LinkedIn Twitter Facebook
 



NAO du TRM 2019 :
les premières
propositions


Le transport
tire l'activité du
groupe La Poste
en 2018


Getlink :
des résultats
historiques
en 2018


Un centre
multiservice
pour poids
lourds va ouvrir
à Dourges


Nikola Motor
proposera aussi
des camions
électriques


L'info décalée :
Elroy Air va
commercialiser
son drone de fret
cargo en 2020

NAO du TRM 2019
Les premières propositions
des organisations professionnelles

Réunies le 22 février pour le premier rendez-vous des négociations annuelles obligatoires (NAO) 2019, les organisations patronales syndicales du transport routier de marchandises ont chacune de leur côté avancé des propositions et contre-propositions communes. L'UFT (FNTR, TLF et Unostra) et l'OTRE ont proposé un taux de revalorisation des grilles conventionnelles de 1,2%. Insuffisant pour les syndicats de salariés qui se sont entendus sur un ensemble de revendications, dont une revalorisation des taux horaire en linéaire de 3%. Ils demandent en outre la mise en place d'un 13e mois conventionnel, éventuellement de manière progressive sur plusieurs années. Or, pour cette revendication, présentée comme la plus importante par certains syndicats, les organisations ne disposaient pas de mandat. GI
Pour en
savoir plus


 
Les syndicats demandent la mise en place d'un 13e mois conventionnel, éventuellement de manière progressive sur plusieurs années. ©Adobe Stock  
 
 
 


« Nous avons
fait le choix de
maintenir nos
investissements
dans notre outil
industriel
et logistique
afin
d'accompagner
la croissance
du colis et
de poursuivre
nos opérations
de croissance
externe »,


a résumé
Philippe Wahl,
P-dg du groupe
La Poste,
en présentant
les résultats
annuels.
Résultats 2018
Le transport tire l'activité
du groupe La Poste

« L'année 2018 a été difficile pour les différents marchés de La Poste : le recul des volumes du courrier, le maintien des taux d'intérêt à un niveau historiquement bas et les pressions sur les marges du colis partout en Europe ont entraîné le recul de nos résultats », a résumé Philippe Wahl, président-directeur général du groupe La Poste, en présentant les résultats annuels le 21 février.
Au global, le groupe a vu son résultat « produit opérationnels » grimper de 2,4%, à 24.699 millions d'euros, sur l'ensemble de l'année, mais son résultat d'exploitation dégringoler de 11,8%, à 892 millions d'euros, et son résultat net chuter de 6,3%, à 798 millions d'euros. Malgré cela, « nous avons fait le choix de maintenir nos investissements dans notre outil industriel et logistique afin d'accompagner la croissance du colis et de poursuivre nos opérations de croissance externe », a déclaré Philippe Wahl. DIL
Pour en
savoir plus
 
 
  Au global, le groupe a vu son résultat « produit opérationnels » grimper de 2,4%, à 24.699 millions d'euros, sur l'ensemble de l'année, mais son résultat d'exploitation dégringoler de 11,8%, avec 892 millions d'euros. ©Eric Huynh  
 
  Getlink
Des résultats historiques en 2018
mais le Brexit reste en embuscade

Un chiffre d'affaires en hausse de 5% à 1,079 milliard d'euros, un Ebitda en hausse de 9%, un bénéfice net consolidé à 130 millions d'euros, soit une augmentation de +16%, une forte génération de Free Cash Flow en hausse de 16 millions d'euros. Avec de tels chiffres, on comprend aisément pourquoi Jacques Gounon, le Pdg de Getlink, qualifie l'année 2018 « d'exceptionnelle d'un point de vue opérationnel et financier »! Même Europorte, la filiale fret ferroviaire, affiche des résultats positifs avec un chiffre d'affaires en hausse de 3%. Elle se targue d'être « le seul opérateur de fret ferroviaire rentable en France ». Si tout semble aller pour le mieux dans la situation économique de Getlink, le Brexit risque d'écorcher ses performances. SW
Pour en
savoir plus
 
   
  « Nous avons travaillé sur tout ce qu'il sera nécessaire de faire le 29 mars à minuit », a déclaré Jacques Gounon. ©Getlink  
 


9,2.
C'est, en millions
de dollars,
l'investissement
consacré
par Elroy à la
conception
de son
drone cargo,
soit
8,09 millions
d'euros.
Dourges
Un centre multiservice
pour poids lourds va ouvrir
                          sur la plate-forme Delta 3

