LinkedIn Twitter Facebook
 


Loi de finances
2020 :
des mesures
en faveur et
en défaveur des
transporteurs


Aline Mesples met
la pression sur
Jean-Baptiste
Djebbari
au congrès de
l'OTRE


Inveho construira
600 wagons
pour Ermewa


CMA CGM lance
deux nouveaux
services

UPS, premier
opérateur officiel
de drones
aux Etats-Unis


L'interview
Angers Loire
Métropole :
« L'opérateur
de transport
assurera
une activité
de picking avec
ses propres
véhicules »

Loi de finances 2020
Des mesures en faveur,
mais aussi en défaveur
         des transporteurs

La nouvelle loi de finances a été déposée à l'Assemblée nationale le 27 septembre. Elle prévoit quelques mesures en faveur des entreprises mais aussi une baisse du remboursement de la TICPE pour les transporteurs routiers. Voici les principales mesures. Le PLF 2020 prévoit une nouvelle trajectoire de taux de l'impôt sur les société (IS) pour les entreprises dont le chiffre d'affaires est égal ou supérieur à 250 M€ et demeure inchangée pour les entreprises dont le chiffre d'affaires est inférieur à 250 M€. Côté TICPE, il est prévu de relever de 2 euros le point de calcul du remboursement basé sur la différence entre 43,19 euros par hectolitre et le tarif applicable dans chaque région en faisant passer le point de repère du tarif par hectolitre à 45,19 euros. SW
Pour en
savoir plus

 
La nouvelle loi de finances a été déposée à l'Assemblée nationale le 27 septembre. ©Adobe Stock  
 
 
 

Congrès de l'OTRE
Aline Mesples met la pression
sur Jean-Baptiste Djebbari

« Il faut avoir le moral bien accroché pour passer derrière vous », a lancé Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d'État aux Transports, à Aline Mesples, présidente de l'OTRE, à la tribune du dernier congrès de l'OTRE. Celle-ci venait de lui dresser l'inventaire des mesures qui alimentent la colère de son organisation, ses adhérents, et au-delà, de la profession du transport routier. « Nous ne pouvons que déplorer que votre gouvernement soit quasiment sourd à nos propositions, nos contributions, nos alertes, nos mises en garde ; pire, aux ambitions que nous portons pour notre profession. » De la place des corps intermédiaires dans le pays, de leur discrédit auprès de l'opinion publique, il a été beaucoup question au cours des échanges qui ont meublé le congrès.
Dans son discours de clôture, Aline Mesples a fait le constat de « la mise sous tutelle [par l'État, Ndlr] des partenaires sociaux […]. Le gouvernement a considérablement accru son emprise sur le dialogue social ». SB
Pour en
savoir plus

 
   
  Aline Mesples a dressé à Jean-Baptiste Djebbari l'inventaire des mesures qui alimentent la colère de son organisation. ©ED  
 


« Nous
ne pouvons
que déplorer
que votre
gouvernement
soit quasiment
sourd à nos
propositions,
nos
contributions,
nos alertes,
nos mises
en garde  »,


a lancé
Aline Mesples,
présidente
de l'OTRE, à
Jean-Baptiste
Djebbari,
secrétaire d'État
aux Transports,
lors du congrès
de l'OTRE
le 27 septembre
à Paris.
Industrie ferroviaire
Inveho construira 600 wagons
pour Ermewa

Alors qu'elle fêtera ses 100 ans d'existence l'an prochain, la société Inveho vient de s'adjuger la plus importante commande de son histoire. Elle a été passée par le loueur de wagons Ermewa, filiale de SNCF Logistics, pour un nombre record de 600 wagons. Devant servir au transport de coils (bobines d'acier), ces nouveaux wagons seront livrés au rythme de 200 exemplaires par an à partir de la fin du premier trimestre 2020. Pour ce contrat majeur d'un montant supérieur à 50 millions d'euros, Inveho était en concurrence avec d'autres pays européens. L'une des raisons qui a fait pencher la balance en faveur du constructeur français a été « notre capacité à proposer un wagon présentant une tare allégée. De l'ordre de 5% grâce à l'introduction, entre autres, de nuances d'acier différentes, ce gain profite à la charge utile qui progresse du même ordre. Celle-ci est désormais proche de 70 tonnes », explique Julien Mathiaud, directeur général d'Inveho. OC
Pour en
savoir plus

 
 
Wagon pour le transport de brames chaudes (hot slabs). 500 wagons sont construits à Orval depuis 2010, 82 en commande sont à livrer en 2020. ©OC  
 
