LinkedIn Twitter Facebook
 


Surcharge des
poids lourds :
le contrôle à la
volée expérimenté


Strasbourg
va produire
de l'hydrogène
renouvelable
à partir de
biomasse


9e journée OFP :
les incertitudes
demeurent


L'Opco Mobilités
pleinement
opérationnel


Congé
de fin d'activité :
vers un délai
supplémentaire ?


L'info décalée
Neolix vise
la production
de 100.000
robot-vans
en 5 ans
Surcharge des poids lourds
Le contrôle à la volée
en cours d'expérimentation

Le Cerema (Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement) mène actuellement sur l'autoroute A4, située à l'est de la France, une expérimentation visant à peser et verbaliser automatiquement les poids lourds et les véhicules utilitaires légers (VUL) en surcharge. Ces essais doivent aider au déploiement du système par l'État sur l'ensemble du territoire en 2021, ce qui permettrait de contrôler et de verbaliser à la volée, au même titre que les radars automatiques. Une mesure jugée salutaire pour l'établissement public, car les problématiques de surcharge entraînent « une augmentation du risque d'accident (...), une accélération de la dégradation des chaussées(...) et une concurrence déloyale entre transporteurs routiers ». Selon les estimations, le passage d'un essieu de poids lourds à 13 t a un impact sur la chaussée équivalent au passage de 10.000 essieux de véhicules légers à 600 kg. GH
Pour en
savoir plus

 
Ces essais doivent aider au déploiement du système par l'État sur l'ensemble du territoire en 2021. ©Sterela  
 
 
 

Innovation
Strasbourg va produire de l'hydrogène
renouvelable à partir de biomasse

La première usine au monde produisant de l'hydrogène à partir de matière organique issue du bois et de déchets agricoles et forestiers va ouvrir à Strasbourg à l'automne 2021. C'est ce qu'ont indiqué le distributeur de gaz local R-GDS, associé pour l'occasion à la PME française Haffner Energy, lors de la cérémonie de lancement du projet qui a eu lieu le lundi 26 août. Selon les deux partenaires, l'usine aura vocation à faire rouler des véhicules « à l'hydrogène vert » non émetteur de CO2. La première application pressentie est l'alimentation d'une trentaine de bus à Strasbourg pour le compte du transporteur CTS (Compagnie des transports strasbourgeois). Les véhicules seront rechargés la nuit, une fois arrivés au bout de l'autonomie évaluée à 300 km. GH
Pour en
savoir plus
 
   
  Haffner Energy a développé un procédé innovant permettant de produire de l'hydrogène renouvelable par thermolyse (chauffage) de la biomasse associée à de la gazéification. ©DR  
 


« Les salariés
ne pourront
pas accepter
de partir
en retraite
sept ans
plus tard
(57 ans est
l'âge plancher
pour partir
actuellement –
en CFA),
pour atteindre
64 ans, tout
en continuant
de cotiser
pour ceux qui
se trouvent dans
le dispositif »,


souligne
Patrice Clos,
président
du Fongecfa,
à propos du
projet de réforme
des retraites
envisagé par le
gouvernement.
9e journée OFP
Les incertitudes demeurent

C'est à nouveau un succès d'affluence qui est attendu pour la neuvième journée Fret ferroviaire et OFP 2019 (Opérateurs Ferroviaires de Proximité). Elle devrait, en effet, réunir quelque 350 participants venant de tous les horizons (entreprises ferroviaires, chargeurs, État, Régions, chambres de commerce et d'industrie (CCI), loueurs de locomotives, etc.) le 20 novembre prochain à la mairie de Levallois dans les Hauts-de-Seine. Au vu des statistiques annuelles récemment publiées par le Commissariat général au développement durable (CGDD), il s'avère possible de dresser un état des lieux du secteur. Il en ressort que le transport terrestre de marchandises hors oléoducs est en hausse de 2,2% en 2018. Il s'élève ainsi à 356 milliards de tonnes/km (Mdt-km) porté par une croissance de 2,9% du transport routier. OC
Pour en
savoir plus

 
 
L'opus 2019 devrait réunir quelque 350 participants
le 20 novembre à la Mairie de Levallois
dans les Hauts-de-Seine. ©OC
 
 

Formation
L'Opco Mobilités
pleinement opérationnel

L'opérateur de compétences des métiers de la mobilité a officiellement pris le relais de l'OPCA Transports et Services (hors métiers de la propreté) et de l'ANFA (services automobiles) le 1er septembre avec le transfert des activités et des équipes. Cette dernière étape fait suite à la validation le 29 août des traités d'apports partiels des deux structures à l'Opco Mobilités. L'organisme va désormais se pencher sur les premières échéances, comme la collecte de l'acompte de 75% de la contribution formation que doivent verser les entreprises de 11 salariés et plus avant le 15 septembre au titre de l'année 2019. Le solde de 25% devra être versé en février 2020. GI
Photo : l'opérateur de compétences des métiers de la mobilité a officiellement pris le relais de l'Opca Transports et Services (hors métiers de la propreté) et de l'ANFA (services automobiles) le 1er septembre. ©DR
 
 
 
 


1.000.

