LinkedIn Twitter Facebook
 


Logistique
urbaine :
Élisabeth Borne
multiplie
les annonces


Logistique
urbaine (suite) :
une occasion
de relancer
le fret
ferroviaire


Olivier Dutrech,
Fraikin : « Nous
souhaitons
être un
catalyseur »


Transport
maritime :
Maersk Line
lance une ligne
entre Fos
et le Canada


La Poste Suisse
de plus en plus
friande
de drones
Logistique urbaine
Élisabeth Borne
multiplie les annonces

L'hôtel logistique desservi par le rail a enfin vu le jour, vendredi dernier. Le site Sogaris de la Chapelle International a été inauguré dans le nord de Paris, en présence de la ministre Élisabeth Borne, Anne Hidalgo, la CDC, Haropa, SNCF Réseau, SNCF Immobilier et Espaces Ferroviaires. Le site de 45.000 m² SDP (surface de plancher) accueille, entre autres, un Terminal ferroviaire urbain embranché sur le réseau ferroviaire de la Gare du Nord afin d'assurer la logistique du dernier kilomètre, des locaux d'activités et commerces (8.000 m2), un Espace urbain de distribution alimentaire dédié aux professionnels (10.000 m2). Une navette ferroviaire reliera Chapelle International à la plateforme de Dourges et au port de Bruyères-sur-Oise. Les marchandises seront ensuite distribuées dans les quartiers de la capitale par des véhicules électriques, au gaz naturel ou hybrides. Sur le site sont prévus une pépinière d'entreprises tournées vers la logistique et la mobilité durable et des espaces logistiques en sous-sol. Le dispositif remplacera 44 000 camions par an, apprend-on sur le site de la Mairie de Paris, pour une économie de 1.537 Mt de CO2 ! L'inauguration a été l'occasion pour Élisabeth Borne de préciser que « la logistique urbaine est partie intégrante de la future Loi d'orientation des mobilités », avant de présenter quatre mesures issues des Assises de la mobilité. SLG
Pour en
savoir plus


 
  Le site Sogaris de la Chapelle International a été inauguré dans le nord de Paris, en présence de la ministre Élisabeth Borne, Anne Hidalgo, la CDC, Haropa, SNCF Réseau, SNCF Immobilier et Espaces Ferroviaires. ©Sogaris  
 
 
 
  Logistique urbaine (suite)
Une occasion de relancer
le fret ferroviaire

L'inauguration, vendredi, du site de la Chapelle International à Paris, a permis à Élisabeth Borne d'annoncer aussi des mesures en faveur du transport combiné. Pour une période de 5 ans, c'est une somme de 27 M€ qui sera allouée à ce mode de transport. Cette aide doit autant encourager la desserte ferroviaire du site parisien, mais aussi le transport fluvial au port de la Bourdonnais (au pied de la Tour Eiffel). Les lignes capillaires fret sont, in fine, importantes pour la livraison du dernier kilomètre. D'où la décision de pérenniser l'enveloppe de 10 M€ par an consacrée à leur régénération. Par ailleurs, SNCF Réseau devra consacrer un budget de 20 M€ lors des trois prochaines années pour la remise en état des voies de service, nécessaires à l'organisation des transports par les entreprises ferroviaires. Enfin, la révision des péages pour rendre le fret ferroviaire plus compétitif fait également partie des mesures demandées par la ministre. Toutes ces mesures ont été saluées avec enthousiasme par le GNTC, qui a évoqué « une forte ambition et de belles avancées », expressions que l'on n'avait pas trouvées depuis longtemps dans sa communication. SLG
 
 


« Nous allons
par exemple
permettre à
des camions
d'être plus
efficaces dans
la livraison
du dernier
kilomètre avec
un seuil de
chargement
le plus bas
possible,
avec des
motorisations
adaptées aux
centres-villes,
ou en mesure
de s'interfacer
avec les TMS
et de
communiquer
leur heure
d'arrivée »,


Olivier Dutrech,
directeur de
l'innovation du
groupe Fraikin.
Location de véhicule
Olivier Dutrech, Fraikin :
« Nous souhaitons être un catalyseur »

Presque deux mois après les « connection days », rendez-vous au cours duquel Fraikin s'est adressé à son réseau afin d'expliquer les évolutions qu'il traverse, nous avons rencontré Olivier Dutrech, directeur de l'innovation du groupe, pour faire le point sur les dossiers en cours.

L'Officiel des transporteurs : Le récent changement de gouvernance de Fraikin s'est-il accompagné d'un changement de stratégie côté innovation ?
Olivier Dutrech :
Nous sommes engagés dans des projets sur plusieurs années donc, à ce stade, il y a peu de changement de direction. Nous en avons un projet en cours : la gestion de l'innovation avec nos clients, que l'on appelle « charte de l'innovation », institutionnalisée depuis fin 2017, sur laquelle nous nous positionnons comme un catalyseur pour faire le lien entre l'offre de marché et la partie utilisateur – institutionnels, professionnels. L'objectif est de promouvoir la meilleure utilisation du véhicule et que celui-ci soit le plus abouti possible. C'est d'autant plus important sur le PL, où les possibilités sont moins limitées que sur un utilitaire. Nous allons par exemple permettre à des camions d'être plus efficaces dans la livraison du dernier kilomètre avec un seuil de chargement le plus bas possible, avec des motorisations adaptées aux centre-ville, ou en mesure de s'interfacer avec les TMS et de communiquer leur heure d'arrivée.

