LinkedIn Twitter Facebook
 


L'OTRE
perquisitionnée
par l'Autorité
de la
Concurrence


DFDS conquiert
la Méditerranée
avec le rachat
de U.N. Ro-Ro


Chiffre
d'affaires et
rentabilité
en hausse
pour Gefco
en 2017


Les camions
Euro 3 bientôt
interdits dans
le Grand Paris


La nouvelle
connexion
ferroviaire
entre l'Europe
et la Route
de la Soie
démarre
Plates-formes digitales
L'OTRE perquisitionnée
par l'Autorité de la Concurrence

Le voile commence à se lever sur les perquisitions menées le 5 avril par l'Autorité de la Concurrence dans le transport routier de marchandises (voir NLF n°310). L'OTRE a fait savoir par un communiqué publié le 12 avril qu'elle figurait dans la liste des sociétés et/ou organisations visitées, précisant que l'Autorité de la concurrence intervenait "sur saisine du ministre chargé de l'Économie, en date du 9 août 2017, à la suite d'une plainte déposée par la plate-forme digitale Chronotruck. « La société Chronotruck dément avoir déposé plainte ou procédé à une saisine de l'Autorité de la Concurrence contre l'OTRE, n'acceptera pas d'être faussement citée, et prend conseil auprès de ses avocats pour éventuellement porter plainte en diffamation », a riposté Chronotruck à la suite de la publication de ce communiqué, précisant qu'elle « prendra la parole plus en détail dans les tous prochains jours ». Selon l'OTRE, Chronotruck lui reproche en substance des appels au boycott ainsi que ses positions exprimées à plusieurs reprises sur les plates-formes d'intermédiation. L'organisation professionnelle dit aborder « avec sérénité et confiance cette procédure dans laquelle elle continuera de remplir sa mission : défendre les intérêts des entreprises du transport routier ». AK
Pour en
savoir plus

 
  Lancée en 2016, Chronotruck est spécialisée dans la mise en relation entre expéditeurs de fret et transporteurs routiers. ©Chronotruck  
 
 
 
  Roulier
DFDS conquiert la Méditerranée
avec le rachat de U.N. Ro-Ro

DFDS, leader en mer Baltique avec 6 millions de passagers et deux millions de remorques transportés par an, met le cap au sud. L'armement danois annonce la signature d'un accord avec les fonds d'investissements turcs Actera et Esas portant sur le rachat de 98,8% des parts dans U.N. Ro-Ro, pour 950 M€. U.N. Ro-Ro, fondée en 1994 par l'association des transporteurs routiers turcs, opère cinq routes maritimes entre la Turquie et l'Europe, reliant Pendik, Ambarli et Mersin à Trieste et Bari en Italie, Toulon en France et Patras en Grèce. La compagnie possède 12 rouliers et exploite des terminaux portuaires à Pendik, Istanbul et Trieste en Italie. Sa collaboration avec les opérateurs ferroviaires permet en outre d'offrir aux chargeurs un transport intermodal. Le rachat d'U.N. Ro-Ro par DFDS, soumis à l'aval de Bruxelles, devrait donner naissance à un poids lourd européen permettant de maîtriser la chaîne de transport du nord au sud de l'Europe. NBC
Pour en
savoir plus

 
   
  La compagnie U.N. Ro-Ro possède 12 rouliers et exploite des terminaux portuaires à Pendik, Istanbul et Trieste en Italie. ©NBC  
 


« Notre
programme
d'excellence
opérationnelle,
débuté
en 2014,
a réalisé
des progrès
considérables
dans la
réorganisation
des divisions
historiquement
déficitaires
et a franchi
une étape
importante
en 2017 avec
le retour à
la rentabilité
de nos activités
Overland et
Freight
Forwarding»,


se félicite
le groupe
Gefco.
Résultats 2017
Chiffre d'affaires et rentabilité
en hausse pour Gefco

Gefco revendique pour l'exercice 2017 une progression de 5,1% de son chiffre d'affaires (CA), passé de 4,2 Md€ en 2016 à 4,4 Md€ l'an dernier, et une hausse de 16% de l'EBITDA, qui s'établit à 201 millions d'euros (M€) contre 172,8 M€ en 2016. Le groupe se félicite notamment « des progrès considérables dans la réorganisation des divisions historiquement déficitaires » et souligne que les divisions Overland et Freight Forwarding ont retrouvé le chemin de la rentabilité. En matière de chiffre d'affaires, le groupe évoque une bonne année commerciale sur le segment « Market Clients » (clients hors PSA), qui a réalisé un CA en hausse de 8,1% « grâce à des contrats remportés sur le marché automobile : Jaguar-Land Rover, Volkswagen, Tesla, Audi, Volvo, Renault-Nissan, ainsi que Carglass et London Electric Vehicles », détaille le communiqué de presse. Hors automobile, le groupe évoque aussi de nouveaux contrats signés dans l'alimentaire, la distribution et le Retail (Amazon, Baron de Rothschild, Kiabi, LC Waikiki et L'Oréal), l'énergie (Gazprom Neft Supply), l'aérospatiale (Safran), la fabrication industrielle (Severstal), les sciences de la vie et de la santé (Fresenius, Procter & Gamble). « Le portefeuille non automobile représente désormais plus d'un tiers de nos revenus, hors revenus PSA », résume le groupe. DIL
Pour en
savoir plus
 
