LinkedIn Twitter Facebook
 

Baromètre FNTR :
activité en recul,
moral en baisse
dans les
entreprises


La DREAL
Centre-
Val de Loire
sanctionne
un transporteur
slovène


Le marché
du poids lourd
aurait pu être
encore plus
performant
en 2018


La ligne capillaire
fret Mignaloux-
Nouaillé-Jardres
s'offre un
nouvel avenir


Le Port de
La Rochelle
renoue avec
une croissance
à deux chiffres


L'INFO DÉCALÉE
Continental
présente
des livreurs
robotisés à
quatre pattes
Baromètre FNTR
Activité en recul, moral en baisse
dans les entreprises

Selon le dernier baromètre publié par la Fédération nationale des transports routiers (FNTR), entre le 4e trimestre 2017 et le 4e trimestre 2018, le moral des chefs d'entreprise du transport routier de marchandises pour compte d'autrui a encore fortement chuté. En cause : une nette baisse de leur activité, particulièrement pour ceux dont les clients travaillent dans l'industrie et la construction.
En outre, « le mouvement des Gilets jaunes a assurément impacté l'activité au cours des 6 dernières semaines du trimestre », assure la FNTR dans sa note. Un épisode qui laisse aussi les dirigeants dans l'incertitude au sujet des répercussions sur leur trésorerie. DIL
Pour en
savoir plus


 
Une nette baisse d'activité, particulièrement pour ceux dont les clients travaillent dans l'industrie et la construction. ©Adobe Stock  
 
 
 

Cabotage
La DREAL Centre-Val de Loire
sanctionne un transporteur slovène

Depuis le 15 janvier 2019, le transporteur slovène Mesaroli Transports n'est plus autorisé à circuler sur le territoire français pendant un an. C'est du moins ce qu'a décidé le préfet de la Région Centre-Val de Loire sur proposition de la Commission territoriale des sanctions administratives. « Le comportement infractionniste de l'entreprise commis à l'occasion des opérations de transport routier de cabotage sur le territoire national français atteste qu'elle exerce une activité sans respecter les mêmes contraintes réglementaires que les autres entreprises du secteur », indique la DREAL dans son recueil d'actes administratifs. DIL
Pour en
savoir plus
 
   
  La DREAL Centre-Val de Loire met en avant 5 procès-verbaux relevant 5 infractions relatives au cabotage et à la sécurité routière dressés lors de contrôles routiers sur la période entre le 28 février 2017 et le 12 décembre 2017. ©Adobe Stock
 
 


« Le
mouvement
des
«Gilets jaunes»
a assurément
impacté
l'activité
au cours des
6 dernières
semaines du
trimestre »,


assure la
Fédération
nationale
des transports
routier

(FNTR)
dans son dernier
baromètre
portant sur
le 4e trimestre
2018.
Bilan annuel
Le marché du poids lourd aurait pu
être encore plus performant en 2018

En regardant dans le rétroviseur, l'année 2018 s'est révélée un très bon cru pour la vente de poids lourds et utilitaires de plus de 5 t. « 2018 a été une très bonne année, et ceci tous les mois, mais elle aurait pu être encore meilleure si les délais en carrosserie n'avaient pas été aussi longs », a indiqué Thierry Archambault, président-délégué de la Chambre syndicale internationale de l'automobile et du motocycle (CSIAM) en préambule du bilan annuel. De fait, en 2018, les immatriculations des véhicules industriels neufs ont progressé de 7,6% pour atteindre 54.285 unités, en phase avec les prévisions de croissance. Cette hausse fait suite à celle de 2017 (+7% avec 50.428 immatriculations) et 2016 (+13% avec 47.132 immatriculations). GH
Pour en
savoir plus
 
 
  Thierry Archambault, président-délégué de la CSIAM, présente le bilan positif de l'année 2018 pour les VI de plus de 5 t. ©GH  
 

Nouvelle Aquitaine
La ligne capillaire fret
Mignaloux-Nouaillé-Jardres
         s'offre un nouvel avenir

