LinkedIn Twitter Facebook
 


États-Unis :
Daimler
veut devenir
leader sur les
gros camions
électriques

Fret aérien :
Lufthansa Group
augmente
ses vols
au départ
de Marseille-
Provence


Maroc :
Volvo forme
les chauffeurs
de poids lourds


Intelligence
artificielle :
CMA CGM
officialise sa
collaboration
avec la start-up
Shone


Nominations :
deux
administrateurs
salariés entrent
au Conseil
d'administration
de Getlink
États-Unis
Daimler veut devenir leader
sur les gros camions électriques

Le groupe Daimler ne pouvait laisser Tesla lui griller plus longtemps la politesse sur le créneau des (gros) camions électriques. Le 7 juin dernier, le leader mondial du camion a annoncé le lancement d'une gamme complète de camions et bus électriques. « Nous sommes le leader mondial incontesté de l'industrie du camion et nous voulons conserver cette position pour les camions électriques », a déclaré Martin Daum, directeur mondial de la division Camions et bus de Daimler. À cette fin, le groupe allemand vient de mettre en place une organisation mondiale dédiée à l'e-mobilité, E-Mobility Group (EMG), qui sera dirigée à partir du 1er juillet par Gesa Reimelt, actuelle dirigeante des projets eDrive de la branche berline de Mercedes-Benz. EMG permettra de coordonner les systèmes d'entraînement électriques de manière standardisée à travers toutes les marques et divisions, suivant le modèle déjà mis en place par la plate-forme Daimler Truck pour les moteurs conventionnels. « Nous nous attendons à une demande croissante de camions électriques et autobus, tout en recevant de nombreuses demandes de la part de nos clients. Seuls les constructeurs présents sur les deux systèmes d'entraînement, conventionnels et électriques, seront en mesure d'apporter des solutions convaincantes, sur le plan technique et économique », a complété Martin Daum, avec pique adressée directement à Tesla ou encore Nikola Motors. GH
Pour lire
la suite


 
  Deux nouveaux camions entièrement électriques de la marque Freightliner : les Freightliner eCascadia et Freightliner EM2. ©Daimler  
 
 
 
  Fret aérien
Lufthansa Group augmente ses vols
au départ de Marseille-Provence

Lufthansa a dévoilé ses nouveaux développements au départ de l'aéroport Marseille-Provence le 7 juin dernier. Le groupe allemand a annoncé l'ouverture d'une liaison Marseille - Zurich, opérée par Swiss, et l'augmentation de la fréquence vers son hub de Francfort, à trois vols par jour. « Sur les 690 fréquences hebdomadaires au départ de France, deux tiers de nos vols sont opérés en province depuis 15 aéroports », a précisé, le 7 juin dernier, Michael Gloor directeur commercial France et Benelux de Lufthansa Group. Des liaisons bénéfiques à la fois pour les voyageurs loisirs, les hommes d'affaires et le fret aérien. Le night-stop offrant à Marseille des connexions d'Atlanta jusqu'à Tokyo en passant par Port Harcourt (Nigeria). Cinquième compagnie à Marseille pour les passagers, avec 6 % des trafics de la plate-forme et près de 600.000 voyageurs, Lufthansa occupe également la cinquième place en fret avionné. En 2017, 224 tonnes de general cargo ont voyagé dans les soutes des avions entre Marseille et Francfort (+2,4%). Pour le directeur fret de la plate-forme, le renforcement des rotations est stratégique dans la mesure où le hub Lufthansa de Francfort offre des connexions rapides et fiables en particulier pour les denrées périssables. « Sans ces liaisons, certaines de ces marchandises ne pourraient pas être importées par navettes camionnées », précise Jean-Marc Boutigny. NBC
Pour lire
la suite

 
   
  Michael Gloor et Julien Boullay, respectivement directeur commercial France et Benelux de Lufthansa Group et directeur marketing d'AMP.©NBC  
 


« Nous
sommes
le leader
mondial
incontesté
de l'industrie
du camion et
nous voulons
conserver
cette position
pour les
camions
électriques »,


a déclaré
Martin Daum,
directeur mondial
de la division
Camions et bus
de Daimler.
Maroc
Volvo forme les chauffeurs
de poids lourds

