LinkedIn Twitter Facebook
 


Opérateurs de
fret ferroviaire :
Lineas France
entre dans le
Top 5 français


Cartes
carburants : Total
étend sa force
de frappe
à l'Est


Ontruck
débarque
en France


Le rapprochement
entre Panalpina
et DSV
en berne


Qui sont
les lauréats
du Smartport
Challenge de
Marseille-Fos ?


L'actu décalée :
Amazon pourrait
utiliser
les bus publics
comme lieux
de collecte
Opérateurs de fret ferroviaire
Lineas France entre
dans le Top 5 français

Filiale de Lineas, Lineas France connaît une croissance insolente. Tout juste l'année dernière a-t-elle été seulement ralentie par le manque de conducteurset l'impact des mouvements sociaux du printemps. Il en a résulté une perte de chiffre d'affaires estimée à 10%. Mais l'opérateur a, néanmoins, réussi à conserver une croissance de 25% par rapport à 2017 grâce à de nouveaux trafics structurants (trafic de céréales pour Tereos, notamment) et à la réalisation de trains spots (à la demande) au cours du second semestre 2018. Les trains acheminés concernaient principalement les filières sucre et céréales. Ce dernier trafic, qui est revenu à meilleure fortune en 2018, ainsi que le secteur du BTP (granulats, ciment, enrobés), ont plus que soutenu l'activité tout au long de l'année. A contrario, la filière sucre a souffert de l'échec de la libéralisation des quotas et d'une mauvaise collecte. Au global, l'opérateur a acheminé 3,25 millions de tonnes (Mt) de fret au cours de l'année 2018. OC
Pour en
savoir plus


 
  L'opérateur a réussi à conserver une croissance de 25% par rapport à 2017 grâce à de nouveaux trafics structurants. ©France Ferroviaire  
 
 
 

Cartes carburants
Total étend sa force de frappe à l'Est

Le groupe Total vient d'annoncer la signature d'un accord de partenariat avec son homologue hongrois Mol prévoyant l'acceptation des cartes carburant Mol dans son réseau de stations-service en France, Belgique, Luxembourg, Pays-Bas et Allemagne. Inversement, les cartes carburant Total pourront être utilisées dans les réseaux de Mol en Hongrie, Roumanie, Slovénie et Slovnaft en Slovaquie. Si dès ce mois-ci, les cartes Total seront utilisables dans les réseaux hongrois et roumains de Mol, celles de Mol le seront sur les réseaux allemand, belge, luxembourgeois, hollandais et français de Total. DIL
 
   
  Les cartes carburant Total pourront être utilisées dans les réseaux de Mol en Hongrie, Roumanie, Slovénie et Slovnaft en Slovaquie. ©Adobe Stock  
 


« En quelques
semaines,
nous avons été
en mesure
d'attirer
l'attention
d'entreprises
de premiers
niveaux
qui sont depuis
devenus
des clients »,


souligne
Ontruck, qui
vient d'ouvrir
un bureau
en France.

Bourse de fret
Ontruck débarque en France

La place de marché du fret espagnole OnTruck annonce son arrivée en France. Après un démarrage en Espagne il y a trois ans, et une implantation au Royaume-Uni l'an passé,cette Bourse dédiée au fret de courte et moyenne distancepalettisé vient d'ouvrir un bureau à Paris. Son premierobjectif visera à « couvrir le transport courte distance enl'Île-de-France, à la fois principal centre de production et deconsommation du pays », explique la société dans uncommuniqué. La première incursion en France date denovembre dernier et OnTruck assure disposer dès à présentd'une importante base detransporteurs locaux, dûment vérifiés et capables d'utiliser leur application de manière quotidienne. Ladite application permet de trouver du fret spot, le long d'un itinéraire, ou régulier, avec une géolocalisation des camions et un paiement par une facture unique en fin de mois. « En quelques semaines, nous avons été en mesure d'attirer l'attention d'entreprises de premiers niveaux qui sont depuis devenus des clients », souligne la start-up sans citer de nom. GH
Photo : après un démarrage en Espagne il y a trois ans et une implantation au Royaume-Uni l'an passé, Ontruck vient d'ouvrir un bureau à Paris. ©DR
Pour en
savoir plus
 
