LinkedIn Twitter Facebook
 


DHL Express
annonce
les ajustements
de tarifs 2019
pour la France


Camion à
hydrogène :
Nikola va
« assommer toute
compétition »
Transport express
DHL annonce les ajustements
de tarifs 2019 pour la France

DHL Express a communiqué aujourd'hui les ajustement de tarifs pour ses expéditions.
À partir du 1er janvier 2019, les tarifs augmenteront en moyenne de 4,9% pour les expéditions de moins de 70 kg et de 5,9% pour les expéditions de plus de 70 kg. « Ces dernières semaines et ces derniers mois, nous avons plus spécifiquement axé nos investissements sur l'agrandissement des hubs et la création de nouvelles passerelles sur de nombreux marchés, ce qui nous a permis de dynamiser nos capacités de traitement des expéditions par heure et de réduire nos temps de transit », explique Philippe Prétat, Pdg de DHL Express France. MHG

 
 
 


Programmation
des
infrastructures :
l'État ouvre
son porte-monnaie


MOL Cheminal
Tankers
investit au port
d'Anvers


Brussels
Airport et
ses partenaires
s'engagent
pour réduire
davantage
les nuisances


Salariés
coursiers :
un avenant
modifie
la formation
initiale

Camion à hydrogène
Nikola va
« assommer toute compétition »

Au moment où Tesla traverse une crise de confiance – les retards de production laissant des doutes sur la sortie en 2019 de son Semi Truck électrique –, son concurrent direct Nikola Motors indique dans un tweet qu'il va « assommer toute la compétition », et ceci tellement fort « que ses concurrents ne sauront pas comment réagir ».
Cette start-up américaine, créée il y a seulement quatre ans, a dévoilé fin 2017 deux prototypes de camions à hydrogène, fonctionnant avec une pile à combustible, les Nikola One et Nikola Two (cabine longue et courte). Elle annonce désormais le lancement d'un grand show commercial, le Nikola World, qui se tiendra près de son nouveau siège à Phoenix (Arizona) à la mi-avril 2019. Pendant trois jours, clients et investisseurs pourront découvrir le camion Nikola Two en présérie ainsi qu'une station à hydrogène. Le constructeur, qui entend louer ses camions et non les vendre, sera accompagné des sociétés de location américaine Ryder et Thompson Caterpilar. Selon Trevor Milton, dirigeant et fondateur de Nikola Motors, ces engins disposent d'une autonomie de 1.000 miles (1.600 km) avec une seule charge. GH
Pour en
savoir plus
 
 
  Pendant trois jours, le Nikola World se tiendra près du nouveau siège de Nikola à Phoenix (Arizona), à la mi-avril 2019. Clients et investisseurs pourront y découvrir le camion Nikola Two, en présérie, ainsi qu'une station à hydrogène. ©Nikola  
 


« Les clients
du monde
entier
verront ce
qu'aucun autre
fabricant ne
peut offrir : un
semi-remorque
prêt pour
la production,
avec zéro
émission,
plus de
1.000 miles
(1.609 km)
d'autonomie,
plus de
puissance,
de couple et
de dispositif
de sécurité
que tout autre
modèle Diesel,
et tout cela
pour un coût
d'exploitation
20% plus bas »,


Trevor Milton,

dirigeant
et fondateur de
Nikola Motors.
Programmation
des infrastructures

L'État ouvre
                          son porte-monnaie

Le 11 septembre, Élisabeth Borne a réuni les membres du Conseil d'orientation des infrastructures (COI). Au menu de leur discussion : la présentation, par la ministre des Transports, des grands arbitrages du gouvernement sur la programmation des infrastructures, qu'elle présentera dans un prochain Conseil des ministres en octobre. Cette loi de programmation, qui sera ensuite débattue au Parlement, sera-t-elle inscrite dans la loi d'orientation sur les mobilités (LOM) ou dans la prochaine loi de finances ? Ce n'est pas encore tranché, a indiqué la ministre. En tout cas, une enveloppe de 13,4 Md€ consacrée aux investissements dans les infrastructures a été constituée pour le quinquennat. « Soit 40% de plus que ce qui a été fait lors du précédent quinquennat », selon Élisabeth Borne. Laquelle a précisé que le gouvernement « travaille sur une ressource supplémentaire » au travers d'une augmentation de 300 M€ (dès 2019) par rapport à 2018, par redéploiement au sein du budget de l'Etat et, ensuite, une ressource nouvelle de 500 M€, à partir de 2020, sur laquelle nous travaillons ». SB
Pour en
savoir plus
 
 
Une enveloppe de 13,4 Md€ sera consacrée aux investissements dans les infrastructures pour le quinquennat. ©Ministère des Transports  
 
