LinkedIn Twitter Facebook
 


Elisabeth Borne
en visite
à Marseille


Renault Trucks
et Volvo Trucks
affichent leur
indépendance
commerciale
en Europe


Le gaz naturel
compressé,
une voie possible
pour les
opérateurs fret


CFL Multimodal
renforce encore
son hub de
Bettembourg


Résultats 2018
des compagnies
cargo : FedEx
consolide sa
première place


L'info décalée
Livraisons
par drone :
UPS et Amazon
entrent
dans la danse
Politique
Elisabeth Borne en visite à Marseille

Électrification des quais de Marseille, Toulon et Nice, soutien au développement des filières GNL, hydrogène et coup de pouce financier aux armateurs pour accompagner le rétrofit des navires... La Région Sud mobilise 30 M€ pour réduire la pollution de l'air en région générée par les escales des ferries, cargo-mixtes et paquebots. « C'est un acte fédérateur, réconciliateur entre les villes portuaires et les citoyens. C'est une révolution qui placera nos trois ports dans le Top quinze mondial en matière de transition écologique », a expliqué, le 5 septembre, Renault Muselier devant la communauté maritime, la ministre de la transition écologique Élisabeth Borne et le nouveau secrétaire d'État aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari. Le président de la Région Sud a également annoncé qu'il mobiliserait « 4,5 millions d'euros de fonds européens encore disponibles sur la période 2014-2020 pour soutenir cette démarche. Ils viendront s'ajouter aux crédits régionaux déjà précisés ». À travers ce programme Escale Zéro Fumée, la Région s'est donné comme ambition de parvenir à brancher 100% des ferries à quai à horizon 2023 et de proposer une connexion électrique aux paquebots dès 2025. NBC
Pour en
savoir plus

 
La Région veut parvenir à brancher 100% des ferries à quai à horizon 2023 et proposer une connexion électrique aux paquebots dès 2025. ©NBC  
 
 
 

Constructeurs
Renault Trucks et Volvo Trucks
affichent leur indépendance
         commerciale en Europe

Le 28 août, Renault Trucks et Volvo Trucks ont diffusé chacun un communiqué de presse annonçant la nouvelle organisation, avec quelques nuances, résultant en partie des traductions du texte d'origine en anglais. La description de la situation actuelle est identique dans les deux communiqués : « Jusqu'à présent, le groupe Volvo avait des organisations communes pour gérer ses deux marques de camions, Volvo Trucks et Renault Trucks, dans la majorité des marchés en Europe ». Ce qui semble signifier que le réseau de distribution proposait aux clients les deux marques et assurait la maintenance et la réparation des véhicules. La nouvelle organisation est très précise dans le communiqué Renault : « À partir de janvier 2020, avec la mise en place d'organisations dédiées à chacune des deux marques, Renault Trucks et Volvo Trucks, vont pouvoir développer une approche commerciale et une orientation client spécifique ». EC
Pour en
savoir plus
 
   
  Les premiers satisfaits par cette organisation devraient être les vendeurs et les responsables commerciaux. ©Renault Trucks  
 


« C'est une
révolution
qui placera
nos trois ports
dans le
Top quinze
mondial
en matière
de transition
écologique »,


a expliqué,
le 5 septembre,
Renault
Muselier

devant
la communauté
maritime,
la ministre
de la transition
écologique
Élisabeth Borne
et le nouveau
secrétaire d'État
aux Transports,
Jean-Baptiste
Djebbari.

Energie alternative
Le gaz naturel compressé, une voie
possible pour les opérateurs fret

Alors que l'hydrogène a le vent en poupe pour réduire l'empreinte environnementale des opérateurs ferroviaires et que la SNCF a décidé d'avancer à 2035 l'élimination de la traction Diesel, de nouvelles technologies peu médiatisées jusqu'ici pourraient apparaître à leur tour. Ainsi en est-il du GNC – gaz naturel compressé – qui, progressivement, prend toute sa place au sein du transport routier. Partant du principe que ce qui est valable pour le routier peut être dupliqué au ferroviaire, le GNC commence à faire l'objet d'expérimentations aux quatre coins du Monde. L'une d'entre elles réalisée en Lettonie depuis plus d'un an retient toute l'attention puisqu'elle bénéficie de subventions européennes. Equipée d'un réservoir de GNC de 2.100 litres, soit 500 litres en équivalent Diesel, la locomotive concernée émet 30 % de Nox en moins et 60% de particules en moins qu'un engin Diesel standard. OC
Pour en
savoir plus

 
 
Partant du principe que ce qui est valable pour le routier peut être dupliqué au ferroviaire, le GNC commence à faire l'objet d'expérimentations aux quatre coins du Monde. ©OC  
 