Un nouveau parking sécurisé pour poids lourds de 7 hectares sera inauguré le 4 avril par TIP Trailer Services dans un centre routier multiservice à Dourges, au sein de la plate-forme multimodale Delta 3. Cet ensemble se situe à 30 km au sud de Lille, à la jonction de l'A1/E17 et de l'A21, nœud routier emprunté par 25.000 poids lourds au quotidien. Le but est de sécuriser les conducteurs ainsi que les flux de marchandises en les protégeant du vol et des agressions. Le parking de 150 places est en effet surveillé 24 h sur 24 et offre des services aux chauffeurs (douches, restaurant, laverie...) ainsi qu'aux poids lourds : une agence TIP Trailer Services de location de semi-remorques, un atelier permettant d'effectuer l'entretien des véhicules (mécanique et carrosserie) ainsi qu'une agence Best Of Pneu pour les pneumatiques. Ce centre s'intègre donc lui-même à la plateforme trimodale (rail / voie d'eau / route) européenne Delta 3, qui existe depuis décembre 2003. L'objectif était initialement d'associer sur un même site l'infrastructure multimodale du terminal et des zones logistiques accueillant des entrepôts de dernière génération pour les besoins de la distribution à l'échelle européenne. MHG
Pour en
savoir plus
 
   
  Delta 3 est connecté quotidiennement avec Lyon, Avignon, Miramas, Marseille, Toulouse, Perpignan, Bordeaux, Bayonne-Mouguerre, Valenton et Bonneuil-sur-Marne. ©DR  
 
 
 
  États-Unis
Nikola Motor proposera aussi
des camions électriques

Après s'être moqué de Tesla et son camion électrique à batterie, alors qu'il avait opté pour une semi-remorque à une pile à combustible, le constructeur Nikola Motors annonce qu'il produira aussi des camions en version électrique à batterie. Deux mois avant son grand show commercial prévu mi-avril, la start-up américaine vient en effet d'annoncer que certaines versions de ses camions Nikola Two et Nikola Tre seront disponibles avec une alimentation tout électrique sur batterie. Une manière bien pratique de répondre à la demande de ses clients et de se délester du problème de l'approvisionnement, sachant que le réseau de stations hydrogène est encore balbutiant, aux États-Unis comme en Europe. GH
Pour en
savoir plus
 
   
  Le modèle « Tre », dédié au marché européen, sera proposé avec une configuration sur batterie, avec trois capacités de 500 kWh, 750 kWh et 1 mWh. ©Nikola Motors  
 
 
Elroy Air va commercialiser
son drone de fret cargo en 2020

Les petits paquets livrés à domicile ne l'intéressent pas. La start-up américaine Elroy Air, basée à San Francisco, va tester cette année son drone appelé Chaparral, un nom qui fait référence aux nombreux buissons épineux couvrants les régions désertiques de Californie. L'entreprise, créée en 2016, vient de bénéficier d'une nouvelle levée de fonds de 4,6 millions de dollars, qui s'ajoute à d'autres entrées de capital précédentes et lui permet de consacrer 9,2 millions de dollars à un drone cargo. Le Chaparral, qui va être testé cette année, doit être commercialisé l'an prochain. Il est capable de convoyer 500 livres (227 kg) sur une distance de 300 miles (483 km). Les cargaisons ne sont pas emportées à l'intérieur du drone mais dans une nacelle située sous le ventre de l'appareil. Un système de treuils permet de l'attacher et de la détacher, de sorte que les opérateurs peuvent préparer le chargement avant l'arrivée du drone. GH
Photo : le Chaparral, qui va être testé cette année, doit être commercialisé l'an prochain. Il est capable de convoyer 500 livres (227 kg) sur une distance de 300 miles (483 km). ©Elroy
Pour en
savoir plus

 
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en Chef
Officiel des Transporteurs
Tél : 01 81 69 85 67
s.legoff@info6tm.com

Sandrine Papin
Directrice Commerciale
Tél. 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 

N°408
27 février 2019
MARS

Du mardi 26
au jeudi 28
SIFER 2019,
11e Salon
international
de l'industrie
ferroviaire

Lille


MARS

Du mardi 26
au jeudi 28
SITL
Paris

OCTOBRE

Du mercredi 16
au jeudi 17
Top transport
Europe

Marseille

NOVEMBRE

Du mardi 19
au jeudi 21
Transports
& Logistics
Meetings

Cannes

Du mardi 19
au samedi 23
Solutrans
Lyon