LinkedIn Twitter Facebook
 


Stations
GNV/bioGNV :
nouvel appel
à projets
de l'Ademe


Grève SNCF :
un guichet
unique à la
rescousse
du fret


DB Schenker
va tester
les camions
électriques
et autonomes
d'Einride


Projets
industriels :
Geodis
s'implante en
Ouganda


Résultats 2017 :
un excellent cru
pour Cargolux
Stations GNV/bioGNV
Nouvel appel à projets de l'Ademe
pour les transporteurs

L'Ademe souhaite renforcer le maillage national en stations GNV/bioGNV et vient de lancer un nouvel appel à projets (AAP) destiné à couvrir les zones encore blanches du territoire. Il est ouvert jusqu'au 6 juillet 2018 à 16h00. Cet AAP vise à « créer les conditions d'un déploiement de la filière GNV dans des zones présentant des déficits locaux de stations GNV/bioGNV, mais ayant suffisamment d'acteurs locaux et de demande pour permettre une viabilité de la station », expliquent les experts de l'agence. Il s'inscrit dans la continuité d'un précédent appel intitulé « solutions intégrées de mobilité au GNV » (voir NLF n250). Le nouvel AAP, décliné à l'échelle locale, se concentre sur des projets de stations avec un minimum de 15 véhicules (d'au moins deux entités différentes) censés s'approvisionner en tout ou partie auprès de cette station. Les aides pour l'établissement des stations seront de l'ordre de 30 à 50% de l'investissement. Celles pour l'acquisition des véhicules GNV visent à compenser le surcoût par rapport à un véhicule thermique, avec un plafond de 35% pour les PME et de 25% pour les grandes entreprises. Cependant, chaque lot de véhicules, pour une station donnée, ne peut bénéficier de plus de 200 K€ d'aides (soit environ 13 K€ par véhicule dans le cas de 15 véhicules GNV). GH
Pour en
savoir plus

 
  Le principe tient du concept de la poule et de l'œuf : soutenir la demande en avitaillement (les véhicules) afin de favoriser l'émergence de l'offre d'avitaillement (les stations). ©DR  
 
 
 


Le guichet
unique aura
pour mission
« d'adapter
le plan
de transport
quasiment
en temps réel
pour utiliser
les capacités
disponibles.
Il s'agit
en particulier
de créer
de nouveaux
sillons,
24 heures
à l'avance,
pour faciliter
l'acheminement
des
marchandises »,


indique
SNCF Réseau.
Grève SNCF
Un guichet unique à la rescousse
des acteurs du fret

SNCF Réseau a décidé de créer un « guichet unique » pour accompagner les clients du fret victimes de la grève SNCF, qu'il s'agisse des industriels ou des entreprises ferroviaires. Il aura pour mission « d'adapter le plan de transport quasiment en temps réel pour utiliser les capacités disponibles. Il s'agit en particulier de créer de nouveaux sillons, 24 heures à l'avance, pour faciliter l'acheminement des marchandises », indique SNCF Réseau dans un communiqué. La mise en place du guichet unique est confiée à Jean Ghedira, directeur général adjoint de SNCF Réseau en charge des activités commerciales du gestionnaire d'infrastructures. Une équipe de spécialistes du transport ferroviaire va s'atteler à affecter de nouveaux créneaux horaires, selon les besoins et les possibilités de circulation. « En fonction des demandes, SNCF Réseau pourra modifier jusqu'à 200 sillons par jour », souligne le gestionnaire. Une démarche qui devrait permettre d'augmenter le taux de circulation des trains de fret les jours de grève. Celui-ci est déjà passé de 10% le 3 avril à 28% le 19 avril, note SNCF Réseau. L'objectif est aussi d'augmenter les capacités de circulation hors jours de grève, afin de résorber les retards d'acheminement. AK
 
 
  Une équipe de spécialistes du transport ferroviaire va s'atteler à affecter de nouveaux créneaux horaires, selon les besoins et les possibilités de circulation. ©AdobeStock  
 

