LinkedIn Twitter Facebook
 


LOM : le CESE
défavorable au
péage urbain


Geodis lance
la place de
marché Upply


Nouvelle étape
pour le projet
de règlement
européen sur
les émissions
des camions


Le premier train
de fret à grande
vitesse
est lancé


Haropa organise
son troisième
Hackathon
au port de
Gennevilliers


L'interview
Jean-Thomas
Schmitt,
président
d'Heppner :
« Le but est de
rivaliser avec
les réseaux
intégrés, avec
une véritable
flexibilité dans
le choix de nos
partenaires ! »
Loi d'orientation des mobilités
Le CESE défavorable au péage urbain

Saisi par le gouvernement, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a passé au crible l'avant-projet de loi d'orientation des mobilités (LOM). À l'issue d'une séance plénière le 14 novembre, il a rendu public son avis considérant que le texte « marque un certain nombre d'avancées pour des meilleures réponses aux besoins de mobilité » mais « invite néanmoins à en conforter la dimension économique, sociale et environnementale ». Plutôt favorable à la mise en place de Zones à faible émissions (ZFE), le CESE recommande une meilleure prise en compte de la notion de « véhicule propre », notamment en matière de nuisances et de pollutions générées par la conception, l'usage et le recyclage des véhicules. Autre réserve : l'idée d'un péage urbain qui, selon lui, « renforcerait les inégalités sociales et territoriales ». À ses yeux, les efforts devraient porter au contraire sur l'accès aux centres-villes « via des transports décarbonés, à faibles émissions, le plus possible de porte-à-porte et sur la base d'une concertation rassemblant toutes les parties concernées ». DIL
Pour en
savoir plus

 
Saisi par le gouvernement, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) vient de rendre son avis sur l'avant-projet de loi d'orientation des mobilités (LOM). ©Cese  
 
 
 
  Place de marché
Geodis lance la place de marché Upply

Geodis vient d'annoncer le lancement d'une place de marché numérique, baptisée Upply, pour un transport multimodal en spot et en lignes régulières. Une place de marché, pas une énième plateforme numérique d'intermédiation. Le marché de la logistique est mondial. On l'estime à 5.000 milliards de dollars (4.400 milliards d'euros). Les ambitions des créateurs d'Upply, qui « réinvente le marché de la supply chain et constitue un outil d'aide à la décision  », le sont tout autant. Marie-Christine Lombard, présidente du directoire de Geodis, l'a rappelé, sur ces 5.000 milliards de dollars de dépenses logistiques, près de 2.000 milliards sont externalisés. Geodis estime son marché cible à 800 millions de dollars (700 millions d'euros). « Ce marché est multimodal, global. Les chargeurs sont à l'affût de solutions intégrées, offertes par un seul interlocuteur sur la chaîne », indique la dirigeante. SB
Pour en
savoir plus
 
   
  Geodis estime son marché cible à 800 millions de dollars
(700 millions d'euros). ©Geodis-Bruno Clergue
 
 


« La loi
d'orientation
sur
les mobilités
marque
un certain
nombre
d'avancées
pour des
meilleures
réponses
aux besoins
de mobilité
mais invite
néanmoins à
en conforter
la dimension
économique,
sociale
et environ-
nementale »,


estime
le CESE dans
son avis.
Parlement européen
Nouvelle étape pour le projet
de règlement européen sur
         les émissions des camions

Réunis en session plénière le 14 novembre, les députés du Parlement européen ont adopté, par 373 voix pour, 285 voix contre et 16 abstentions, la proposition de règlement destinée à réduire les émissions de gaz à effet de serre pour les camions. Ce projet prévoit que les constructeurs devront réduire de 35% les émissions de gaz à effet de serre de leur parc d'ici 2030, avec un objectif intermédiaire de 20% d'ici 2025, et qu'ils devront garantir que des véhicules à zéro ou faibles émissions (dont les émissions sont de -50% au minimum) représentent 20% de la part des ventes du marché des nouvelles camionnettes d'ici 2030, et 5% en 2025. Les députés vont maintenant entamer des négociations avec le Conseil des ministres. DIL
Pour en
savoir plus
 
 
  Le projet prévoit que les constructeurs devront réduire de 35% les émissions de gaz à effet de serre de leur parc d'ici 2030, avec un objectif intermédiaire de 20% d'ici 2025. ©Adobe Stock  
 


180.
C'est, en km/h,
la vitesse
moyenne
du train de fret
à grande vitesse
lancé en Italie.
Italie
Le premier train de fret
à grande vitesse est lancé

