LinkedIn Twitter Facebook
 


Grand Paris :
un pacte pour
une logistique
métropolitaine
est signé


Transport
automobile :
CAT lance
son école
de formation


La Catalogne
bannit les
camions sur
deux nationales


Le port d'Anvers
se prépare
au Brexit


La SNCF
optimise
ses opérations
de maintenance
grâce aux datas


L'info décalée
Amazon rêve
d'entrepôts
volants
Grand Paris
Un pacte pour une logistique
métropolitaine est signé

Elaboré en mars dernier et adopté fin juin, le Pacte pour une logistique métropolitaine a été officiellement signé par les parties prenantes du projet le 10 septembre. Objectif : améliorer les livraisons en ville en prenant en compte la future Métropole du Grand Paris. À l'heure actuelle, 47 acteurs se sont engagés dans cette démarche : 16 communes, 4 établissements publics territoriaux, 6 services et opérateurs de l'État et 21 fédérations professionnelles, syndicats mixtes, entreprises, associations. D'un point de vue opérationnel, ce pacte s'articule autour de 12 priorités regroupées en 4 axes de travail : optimiser les flux et les livraisons ; favoriser la transition des flottes vers des véhicules à faibles émissions et silencieux ; valoriser l'intégration des fonctions logistiques dans l'urbanisme et les projets d'aménagement ; impliquer le consommateur comme facilitateur de la chaîne logistique. Pour l'heure, trois premiers comités opérationnels sont sur les rails et commencent d'ores et déjà à plancher.
Pour en
savoir plus

 
  À l'heure actuelle, 47 acteurs se sont engagés dans cette démarche : 16 communes, 4 établissements publics territoriaux, 6 services et opérateurs de l'Etat et 21 fédérations professionnelles, syndicats mixtes, entreprises, associations. ©Haropa  
 
 
 


« Alors que
le Brexit
approche
à grands pas,
nous voulons
nous concentrer
sur le maintien,
voire
l'expansion de
notre position
commerciale
avec nos
partenaires
d'outre-
Manche »,


assure
Jacques
Vandermeiren
,
CEO et président
du Comité
de direction de
l'administration
portuaire
d'Anvers.
Transport automobile
CAT lance son école de formation

Après avoir récemment racheté STVA, Sintax, le groupe CAT met l'accent sur le renforcement des compétences de ses équipes avec le lancement de sa CAT Academy. Cette école de formation cible en particulier les conducteurs spécialisés sur son segment d'activité, le transport de véhicules. D'une durée de 24 semaines, ce cursus vise à permettre aux non-chauffeurs de décrocher le permis poids lourds avec une spécialisation porte-véhicules. Une fois le sésame en poche, les candidats se voient ensuite proposer un poste en CDI au sein des différentes filiales du groupe. Alors que les opérations de sélection sont actuellement en cours, les 12 premiers profils retenus pour le moment rejoindront le centre de formation à Arras dans le Pas-de-Calais début octobre.
D'autres sessions démarreront dans le courant de l'année dans l'est et le sud-est de la France. Puis cette initiative sera ensuite déclinée en Allemagne et dans la péninsule Ibérique. Actuellement, le groupe recherche 40 conducteurs courte et longue distance à l'échelle de l'Hexagone. DIL
 
 
  Alors que les opérations de sélection sont actuellement en cours, les 12 premiers profils retenus pour le moment rejoindront le centre de formation à Arras dans le Pas-de-Calais début octobre. ©CAT  
 
  Espagne
La Catalogne bannit les camions
sur deux nationales

Alors que les projets anti-camions se multiplient en Espagne, plus de camions sur les nationales N-340 et N-240 ! La Catalogne a mis en application la restriction de circulation pour les camions de 4 essieux et plus passant sur ces deux nationales très fréquentées. La N-340, route essentiellement côtière, relie Barcelone à Cadix en Andalousie, alors que la N-240 permet de rallier Bilbao depuis Tarragone par l'intérieur.
La mesure, qui aurait dû entrer en vigueur au 1er janvier 2018, était jusqu'alors suspendue à la résorption de la crise politique en Catalogne. Les sections désormais interdites aux poids-lourds : N-340 : section Peñíscola-L'Hospitalet de L'Infant à Altafulla-Vilafranca, et N-240 : section Les Borges Blanques-Montblanc. GH
Pour en
savoir plus
 
   
  La Catalogne a mis en application la restriction de circulation pour les camions de 4 essieux et plus passant sur ces deux nationales très fréquentées. ©DR  
 
 
 


100.
C'est, en tonnes,
le poids
de l'entrepôt
volant
pour lequel
Amazon
a déposé
un brevet en
juillet dernier.
Europe
Le port d'Anvers se prépare au Brexit