 


3,25.
C'est, en millions
de tonnes,
le volume
transporté
par Linéas
en 2018.
Croissance externe
Le rapprochement entre Panalpina
et DSV en berne

À l'image du rachat manqué de Ceva Logistics par DSV, celui de Panalpina annoncé en janvier dernier a du plomb dans l'aile. L'offre a plus de 4 Md$ (3,5 miliards d'euros) n'a en effet pas convaincu la Ernst Goehner Foundation, premier actionnaire du 3PL suisse avec 46% de son capital. « Nous avons le sentiment que Panalpina peut apporter davantage de valeur à ses actionnaires, clients et collaborateurs via sa propre stratégie de croissance qu'à travers l'offre de DSV », commente Thomas Gutzwiller, membre du comité directeur de la fondation. PM
Pour en
savoir plus
 
   
  L'offre a plus de 4 Md$ (3,5 miliards d'euros) n'a pas convaincu la Ernst Goehner Foundation, premier actionnaire du 3PL suisse avec 46% de son capital. ©Panalpina  
 
 
 
  Smartport Challenge de Marseille-Fos
Qui sont les lauréats ?

Sur 41 entreprises candidates, sept start-up ont été sélectionnées en décembre dernier par Naval Group, la Méridionale, Les Terrasses du Port, EDF, Interxion, CMA CGM et le port de Marseille-Fos dans le cadre de la première édition du concours Smartport Challenge. Le 7 février, un coin de voile a été levé sur chaque projet. NavAlgo, MktxDatos Europe, Capsim, Searoutes, GreenCityzen, Nauvelis et Egerie sont les sept lauréats de la première édition du Smartport Challenge. Lauréats et grands groupes ont six mois pour développer leurs solutions qui sera présentée lors du Smartport Day en juin prochain. NBC
Pour en
savoir plus
 
   
  Lauréats et grands groupes ont six mois pour développer leurs solutions qui seront présentées lors du Smartport Day en juin prochain. ©NBC  
 
 
Amazon pourrait utiliser les bus publics
comme lieux de collecte

Devinette. Qui sillonne toutes les villes et villages quasiment de manière quotidienne, avec un maillage au plus près des consommateurs, et pour un coût de transport minime ? Non, il ne s'agit pas des VUL polonais mais des bus publics. Après les drones, les dirigeables, les entrepôts dans des trains ou des bateaux, Amazon vient de se rendre compte qu'il ne serait pas idiot de profiter des classiques tournées de bus pour livrer ses propres marchandises. Un brevet de « pick-up sur des stations mobiles pouvant s'apparenter à des bus », déposé par le géant américain, a été rendu public le 29 janvier dernier, rapporte le site Geekwire à l'origine de cette information. Ironie du sort, l'inventeur du brevet – qui avait déposé son brevet il y a près de cinq ans – travaille désormais pour Wal-Mart, principal concurrent d'Amazon sur le sol américain. GH
Photo : l'utilisation des bus publics ou des cars interurbains pourrait aussi permettre de desservir des villes ou des villages en zone rurale où le coût de distribution est plus cher. ©DR
Pour en
savoir plus

 
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en Chef
Officiel des Transporteurs
Tél : 01 81 69 85 67
s.legoff@info6tm.com

Sandrine Papin
Directrice Commerciale
Tél. 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 

N°404
13 février 2019
MARS

Du mardi 26
au jeudi 28
SIFER 2019,
11e Salon
international
de l'industrie
ferroviaire

Lille


MARS

Du mardi 26
au jeudi 28
SITL
Paris

OCTOBRE

Du mercredi 16
au jeudi 17
Top transport
Europe

Marseille

NOVEMBRE

Du mardi 19
au jeudi 21
Transports
& Logistics
Meetings

Cannes

Du mardi 19
au samedi 23
Solutrans
Lyon