LinkedIn Twitter Facebook
 


Paris :
Chronopost
accélère sur
les modes doux


Autoroute
ferroviaire :
France
et Espagne
lancent
un appel à
manifestation
d'intérêt


Palettes :
Lahaye Global
Logistics
inaugure une
ligne de tri
automatisée

Fret aérien :
une certification
pour le transport
d'animaux
vivants


DP World
applique
une surcharge
liée à la
congestion des
ports d'Anvers
et Rotterdam
Paris
Chronopost accélère
sur les modes doux

Après Concorde en 2005 et Beaugrenelle en 2013, Chronopost vient d'inaugurer un troisième espace logistique urbain (ELU) situé dans le 12e arrondissement, au sous-sol du bâtiment tertiaire Bercy-Lumière. L'occasion pour l'entreprise de revoir sa stratégie de distribution urbaine dans la capitale, où « plus aucun colis ne sera livré par des véhicules à moteur thermique à partir de mi-2019 », a annoncé le président de l'entreprise, Martin Piechowski. En service depuis novembre 2017, le nouveau site comprend une surface d'exploitation de 3.600 m2 et 30 m2 de bureaux. Il dessert les 2e, 3e, 4e, 5e et 11e arrondissements de Paris, traitant entre 4.500 et 5.500 colis/ jour. Équipé de 2 quais de déchargement conçus pour recevoir les 6 semi-remorques matinales et des véhicules utilitaires légers, le site est approvisionné par le hub de Chilly-Mazarin où Chronopost massifie les flux. Sont ensuite organisées quelque 50 tournées quotidiennes de livraison, dont 7 tournées Chronofresh car le nouvel ELU présente la particularité d'être équipé de 232 m2 de chambres froides et de pouvoir accueillir ainsi la livraison de produits frais et surgelés. Le site de Paris-Bercy dispose de 40 véhicules électriques et de 6 véhicules réfrigérés. Un certain nombre de livraisons sont également organisées en vélo (4 tournées) et à pied. Chronopost prévoit maintenant d'étoffer sa flotte de véhcules électriques et de déployer un nouveau concept de micro-dépôts pour rapprocher les marchandises au plus près des destinataires finaux. AK
Pour en
savoir plus

 
  Le nouvel ELU de Chronopost à Bercy comprend une surface d'exploitation de 3.700 m2. Il est équipé d'un outil de mécanisation pour assurer le traitement des colis au sein de l'agence. ©Chronopost  
 
 
 
  Autoroute ferroviaire
La France et l'Espagne lancent
un appel à manifestation d'intérêt

Développer des services de transport de camion par le train pour « améliorer la soutenabilité et la durabilité du transport de marchandises » : c'est ainsi que les ministères des Transports français et espagnols justifient les deux nouveaux appels à manifestation d'intérêts publiés le 10 avril dans la perspective de la mise en place de services d'autoroute ferroviaire sur les axes Atlantique et Méditerranée. Les consultations portent sur les itinéraires du nord-ouest (Vitoria) et de l'est de l'Espagne (Valence-Murcie) vers le nord et l'est de la France (Calais /Lille/ Metz), voire au-delà via Irun, Bordeaux et Paris pour l'axe Atlantique d'une part et via Barcelone, Avignon et Lyon pour l'axe Méditerranée d'autre part. Les États veulent « susciter les initiatives des acteurs industriels » mais aussi mieux cerner les attentes et les contraintes opérationnelles et financières. Les parties invitées à s'exprimer dans le cadre de cette consultation, ouverte jusqu'au 16 juillet 2018, sont notamment « les opérateurs de transport combiné ou d'autoroutes ferroviaires, les investisseurs, les concepteurs et constructeurs de matériels roulants, les tractionnaires, les entreprises de BTP, les promoteurs et gestionnaires de terminaux, les collectivités et les diverses catégories de clients (transporteurs routiers, chargeurs) ». AK
Pour en
savoir plus
 
   
  Répartition du transport de marchandises en 2014 entre la péninsule Ibérique et l'Europe (en millions de tonnes) par mode de transport. ©Observatoire franco-espagnol des trafics dans les Pyrénées  
 


« Plus aucun
colis
ne sera livré
par des
véhicules
à moteur
thermique
dans Paris
intra-muros
à partir de
mi-2019 »,


a annoncé
le président
de Chronopost,
Martin
Piechowski
.
Gestion de palettes
Lahaye Global Logistics inaugure
une ligne de tri automatisée