L'OT : Vous abordez le sujet des TMS, avez-vous des projets en cours sur le plan de la télématique ?
O. D :
Il s'agit effectivement d'une volonté de la direction générale que de faire de la télématique une force en interne. L'enjeu est de trouver comment créer une valeur ajoutée pour nos clients. Nous allons mettre en place une plateforme, très ouverte, en mesure de communiquer avec les logiciels Fraikin, mais aussi avec ceux de nos clients. L'objectif est que la télématique soit au cœur du business de nos clients. Nous voyons deux rôles importants : savoir collecter l'information, pour cela nous allons équiper nos véhicules (moteur, groupe frigo, équipements hydrauliques) ; et savoir exploiter les data afin d'atteindre des objectifs financiers, ou environnementaux. Pour nous, c'est également l'occasion de leur fournir une prestation beaucoup plus personnalisée. MB
Photo : Olivier Dutrech, directeur de l'innovation du groupe Fraikin. ©DR
Pour lire
la suite
(accès réservé aux abonnés)
 
 
 
 


45 000.
C'est la surface,
en mètres carrés,
du site
Sogaris
de la Chapelle
International
qui a été inauguré
dans le nord
de Paris,
en présence de
la ministre
Élisabeth Borne
et de la maire
de Paris,
Anne Hidalgo.
Transport maritime
Maersk Line lance une ligne
entre Fos et le Canada

Le 2 juillet 2018, Maersk Line démarrera un service direct desservant le Canada depuis Fos-sur-Mer. « Nous sommes heureux d'être de nouveau présents à Marseille-Fos avec un service et des navires en propre », affirme Claus Ellemann-Jensen, président directeur général de Maersk Line France, dans un communiqué de presse.
Cette ligne proposera la rotation suivante : Salerno, La Spezia, Fos-sur-Mer, Algésiras, Montréal, Halifax et Valence. Les connexions via Algésiras et Valence – terminaux détenus par APM Terminals – permettront aux autres ports méditerranéens et aux marchés du Moyen-Orient, de l'Asie et de l'Afrique, de se connecter également à cette desserte. Assurée par 5 navires avec un temps de transit de 13 jours, cette liaison se positionne comme une offre « porte-à-porte » et « un produit multimodal sur mesure, du préacheminement au transport maritime, en passant par la préparation alimentaire des conteneurs si les clients le requièrent », observe Franck Narbonne, directeur de APM Terminals Inland Services Europe. DIL
Pour lire
la suite
 
   
  Pour l'exercice 2018, l'armateur prévoit une augmentation de 7% du trafic maritime conteneurisé depuis et vers le Canada. ©Maersk  
 

Expérimentation
La Poste Suisse de plus en plus
friande de drones

En plus d'une expérimentation menée depuis 2017 entre deux hôpitaux de Lugano, la Poste Suisse poursuit ses tests de transport par drone à Berne. Les drones vont transporter pendant deux semaines des échantillons de laboratoire entre l'hôpital de l'Île et l'hôpital de Tiefenau (4 km à vol d'oiseau/drone). Il s'agit de quadricoptères fabriqués par la société Matternet, spécialement conçus pour le transport de marchandises légères (jusqu'à 2 kg) et disposant d'une autonomie de 20 km (vitesse moyenne de 36 km/h). « Lorsque des échantillons de laboratoire urgents doivent être transportés, chaque minute compte et c'est pourquoi cet essai pilote représente pour nous une solution d'avenir », déclare Uwe E. Jocham, président de la direction du groupe hospitalier de l'Île. À l'heure actuelle, le transport des échantillons de laboratoire est assuré par un coursier. Pour les cas urgents, le groupe hospitalier de l'Île fait actuellement appel aux taxis. « La Poste Suisse considère qu'en tant que solution logistique, le drone présente des avantages, surtout sur le dernier kilomètre. Dans ce contexte, les transports spéciaux d'envois dans le domaine médical ou la desserte d'une localité coupée du monde après des intempéries figurent au premier plan. À l'avenir, les drones compléteront judicieusement le travail du facteur, mais ne remplaceront pas ce dernier. La Poste teste également d'autres systèmes autonomes, comme les navettes intelligentes », explique-t-on à la Poste Suisse. GH
Pour lire
la suite
 
   
  Les drones vont transporter pendant deux semaines des échantillons de laboratoire entre deux hôpitaux de Berne, spécialement conçus pour le transport de marchandises légères (jusqu'à 2 kg), à une vitesse moyenne de 36 km/h. ©DR  
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en Chef
Officiel des Transporteurs
Tél : 01 81 69 85 67
s.legoff@info6tm.com

Sandrine Papin

Directrice Commerciale
Tél. 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 

N°348
13 juin 2018
JUIN

Mardi 26 et
mercredi 27
Le Rendez-vous
de l'Assurance
Transports 2018

Paris

 
Vendredi 29
La Nuit de l'Etoile
du Transport

Lille

SEPTEMBRE

Lundi 25
au mardi 26
8e Assises
du Port du futur

Paris

NOVEMBRE

Mercredi 28
et jeudi 29
Riverdating
Strasbourg

DÉCEMBRE

Vendredi 7
au samedi 8
92e congrès
national
de la CSD

Biarritz