« Avec un volume de fret annuel d'environ 15 millions de tonnes, le Royaume-Uni est le principal partenaire commercial maritime du port d'Anvers après les États-Unis et la Russie », atteste le port d'Anvers dans un communiqué de presse. Dans ce contexte, l'autorité portuaire commence d'ores et déjà à plancher sur les répercussions de sa sortie de l'Union européenne. « Alors que le Brexit approche à grands pas, nous voulons nous concentrer sur le maintien, voire l'expansion, de notre position commerciale avec nos partenaires d'outre-Manche », assure Jacques Vandermeiren, CEO et président du Comité de direction de l'administration portuaire d'Anvers. Pour parvenir à cet objectif, le port a nommé le 1er septembre Justin Atkin au poste de représentant pour le Royaume-Uni et l'Irlande, et monté un groupe de travail dédié. DIL
Pour en
savoir plus

 
   
  Pour préparer le Brexit, le port a nommé le 1er septembre Justin Atkin au poste de représentant pour le Irlande et monté un groupe de travail dédié. ©Port d'Anvers  
 

Digital
La SNCF optimise ses opérations
de maintenance grâce aux datas

À l'occasion de l'inauguration de sa cinquième « Maison du digital » le 29 août à Lille, la SNCF a présenté la nouvelle étape de sa stratégie numérique, focalisée autour des données. La présentation s'est tenue au technicentre industriel d'Hellemmes, désormais dénommé « 574 », comme tous les incubateurs maison dédiés à la promotion du numérique (s'ajoutant ainsi à Saint-Denis, Toulouse, Nantes et Lyon). « Nous sommes désormais en capacité de gérer une quantité de données beaucoup plus importante, de les croiser pour proposer de nouveaux services. Ces données constituent une mine d'informations dont nous pouvons tirer une grande valeur », explique ainsi Benoît Tiers, directeur général d'e.SNCF. Côté client, l'apport des data est indéniable pour l'amélioration du parcours des usagers : la SNCF va bientôt proposer des alertes et des suggestions personnalisées aux voyageurs. Mais la société est désormais capable d'exploiter les informations qu'elle produit lors de chaque intervention sur ses 15.000 trains. GH
Pour en
savoir plus
 
   
  La société est désormais capable d'exploiter les informations qu'elle produit lors de chaque intervention sur ses 15.000 trains. ©DR  
 
 
Amazon rêve d'entrepôts volants
Amazon envisage toujours d'envoyer dans le ciel des entrepôts aériens qui pourraient être soutenus par des gros dirigeables. La firme de Jeff Bezos, qui avait déposé un premier brevet à ce sujet en avril 2016, a déposé une seconde version du projet en juillet dernier. Ces entrepôts flottants, appelés AFC pour Aerial Fulfillment Centers, centres de distribution aérienne, sont destinés à être positionnés au-dessus des zones métropolitaines, à une hauteur de 13.000 m, soit au niveau de la stratosphère (couche située entre 6 et 16 km d'altitude). D'un poids d'environ 100 t, ces entrepôts sont destinés à proposer un inventaire des articles « qui peuvent être couramment consommés par les utilisateurs et distribués par des drones », selon le nouveau brevet.
Pour alimenter ces AFC, Amazon prévoit un balai de taxi-drones chargés du transport de colis, mais aussi du carburant et des pièces de maintenance pour le dispositif. Le géant du e-commerce n'exclut pas d'envoyer du personnel dans ses entrepôts volants. Dans cette éventualité, les entrepôts seront pressurisés et suffisamment chauffés, tout en bénéficiant d'une protection contre les radiations, plus élevées à haute altitude. GH
 
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en Chef
Officiel des Transporteurs
Tél : 01 81 69 85 67
s.legoff@info6tm.com

Sandrine Papin
Directrice Commerciale
Tél. 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 

N°366
12 septembre 2018
SEPTEMBRE

Du lundi 10
au mercredi 12
Paris Retail Week
Paris

 
Du jeudi 20
au jeudi 27
IAA
Hanovre

Lundi 25
au mardi 26
8e Assises
du Port du futur

Paris

OCTOBRE

Du mercredi 3
au jeudi 4
Salon Logistics
& Distribution

Bruxelles


Du jeudi 11
au samedi 13
Technotrans
Nantes


Du mercredi 17
au jeudi 18
Top Transport
Europe

Marseille


Du mardi 23
au jeudi 25
#Conext
Lille

NOVEMBRE

Mercredi 28
et jeudi 29
Riverdating
Strasbourg

DÉCEMBRE

Vendredi 7
au samedi 8
92e congrès
national
de la CSD

Biarritz