LinkedIn Twitter Facebook
 


AltéAd se place
sous protection de
l'administration
judicaire


Élections
européennes
en Italie :
Lyon-Turin
est relancé


L'armateur Maersk
entre au capital
de Traxens


Salon :
top départ
pour le Transport
logistic


Une appli
pour prévenir
le risque dans le
transport routier


L'interview
Thierry Grumiaux,
FNTR :
« Le Département
britannique
des transports
a été convaincu
par la solution
Transfollow »
Transport exceptionnel, manutention...
AltéAd se place sous protection
de l'administration judicaire

La défaillance n'est pas anecdotique. Elle touche AltéAd, un groupe qui emploie près de 2.300 salariés. C'est la raison pour laquelle l'entreprise fondée par Jean-François Torres en 2005 a été placée sous la tutelle du CIRI (Comité interministériel de restructuration industrielle), organisme rattaché à Bercy qui accompagne les entreprises (d'envergure) en proie à des difficultés financières. Depuis le 27 mai, ses 25 filiales auraient fait l'objet d'une procédure collective sur une décision du tribunal de commerce de Paris, dans le but d'obtenir une période d'observation. AltéAd est l'un des fleurons du transport exceptionnel et du levage manutention dans l'Hexagone. Il est le premier transporteur de pales éoliennes en Europe, activité qui lui génère le quart de son chiffre d'affaires (245 M€). Le groupe opère dans l'industrie, l'aéronautique/défense, le BTP et les infrastructures, l'énergie et l'environnement, la bureautique et les distributeurs automatiques, la santé et la recherche. Il propose des prestations de logistique et de distribution spécialisée, d'emballage industriel, de transport (taut, plateau, transport avec bras de grue et sur-mesure), d'exceptionnel, de levage et manutention ainsi que d'installations et de services aux industries. SB
Pour en
savoir plus

 
AltéAd est l'un des fleurons du transport exceptionnel et du levage manutention dans l'Hexagone. ©AltéAd  
 
 
 
  Élections européennes en Italie
L'avenir du Lyon-Turin est relancé

Les oracles avaient vu juste : donnée pour moribonde en 2013, la Ligue est devenue le premier parti d'Italie et le premier parti souverainiste en Europe, avec un score de 34% aux européennes. Quant au Mouvement 5 étoiles (M5S), là encore les prévisions étaient exactes, le mouvement antisystème a perdu la moitié de son capital électoral en passant de 32% aux législatives de 2018 à 17% dimanche 26 mai. Dans ce contexte, la donne politique a basculé et l'exécutif risque d'être phagocyté par Matteo Salvini, le patron de la Ligue qui s'apprête à lancer une OPA pour placer son allié gouvernemental, le M5S, en position minoritaire. La montée au créneau du grand manitou de la Ligue va commencer par un sommet gouvernemental durant lequel Matteo Salvini a l'intention de mettre sur la table plusieurs dossiers placés en attente avant les élections. À commencer par celui du Lyon-Turin, que le M5S voudrait bien enterrer pour conserver l'amitié de son électorat écologiste, désormais plus utile que jamais. Mais cette ligne a peu de chance de passer compte tenu de la nouvelle conformation politique du pays. AFD
Pour en
savoir plus
 
   
  Le gouvernement italien est prêt à débloquer les grands chantiers. ©DR-spiebatignolles.fr  
 


« Traxens
est en voie
pour devenir
le standard
mondial
du monitoring
des conteneurs
dans
le monde »,


Michel Fallah,

président
fondateur
de Traxens.
Iot
L'armateur Maersk entre
au capital de Traxens

Maersk, le premier armateur mondial de lignes régulières conteneurisées rejoint CMA CGM et MSC au capital de Traxens. Il commande par la même occasion 50 000 des dispositifs IoT qui équiperont ses conteneurs. Les trois compagnies devraient se répartir, à parité, environ 40% de l'entreprise fondée à Marseille en 2012. Celle-ci dispose désormais d'un carnet de commandes de 150.000 traqueurs pour équiper les conteneurs, après la commande de CMA CGM de 50.000 unités également, annoncée la semaine dernière, et est en route pour devenir « le standard mondial du monitoring des conteneurs dans le monde », a réagi Michel Fallah, président fondateur de Traxens.
Les 100.000 premiers dispositifs, en cours de fabrication au sud de la Chine, équiperont les conteneurs d'ici au premier trimestre 2020. Le choix de Maersk a été guidé par la volonté de bénéficier d'une visibilité sur l'état et la localisation du fret conteneurisé et d'offrir à ses clients une solution numérique de bout en bout. NBC
Photo : Michel Fallah, président fondateur de Traxens. ©Nathalie Bureau du Colombier
Pour en
savoir plus
 
 