 
  Le groupe évoque une bonne année commerciale sur le segment « Market Clients » (clients hors PSA) qui a réalisé un CA en hausse de 8,1%. ©Gefco  
 
 
 

Grand Paris
Les camions Euro 3 bientôt interdits

Les vignettes Crit'air pourraient être appliquées dans le périmètre du Grand Paris en 2019, ce qui exclurait les camions Euro 3 de la zone située à l'intérieur de l'A86. Cette mesure figure dans le plan « Air-Climat-Énergie » de la Métropole, qui a été présenté le 9 avril par Daniel Guiraud, vice-président du Grand Paris chargé des questions environnementales et maire des Lilas (93). « L'objectif c'est qu'à terme, il n'y ait plus de véhicules sales et plus de véhicules diesel », souligne l'intéressé, en précisant que le calendrier de ces restrictions n'a pas encore été défini. Il pourrait différer de celui de Paris, qui s'est fixé la date de 2024 pour bannir le diesel. La mairie de Paris se félicite en tout cas de cette décision. À ce jour, dans la capitale, les véhicules porteurs d'une vignette Crit'Air 5 sont interdits de circulation en semaine entre 8h et 20h. Il s'agit des les voitures et VUL diesel de norme Euro 2 et les camions de plus de 3,5 t de norme Euro 3. Pour ces derniers, l'interdiction vaut également les week-ends et jours fériés. Les restrictions peuvent s'étendre aux catégories 4 en cas de pics de pollution prononcés.
Les nouveaux départements concernés par ces restrictions pourraient être les Hauts-de-Seine (92), la Seine-Saint-Denis (93) et le Val-de-Marne (94). GH
Pour en
savoir plus
 
   
  « C'est une excellente nouvelle. La pollution ne s'arrête pas à la limite du périphérique », a réagi Jean-Louis Missika, adjoint à la maire de Paris chargé entre autres du projet du Grand Paris, après l'annonce du déploiement des vignettes Crit'Air au-delà de la capitale. ©Adobe Stock  
 


950.

C'est, en millions
d'euros,
le montant
déboursé
par DFDS
pour racheter
la compagnie
maritime turque
U.N. Ro-Ro
et partir ainsi
à la conquête
de la
Méditerranée.
Getlink
Nouvelle connexion ferroviaire
entre l'Europe et la Route de la Soie

Getlink annonce le démarrage d'un nouveau service de fret ferroviaire transmanche entre le Royaume-Uni et l'Allemagne (avec connexion avec des services vers la Pologne et la Chine). Opéré par plusieurs opérateurs ferroviaires comme GBRf et Transfesa pour le compte de CMA CGM Logistics, ce nouveau service intermodal de transport de conteneurs se fait avec 1 train aller-retour par semaine dans sa phase de démarrage. Par la suite, ce service pourrait monter jusqu'à 6 trains aller-retour par semaine. « Cette connexion emblématique avec les nouvelles routes de la Soie valide notre politique de relance du fret transmanche caractérisée notamment par l'investissement dans le scanner pour train de Fréthun, la mise en place d'ETICA, le plan d'aide au lancement de nouvelles dessertes, ou encore une organisation permettant un traitement efficace des contraintes frontalières à Fréthun par Europorte Channel », explique Getlink dans un communiqué. DIL
Pour en
savoir plus
 
   
  Le premier train de cette nouvelle liaison est parti de Londres le 10 avril. ©Getlink  
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en Chef
Officiel des Transporteurs
Tél : 01 81 69 85 67
s.legoff@info6tm.com

Anne Kerriou
Rédactrice en Chef
Actu-Transport-Logistique.fr
Tél. 01 81 69 85 64
a.kerriou@info6tm.com

Sandrine Papin
Directrice Commerciale
Tél. 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
N°313
13 avril 2018
AVRIL

Lundi 23 au
vendredi 27
CeMAT 2018
Hanovre
Allemagne

 
Mardi 24 au
jeudi 26
Seafood Expo
Global & Seafood
Processing 2018

Bruxelles

MAI

Mardi 1er
au jeudi 3
Salon Multimodal
Birmingham

JUIN

Mardi 26 et
mercredi 27
Le Rendez-vous
de l'Assurance
Transports 2018

Paris