Multimodal
CFL Multimodal renforce encore
son hub de Bettembourg

2019 est assurément une année faste pour le hub multimodal de Bettembourg-Dudelange. Il ne s'écoule pas plus d'un mois, en effet, avant qu'une nouvelle annonce de renforcement de services ne soit annoncée. La dernière en date concerne le renforcement du partenariat entre Mars Logistics, DFDS et CFL multimodal. Elle se traduit par l'augmentation du nombre de dessertes entre Bettembourg-Dudelange et Trieste. Ces dernières passeront ainsi de neuf allers-retours hebdomadaires à douze à compter du 4e trimestre 2019. Comme le confirme le communiqué, les trois partenaires sont convaincus que l'élargissement de leur offre de services sur la liaison Europe-Turquie (via des ferries desservant les ports d'Istanbul et de Mersin en Turquie au départ du port de Trieste) axée sur la qualité et la fiabilité des services multimodaux, y compris le ferroviaire et le maritime, « renforcera l'attrait de cette offre de services et attirera de nouveaux clients ». OC
Pour en
savoir plus
 
   
  Le renforcement du partenariat entre Mars Logistics, DFDS et CFL multimodal se traduit par l'augmentation du nombre de dessertes entre Bettembourg-Dudelange et Trieste. ©OC  
 
 
 


170,67.

C'est, en milliards
de tonnes/km,
le volume
transporté par
les vingt premiers
acteurs
mondiaux du
fret aérien
en 2018.
Résultats 2018 des compagnies cargo
FedEx consolide sa première place

Dans un secteur en hausse de 2,5%, si l'on s'en tient aux 170,67 milliards de tonnes/km transportées par les vingt premiers acteurs mondiaux en 2018, FedEx a fait plus que tirer son épingle du jeu.
Enregistrant une croissance de son trafic de près de 4% à 17,499 milliards de tonnes/km selon des chiffres communiqués par l'IATA (Association internationale du transport aérien), le géant de Memphis (681 avions tout cargo au total !) a fait plus que conforter son rang de plus importante compagnie cargo au monde. Son challenger, Emirates, a en revanche moins « performé » l'année passée. À 12,713 milliards de tonnes/km, son trafic est resté étal d'une année sur l'autre. OC
Pour en
savoir plus
 
 
  Fedex a enregistré une croissance de son trafic de 4%. ©OC  
 
 
Livraisons par drone :
UPS et Amazon entrent dans la danse

UPS entend développer pleinement une activité de livraison par drone au Etats-Unis. À l'occasion de l'annonce de ses résultats semestriels le 23 juillet dernier, l'expressiste a indiqué avoir créé une filiale dédiée à cette activité appelée UPS Flight Forward. La nouvelle société se concentrera sur le développement et l'exploitation de transports aériens sans pilote pour les livraisons commerciales.UPS a en effet déposé une demande de certification pour l'exploitation de vols commerciaux par drones au sein de son réseau, auprès de la FAA (Federal Aviation Administration), l'agence gouvernementale chargée des réglementations et des contrôles concernant l'aviation civile. Cette certification lui permettrait d'utiliser les mêmes couloirs aériens que ses vols commerciaux traditionnels. En cas d'accord de la FAA, UPS Flight Forward serait reconnue légalement comme une entreprise de transport aérien à part entière et soumise aux mêmes obligations. GH
Photo : UPS a en effet déposé une demande de certification pour l'exploitation de vols commerciaux par drones au sein de son réseau, auprès de la FAA (Federal Aviation Administration), l'agence gouvernementale chargée des réglementations et des contrôles concernant l'aviation civile. ©UPS
Pour en
savoir plus
 
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en Chef
Officiel des Transporteurs
Tél : 01 81 69 85 67
s.legoff@info6tm.com

Sandrine Papin
Directrice Commerciale
Tél. 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
N°447
9 septembre 2019
SEPTEMBRE

Du mardi 17
au jeudi 19
ITS4 Congress
Bordeaux


SEPTEMBRE

Du Mercredi 18
au vendredi 20
ICBR - Congrès
international
pour le recyclage
des batteries

Lyon

Le jeudi 19
Rendez-vous
du transport et
de la logistique
éco-responsables

Paris

Du mardi 24
au jeudi 26
Paris Retail Week
Paris

Du mardi 24
au mercredi 25
9e Assises
Port du futur 2019

Lille

Jeudi 26
74e Congrès FNTR
Monrouge

Du mercredi 25
au vendredi 27
JDL - Salon
des matériels
pour le travail
en hauteur et
le transport lourd

Beaune

Du samedi 28
au dimanche 29
24 Heures Camions Le Mans

OCTOBRE

Du lundi 30/09
au jeudi 03
octobre
Smart Rivers 2019
Lyon

Mardi 8
19e Congrès OTRE
Paris

Du mercredi 16
au jeudi 17
Top transport
Europe

Marseille

Du mercredi 16
au jeudi 17
Autonomy
PARIS

NOVEMBRE

Du mardi 19
au jeudi 21
Transports
& Logistics
Meetings

Cannes

Du mardi 19
au samedi 23
Solutrans
Lyon

Du vendredi 22
au samedi 23
93e congrès
national
de la Chambre
Syndicale

Saint-Malo

Mardi 26
61e Congrès Unostra
Marne-la-Vallée

Du mercredi 27
au jeudi 28
Riverdating
Liège (Belgique)

FÉVRIER 2020

Du mardi 04
au jeudi 06
Euromaritime
Marseille