LinkedIn Twitter Facebook
 


24 h du Mans
Camions :
J - 3 pour un
week-end 100%
camions


Mousset place
ses conducteurs
sous les feux
de la rampe


Allemagne :
les péages
pourraient
augmenter pour
les camions


Programme
EVE :
nouveau
dispositif
pour les
commissionnaires
de transport


Combiné :
Sérignac livre
sa 2.500e caisse
mobile rail-route


Clusters
maritimes :
Français
et Tunisiens
signent
un accord
de partenariat
24 h du Mans
J - 3 pour un week-end 100% camions

J - 3. Les équipes organisatrices sont dans les starting-blocks pour préparer, sur le circuit du Mans, la 35e édition des 24 heures Camions. La fête se déroule les 28 et 29 septembre, un véritable week-end 100% camion, qui s'adresse à tous les publics. 57.000 spectateurs sont attendus cette année. Ce salon à ciel ouvert sera tant sportif que professionnel ou encore festif et convivial. Tout d'abord, il va y avoir du sport, car l'événement accueille pas moins de trois championnats, à commencer par le Championnat d'Europe FIA, 7e rendez vous sur les huit au total et avant-dernière manche de la saison. Le championnat de France Camions vivra sa 4e manche pour un avant-dernier Grand Prix décisif avant la finale d'Albi. Et enfin la Lotus Cup Europe, course de voitures de sport qui réunit des pilotes de tout le continent unis par leur passion pour la marque, se déroulera en trois courses. Samedi soir aura également lieu la finale du Conducteur de l'année, concours organisé par le magazine France Routes, qui récompense les meilleurs conducteurs à l'éco-conduite. Le Truck Show France Routes verra défiler plus de 200 camions décorés. L'Espace emploi et formation, estampillé cette année par le magazine L'Officiel des transporteurs, accueillera plus de 40 sociétés de transport ainsi que des organismes de formations, agences d'intérim ou lycées professionnels. MHG
Pour en
savoir plus

 
  57.000 spectateurs sont attendus cette année, notamment pour assister aux nombreuses courses de camion qui auront lieu sur le circuit Bugatti. ©DR  
 
 
 

Profession
Mousset place ses roulants
sous les feux de la rampe

Toujours à l'affût d'initiatives pour mettre en avant ses 1.300 conducteurs, le groupe Mousset, qui emploie 1.800 salariés sur 115 sites, a lancé au sein de l'ensemble de ses filiales un concours, « Le conducteur de l'année », visant à récompenser le meilleur d'entre eux. Il a ainsi distingué le 10 septembre Thomas Gaillard, arrivé il y a 12 ans dans l'entreprise. La création de ce prix répondait à plusieurs objectifs. Dans un contexte de difficultés de recrutement, ce concours entendait d'abord montrer que le groupe accorde une grande attention à ses conducteurs, un enjeu cher à Frédéric Leblanc, P-dg du groupe, qui a lui-même connu le terrain. « À travers ce concours, nous cherchons à montrer que les salariés disposent de matériels récents, bien équipés avec des cahiers des charges conçus en collaboration avec les conducteurs », explique Isabelle Gaudin-Rouillard, chargée de pôle marketing et ressources humaines du groupe Mousset. GI
Pour en
savoir plus

 
   
  Vainqueur de la première édition, Thomas Gaillard a reçu le 10 septembre les clés du nouvel Actros 5 de Mercedes. ©GI  
 


« Nous voyons
poindre
depuis quelque
temps déjà
des signaux
positifs
propices à
une reprise de
ce marché »,


assure
Thibaut
Sérignac,

directeur
général
de la société
éponyme,
fabricant des
caisses mobiles
rail-route.

Allemagne
Les péages pourraient augmenter
pour les camions

Le gouvernement allemand a présenté son plan climat le 20 septembre. Le texte est appelé à devenir LE projet du quatrième gouvernement d'Angela Merkel. Le projet est ambitieux : Berlin entend réduire les émissions de CO2 du pays de 55% par rapport à 1990 d'ici 2030. Le volet transport du plan est l'un des plus importants. Il prévoit notamment l'introduction de certificats d'émission de CO2 dans les transports. Concrètement, une taxe CO2 de 10 euros la tonne – intégrée dans le prix de vente des carburants – sera introduite en 2021 pour l'essence, le diesel, le fuel et le gaz, soit 3 centimes de plus au litre environ pour les carburants. La taxe doit passer à 35 euros la tonne de CO2 en 2025 (environ 10 centimes le litre) et à entre 35 et 60 euros à partir de 2026. Concernant le fret, le gouvernement prévoit également d'augmenter le montant du péage autoroutier pour les camions dont restent exemptés les camions « propres ». NV
Pour en
savoir plus

 
 
  Une taxe CO2 de 10 euros la tonne – intégrée dans le prix de vente des carburants – sera introduite en 2021 pour l'essence, le diesel, le fuel et le gaz. ©DR  
 

Programme EVE
Un nouveau dispositif
pour les
                                   commissionnaires
                                   de transport