Technologie
DB Schenker va tester les camions
électriques et autonomes d'Einride

DB Schenker veut jouer le premier rôle sur les camions autonomes et connectés. Alors que l'opérateur allemand démarre actuellement des tests de platooning sur l'autoroute A9, entre ses centres logistiques de Münich et Nuremberg (voir NLF n°276), il sera également l'un des tout premiers transporteurs à expérimenter des liaisons de fret totalement autonome en Suède, dès l'automne prochain si les autorités du pays donnent leur feu vert. DB Schenker a en effet signé un accord avec la start-up suédoise Einride, qui a développé un véhicule de transport autonome électrique sans cabine, opérable à distance. L'engin, baptisé T-pod, devrait effectuer sa première mission officielle entre deux installations de DB Schenker, avec une partie effectuée sur la voie publique. Le véhicule, long de 7 mètres, peut emporter jusqu'à 15 palettes standard avec un poids total de 20 t une fois chargé, pour des trajets d'environ 200 km (batterie de 200 kWh). Le T-pod est censé rouler de manière autonome mais un opérateur peut prendre les commandes à distance « si nécessaire », en supervisant plusieurs véhicules simultanément. GH
Pour en
savoir plus
 
   
  « Les véhicules électriques et autonomes sont deux technologies clés qui vont révolutionner le marché mondial du transport et de la logistique », a déclaré Ewald Kaiser, directeur général du Fret de DB Schenker. ©DR  
 
 
 

Projets industriels
Geodis s'implante en Ouganda

Geodis a ouvert un nouveau bureau à Kampala, en Ouganda. Cette nouvelle implantation doit permettre au commissionnaire de transport « d'étendre son périmètre d'activité en matière de Projets industriels en Afrique au service de clients actuels, mais aussi de nouveaux clients », souligne l'entreprise dans un communiqué. Geodis entend notamment « prendre part à un projet d'exploitation de pétrole et de gaz de grande envergure actuellement en développement dans la région du lac Albert, ainsi qu'aux projets de construction des infrastructures associées ». Selon Philip Somers, en charge de l'activité Projets Industriels de Geodis, d'autres secteurs industriels présentent également un potentiel de développement important, notamment l'électricité, les énergies renouvelables et les infrastructures de transport. Depuis son bureau de Kampala, Geodis offrira également ses services au Kenya et en Tanzanie. Deux pays qui fournissent tous les deux des couloirs de transit essentiels vers le lac Albert enclavé en Ouganda et disposent également d'une capacité d'expansion, car ils planifient de vastes projets de développement pour leurs propres infrastructures, leur approvisionnement en électricité et en énergie renouvelable. AK
 
   
  Geodis entend prendre part à un projet d'exploitation de pétrole et de gaz de grande envergure actuellement en développement dans la région du lac Albert. ©AdobeStock  
 


122,3.
C'est, en millions
de dollars,
le résultat net
de la compagnie
aérienne
Cargolux
pour l'exercice
2017.
Résultats 2017
Un excellent cru pour Cargolux

Les turbulences se calment pour Cargolux, qui enregistre un cinquième exercice consécutif positif. La compagnie a dégagé un résultat net considérablement en hausse en 2017 par rapport à l'année précédente : 122,3 millions de dollars (M$) contre 5,5 millions seulement en 2016, pour un chiffre d'affaires de 2.264 M$ (1.870 M€). Ces résultats reflètent la reprise du marché du fret aérien. Cargolux a ainsi vu son trafic, exprimé en tonnes-kilomètres, augmenter de 12,3%. Le tonnage est en hausse de 11% et franchit pour la première fois de l'histoire de la compagnie la barre du million, pour atteindre précisément 1.067.238 tonnes. AK
Pour en
savoir plus
 
   
  En 2017, Cargolux a étoffé son réseau, développé les partenariats et lancé un plan de transformation. ©Cargolux  
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en Chef
Officiel des Transporteurs
Tél : 01 81 69 85 67
s.legoff@info6tm.com

Anne Kerriou
Rédactrice en Chef
Actu-Transport-Logistique.fr
Tél. 01 81 69 85 64
a.kerriou@info6tm.com

Sandrine Papin
Directrice Commerciale
Tél. 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
N°323
27 avril 2018
AVRIL

Lundi 23 au
vendredi 27
CeMAT 2018
Hanovre
Allemagne


MAI

Mardi 1er
au jeudi 3
Salon Multimodal
Birmingham


Jeudi 3
Forum
emploi/formation
Paris des Métiers
qui Recrutent

Paris

JUIN

Mardi 26 et
mercredi 27
Le Rendez-vous
de l'Assurance
Transports 2018

Paris