LinkedIn Twitter Facebook
 


Des bétonneuses
devant
le ministère
des Transports
ce lundi


Petit Forestier
se muscle dans
le container
frigorifique


La Cour
des comptes tire
sur l'Agence de
financement des
infrastructures et
la batellerie


Forwardis anticipe
une bonne année
2019


Le trafic fret
de l'aéroport de
Bâle-Mulhouse
marque un
coup d'arrêt


L'interview
Kuehne & Nagel
France :
«Nous restons
un acteur solide
dans la
messagerie
domestique ! »
Grogne sociale
Des bétonneuses devant le ministère
des Transports ce lundi

Les transporteurs de béton d'Île-de-France manifestent actuellement leur mécontentement, ce lundi 11 février à Paris, sur le boulevard Saint-Germain, en amenant leurs camions à toupie aux abords du ministère des Transports. Ils ont le sentiment de se faire exploiter, se plaignent des conditions de travail qui leur sont imposées depuis des années en tant que dernier maillon de la chaîne.
Ils incriminent les gros donneurs d'ordre qu'ils accusent de mettre leur activité en danger. En effet, « des millions de mètres cubes de béton sont coulés chaque année dans le cadre des chantiers du Grand Paris », annonce le communiqué de presse de l'OTRE Île-de-France. MHG
Pour en
savoir plus


 
Les transporteurs de béton manifestants incriminent les gros donneurs d'ordre qu'ils accusent de mettre leur activité en danger. ©Adobe Stock  
 
 
 

Croissance externe
Petit Forestier se muscle
dans le container frigorifique

Le groupe de location de véhicules de transport frigorifique Petit Forestier vient de racheter 100 % des parts de Reftrade, une société de location de containers frigorifiques implantée aux Pays-Bas et qui possèdent plusieurs sites en Europe, dont une filiale en France, à Crépy-en-Valois (60). La nouvelle entité a été baptisée Petit Forestier Containers. La société reprise – elle possède un gros portefeuille de clients dans le port de Rotterdam – occupe une position de leader dans les chambres froides et le container frigorifique. SB
Pour en
savoir plus
 
   
  La société reprise possède un gros portefeuille de clients dans le port de Rotterdam et occupe une position de leader dans les chambres froides et le container frigorifique.©DR  
 


« Des millions
de
mètres cubes
de béton
sont coulés
chaque année
dans le cadre
des chantiers
du Grand
Paris »,


indique le
communiqué
de presse
de l'OTRE
Île-de-France
pour expliquer
les motivations
du mouvement
des transporteurs
de béton ce lundi
11 février.
Politique
La Cour des comptes tire
sur l'Agence de financement
                          des infrastructures
                          et la batellerie

L'opus 2018 est sorti le 6 février. Dans son rapport annuel, la Cour des comptes ne tire pas sur les transports. En revanche, au chapitre suivi des recommandations, c'est l'agence de financement des infrastructures de transport de France (AFITF) et la Chambre nationale de la batellerie artisanale (CNBA) qui en prennent pour leur grade. Dans un référé de juin 2016, la Cour préconisait à l'AFITF de prioriser les prochains projets selon leur rentabilité et de réduire les nouveaux engagements. Dans sa réponse, le ministère des Transports a expliqué que la sélection des projets relevait de l'État et, dans certains cas, des collectivités locales qui les finançaient. De fait, « il reconnaît donc implicitement que l'agence n'est qu'une simple caisse de financement, servant principalement à contourner les principes du droit budgétaire », indique la Cour des comptes. Évoquée dans un référé de décembre 2017, la suppression de la CNBA et de celle de la taxe affectée revient sur la table dans un contexte où la loi de Finances pour 2019 prévoit effectivement la dissolution de l'établissement et de la taxe en question. DIL
Photo : dans le rapport annuel de la Cour des comptes, l'agence de financement des infrastructures de transport de France (AFITF) et la Chambre nationale de la batellerie artisanale (CNBA) en prennent pour leur grade. ©Cour des comptes
Pour en
savoir plus
 
 


9.
C'est, en millions
de tonnes,
le volume
transporté par
Forwardis,
dont 8 Mt
en ferroviaire.
Résultats 2018
Forwardis anticipe
une bonne année 2019

