LinkedIn Twitter Facebook
 

Les Transports
Bonnand
commandent
3 véhicules GNL


Paris plébiscite
les remorques
électriques
K-Ryole


Les ports italiens
et espagnols
à leur tour dans
le collimateur
de Bruxelles


Contargo lance un
nouveau service
combiné entre
la France,
l'Allemagne et
la Belgique

Les ports de Caen-
Ouistreham,
Cherbourg
et Dieppe
fusionnent


L'interview
Stef :
« Pour attirer
de nouveaux
collaborateurs,
chaque employeur
doit se
différencier ! »
Flotte
Les Transports Bonnand
commandent 3 véhicules GNL

C'est vers Volvo Trucks que se sont tournés les Transports Bonnand pour commander trois camions roulant au gaz naturel liquéfié (GNL). Si les trois unités seront livrées en mars prochain, le FH GNL sera exploité pour le transport de marchandises sur l'axe Rhône-Alpes/région parisienne, soit 120.000 km/an en moyenne, tandis que les deux FM GNL seront quant à eux utilisés pour le transport de granulats par benne TP sur le Grand Lyon. Au sein des équipes, les conducteurs seront formés à la conduite de ces poids lourds.
« Tous les véhicules sont attitrés et avoir un Volvo est perçu comme une forme de reconnaissance chez Bonnand, surtout par rapport à la qualité du matériel », précise Nicolas Bonnand, dirigeant des Transports Bonnand. DIL
Pour en
savoir plus


   
Volvo FH ou FM fonctionnant au gaz naturel liquéfié.
©Volvo Trucks
 
 
 
 

Innovation
Paris plébiscite
les remorques électriques K-Ryole

La remorque K-Ryole a reçu, le 11 décembre dernier, le Grand Prix de l'Innovation décerné par la ville de Paris dans la catégorie « Énergie et mobilité ». Depuis leur création en 2001, les grands prix servent à mettre en valeur des start-up aux idées innovantes dans des secteurs en forte croissance, « qui vont améliorer la vie de la cité et développer le tissu économique parisien ». Les remorques K-Ryole se présentent comme « les premières remorques électriques intelligentes pour vélo » et sont déjà actives dans la capitale. Totalement en phase avec la politique de la ville de Paris – dont la maire, Anne Hildalgo, projette d'interdire le centre-ville aux véhicules thermiques en 2020 –, les remorques permettent de transporter jusqu'à 250 kg derrière n'importe quel vélo. Et ceci « sans même s'en rendre compte », selon ses concepteurs, deux Parisiens sortis de Supelec qui ont fondé la start-up K-Ryole en 2016. GH
Pour en
savoir plus

 
   
  K-Ryole est ainsi la seule solution vélo autorisée à circuler sur la voie publique (dont les pistes cyclables) avec une puissance de 3.000 W, contre 250 W pour un triporteur classique. ©DR  
 


« Tous
les véhicules
sont attitrés
et avoir
un Volvo est
perçu comme
une forme de
reconnaissance
chez
Bonnand »,


précise
Nicolas
Bonnand
,
dirigeant
des Transports
Bonnand.
Fiscalité
Les ports italiens et espagnols
à leur tour dans
         le collimateur de Bruxelles

Les ports sont des personnes morales comme les autres... Ainsi en a décidé la Commission européenne, partie en croisade pour harmoniser la fiscalité des ports de l'UE dès 2014, au lendemain d'une enquête sur les différentes pratiques des ports européens. Enquête dont les résultats demeurent encore aujourd'hui confidentiels. De fait, il est difficile, pour ne pas dire impossible, de savoir quels sont les ports assujettis à l'IS et ceux encore exonérés. Premier pays dans le viseur des services européens ? Les Pays-Bas, suivis, en 2016, par la France et la Belgique. En avril 2018, Bruxelles lançait un coup de semonce à l'Italie et l'Espagne concernant leurs régimes d'imposition des ports, estimant, à titre préliminaire, que « les régimes fiscaux existants confèrent aux ports un avantage sélectif susceptible de constituer une violation des règles de l'UE en matière d'aides d'État ». Deux décisions rendues le 8 janvier 2019 leur donne jusqu'au 1er janvier 2020 pour se mettre en conformité. NBC
Pour en
savoir plus
 
   
  En avril 2018, Bruxelles lançait un coup de semonce à l'Italie et l'Espagne concernant leurs régimes d'imposition des ports, estimant, à titre préliminaire, que « les régimes fiscaux existants confèrent aux ports un avantage sélectif susceptible de constituer une violation des règles de l'UE en matière d'aides d'État ». ©DR  
 
