LinkedIn Twitter Facebook
 


Ferroviaire :
la Commission
européenne
veut sauver
Lyon-Turin


Une entreprise
de transport
routier
espagnole
épinglée en
Centre-
Val de Loire


Renault
EZ-PRO : un
robot-véhicule
pour livraisons
urbaines


Nantes-
Saint-Nazaire
Port consolide
le site
de Cheviré


DHL Express
ouvre
une nouvelle
agence
à Cannes


CMA CGM
a inauguré
l'incubateur
de start-up
ZeBox
à Marseille
Liaison ferroviaire Lyon-Turin
La Commission européenne
veut sauver le chantier

Pour sauver le chantier Lyon-Turin, remis en cause par le gouvernement italien, la Commission européenne propose de rehausser le montant du cofinancement européen. Dans un document rédigé la semaine dernière, Laurens Jan Brinkhorst, responsable du couloir européen Est-Ouest, a offert à Rome de réduire la participation financière italienne de 500 M€, soit un tiers de l'enveloppe de 3 Md€ que doit débloquer l'Italie pour construire la galerie de 57 km de long qui relierait Susa (Turin) à Saint-Jean-de-Maurienne. L'idée de Bruxelles est de rehausser le plafond de la participation européenne pour la construction des chantiers transfrontaliers européens, fixé auparavant à 40% du montant global du financement, à 50%. Cette solution permettrait à la France et à l'Italie, qui doivent débourser 8,6 Md€, d'économiser 10% de cette somme, soit 860 M€. Une bonne nouvelle pour Rome, qui doit contribuer à hauteur de 57% du montant des travaux selon les accords signés avant le lancement des travaux stipulant que les dépenses auraient été plus importantes pour la France, la partie française du tunnel étant plus longue donc plus coûteuse que celle située du côté transalpin. AFD
Pour en
savoir plus

 
  « Cinq kilomètres de tunnel ont déjà été construits en Italie et une autre vingtaine en France. Par conséquent, la suspension des travaux pourrait remettre les accords de subvention en question, ce qui impliquerait le remboursement total ou partiel des fonds déjà versés », affirme Laurens Jan Brinkhorst. ©Adobe Stock  
 
 
 
  Transport routier
Une entreprise espagnole épinglée
en Centre-Val de Loire

C'est sur proposition de la Commission territoriale des sanctions administratives que le préfet de la Région Centre-Val de Loire vient d'interdire à une entreprise de transport routier de marchandises implantée en Espagne d'effectuer du cabotage sur l'Hexagone.
En effet, des infractions répétées ont été perpétrées, à savoir « des délits de transport routier » sans carte dans le tachygraphe ainsi que le non-respect des temps de repos et de conduite. La sanction sera effective au 1er octobre.
L'objectif est aussi de lutter contre la concurrence déloyale, le cabotage irrégulier et le dumping social dans le TRM, veiller à une saine concurrence entre les États membres de l'Union européenne. Et bien sûr de veiller également au respect des conditions de sécurité routière. MHG
 
   
  Des infractions répétées ont été perpétrées, à savoir « des délits de transport routier » sans carte dans le tachygraphe ainsi que le non-respect des temps de repos et de conduite. ©Adobe Stock  
 


« La proximité
entre grands
groupes
et start-up
est créatrice
de valeur.
Avec nos
partenaires
actuels et
tous ceux qui
souhaiteront
rejoindre
cette aventure
exceptionnelle,
nous allons
proposer
aux start-up
un accompa- gnement
unique et
leur donner
accès
à un réseau
international
sans
précédent »,


a déclaré
Rodolphe
Saadé
,
Pdg du groupe
CMA CGM
et président
de ZeBox.
Renault EZ-PRO
Un robot-véhicule
pour livraisons urbaines

Le constructeur Renault a présenté, sur le salon IAA de Hanovre, un concept-car dédié à la livraison des derniers kilomètres. Baptisé EZ-PRO (prononcez « easy pro »), cet utilitaire autonome et électrique est destiné aux applications B2B et B2C. Il peut se diriger seul ou en convoi de 4 à 5 unités. Avec le gabarit d'un Renault Trafic et doté d'une silhouette arrondie, le véhicule est constitué d'un châssis et d'un container, amovible et polyvalent, surnommé « pod ». Une ouverture latérale permet de prendre livraison d'un colis en déverrouillant le casier correspondant avec son smartphone, mais il est également possible de transformer le pod en foodtruck ou boutique éphémère. De fait, Renault considère que l'avenir du véhicule autonome réside dans le partage, ce qui permettra d'en répartir le coût d'utilisation. « Renault EZ-PRO est une solution partagée. C'est-à-dire qu'un convoi de pods partant du même « hub » et géré par le même opérateur peut transporter divers types de biens et de marchandises, chacun des pods ayant son commanditaire, sa thématique, sa clientèle et son lieu de livraison », explique le constructeur. GH
Pour en
savoir plus
 
 
Une ouverture latérale permet de prendre livraison d'un colis en déverrouillant le casier correspondant avec son smartphone, mais il est également possible de transformer le pod en foodtruck ou boutique éphémère. ©Renault  
 
 
 
