LinkedIn Twitter Facebook
 


Le Parlement
européen veut
réduire
davantage
les émissions
des camions


Les Transports
Bernardi mettent
la main sur
les Transports
Mertens


15 villes engagées
dans les zones
à faibles
émissions


Liège Airport
capitalise
toujours plus
sur la Chine


Deux nouvelles
agences en
Allemagne pour
Rhenus


L'info décalée
La voile géante
d'AirSeas, un
« game-changer »
dans le domaine
du transport
maritime
Politique
Le Parlement européen veut
réduire davantage les émissions PL

Les députés de la commission de l'environnement viennent de déposer une proposition de règlement pour baisser les émissions de gaz à effet de serre pour les camions. « Les constructeurs de camions doivent commencer à investir dans des véhicules propres. L'Union européenne doit passer la vitesse supérieure pour devenir une pionnière de la protection du climat dans le trafic routier », estime le rapporteur du projet, Bas Eickhout. Ce projet de règlement prévoit que les constructeurs devront réduire de 35% les émissions de CO2 de leur parc d'ici 2030, avec un objectif intermédiaire de 20% d'ici 2025, et qu'ils devront garantir que des véhicules à zéro ou faibles émissions (dont les émissions sont de -50% au minimum) représentent 20% de la part des ventes du marché des nouvelles camionnettes d'ici 2030, et 5% en 2025. A horizon 2022, la Commission assure qu'elle évaluera l'ensemble du cycle de vie des émissions de CO2 produites pas les véhicules utilitaires lourds et proposera « si nécessaire, des obligations de communication pour les constructeurs », assure t-elle. À plus court terme, le Parlement se prononcera sur cette proposition en session plénière à Strasbourg en novembre. DIL

 
Ce projet de règlement prévoit que les constructeurs devront réduire de 35% les émissions de CO2 de leur parc d'ici 2030. ©DR  
 
 
 

Entreprise
Les Transports Bernardi rachètent
les Transports Mertens

Le groupe piloté par Bruno et Fabrice Bernardi vient de racheter les Transports Mertens, basés eux aussi dans l'Aisne, à Hartennes-et-Taux. Une opération menée à bien avec le concours du cabinet Eureka Consulting. Cette société emploie une dizaine de salariés et a réalisé un chiffre d'affaires de 1,5 M€ en 2017. Mertens est spécialisé dans la mise à disposition de véhicules. Son rayon d'action pour les tournées englobe les Rhône-Alpes, la Bretagne, le Sud-Est, la région parisienne et les Hauts-de-France. SB
Pour en
savoir plus
 
   
  De gauche à droite, Bruno Bernardi, Youssef Houem
(le cédant) et
Jean-Paul Bernardi. ©DR
 
 


10.
C'est, en millions,
le nombre
de vignette
Crit'Air
distribuées
à ce jour
au sein
de l'Hexagone.
Pollution de l'air
15 villes engagées dans les zones
à faibles émissions

Les véhicules les plus polluants n'auront bientôt plus le droit de cité. Quinze grandes métropoles françaises ont décidé de renforcer ou de déployer des Zones à faibles émissions (ZFE) dès 2020, en interdisant leurs centres-villes aux heures de pointe sur la base du système de vignettes Crit'air (plus de 10 millions de vignette distribuées à ce jour). Il s'agit de Paris, la Métropole du Grand Paris, Lyon, Nice, Aix-Marseille, Fort-de-France, Toulouse, Toulon, Montpellier, Grenoble, Clermont-Ferrand, Saint-Étienne, Strasbourg, Reims et Rouen. Ce dispositif constitue, selon le gouvernement, un « levier clé » pour permettre aux villes les plus polluées de repasser rapidement sous les seuils définis au niveau européen. GH
Photo : la mise en place d'une ZFE est décidée par les collectivités locales, qui définissent leurs critères de choix. ©DR
Pour en
savoir plus
 
 


« Les
constructeurs
de camions
doivent
commencer
à investir dans
des véhicules
propres.
L'Union
européenne
doit passer
la vitesse
supérieure
pour devenir
une pionnière
de la protection
du climat
dans le trafic
routier »,


estime
Bas Eickhout
rapporteur
du projet de
règlement
de réduction
d'émissions
des camions
déposé
au Parlement
européen il y a
quelques jours.
Places portuaires
Liège Airport capitalise
toujours plus sur la Chine