La Région Nouvelle-Aquitaine défend bec et ongles la pérennité du réseau de lignes capillaires fret irriguant son territoire. La réouverture de la ligne Mignaloux-Nouaillé-Jardres constitue une nouvelle illustration de cet effort financier conséquent puisque portant, au total, sur 16,4 millions d'euros (M€). Car la Région n'a pas hésité à prendre en charge 30% des 4,8 M€ de coût de remise en état de la ligne, les autres contributeurs étant l'État avec une part de 35%, SNCF Réseau (15%), la Communauté Urbaine de Grand Poitiers (10,4%) et Terrena (9,6%). Inaugurée en 1883, cette ligne à voie unique, d'une longueur de 12 km, avait été fermée en mars 2018 pour cause de mauvais état. Mais à la faveur de la mise en place du tour de table financier en un temps record, les travaux de réhabilitation de la voie ont pu débuter dès le second semestre 2018. Unique chargeur, pour l'heure, de la ligne, Terrena a pu faire circuler un premier train le 22 janvier 2019. OC
Pour en
savoir plus
 
   
  C'est à l'issue d'un arrêt d'exploitation de seulement dix mois que les trains de fret ont pu circuler à nouveau sur la ligne Mignaloux-Nouaillé-Jardres. ©OC  
 
 
 


9,6.
C'est, en millions
de tonnes,
le trafic du port
de la Rochelle
l'an dernier.
Résultats 2018
Le Port de La Rochelle renoue avec une croissance à deux chiffres

En dépit d'une belle croissance à deux chiffres de son trafic, le Port Atlantique La Rochelle n'a pas réussi à atteindre la barre des 10 millions de tonnes (Mt) en 2018. À 9,6 Mt, soit une hausse de 12,5% par rapport à 2017, il lui a manqué les 150 à 200.000 t de fret ferroviaire portuaire envolés à cause des mouvements sociaux du printemps 2018. Michel Puyrazat, président du directoire du Port Atlantique La Rochelle, se réjouit, néanmoins, de ces résultats en soulignant que « nous retrouvons un niveau de trafic attendu plus conforme à la dynamique globale ».
Pourtant, l'exercice 2018 a été solide ainsi qu'en attestent les progressions, parfois spectaculaires, sur cinq des principaux trafics du port. OC
Pour en
savoir plus
 
   
  L'exercice 2018 a été solide ainsi qu'en attestent les progressions, parfois spectaculaires, sur cinq des principaux trafics du port. ©OC  
 
 
Continental présente des livreurs robotisés à quatre pattes
Dernier kilomètre et derniers mètres. Continental veut à la fois concurrencer les constructeurs d'utilitaires de livraison ainsi que les livreurs de colis. L'équipementier allemand a présenté lors du dernier CES 2019 une association inédite d'un véhicule de livraison autonome, couplé à des robots livreurs à quatre pattes capables de transporter des paquets jusqu'au pas de porte des clients. « La popularité sans cesse croissante des achats en ligne, combinée à la croissance des mégapoles, appelle à trouver de nouvelles solutions de livraison de colis. L'association de véhicules autonomes avec des robots livreurs pourrait être la réponse parfaite, surtout en journée pendant les heures creuses », prévoit déjà Continental. GH
Photo : ce robot quadrupède, capable de se déplacer à la vitesse d'un mètre par seconde, peut transporter des colis de 10 kg avec une autonomie de 2 à 4 h. ©Continental
Pour en
savoir plus

 
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en Chef
Officiel des Transporteurs
Tél : 01 81 69 85 67
s.legoff@info6tm.com

Sandrine Papin
Directrice Commerciale
Tél. 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 

N°399
28 janvier 2019
MARS

Du mardi 26
au jeudi 28
SIFER 2019,
11e Salon
international
de l'industrie
ferroviaire

Lille


MARS

Du mardi 26
au jeudi 28
SITL
Paris

OCTOBRE

Du mercredi 16
au jeudi 17
Top transport
Europe

Marseille

NOVEMBRE

Du mardi 19
au jeudi 21
Transports
& Logistics
Meetings

Cannes

Du mardi 19
au samedi 23
Solutrans
Lyon