Alors que sa majesté le Roi Mohammed VI veut faire du Maroc la porte d'entrée de l'Afrique du Nord, un constat s'impose : la sécurité routière n'est pas au rendez-vous. C'est pour y remédier que le gouvernement marocain, avec l'aide de L'Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI), de l'Agence Américaine de Développement (USAID) et de Volvo, a décidé d'ouvrir une école pour former les chauffeurs de poids lourds. Volvo Trucks, Volvo Bus et Renault Trucks fourniront les véhicules ainsi que les différents équipements nécessaires et assureront la formation des enseignants. Installée à Casablanca et officiellement lancée début avril, l'école ouvrira ses portes en 2019 et devra former quelque 500 chauffeurs durant les quatre années à venir sur les thématiques de la sécurité mais aussi de l'écoconduite. Il s'agit de la deuxième initiative du genre pour le constructeur suédois, qui vient d'ouvrir une autre école de conduite en Ethiopie.
Elle dispensera son premier cursus en juin 2018. Constatant la forte pénurie de mécaniciens qualifiés en Afrique, Volvo a par ailleurs ouvert des écoles de formation en mécanique en Ethiopie en 2013 ainsi qu'au Maroc en 2015. PM
 
 
  Installée à Casablanca et officiellement lancée début avril, l'école ouvrira ses portes en 2019. ©DR  
 
 
 


224.

En 2017,
c'est le nombre
de tonnes de
general cargo
qui ont voyagé
dans les soutes
des avions
du groupe
Lufthansa
entre Marseille
et Francfort
(+2,4%).
Intelligence artificielle
CMA CGM officialise sa collaboration
avec la start-up Shone

Le groupe CMA CGM officialise sa collaboration avec la start-up californienne Shone, créée en 2017 par trois ingénieurs français et spécialisée dans l'utilisation de l'intelligence artificielle pour le transport maritime. Entamée en début d'année, cette collaboration assure à la start-up l'accès aux navires de la compagnie afin de finaliser le développement d'un système d'intelligence artificielle destiné aux porte-conteneurs. Shone embarque ses systèmes de collecte de données, lesquelles sont ensuite analysées par les équipes de son siège à San Francisco. Une fois le développement finalisé, cette innovation facilitera le travail des équipages à bord, que ce soit en matière d'aide à la décision, d'aide au pilotage ou de sécurité maritime. En matière d'alerte anticollision, par exemple, Shone travaille à la fusion de données provenant de multiples sources (radar, caméra, AIS, etc.) afin d'accroître la précision globale de la détection. Cette collaboration s'inscrit dans la stratégie d'innovation au service de la transformation digitale du groupe, annoncée en octobre dernier par son Pdg, Rodolphe Saadé. C'est aussi dans ce cadre que CMA CGM doit ouvrir en juin à Marseille son incubateur baptisé Ze Box. MR
 
   
  Cette collaboration assure à la start-up l'accès aux navires de la compagnie afin de finaliser le développement d'un système d'intelligence artificielle destiné aux porte-conteneurs. ©DR  
 

Nominations
Deux administrateurs salariés
entrent au Conseil d'administration
         de Getlink

Le Conseil d'administration de Getlink accueille deux administrateurs représentant les salariés suite à la décision de l'Assemblée Générale du 18 avril 2018 modifiant les statuts du Groupe. Le Comité de Groupe France a désigné Stéphane Sauvage et le Comité de Société Européenne de Getlink Philippe Vanderbec. Stéphane Sauvage, 52 ans, a rejoint Eurotunnel en 1998 à l'exploitation routière. Il occupait dernièrement au titre de CGT-FO le poste de Secrétaire du Comité d'Entreprise puis du Comité Social et Economique mis en place le 20 mars 2018. Philippe Vanderbec, 50 ans, est collaborateur d'Eurotunnel depuis 1993 au poste de conducteur de Navette, délégué syndical CGT et secrétaire du Comité de Société européenne. MHG
Photo : le Comité de Groupe France a désigné à l'unanimité Stéphane Sauvage en tant qu'administrateur représentant les salariés. ©Getlink
 
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en Chef
Officiel des Transporteurs
Tél : 01 81 69 85 67
s.legoff@info6tm.com

Sandrine Papin

Directrice Commerciale
Tél. 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 

N°347
12 juin 2018
JUIN

Mardi 26 et
mercredi 27
Le Rendez-vous
de l'Assurance
Transports 2018

Paris

 
Vendredi 29
La Nuit de l'Etoile
du Transport

Lille

SEPTEMBRE

Lundi 25
au mardi 26
8e Assises
du Port du futur

Paris

DÉCEMBRE

Vendredi 7
au samedi 8
92e congrès
national
de la CSD

Biarritz