L'année 2018 sera à ranger parmi les exercices particulièrement fastes pour Liège Airport. Après l'excellente nouvelle qu'a constitué la signature d'un protocole de coopération stratégique avec le groupe Volga-Dnepr et son partenaire CargologicAir au cœur de l'été 2018, la mise en place d'une nouvelle ligne régulière sur la Chine a encore amplifié les augmentations de tonnages cargo qui en découleront pour la plateforme. Aux 300.000 tonnes de fret annuelles qui résulteront, à terme, du premier accord devraient, en effet, s'ajouter les au moins 20.000 tonnes en année pleine de la ligne sur Wuhan inaugurée le 11 octobre 2018. Wuhan / Liège est la seconde ligne européenne mise en place par la compagnie aérienne chinoise privée Uni-Top Airlines cette année.
La première avait été Wuhan / Luxembourg. Commentant l'ouverture de cette nouvelle liaison tri-hebdomadaire assurée en Boeing 747-400 d'une charge marchande maximale de 110 tonnes, Luc Partoune, CEO de Liège Airport, se « réjouit de l'arrivée de Uni-Top Airlines à Liège Airport car il s'agit d'un leader de l'e-commerce qui va renforcer notre attractivité dans ce domaine ». OC
Pour en
savoir plus
 
 
Aux 300.000 tonnes de fret annuelles qui résulteront, à terme, du premier accord devraient, en effet, s'ajouter les au moins 20.000 tonnes en année pleine de la ligne sur Wuhan inaugurée le 11 octobre 2018. ©DR  
 
 
 
  Commission de transport
Deux nouvelles agences
en Allemagne pour Rhenus

Le groupe Rhenus vient d'annoncer l'ouverture de deux nouvelles agences Air & Ocean à Hanovre et Dortmund en Allemagne. Par ce biais, il se renforce dans le fret aérien et maritime sur les marchés du Nord du pays (Hanovre, Braunschweig, Göttingen et Wolfsburg) et dans la région métropolitaine Rhin / Ruhr. Outre les services de transports internationaux, les deux nouvelles agences de Rhenus se positionnent sur le traitement de l'ensemble des formalités douanières à l'import comme à l'export, ainsi que des services de transport combiné pour le fret aérien et maritime.
« Le marché allemand est d'une importance stratégique pour nous. L'industrie et le commerce, en particulier dans l'automobile et la chimie, y sont particulièrement forts », explique Tobias Bartz, membre du conseil d'administration de Rhenus, dans un communiqué de presse. DIL
Photo : ©Rhenus
 
 

 
La voile géante d'AirSeas, un « game-changer »
dans le domaine du transport maritime

C'est une nouvelle ère qui pourrait poindre au début de la prochaine décennie si les prévisions de marché de la jeune startup AirSeas se confirment. Elle estime en effet que 50.000 navires de plus de 1.000 tonnes pourraient être concernés par l'installation de sa voile de traction géante, la SeaWing, laquelle permettra de réduire de 20% la consommation de carburant et les émissions de CO2. Avec sa nouvelle usine dont la décision d'implantation interviendra courant 2019, elle pourrait, ainsi, couvrir les besoins de 15% de la flotte mondiale à un horizon de douze ans. La première commande a été passée au début du mois de septembre par Airbus. Son montant n'a pas été communiqué. La première SeaWing commercialisée équipera le Ville-de-Bordeaux à partir du premier trimestre 2021. Pour l'heure, ce bateau assure les rotations entre Saint-Nazaire et Hambourg. Mais à l'issue de l'installation du nouvel équipement qui l'immobilisera moins d'une semaine, il sera repositionné sur la ligne Saint-Nazaire / Mobile. Cette liaison alimente l'usine d'assemblage américaine de la famille A320 du constructeur européen. « La SeaWing n'aura aucune incidence sur les temps de trajet des navires en étant équipés. Grâce toutefois aux 10% de réduction des coûts opérationnels qu'elle va apporter aux navires, elle va permettre de rendre compétitives de nouvelles routes qui ne le sont pas actuellement. OC
Photo : AirSeas estime que 50.000 navires de plus de 1.000 tonnes pourraient être concernés par l'installation de sa voile de traction géante. ©AirSeas
Pour en
savoir plus
 
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en Chef
Officiel des Transporteurs
Tél : 01 81 69 85 67
s.legoff@info6tm.com

Sandrine Papin
Directrice Commerciale
Tél. 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 

N°378
24 octobre 2018
OCTOBRE

Du mardi 23
au jeudi 25
#Conext
Lille


NOVEMBRE

Du mardi 27
au mercredi 28
Assises
de l'Économie
de la Mer

Brest


Mercredi 28
et jeudi 29
Riverdating
Strasbourg

DÉCEMBRE

Vendredi 7
au samedi 8
92e congrès
national
de la CSD

Biarritz


Du mardi 11
au mercredi 12
Supply Chain
Event 2018

Paris