  Liaison maritime
CMA CGM lance deux services

La compagnie CMA CGM lance deux nouvelles liaisons maritimes. La première, Guinea Gulf Express, démarre le 5 novembre entre la Méditerranée et l'Afrique de l'Ouest, et la seconde, Black Sea Marmara Morocco, relie la mer Noire au Maroc depuis le 17 septembre en passant par la Turquie et l'Espagne notamment. Ces deux services auront comme connexion Algesiras et seront assurés, chacun, par 4 navires de 2.500 équivalent vingt pieds (EVP). MHG
Pour en
savoir plus
 
   
  Le Black Sea Marmara Morocco (BSMAR) sera connecté au reste du monde via son hub de Malte. ©CMA CGM  
 
 
 


600.
C'est le nombre
de wagons
commandés
par le loueur
de wagons
Ermewa
à la société
Inveho.
Drones commerciaux
UPS devient le premier
opérateur officiel aux États-Unis

Une première aux États-Unis. UPS a annoncé le 1er octobre avoir obtenu la première licence de la part de l'agence fédérale de l'aviation (FAA) pour opérer un réseau de drones commerciaux. Cette autorisation a été accordée à UPS Flight Forward, une filiale spécialement créée pour gérer l'activité de livraison par drones. La certification ne comporte aucune limite relative à la portée des opérations, qui peuvent donc être effectuées hors de portée de vue de l'opérateur et pendant la nuit. De même, l'expressiste peut convoyer des objets pesant plus de 25 kg. GH
Pour en
savoir plus

 
   
  La certification ne comporte aucune limite relative à la portée des opérations. ©UPS  
 
L’I N T E R V I E W  
Angers Loire Métropole :
« L'opérateur de transport assurera une activité
de picking avec ses propres véhicules »

Cet été, un appel à manifestation d'intérêt a été lancé auprès des entreprises de logistique urbaine par Angers Loire Métropole. Objectif : travailler à la mise en place d'une mutualisation de la distribution urbaine alimentaire du MIN d'Angers. Jean-Pierre Bernheim, vice-président d'Angers Loire Métropole en charge du développement économique, président du MIN d'Angers et de l'agence Angers Loire Développement, revient sur la démarche.

L'Officiel des Transporteurs : Début juillet, un appel à manifestation d'intérêt a été lancé auprès des entreprises de logistique urbaine. Quel est le contexte local ?
Jean-Pierre Bernheim :
Le cœur de ville d'Angers peut être rapidement encombré. D'où l'idée de mutualiser la distribution urbaine alimentaire à partir du MIN d'Angers qui, situé à 1,2 km du cœur de ville, est un outil de développement avec plus de 40.000 m2 de stockage. Sur les 75 entreprises présentes sur ce site, plus d'un tiers effectue des livraisons dans le cœur de ville. Sur les 18 que nous avons consultées, chacune est équipée de 67 camions et effectue 30.000 km par semaine.

L'O.T. : Le but est-il de créer une plateforme ?
J.B.B. :
Il est prévu de créer une plateforme informatique gérée par la Sominval, la société d'exploitation du MIN d'Angers. Les entreprises ne seront pas dans l'obligation d'emmener leurs produits dans un lieu physique. C'est l'opérateur de transport choisi suite à cet AMI qui assurera une activité de picking avec ses propres véhicules en fonction des tournées prévues. Nous garantissons que les données sur les portefeuilles clients resteront bien la propriété des entreprises et nous assurons la confidentialité du dispositif via le contrat souscrit avec l'opérateur. FF
Photo : Jean-Pierre Bernheim, vice-président d'Angers Loire Métropole en charge du développement économique, président du MIN d'Angers et de l'agence Angers Loire Développement. ©FF
Pour en
savoir plus
 
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en Chef
Officiel des Transporteurs
Tél : 01 81 69 85 67
s.legoff@info6tm.com

Sandrine Papin
Directrice Commerciale
Tél. 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction :
redaction@actu-transport-logistique.fr

Cette Newsletter touche 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : https://www.actu-transport-logistique.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
N°457
14 octobre 2019
OCTOBRE

Mercredi 16
au jeudi 17
Top transport
Europe

Marseille


OCTOBRE

Du mercredi 16
au jeudi 17
Autonomy
PARIS

NOVEMBRE

Du mardi 19
au jeudi 21
Transports
& Logistics
Meetings

Cannes

Du mardi 19
au samedi 23
Solutrans
Lyon

Du vendredi 22
au samedi 23
93e congrès
national
de la Chambre
Syndicale

Saint-Malo

Mardi 26
61e Congrès Unostra
Marne-la-Vallée

Du mercredi 27
au jeudi 28
Riverdating
Liège (Belgique)

DÉCEMBRE

Du mardi 3
au mercredi 4 Assises
de l'Économie
de la Mer

Montpellier

FÉVRIER 2020

Du mardi 04
au jeudi 06
Euromaritime
Marseille