpignan.
Puis une troisième rotation hebdomadaire avait été mise en place à partir du 1er avril 2017. Mais un « trou d'air dans les remises », comme l'exprime Alain Chateigné, responsable commercial de Niort Terminal, « nous a conduits à suspendre cette troisième rotation en août 2017. Puisque nous recommençons à saturer les deux fréquences existantes, nous devrions remettre en place cette troisième rotation hebdomadaire d'ici deux à trois mois ». OC
Pour en
savoir plus
 
   
  Des terrains sont déjà réservés pour accueillir une nouvelle cour ferroviaire de 500 m de longueur et de 27 m de large. Elle comportera deux voies de même longueur. ©CCI Deux Sèvres  
 

Investissements
L'aéroport de Barcelone parie
sur le commerce électronique

L'entreprise publique Aena, qui possède et gère les aéroports espagnols, envisage de valoriser des terrains actuellement non construits afin de promouvoir des développements commerciaux. Le premier master plan annoncé, qui concerne l'aéroport de Barcelone, a été présenté au début du mois de mars. Il prévoit l'exploitation commerciale de 328 hectares sur les 543 hectares disponibles. Le plan prévoit de consacrer 133 hectares à la logistique. Une zone de 75 hectares sera dédiée aux activités de fret liées au commerce électronique, en forte expansion actuellement. Les autorités espagnoles fondent de gros espoirs sur ce segment et souhaitent attirer de nouveaux opérateurs internationaux, en tirant parti de la proximité de l'aéroport. La surface constructible sera de 561.821 m2. Une 2e tranche, de 58 hectares (288.823 m2 constructibles), sera consacrée aux activités logistiques traditionnelles. DS
Pour en
savoir plus
 
   
  Le plan d'aménagement immobilier de l'aéroport de Barcelone prévoit au total 1,26 Md€ d'investissements sur 20 ans. 133 hectares seront consacrés à des activités logistiques. ©DR  
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en Chef
Officiel des Transporteurs
Tél : 01 81 69 85 67
s.legoff@info6tm.com

Anne Kerriou
Rédactrice en Chef
Actu-Transport-Logistique.fr
Tél. 01 81 69 85 64
a.kerriou@info6tm.com

Sandrine Papin
Directrice Commerciale
Tél. 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
N°308
6 avril 2018
AVRIL

Mercredi 11
Retail Chain
Paris

La Défense

 
AVRIL

Lundi 23 au
vendredi 27
CeMAT 2018
Hanovre
Allemagne

MAI

Mardi 1er
au jeudi 3
Salon Multimodal
Birmingham