 
 

Portuaire
MOL Cheminal Tankers
investit à Anvers

Suite à un appel à projets lancé par le port d'Anvers pour exploiter le dock Delwaide (rive droite), le projet de MOL Cheminal Tankers a été retenu pour construire un terminal de stockage de liquides de 45 hectares. Une joint-venture nommée Sea-Mol sera créée pour l'occasion et réunira Mitsui OSK Lines et Sean-Invest. Elle devrait générer une centaine d'emplois directs et investir entre 300 et 400 M€ sur le port en échange d'une concession dont la durée reste indéterminée dans l'état actuel des choses. Cinq autres dossiers ont été provisoirement retenus, les négociations sont en cours pour déterminer la meilleure façon d'exploiter les surfaces encore disponibles sur le dock Delwaide. PM
 
   
  La joint-venture Sea-Mol devrait générer une centaine d'emplois directs et investir entre 300 et 400 M€ sur le port. ©SachaJennis-Port d'Anvers  
 


13,4 Md€.

C'est le montant
de l'enveloppe
consacrée aux
investissements
dans les
infrastructures
qui a été
constituée pour
le quinquennat.
« Soit
40% de plus
que ce qui a été
fait lors
du précédent
quinquennat »
,
selon
Élisabeth Borne.
Nuisances aéroportuaires
Brussels Airport et ses partenaires
s'engagent pour réduire davantage
         les nuisances

Brussels Airport et 4 partenaires, soit DHL Express, Brussels Airlines, TUI Fly et Belgocontrol, ont signé le 18 septembre un accord visant à réduire davantage les nuisances sonores et environnementales liées à l'activité de l'aéroport de Buxelles, via des initiatives communes.
« Dans sa Vision stratégique 2040, Brussels Airport s'est engagé à développer l'aéroport selon une approche équilibrée. Certaines mesures sont également prises par des sociétés individuelles. Et afin de poursuivre la réduction de l'impact environnemental de nos activités, l'expertise, la collaboration et l'engagement de multiples entreprises sont indispensables »,
explique Arnaud Feist, CEO de Brussels Airport Company. L'accord a notamment pour objectif de considérer les défis à court et à long terme et développer une vision et une stratégie environnementales partagées ou encore développer des indicateurs clés de performance et des plans d'action communs pour minimiser les impacts environnementaux. MHG
 
 
  L'accord a notamment pour objectif de considérer les défis à court et à long terme et développer une vision et une stratégie environnementales partagées. ©Brussels Airport  
 
  Coursiers
Un avenant modifie
la formation initiale

La formation initiale des personnels coursiers a bénéficié d'un avenant afin de la rendre plus attractive, à la fois pour les entreprises et pour les salariés. Dès 2005, la profession s'était penchée sur la nécessité de formation des personnels coursiers en élaborant un référentiel.
Cette formation, obligatoire, n'a toutefois jamais réellement fonctionné, faute de sessions suffisantes, mais aussi de candidats. Afin de former leurs salariés, les entreprises devaient souvent réaliser ces formations en interne. À partir de ce constat, les partenaires sociaux ont planché sur la rénovation de cette formation initiale afin de la rendre plus attrayante et plus concrète, dans l'objectif de répondre aux besoins des salariés et des entreprises. L'avenant du 12 juin adapte dans ce sens les dispositions de l'article 26 de la convention collective nationale annexe n° 1. Le nouveau référentiel s'appuie désormais davantage sur certains points comme la sécurité routière et la connaissance du métier. GI
 
   
  Les partenaires sociaux ont planché sur la rénovation de cette formation initiale. ©Adobe Stock  
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en Chef
Officiel des Transporteurs
Tél : 01 81 69 85 67
s.legoff@info6tm.com

Sandrine Papin
Directrice Commerciale
Tél. 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 


N°369
24 septembre 2018
SEPTEMBRE

Du jeudi 20
au jeudi 27
IAA
Hanovre

 
Lundi 25
au mardi 26
8e Assises
du Port du futur

Paris


Jeudi 27
6e Assises
du Transport
et de la Mobilité

Paris, Rennes,
Lille, Lyon,
Montpellier et
Nancy

OCTOBRE

Du mercredi 3
au jeudi 4
Salon Logistics
& Distribution

Bruxelles


Du jeudi 11
au samedi 13
Technotrans
Nantes


Du mercredi 17
au jeudi 18
Top Transport
Europe

Marseille


Du mardi 23
au jeudi 25
#Conext
Lille

NOVEMBRE

Mercredi 28
et jeudi 29
Riverdating
Strasbourg

DÉCEMBRE

Vendredi 7
au samedi 8
92e congrès
national
de la CSD

Biarritz