« Nous serons les premiers ! », avait promis il y a deux ans la gouvernance de Mercitalia Rail, le pòle fret de Ferrorie dello Stato Italiane (FS), la compagnie des chemins de fer italiens. C'est désormais chose faite. Car après les tests en format réduit du 11 octobre dernier entre Vicence et Padoue (nord), le train de fret à grande vitesse italien Mercitalia Fast est entré en service dans la nuit du 7 novembre dernier. Il transportera en marchandises l'équivalent de 18 camions « transport international routier » (TIR). Du lundi au vendredi, ce nouveau service reliera le terminal Mercitalia de Maddaloni-Marcianise situé à Caserte, dans la province napolitaine à l'interport de Bologne, en trois heures et demie à une vitesse moyenne de 180 km/h. « Ce train de marchandises, le plus rapide du monde, est également le premier service de transport de marchandises en conteneurs roulants utilisant le réseau ferroviaire grande vitesse durant la nuit », estime Marco Gosso, administrateur délégué de Mercitalia. AFD
Pour en
savoir plus
 
   
  Après les tests en format réduit, le train de fret à grande
vitesse italien Mercitalia Fast est entré en service dans la nuit
du 7 novembre dernier. ©Mercitalia
 
 
 
 
  Smart Port City
Haropa organise son troisième
Hackathon au port de Gennevilliers

Haropa a organisé la 3e édition de son hackathon les 16 & 17 novembre au Port de Gennevilliers, dans les Hauts-de-Seine. L'objectif était « d'innover autour du premier port fluvial français ». Le « Hackathon Smart Port City - Villes, Ports, Fleuves Connectés » devait en effet permettre de répondre aux enjeux d'aujourd'hui et de demain par l'innovation. Les équipes ont eu 24 heures pour imaginer les solutions du « Smart Port City », soit un port connecté, intelligent, ouvert, durable et collectif. Elles devaient répondre aux enjeux économiques et environnementaux en « jonglant » avec les technologies dites intelligentes : blockchain, internet des objets, intelligence artificielle, cybersécurité, big data. MHG
Pour en
savoir plus
 
   
  Les équipes avaient 24 heures pour imaginer les solutions du
« Smart Port City », soit un port connecté, intelligent, ouvert, durable et collectif. ©Haropa
 
 
L'I N T E R V I E W
 
Jean-Thomas Schmitt, président d'Heppner :
« Le but est de rivaliser avec les réseaux intégrés, avec
une véritable flexibilité dans le choix de nos partenaires ! »


Jean-Thomas Schmitt, président d'Heppner, explique la stratégie dedéveloppement qu'il entend déployer pour le groupe qu'il préside.


L'Officiel des Transporteurs : Y aurait-il un virage dans la stratégie Heppner ? Vous achetez à l'étranger des entreprises qui possèdent des flottes de camions…
Jean-Thomas Schmitt : Le développement du groupe à l'international s'est déroulé en s'appuyant sur des réseaux de partenaires qui, la plupart du temps, présentent le même profil que nous, avec un ADN familial, un statut d'entreprise indépendante leader sur son marché... Ainsi, le réseau System Alliance Europe, dont nous sommes membres, a pour objet de créer un réseau standardisé, uniformisé en termes de retour d'informations, de process et de qualité, le but étant de rivaliser avec les réseaux intégrés en optant pour une véritable flexibilité dans le choix de nos partenaires. SB
Photo : Jean-Thomas Schmitt, dirige le groupe depuis 2015. ©Heppner
Pour en
savoir plus

 
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en Chef
Officiel des Transporteurs
Tél : 01 81 69 85 67
s.legoff@info6tm.com

Sandrine Papin
Directrice Commerciale
Tél. 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 

N°385
19 novembre 2018
NOVEMBRE

Da mardi 20
au mercredi 21
Colloque sur
le Transport
International
des Produits
de Santé (TIPS)

Lyon


NOVEMBRE

Du mardi 20
au jeudi 22
Transports
& Logistics
Meetings

Cannes


Du lundi 26
au jeudi 29
ALL4PACK 2018
Villepinte


Du mardi 27
au mercredi 28
Assises
de l'Économie
de la Mer

Brest


Du mercredi 28
et jeudi 29
Riverdating
Strasbourg

Du Vendredi 30
au 1er décembre
Logistic Expo
Chalon-sur-Saône

DÉCEMBRE

Du vendredi 7
au samedi 8
92e congrès
national
de la CSD

Biarritz


Du mardi 11
au mercredi 12
Supply Chain
Event 2018

Paris