Salon
Top départ
pour le Transport logistic

Transport logistic s'est ouvert hier à Munich et se tient jusqu'à vendredi 7 juin. Plus de 2 300 exposants (+9% par rapport à l'édition d'il y a deux ans), provenant de 62 pays et plus de 60.000 visiteurs sont attendus sur ce salon international et multimodal de référence. Un tiers des exposants représentent le transport routier. Au total, 25 stands collectifs nationaux sont prévus dont, pour la première fois, ceux de Roumanie, Lituanie, Pologne et Sri Lanka. La présence européenne est en forte croissance tout comme celle de la Chine qui a doublé par rapport à 2017 et totalise 64 stands. Au menu du programme de conférences on notera la présence des sujets universels pour le transport de marchandises et la logistique tels que l'intelligence artificielle, la pénurie de conducteurs, les véhicules autonomes, la réduction des émissions polluantes, le report modal, la lettre de voiture électronique ou encore les équilibres à trouver autour de la Route de la soie… Rappelons que le salon accueille aussi l'Air Cargo forum qui compte à lui seul 230 exposants. À noter que ce sera la dernière fois que cet événement du cargo aérien aura lieu en Europe. À partir de 2020, ce sera Miami qui accueillera l'événement. La décision en a été prise fin mai de commun accord entre le Messe de Munich et la TIACA, l'Association internationale du cargo aérien. Ce sera le parc des expositions allemand qui l'organisera sur le territoire américain, du 10 au 12 novembre 2020. SLG
 
   
  Plus de 2.300 exposants (+9% par rapport à l'édition d'il y a deux ans), provenant de 62 pays et plus de 60.000 visiteurs sont attendus sur ce salon international et multimodal de référence. ©Transport-logistic  
 
 
 


2 300.

C'est le nombre
d'exposants
qui seront
présents
au salon
Transport logistic
qui s'est ouvert
hier à Munich
et se tient
jusqu'à vendredi
7 juin.
Sécurité
Une appli pour prévenir
le risque dans le transport routier

Repérer les risques professionnels, sensibiliser les salariés ou encore évaluer scientifiquement l'impact des actions réalisées, c'est l'objectif de l'application Apptiv. Développée par le pôle santé travail des Pyrénées-Orientales (PST 66), cette solution a été primée au forum dans la catégorie Solution innovante dédiée au diagnostic du risque routier. Lancée officiellement en février après une phase de tests, Apptiv permet d'identifier les actions correctives nécessaires à l'amélioration de la maîtrise des risques. Selon le diagnostic, elle propose des actions de formation et de conseils pour modifier les comportements et développer une culture de prévention.
Ces actions, anonymisées, sont évaluées scientifiquement par l'Inserm pour ajuster les actions proposées par le service de santé au travail. GI
Logo : Apptiv permet d'identifier les actions correctives nécessaires à l'amélioration de la maîtrise des risques. Selon le diagnostic, elle propose des actions de formation et de conseils pour modifier les comportements et développer une culture de prévention. ©G.I.

Pour en
savoir plus
 
 
L’I N T E R V I E W  
Thierry Grumiaux, FNTR :
« Le Département britannique des transports
a été convaincu par la solution Transfollow »


L'Officiel des transporteurs  : La FNTR a participé à une expérimentation sur la lettre de voiture avec des fédérations du Royaume-Uni et des Pays-Bas, et avec le concours de transporteurs issus de ces pays. Pourriez-vous nous expliquer le contenu de ce pilote autour de la technologie Transfollow ?

Thierry Grumiaux :
La FNTR, avec l'appui de nos collègues britanniques de la FTA (Freight Transport Association), a obtenu l'engagement officiel du Royaume-Uni de mettre en place un pilote sur la lettre de voiture électronique. Le Département britannique des transports a été convaincu par la solution Transfollow, qui lui avait été présentée par la FTA, membre de l'IRU (International Road Transport Union) et de la FNTR. Il a donc souhaité mettre en place, dans un premier temps, un test en grandeur réelle, avec la FNTR et la FTA, ainsi qu'avec la TLN (Transport and Logistics Netherlands) aux Pays-Bas qui est aussi membre de l'IRU, afin de valider le processus pour ratifier le protocole additionnel e-CMR dans un second temps. Le pilote s'est déroulé avec succès de mi-janvier à fin février 2019. Le port d'entrée comme de sortie du Royaume-Uni devait être exclusivement Douvres pour faciliter la gestion et le suivi des opérations côté administration britannique. Il était limité à deux véhicules identifiés par entreprise et par jour. Les lettres de voiture étaient créées par chacun des transporteurs dans leurs pays respectifs en utilisant la solution Transfollow. SB
Photo : Thierry Grumiaux, délégué commission de transport international, douane et logistique à la FNTR. ©Pierre Morel/www.pierremorel.net
Pour en
savoir plus
 
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en Chef
Officiel des Transporteurs
Tél : 01 81 69 85 67
s.legoff@info6tm.com

Sandrine Papin
Directrice Commerciale
Tél. 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 

N°432
5 juin 2019
JUIN

Du mardi 04 au
vendredi 07
Transport Logistic
Munich


JUIN

Du mardi 04 au
vendredi 07
Air Cargo Europe
Munich

Du jeudi 20
au vendrediI 21
Petrochemicals
Global Logistics
Convention

Marseille

OCTOBRE

Du mercredi 16
au jeudi 17
Top transport
Europe

Marseille

Du mercredi 16
au jeudi 17
Autonomy
PARIS

NOVEMBRE

Du mardi 19
au jeudi 21
Transports
& Logistics
Meetings

Cannes

Du mardi 19
au samedi 23
Solutrans
Lyon

Du vendredi 22
au samedi 23
93e congrès
national
de la Chambre
Syndicale

Saint-Malo

Du mercredi 27
au jeudi 28
Riverdating
Liège (Belgique)