  Immobilier logistique
Nantes-Saint-Nazaire Port
consolide le site de Cheviré

Parfaitement desservie à l'entrée de Nantes par la route, le rail et le nouveau service par barge fluviale Flexiloire, la zone portuaire de Cheviré poursuit sa mutation. Et un nouvel exemple en est donné par la pose de la première pierre d'un nouveau bâtiment de 24.000 m², destiné à accueillir des activités logistiques. Effectuée le 27 septembre 2018, cette étape symbolique a permis au groupe Legendre, qui gère les opérations, et à Nantes-Saint-Nazaire Port de révéler le nom du premier locataire qui occupera ces nouvelles installations d'un coût inférieur à 20 millions d'euros à partir de janvier 2019. Il s'agit de la Société Générale des Techniques (SGT), entreprise familiale basée à Rezé, dans la périphérie nantaise. Spécialisée dans la production de contenants plastiques destinés à l'industrie agroalimentaire, elle a réservé la moitié de la surface pour une durée de douze ans. Cela lui permettra d'agrandir à nouveau ses surfaces alors même qu'elle fait édifier actuellement une nouvelle usine de 10.000 m² à Chalon-sur-Saône. OC
Pour en
savoir plus

 
   
  De g. à dr. Francis Bertolotti, président du Conseil de Surveillance du Grand Port Maritime de Nantes-Saint-Nazaire, Olivier Roualec, directeur général du Groupe Legendre et Frédéric Mignot, président-directeur-général de la SGT. ©Olivier Constant  
 


50 %.
C'est le nouveau
plafond de
la participation
européenne
pour la
construction
des chantiers
transfrontaliers
européens
de la liaison
ferroviaire
Lyon-Turin,
fixé auparavant
à 40 %
du montant
global.
Alpes-Maritimes
DHL Express ouvre
une nouvelle agence à Cannes

Après avoir récemment investi en région lyonnaise, DHL Express ouvre une nouvelle agence à Cannes pour répondre à une forte demande dans le département. L'expressiste a en effet enregistré sur les 3 dernières années une croissance annuelle de 11% dans les Alpes-Maritimes. 1.800 colis y seront gérés chaque jour, pour desservir la moitié ouest du département.
« L'ouverture de cette nouvelle agence fait partie de notre vaste plan de renforcement de nos activités en France. D'ici la fin de l'année, nous aurons ainsi investi plus de 7 millions d'euros dans nos infrastructures hexagonales »,
souligne Philippe Prétat, Pdg de DHL Express France.
DHL a investi 1 million d'euros dans ce nouveau site, qui est équipé d'une chaîne de tri mécanisée capable de gérer jusqu'à 2.250 pièces / heure, de caméras de précision facilitant la lecture des codes-barres, de 28 points de chargement / déchargement directs des véhicules afin de minimiser les manipulations des collaborateurs et optimiser le temps de traitement des colis. MHG
Pour en
savoir plus
 
   
  Le site de Cannes bénéficie de 28 points de chargement/ déchargement directs des véhicules afin de minimiser les manipulations des collaborateurs et optimiser le temps de traitement des colis. ©DHL  
 
  Innovation
CMA CGM a inauguré l'incubateur
de start-up ZeBox à Marseille

Rodolphe Saadé, Pdg du groupe CMA CGM, a inauguré l'incubateur ZeBox en compagnie d'Elisabeth Borne, ministre chargée des Transports, à Marseille le 27 septembre. L'objectif est d'accompagner les start-up dans leur développement grâce à un solide réseau de partenaires et permettre ainsi aux grandes entreprises de bénéficier des innovations. 15 heureux élus seront ainsi accueillis dans ce nouvel espace de 1.000 m² pendant 1 an à 18 mois. Le programme d'accélération sera lancé en fin d'année pour recevoir 8 start-up pendant 6 à 8 mois. Les partenaires, au nombre desquels figurent, outre CMA CGM, Accenture, BNP Paribas et EY, apportera aux jeunes pousses une expertise et un accès au réseau international. « La proximité entre grands groupes et start-up est créatrice de valeur. Avec nos partenaires actuels et tous ceux qui souhaiteront rejoindre cette aventure exceptionnelle, nous allons proposer aux start-up un accompagnement unique et leur donner accès à un réseau international sans précédent. Notre ambition, c'est que ZeBox devienne un élément incontournable de l'innovation en France et dans le monde », a déclaré Rodolphe Saadé, Pdg du groupe CMA CGM et président de ZeBox. MHG
Pour en
savoir plus
 
   
  Rodolphe Saadé, Pdg du groupe CMA CGM, a inauguré l'incubateur ZeBox en compagnie d'Elisabeth Borne, ministre chargée des Transports, à Marseille le 27 septembre. ©CMA CGM  
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en Chef
Officiel des Transporteurs
Tél : 01 81 69 85 67
s.legoff@info6tm.com

Sandrine Papin
Directrice Commerciale
Tél. 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 

N°372
3 octobre 2018
OCTOBRE

Du mercredi 3
au jeudi 4
Salon Logistics
& Distribution

Bruxelles

Du jeudi 11
au samedi 13
Technotrans
Nantes


Du mercredi 17
au jeudi 18
Top Transport
Europe

Marseille


Du mardi 23
au jeudi 25
#Conext
Lille

NOVEMBRE

Mercredi 28
et jeudi 29
Riverdating
Strasbourg

DÉCEMBRE

Vendredi 7
au samedi 8
92e congrès
national
de la CSD

Biarritz


Du mardi 11
au mercredi 12
Supply Chain
Event 2018

Paris