LinkedIn Twitter Facebook
 


SITL 2019 :
le salon ajuste
son ADN


Brexit : l'IATA
alerte sur
« l'extrême
gravité » de la
situation du
transport aérien
en cas d'absence
d'accord


Vision Urbanetic,
l'utilitaire
autonome
qui alterne fret
et passager


Transport
maritime :
CMA CGM
prépare
la nouvelle
réglementation
en matière
d'émissions


Double
nomination
chez DKV Euro
Service France


Un nouveau
directoire pour
l'éditeur
d'informatique
portuaire Soget
SITL 2019
Le salon ajuste son ADN

Apparemment, rien ne change. Du 26 au 28 mars prochains, il y aura toujours la SITL. Sauf que le « I »de SITL ne veut plus dire « internationale » mais « innovation ». C'est la nouveauté annoncée ce matin par Alain Bagnaud, directeur général du pôle transport et logistique de Reed Exposition France. De plus, la marque SITL ainsi retouchée sera le brand unique pour tous les différents salons qui se tenaient jusque-là : Intralogistic, Transport next generation, Technologies RFID & Systèmes d'information, Immobilier & infrastructures logistiques, Services transport & logistique et, nouveau dès mars 2019, Robotics & A.I. La 36e édition du rendez-vous qui se tiendra à Paris, Porte de Versailles donne la belle place aux nouvelles technologies, avec, notamment un espace de « smart demo » permettant aux exposants des solutions d'automatisation, robotisation etc. de présenter leurs nouveautés sous le format de pitch de deux minutes. Des groupes de visite – visant surtout des chargeurs – seront organisés. Le nouveau secteur Robotique et Intelligence Artificielle se veut l'attraction du salon parisien avec une seule conférence au programme autour du sujet « des entrepôts à la livraison : la guerre des robots », le 26 mars en début d'après-midi. 100 conférences et ateliers sont prévus, au total à la SITL. « Peu de secteurs apportent autant d'innovations dans les services et dans la technologie que la logistique », a commenté Alain Bagnaud. Et le même d'ajouter que la dimension internationale du salon ne passe pas en arrière-plan pour autant puisque la SITL reste un salon de référence. SLG
Photo : Le « I » de SITL ne veut plus dire « internationale » mais « innovation ». C'est la nouveauté annoncée ce matin par Alain Bagnaud, directeur général du pôle transport et logistique de Reed Exposition France. ©SLG
Pour en
savoir plus


 
 
 
  Brexit
L'IATA alerte sur « l'extrême gravité »
de la situation du transport aérien
         en cas d'absence d'accord

Alexandre de Juniac, directeur général et CEO de l'Association internationale du transport aérien (IATA) et ancien patron d'Air France-KLM, envoie un sérieux message d'alerte concernant la complexe situation de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, dans un communiqué du 25 septembre. Aucun accord n'est signé à ce jour entre les deux parties, alors que le Brexit est prévu pour le 29 mars 2019. Le flou reste entier en ce qui concerne les conditions de séparation, les règles juridiques et commerciales qui régiront les rapports entre les 2 entités. Le plan Chequers, proposé par Theresa May, Première ministre britannique, a été rejeté par les Européens, au sommet de Salzbourg, le 19 septembre dernier. Les travaillistes ont voté, lors de leur congrès à Liverpool la semaine dernière, une motion en faveur d'un nouveau référendum. Ce à quoi Theresa May s'oppose fermement car elle veut « Premièrement, honorer le résultat du référendum ». Un nouveau vote affecterait « la foi dans notre démocratie ». Theresa May a confirmé qu'elle préférait « pas d'accord plutôt qu'un mauvais accord ». « Nous proposons un accord de libre-échange qui permet un commerce des biens sans friction, tout en permettant le contrôle de notre argent, de nos lois et de nos frontières ». MHG
Photo : Alexandre de Juniac, directeur général et CEO de l'Association internationale du transport aérien (IATA). ©IATA
Pour en
savoir plus
 
 
 
 


« Peu de
secteurs
apportent
autant
d'innovations
dans
les services
et dans
la technologie
que la
logistique »,


a commenté
Alain Bagnaud,
directeur général
du pôle transport
et logistique de
Reed Exposition
France.
Vision Urbanetic
L'utilitaire autonome Mercedes
qui alterne fret et passager

Transporter selon les besoins des palettes ou des passagers. C'est le nouveau projet dévoilé par Mercedes-Benz avec la présentation du Vision Urbanetic, un concept-car autonome, électrique et modulaire. De fait, le constructeur a prévu un châssis pouvant recevoir plusieurs types de carrosseries au gré des besoins. La version passager de Vision Urbanetic peut accueillir jusqu'à douze personnes, tandis que la version fret peut transporter jusqu'à dix palettes. Les différents modules, longs de 3,70 m, s'insèrent dans le châssis qui mesure 5,14 m. Mais, plus qu'un simple véhicule, Mercedes a conçu un concept de mobilité globale, qui analyse en temps réel l'offre et la demande de transport dans une zone géographique précise. Le système informatique gère ainsi une flotte de véhicules autonomes qui sillonnent le périmètre avec des itinéraires planifiés de manière flexible. Par exemple, Mercedes imagine pouvoir envoyer des véhicules pour transporter des voyageurs en cas d'événements ponctuels, comme des concerts ou toute autre concentration de foule, grâce à des informations recueillies en temps réel sur la circulation. Après usage, le changement de carrosserie pour transformer le véhicule en module de fret ne devrait prendre que quelques minutes, qu'il soit opéré de manière manuelle ou automatisée. GH
Pour en
savoir plus
 