  Transport combiné
Contargo lance un
nouveau service entre la France,
                  l'Allemagne et la Belgique

L'an dernier, l'opérateur de transport combiné Contargo lançait une ligne entre entre Rotterdam, aux Pays-Bas, et Coblence, en Allemagne. Cette année, il cible Anvers. À compter du 22 janvier prochain, Contargo va exploiter une nouvelle navette entre la France, l'Allemagne et la Belgique. Baptisé Antwerp-TriRegio-Express (ATE), ce service transportera des conteneurs deux fois par semaine dans les deux sens, le lundi et le mercredi, entre Anvers et la gare de Weil am Rhein, à une trentaine de kilomètres au sud d'Ottmarsheim (Allemagne). DIL
Pour en
savoir plus
 
   
  Ce service transportera des conteneurs deux fois par semaine dans les deux sens, le lundi et le mercredi, entre Anvers et la gare de Weil am Rhein (Allemagne). ©Contargo  
 
 
 


250.
C'est, en
kilogrammes,
le poids
que peuvent
transporter
les remorques
K-Ryole.
Ports de Normandie
Les ports de Caen-Ouistreham,
Cherbourg et Dieppe fusionnent

À l'origine il y avait les syndicats mixtes Ports Normands Associés d'un côté, comprenant Caen-Ouistreham et Cherbourg, et le port de Dieppe de l'autre. Aujourd'hui, les deux parties ont fusionné pour donner naissance à « Ports de Normandie », avec Hervé Morin (ex-président de Ports Normands Associés) à la présidence et Philippe Deiss (ex-Dg de PNA) à la direction générale. La nouvelle entité s'inscrit dans la stratégie commune aussi bien de la Région Hauts-de-France, des départements (Manche et Seine-Maritime) et des agglomérations. L'autorité portuaire est désormais propriétaire des ports et régit le domaine portuaire, garantit la sécurité et la sûreté des accès nautiques et définit une politique de développement durable. Elle a également une vocation commerciale puisque l'objectif est de faire converger les politiques de la région et des départements en matière d'activité transmanche (et de plaisance et de pêche) et de créer des emplois. MHG
Pour en
savoir plus
 
   
  Les 3 ports, alignés sur 600 km au centre de la façade Manche, disposent de dessertes multimodales reliées aux principaux axes européens. ©Port de Dieppe  
 
L’I N T E R V I E W  
Stef : « Pour attirer de nouveaux collaborateurs,
chaque employeur doit se différencier ! »

Le groupe STEF, qui emploie 18 000 collaborateurs, dont 14.000 en France, lance sa marque employeur sous le thème " Construisez votre futur au cœur du monde alimentaire". Une stratégie pour « attirer de nouveaux candidats mais aussi fidéliser les collaborateurs actuels », indique Jean-Yves Chameyrat, DRH du groupe STEF.

L'Officiel des Transporteurs : Pourquoi avoir décidé de lancer cette campagne européenne autour de la marque employeur ?
Jean-Yves Chameyrat :
Nous avons lancé cette campagne pour développer notre image d'employeur de référence et notre notoriété. Nous devons trouver des ressources pour agrandir le groupe car, comme la plupart des entreprises du secteur, nous sommes confrontés à une pénurie de professionnels en France, mais aussi aux Pays-Bas, au Portugal, en Suisse et en Belgique.

L'O.T. : Le déploiement de la marque employeur est-il devenu aujourd'hui indispensable pour les entreprises du secteur ?
J-Y.C. :
Dans le contexte du marché du travail actuel, c'est devenu essentiel. Pour attirer de nouveaux collaborateurs, chaque employeur doit se différencier, communiquer sur son identité et sur ce qu'il propose. Propos recueillis par GI
Photo : Jean-Yves Chameyrat, DRH du groupe Stef. ©DR
Pour en

savoir plus

 
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en Chef
Officiel des Transporteurs
Tél : 01 81 69 85 67
s.legoff@info6tm.com

Sandrine Papin
Directrice Commerciale
Tél. 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 

N°396
16 janvier 2019
JANVIER 2019

Jeudi 17
FORUM
DES ROIS DE LA
SUPPLY CHAIN

Paris


JANVIER 2019

Du mardi 22
au jeudi 24
20e édition
des Assises
Européennes
de la Transition
Energétique

Dunkerque

MARS

Du mardi 26
au jeudi 28
SIFER 2019,
11e Salon
international
de l'industrie
ferroviaire

Lille