Pour la troisième année consécutive puisqu'elle fêtera ses trois ans d'activité le 31 janvier 2019, la société Forwardis a, de nouveau, réussi à inscrire son activité dans le vert. Mais la croissance n'a pas été aussi forte que prévu (5% à l'origine) car les inondations de la Seine du début d'année et les grèves et du printemps 2018 ont eu un impact sur la hausse du trafic. Néanmoins, le commissionnaire de transport a clôturé l'année sur un exercice bénéficiaire, le chiffre d'affaires ayant été porté à plus de 180 millions d'euros. Au plan du trafic et avec 9 millions de tonnes transportées au global, c'est le ferroviaire qui reste le plus utilisé avec 8 millions de tonnes. OC
Pour en
savoir plus
 
   
  Le commissionnaire de transport a clôturé l'année sur un exercice bénéficiaire, le chiffre d'affaires ayant été porté à plus de 180 millions d'euros. ©OC  
 
 
 
  Bilan annuel
Le trafic fret de l'aéroport
de Bâle-Mulhouse
         marque un coup d'arrêt

Alors qu'il pouvait envisager de s'emparer de la première place des aéroports de province pour l'importance de son trafic fret au détriment de Toulouse en 2018, l'EuroAirport Bâle-Mulhouse-Fribourg n'a finalement pas réussi à se hisser sur la marche la plus haute. En cause, et comme à Toulouse d'ailleurs, la chute du trafic, qui est intervenue après trois années de forte hausse consécutives. À 62.809 tonnes, le trafic s'est inscrit en baisse de 2,3% par rapport à 2017. Le fret camionné a, pour sa part, cumulé 47.321 tonnes. C'est moins bien que les 47.981 tonnes de l'exercice 2017. À la lumière de ces résultats, les tonnages de 2018 peuvent être considérés comme une déception. D'autant que les prévisions dévoilées en début d'exercice prévoyaient une hausse de 6,5% du fret avionné à, environ, 68.500 tonnes. OC
Pour en
savoir plus
 
   
  DHL a mis en service un nouveau centre de tri dans le terminal fret express en juillet 2018. Il en a découlé une augmentation de capacité de 70%. ©EuroAirport  
 
L'I N T E R V I E W  
Kuehne & Nagel France :
« Nous restons un acteur solide
dans la messagerie domestique ! »

Kuehne+Nagel France est entré de plain-pied dans la digitalisation de son organisation. Le groupe basé en France entretient une politique de recrutement volontariste et payante, selon son président, Guillaume Col. Ce dernier veut élargir le spectre client de Kuehne+Nagel France aux grands comptes.

L'Officiel des Transporteurs : Comment se porte Kuehne+Nagel au moment où l'entreprise vient tout juste de célébrer ses 50 ans de présence en France ?
Guillaume Col :
Le groupe campe sur cinq métiers (messagerie, logistique, transport maritime et aérien, organisation de transport multimodal). Nous employons plus de 11.000 personnes [près de 1,8 Md€ de CA, Ndlr] et nous exploitons près de 140 sites répartis sur l'ensemble du territoire.

L'OT : En matière de transport routier, comment évolue votre offre ?

G. C. :
Nous restons un acteur solide dans la messagerie domestique de une à trois palettes (notre métier historique : 70% de l'activité) que nous avons complétée au fil des années par une activité de messagerie internationale, en rapport à notre appartenance au groupe. Nous développons, par ailleurs, de plus en plus une activité de commissionnaire de transport et nous traitons des tournées dédiées pour certains de nos clients. Propos recueillis par SB
Photo :
Guillaume Col, Président de Kuehne & Nagel France. ©Kuehne & Nagel
Pour en
savoir plus

 
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en Chef
Officiel des Transporteurs
Tél : 01 81 69 85 67
s.legoff@info6tm.com

Sandrine Papin
Directrice Commerciale
Tél. 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 

N°403
11 février 2019
MARS

Du mardi 26
au jeudi 28
SIFER 2019,
11e Salon
international
de l'industrie
ferroviaire

Lille


MARS

Du mardi 26
au jeudi 28
SITL
Paris

OCTOBRE

Du mercredi 16
au jeudi 17
Top transport
Europe

Marseille

NOVEMBRE

Du mardi 19
au jeudi 21
Transports
& Logistics
Meetings

Cannes

Du mardi 19
au samedi 23
Solutrans
Lyon