   
  Mercedes a conçu un concept de mobilité globale, qui analyse en temps réel l'offre et la demande de transport dans une zone géographique précise. ©Mercedes  
 

Transport maritime
CMA CGM prépare la nouvelle
réglementation
         en matière d'émissions

Après Maersk, c'est au tour de CMA CGM d'apporter sa réponse à la nouvelle réglementation Low Sulphur de l'Organisation maritime internationale (OMI), qui entrera en vigueur le 1er janvier 2020 et obligera l'ensemble des compagnies maritimes à réduire leurs émissions de soufre de 85%. Pour y faire face, l'armateur tricolore a pris la décision de privilégier l'utilisation d'un fioul à 0,5% pour sa flotte tout en investissant dans un certain nombre de scrubbers (systèmes de filtration des fumées) pour ses navires.
Il a par ailleurs passé commande pour neuf navires propulsés au GNL, une solution qui lui permettra de réduire de 99% les émissions de soufre des navires en question. PM
Pour en
savoir plus
 
   
  L'armateur tricolore a pris la décision de privilégier l'utilisation d'un fioul à 0,5% pour sa flotte tout en investissant dans un certain nombre de scrubbers (systèmes de filtration des fumées) pour ses navires. ©CMA CGM  
 
 
 


100.

C'est le nombre
de conférences
et ateliers
qui sont prévus,
au total, à
la SITL 2019,
qui se déroulera
du 26 au 28 mars
prochain.
DKV Euro Service France
Double nomination

DKV, prestataire de solutions de mobilité à destination des entreprises, vient de nommer Guillaume Cunty directeur des ventes Europe de l'Ouest. Il était jusqu'ici directeur de la filiale française depuis 2009. Il sera chargé de la stratégie de développement du Groupe sur les marchés du Benelux, de l'Espagne, de la France, de l'Irlande, du Portugal et du Royaume-Uni. C'est Eddy Bahouche qui lui succède. Celui-ci avait rejoint DKV Euro Service en 2005, en tant que Directeur Marketing. Depuis 2012, il assume les fonctions de directeur commercial de la filiale française. En tant que nouveau directeur de la filiale française depuis le 1er octobre, Eddy Bahouche devra « impulser la stratégie commerciale » de DKV Euro Service France, manager l'équipe française et piloter les budgets, la gestion des risques et les questions environnementales. MHG
 
   
  Eddy Bahouche, directeur de la filiale française (à gauche) et Guillaume Cunty, directeur des ventes Europe de l'Ouest (à droite). ©DKV  
 

Nomination
Un nouveau directoire pour l'éditeur
d'informatique portuaire Soget

À la suite de l'assemblée générale et du conseil de surveillance de Soget un nouveau directoire a été constitué le 27 septembre. L'entreprise d'informatique portuaire est éditrice de solutions de digitalisation et d'automatisation des procédures import-export et des échanges sécurisés entre les acteurs privés et publics de la chaîne logistique. Sont nommés membres de ce nouveau directoire Hervé Cornède, directeur général, qui devient président du directoire, Gilles Paumier ayant fait valoir ses droits à la retraite, après 29 ans de services au sein de l'entreprise ; Muriel Folliot-Olivier, secrétaire générale, qui est reconduite dans son mandat de vice-présidente ; Julien Prével, directeur des ressources humaines et Jérôme Steinlé, directeur administratif et financier. MHG
Pour en
savoir plus
 
   
  De gauche à droite : M. Prével, Mme Folliot-Olivier, M. Cornède et M. Steinlé. ©Soget  
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en Chef
Officiel des Transporteurs
Tél : 01 81 69 85 67
s.legoff@info6tm.com

Sandrine Papin
Directrice Commerciale
Tél. 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 

N°373
8 octobre 2018
OCTOBRE

Du jeudi 11
au samedi 13
Technotrans
Nantes

Du mercredi 17
au jeudi 18
Top Transport
Europe

Marseille


Du jeudi 18
au samedi 20
Autonomy
Paris


Du mardi 23
au jeudi 25
#Conext
Lille

NOVEMBRE

Du mardi 27
au mercredi 28
Assises
de l'Économie
de la Mer

Brest


Mercredi 28
et jeudi 29
Riverdating
Strasbourg

DÉCEMBRE

Vendredi 7
au samedi 8
92e congrès
national
de la CSD

Biarritz


Du mardi 11
au mercredi 12
Supply Chain
Event 2018

Paris