C'est le nombre
de microvans
autonomes
de niveau 4
commercialisés
en 2019
par Neolix.
Réforme des retraites
Congé de fin d'activité :
vers un délai supplémentaire ?

Alors qu'un rapport préconise la suppression du congé de fin d'activité (CFA) dans le cadre de la réforme des retraites, Patrice Clos, président du Fongecfa, et Michel Seyt, président de l'Agecfa (voyageurs), ont rencontré le conseiller social d'Emmanuel Macron afin de demander le prolongement de l’accord de 2017, le temps de trouver une solution pour le dispositif. « Les salariés ne pourront pas accepter de partir en retraite sept ans plus tard (57 ans est l'âge plancher pour partir actuellement – en CFA), pour atteindre 64 ans, tout en continuant de cotiser pour ceux qui se trouvent dans le dispositif », souligne Patrice Clos qui rappelle que, même si le dispositif était supprimé, les derniers départs en CFA, possibles jusqu'à la fin de l'année, entraîneront des contributions de l'État jusqu'en 2025 puisqu'un conducteur peut bénéficier du dispositif à partir de 5 ans avant l'ouverture de ses droits à la retraite. GI
 
 
  Même si le dispositif était supprimé, les derniers départs en CFA, possibles jusqu'à la fin de l'année, entraîneront des contributions de l'État jusqu'en 2025. ©DR  
 
 
Neolix vise la production
de 100.000 robot-vans de livraison en 5 ans

Objectif : 100.000 robovans de livraisons d'ici cinq ans. Une start-up chinoise, Neolix, a déjà commencé à déployer ses microvans autonomes de niveau 4 à Pékin et dans d'autres villes chinoises, rapporte la Nikkei Asian Review. En mai dernier, Neolix a démarré la production en série de ses petits véhicules de livraison autonome de niveau 4, de la taille d'une petite fourgonnette et destinés à couvrir les derniers kilomètres. L'entreprise, créée en 2009, a déjà livré 150 unités et s'attend à en commercialiser 1 000 en 2019, avec des clients comme le géant de la distribution JD.com ou Huawei Technologies. Commercialisés aux alentours de 30.000 $ (27.000 €), les véhicules ont le prix d'une berline haut de gamme. Larges d'1 m, ils peuvent embarquer une charge de 2,4 m³ avec une vitesse moyenne de 20 km/h (vitesse de pointe à 50 km/h). Leur autonomie est de 100 kilomètres (km), avec des batteries pouvant s'échanger en quelques secondes. Les fourgonnettes de la société opèrent dans la nouvelle zone économique de Xiongan, à environ 100 km au sud-ouest de Pékin, ainsi que dans des zones restreintes de la capitale et de la ville de Changzhou (essentiellement des parcs) où ils sont utilisés comme des mini-supermarchés mobiles. GH
Photo : Neolix a démarré la production en série de ses petits véhicules de livraison autonome de la taille d'une petite fourgonnette. ©Neolix
Pour en
savoir plus
 
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en Chef
Officiel des Transporteurs
Tél : 01 81 69 85 67
s.legoff@info6tm.com

Sandrine Papin
Directrice Commerciale
Tél. 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
N°448
11 septembre 2019
SEPTEMBRE

Du mardi 17
au jeudi 19
ITS4 Congress
Bordeaux


SEPTEMBRE

Du Mercredi 18
au vendredi 20
ICBR - Congrès
international
pour le recyclage
des batteries

Lyon

Le jeudi 19
Rendez-vous
du transport et
de la logistique
éco-responsables

Paris

Du mardi 24
au jeudi 26
Paris Retail Week
Paris

Du mardi 24
au mercredi 25
9e Assises
Port du futur 2019

Lille

Jeudi 26
74e Congrès FNTR
Monrouge

Du mercredi 25
au vendredi 27
JDL - Salon
des matériels
pour le travail
en hauteur et
le transport lourd

Beaune

Du samedi 28
au dimanche 29
24 Heures Camions Le Mans

OCTOBRE

Du lundi 30/09
au jeudi 03
octobre
Smart Rivers 2019
Lyon

Mardi 8
19e Congrès OTRE
Paris

Du mercredi 16
au jeudi 17
Top transport
Europe

Marseille

Du mercredi 16
au jeudi 17
Autonomy
PARIS

NOVEMBRE

Du mardi 19
au jeudi 21
Transports
& Logistics
Meetings

Cannes

Du mardi 19
au samedi 23
Solutrans
Lyon

Du vendredi 22
au samedi 23
93e congrès
national
de la Chambre
Syndicale

Saint-Malo

Mardi 26
61e Congrès Unostra
Marne-la-Vallée

Du mercredi 27
au jeudi 28
Riverdating
Liège (Belgique)

DÉCEMBRE

Du mardi 3
au mercredi 4 Assises
de l'Économie
de la Mer

Montpellier

FÉVRIER 2020

Du mardi 04
au jeudi 06
Euromaritime
Marseille