LinkedIn Twitter Facebook
 


Les prix
de transport
varient selon
les modes


La sécurité
des ouvrages
d'art s'invite
au conseil
des ministres


Brexit :
le corridor
mer du Nord–
Méditerranée
ne touchera pas
la France


Uber abandonne
son projet
de camion
autonome

Air Austral
tire un bilan
financier positif
de l'exercice
2017
Conjoncture
Les prix de transport
varient selon les modes

Pour ce début d'année, on reprend les mêmes et..on inverse. C'est du moins ce qui ressort du dernier baromètre sur les prix de transport publié par le service de la donnée et des études statistiques du ministère de la Transition écologique et solidaire avant la trêve estivale. Là où l'année 2017 s'était terminée par une hausse des prix dans les transports maritimes et aérien, c'est pour les modes routiers et ferroviaires que le premier trimestre a été plus favorable. En hausse de 0,5% au quatrième trimestre 2017, les prix du transport ferroviaire continuent de grimper (+0,8%). Une nuance néanmoins : à l'inverse des six mois précédents, cette progression a davantage impacté les prix à l'international (+1,3%) qu'en national (+0,3%). Sur la même tendance, les prix du transport routier, ont pris 0,7% sur les trois premiers mois de l'année. Sur ce segment, « les prix du transport de fret de proximité augmentent de 0,4%, ceux du transport de fret interurbain de 0,8% et les prix à l'international de 2% », précise le Ministère. DIL
Pour en
savoir plus

 
  Là où 2017 s'était terminée par une hausse des prix dans les transports maritimes et aérien, c'est pour les modes routiers et ferroviaires que le premier trimestre a été plus favorable. ©Adobe Stock  
 
 
 


« L'audit met
en évidence
un retard
accumulé
d'entretien
au cours
des années
passées, avec
des ressources
irrégulières
et inférieures
au besoin »,


souligne
Élisabeth Borne,
ministre
des Transports,
dans la
communication
présentée au
premier conseil
des ministres
de la rentrée.
Politique
La sécurité des ouvrages d'art
s'invite au conseil des ministres

En présentant, lors du premier conseil des ministres de la rentrée, une communication sur la sécurité des ouvrages d'art de transport routier, la ministre des Transports, Élisabeth Borne, s'est livrée à un exercice de marketing politique, un peu plus d'une semaine après l'effondrement du pont Morandi à Gênes. Objectif : attirer l'attention sur la stratégie du gouvernement en matière de politique des infrastructures. Bientôt un an après le lancement d'un audit sur l'état du réseau routier national, le Ministère reconnaît néanmoins « un retard accumulé d'entretien au cours des années passées, avec des ressources irrégulières et inférieures au besoin » et « un tiers des ponts (qui) nécessite des travaux de rénovation ». En parallèle, la Ministre en a profité pour faire un appel du pied aux élus locaux, responsables des routes départementales et communales. « Le gouvernement invite les collectivités concernées à achever au plus vite la mise en commun des données relatives aux principaux ouvrages d'art ». DIL
Pour en
savoir plus

 
 
  La ministre des Transports, Élisabeth Borne, s'est livrée à un exercice de marketing politique, un peu plus d'une semaine après l'effondrement du pont Morandi à Gênes.©Matignon  
 

Royaume-Uni
Brexit : le corridor mer du Nord–
Méditerranée ne touchera pas la France

« Sur le plan des liaisons de transport entre l'Irlande et le continent, le retrait du Royaume-Uni de l'Union aura des incidences notables sur elle. Il est dès lors nécessaire de revoir le tracé du corridor mer du Nord-Méditerranée afin d'éviter qu'il ne soit scindé en deux parties distinctes, ce qui aurait pour effet de couper l'Irlande de la partie continentale de l'UE », explique la Commission européenne dans la proposition de révision qu'elle vient d'adopter. Une proposition au sein de laquelle le tracé ajouterait de nouvelles liaisons entre Dublin et Cork, ports irlandais du réseau central, et les ports belges Zeebrugge et Anvers ainsi que néerlandais Rotterdam. Quid des ports français ? DIL
Photo : « Il est dès lors nécessaire de revoir le tracé du corridor mer du Nord-Méditerranée », a estimé la Commission européenne. ©Adobe Stock
Pour en
savoir plus
 
 
 
 


40,16.
C'est en millions
d'euros,
le chiffre d'affaires
cargo réalisé
par la compagnie
Air Austral
en 2017
contre 40,195 M€
en 2016.
Camion autonome
Uber abandonne son projet

Les camions autonomes, c'est terminé ! Du moins pour le moment. Uber a indiqué avoir jeté l'éponge et cesser tout développement pour ses camions autonomes. Cette nouvelle est tombée fin juillet, soit deux semaines avant la publication de ses comptes qui affichent une perte colossale. Le groupe a enregistré une perte nette de 891 millions de dollars (770 M€) au deuxième trimestre (avec un CA de 2,7 milliards de dollars, soit 2,3 Md€), contre 577 M$ (499 M€) de perte au premier trimestre et 1,1 Md$ (0,9 M€) à la même période en 2017. La société de VTC, qui envisage de faire son entrée en Bourse en 2019, a besoin de rassurer les investisseurs et a donc décidé de faire le tri parmi ses activités et de se consacrer désormais aux seules automobiles autonomes. GH
Pour en
savoir plus
 
   
  La société de VTC, qui envisage de faire son entrée en Bourse en 2019, a besoin de rassurer les investisseurs. ©Uber  
 
  Résultats 2017
Air Austral tire un bilan financier
positif de l'exercice 2017

Air Austral tire un bilan plutôt positif de son exercice fiscal clôturé fin mars dernier. Revendiquant un résultat net de 0,34 M€ et un résultat d'exploitation à périmètre constant de 5,2 M€, la compagnie a réalisé des performances en hausse sur son activité cargo. Avec une activité fret passée de 13.274 tonnes en 2016 à 14.163 tonnes en 2017, Air Austral termine sur une hausse de 7%. Son chiffre d'affaires est, de son côté, passé de 40,195 M€ en 2016 à 40,16 M€ en 2017. « Dans un contexte particulièrement difficile, marqué par un renforcement de la concurrence et une pression à la baisse de la recette unitaire, aussi bien sur l'activité passager que sur l'activité cargo, la compagnie affiche pour la cinquième année consécutive des résultats positifs », résume le transporteur dans un communiqué de presse. DIL
Pour en
savoir plus
 
   
  L'activité cargo d'Air Austral est passée de 13 274 tonnes en 2016 à 14.163 tonnes en 2017. ©Air Austral  
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en Chef
Officiel des Transporteurs
Tél : 01 81 69 85 67
s.legoff@info6tm.com

Sandrine Papin

Directrice Commerciale
Tél. 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 

N°361
27 août 2018
SEPTEMBRE

Du lundi 10
au mercredi 12
Paris Retail Week
Paris

 
Du jeudi 20
au jeudi 27
IAA
Hanovre

Lundi 25
au mardi 26
8e Assises
du Port du futur

Paris

OCTOBRE

Du jeudi 11
au samedi 13
Technotrans
Nantes


Du mercredi 17
au jeudi 18
Top Transport
Europe

Marseille

NOVEMBRE

Mercredi 28
et jeudi 29
Riverdating
Strasbourg

DÉCEMBRE

Vendredi 7
au samedi 8
92e congrès
national
de la CSD

Biarritz