Lancé par l'Ademe et le ministère de la Transition écologique et solidaire en avril 2018, le programme EVE (Engagements volontaires pour l'environnement) rassemblait deux dispositifs pour les transporteurs et les chargeurs, Objectif CO2 et Fret 21. Aujourd'hui, un troisième dispositif, EVcom, s'adresse aux commissionnaires de transport. Il a été lancé le 19 septembre. Dans les faits, le programme vise à leur permettre de réduire les émissions de gaz à effet de serre de leurs activités de 120.000 tonnes sur les trois prochaines années. « Maillons clefs de la chaîne logistique entre les chargeurs et les transporteurs, il était essentiel que les entreprises commissionnaires de transport intègrent le programme EVE avec ce dispositif dédié », souligne l'Union TLF dans un communiqué de presse. DIL
Pour en
savoir plus
 
   
  Le programme vise à permettre aux commissionnaires de transport de réduire les émissions de gaz à effet de serre de leurs activités sur les trois prochaines années. ©DR  
 
 
 


57 000.

C'est le nombre
de spectateurs
qui sont attendus
cette année
sur le circuit
du Mans, pour
la 35e édition
des 24 heures
Camions,
les 28 et
29 septembre.
Transport combiné
Sérignac livre sa 2.500
e caisse
mobile rail-route

Monde assurément discret où les constructeurs français font face à une intense concurrence de leurs homologues espagnols et italiens, le secteur de la caisse mobile rail-route serait-il en passe de revenir à des jours meilleurs ? Sans doute les planètes sont-elles en train de s'aligner, comme le confirme Thibaut Sérignac, directeur général de la société éponyme, fabricant des caisses mobiles rail-route depuis le début des années 1980. « Certes, nous avons connu l'âge d'or des années 1990 lorsque nous livrions 350 unités par an, explique l'entrepreneur. Mais nous voyons poindre depuis quelque temps déjà des signaux positifs propices à une reprise de ce marché. Alors que nous allons livrer à Promodal notre 2.500e caisse mobile rail/route dans le courant du mois de septembre 2019, nous sentons un renouveau de l'activité transport combiné. Il y a tout d'abord l'activité économique qui se porte bien. Mais ce n'est pas là le seul facteur explicatif de ce regain d'intérêt. Nous pouvons en effet y ajouter tout aussi bien la pénurie de conducteurs que connaît le transport routier ainsi que la contrainte écologique qui tend à se renforcer ». OC
Pour en
savoir plus

 
   
  Promodal figure au rang des principaux clients caisses mobiles de Sérignac. ©DR  
 
  Clusters maritimes
Français et Tunisiens signent
un accord de partenariat

Le 11 septembre, les clusters maritimes tunisien et français ont signé, à Tunis, un accord de partenariat. « Cette coopération repose essentiellement sur un partage d'expérience et de bonnes pratiques. Nous souhaitons à travers cet accord de partenariat apporter nos expériences après 14 années d'existence au Cluster maritime tunisien », souligne Frédéric Moncany de Saint-Aignan, président du Cluster maritime français, dans un communiqué de presse. En effet, créé le 25 mars dernier, le jeune cluster maritime tunisien, regroupant actuellement 23 membres publics et privés, s'est fixé comme feuille de route de développer l'activité maritime du pays qui compte 1.400 km de côtes. Notons enfin que cette signature intervient en amont du Forum de la mer Bizerte, deuxième édition des rencontres euro-méditerranéennes de l'économie bleue, qui s'est tenu le 21 septembre. DIL
 
   
  Ezzedine Kacem (à gauche), président fondateur du Cluster maritime Tunisien, et Frédéric Moncany de Saint-Aignan, président du Cluster maritime français, le 11 septembre à Tunis. ©L'Economiste maghrébin  
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en Chef
Officiel des Transporteurs
Tél : 01 81 69 85 67
s.legoff@info6tm.com

Sandrine Papin
Directrice Commerciale
Tél. 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction.
Cette Newsletter touche quotidiennement 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
N°452
25 septembre 2019
SEPTEMBRE

Du mardi 24
au jeudi 26
Paris Retail Week
Paris


SEPTEMBRE

Du mardi 24
au mercredi 25
9e Assises
Port du futur 2019

Lille

Jeudi 26
74e Congrès FNTR
Monrouge

Du mercredi 25
au vendredi 27
JDL - Salon
des matériels
pour le travail
en hauteur et
le transport lourd

Beaune

Du samedi 28
au dimanche 29
24 Heures Camions Le Mans

OCTOBRE

Du lundi 30/09
au jeudi 03
octobre
Smart Rivers 2019
Lyon

Mardi 8
19e Congrès OTRE
Paris

Du mercredi 16
au jeudi 17
Top transport
Europe

Marseille

Du mercredi 16
au jeudi 17
Autonomy
PARIS

NOVEMBRE

Du mardi 19
au jeudi 21
Transports
& Logistics
Meetings

Cannes

Du mardi 19
au samedi 23
Solutrans
Lyon

Du vendredi 22
au samedi 23
93e congrès
national
de la Chambre
Syndicale

Saint-Malo

Mardi 26
61e Congrès Unostra
Marne-la-Vallée

Du mercredi 27
au jeudi 28
Riverdating
Liège (Belgique)

DÉCEMBRE

Du mardi 3
au mercredi 4 Assises
de l'Économie
de la Mer

Montpellier

FÉVRIER 2020

Du mardi 04
au jeudi 06
Euromaritime
Marseille