LPR et Lahaye voient la vie en rouge. Le loueur de palette et le transporteur-logisticien ont noué un partenariat durable dans le Grand Ouest pour la gestion des palettes. Sur le site de Grand Fougeray, près de Rennes, une nouvelle ligne automatisée de tri et de réparation vient d'être inaugurée. Plus de 2,5 millions de palettes transitent chaque année sur ce site et le nouvel outil – un investissement de 2 M€ – permettra d'en traiter encore davantage. Le renforcement de ce site permet à LPR d'accroître ses capacités de stockage et d'optimiser les flux de la chaîne d'approvisionnement en se rapprochant de ses clients. « Ici le rouge domine sur les palettes et les camions, mais LPR et Lahaye partagent aussi d'autres valeurs », souligne Patrick Lahaye, Pdg du groupe. Lahaye Global Logistics assure un service complet pour LPR : collecte, tri, réparation, stockage et livraison, d'autant qu'il dispose de deux autres sites dans la région, à Carhaix (29) et Payré (86). CS
Pour en
savoir plus
 
 
  Chaque jour, 15 camions sont enregistrés en entrée/sortie. ©Carine Sai  
 
 
 


2 M€.
C'est le montant
investi
par le groupe
Layahe
pour doter
son site de
Grand Fougeray
d'une nouvelle
ligne
automatisée
de tri et
de réparation de
palettes en bois.
Fret aérien
L'IATA lance un programme de
certification pour les animaux vivants

Après la pharma, les animaux vivants. Sur le modèle du certificat CEIV Pharma, l'IATA lance le "CEIV Live Animals". Des validateurs indépendants délivreront ce certificat qui garantira le respect des meilleurs standards en termes de sécurité et de bien-être des animaux vivants, lors des opérations de transport aérien. Le programme concerne aussi bien le transport d'animaux domestiques par leurs propriétaires que le commerce d'animaux vivants. Un secteur particulièrement délicat, chaque type d'animal ayant ses exigences spécifiques, pas seulement physiques. « L'état émotionnel, dans un environnement non familier, doit aussi être pris en considération », rappelle l'IATA. Le programme CEIV Live Animals est basé sur les règles IATA sur le transport d'animaux vivants (IATA Live Animals Regulations). Ce cadre réglementaire établi à l'échelle mondiale a été défini avec le concours de professionnels du secteur, y compris de vétérinaires, mais aussi avec des agences gouvernementales spécialisées et des organisations non gouvernementales concernées par le transport d'animaux vivants. AK
Pour en
savoir plus
 
   
  Les compagnies aériennes transportent des animaux domestiques, mais aussi des espèces beaucoup plus rares comme cette tortue de mer originaire du Golfe de Mexique, retrouvée blessée sur les côtes des Pays-Bas en 2011. Baptisée Flip, elle a été soignée avant de rejoindre Houston en B747 combi. ©Air France KLM Cargo  
 

Maritime
DP World applique une surcharge
liée à la congestion des ports
        d'Anvers et Rotterdam

DP World vient de décider d'introduire une surcharge tarifaire liée à la congestion des ports d'Anvers et Rotterdam. En cause : des temps de transit et des opérations de manutention qui ont compliqué l'activité et amené l'opérateur de terminaux portuaire à absorber des coûts supplémentaires "depuis six mois", souligne-t-il dans un communiqué de presse. Pour pallier cette situation, les actionnaires du groupe ont tranché en faveur d'une surcharge par conteneur maritime en provenance ou à destination des deux ports concernés. « Elle permettra de compenser la volatilité des coûts et les pertes de revenus auxquels nous faisons face depuis plusieurs mois », explique DP World. DIL
 
   
  Des temps de transit et des opérations de manutention ont compliqué l'activité des ports d'Anvers et Rotterdam. ©DP World  
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en Chef
Officiel des Transporteurs
Tél : 01 81 69 85 67
s.legoff@info6tm.com

Anne Kerriou
Rédactrice en Chef
Actu-Transport-Logistique.fr
Tél. 01 81 69 85 64
a.kerriou@info6tm.com

Sandrine Papin
Directrice Commerciale
Tél. 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
N°311
11 avril 2018
AVRIL

Mercredi 11
Retail Chain
Paris

La Défense

 
AVRIL

Lundi 23 au
vendredi 27
CeMAT 2018
Hanovre
Allemagne

MAI

Mardi 1er
au jeudi 3
Salon Multimodal
Birmingham