LinkedIn Twitter Facebook
 


Post-Brexit :
les transitaires
britanniques
réclament une
communication
claire


Les Transports
Gossart
numérisent
leur activité
messagerie


Le port de
La Rochelle
s'approche
des 10 millions
de tonnes


ÖBB Rail Cargo
relie directement
Lübeck à Vérone


L'aéroport
de Leipzig
enregistre
une croissance
ralentie


Interview
Benjamin Laurent,
Klésia :
« Lorsque
les salariés
non cadres
prennent soin
de leur santé,
ils gagnent
des points
de solidarité »
Post-Brexit
Les transitaires
britanniques
réclament une communication claire

Le Royaume-Uni est sorti de l'Union européenne et de nombreuses zones d'ombre planent encore sur l'après-Brexit. « Cette semaine, Boris Johnson devrait définir les nouvelles priorités commerciales du Royaume-Uni, ce qui impliquera inévitablement des choix difficiles. Nos membres sont désespérément désireux de savoir quels seront ces choix et leurs répercussions sur les futurs échanges transfrontaliers », assure Robert Keen, directeur général de la British international freight association, principale association professionnelle britannique, représentant 1.500 transitaires et commissionnaires de transport. L'association réclame une communication claire et davantage de détails sur le type d'accords commerciaux envisagés. DIL
Pour en
savoir plus

 
L'association réclame une communication claire et davantage de détails sur le type d'accords commerciaux envisagés. ©Adobe Stock  
 
 
 

Messagerie
Les Transports Gossart numérisent
leur activité

En 2017, les Transports Gossart, installés dans la Somme, ont décidé de développer une activité de transport express et de messagerie qui a doublé au quotidien. Un changement pour cette entreprise familiale, 25 ans d'existence, disposant de 50 véhicules (45 salariés, 3 M€ de chiffre d'affaires), jusqu'alors spécialisée dans le déménagement. La nouvelle activité a vite décollé, au risque de perturber l'organisation. « Au lancement, nous avions 1.000 expéditions en express par jour, que nous gérions avec une organisation de listing classique. L'inconvénient était que nous récupérions les informations de livraison uniquement au retour des véhicules, ce qui était encore gérable avec un tel flux. Mais l'activité s'est développée rapidement et en à peine quelques mois, nous avons triplé le nombre d'expéditions quotidiennes. Nous avons décidé d'informatiser le système d'expéditions pour répondre aux attentes de nos clients », indique Sébastien Gossart, dirigeant de l'entreprise. GH
 
   
  La nouvelle activité a vite décollé, au risque de perturber l'organisation. ©GH  
 


« Cette semaine,
Boris Johnson
devrait définir
les nouvelles
priorités
commerciales
du
Royaume-Uni,
ce qui
impliquera
inévitablement
des choix
difficiles »,


assure
Robert Keen,
directeur général
de la British
international
freight
association,
association
professionnelle
britannique
de transitaires et
commissionnaires
de transport.
Transport maritime
La Rochelle s'approche
des 10 millions de tonnes en 2019

Le Port Atlantique La Rochelle est resté sur une tendance haussière en 2019. À 9,78 millions de tonnes (Mt), la progression est de 1,5% par rapport à 2018. Il aurait fallu que cette hausse soit légèrement plus importante pour que l'exercice record de 2015 à 9,8 Mt soit effacé des tablettes. Le port charentais reste, cependant, sur une tendance positive qui devrait lui permettre de franchir la barre des 10 Mt annuelles au cours des prochaines années. Première filière du port, les céréales et oléagineux ont passé la barre des 4 Mt. Cette croissance de 5% aurait cependant été plus marquée encore si elle n'avait pas été impactée par un déficit à l'export en fin de campagne 2018-2019. OC
Pour en
savoir plus
 
 
Le trafic du port de La Rochelle s'est inscrit en hausse de 1,5% en 2019. ©OC  
 


9,78.

En millions
de tonnes,
c'est le résultat
de l'activité du
Port Atlantique
La Rochelle,
qui est resté sur
une tendance
haussière
en 2019, avec
une progression
est de 1,5% par
rapport à 2018.
Fret ferroviaire autrichien
ÖBB Rail Cargo relie directement
Lübeck à Vérone

La compagnie de transports ferroviaires autrichienne ÖBB Rail Cargo Group vient de mettre en place une liaison marchandises directe entre Lübeck, port allemand de la mer Baltique, relié à la Scandinavie, et Vérone en Italie. La liaison est assurée sans arrêt à raison de deux trains par semaine dans chaque direction. Elle traverse notamment le Tyrol autrichien qui vient de durcir son interdiction sectorielle de circuler pour les poids lourds non électriques chargés de matériaux lourds, d'ordures ou de céréales. La liaison, baptisée TransFER Verona-Lübeck, « renforce les transports combinés entre l'Italie et le nord de l'Allemagne », selon la compagnie. Le trajet entre la gare de tri Quadrante Europa de Vérone et le terminal à conteneurs de Lübeck dure environ 24 heures. NV
Pour en
savoir plus
 
 
  La liaison, baptisée TransFER Verona-Lübeck, « renforce les transports combinés entre l'Italie et le nord de l'Allemagne », selon la compagnie. ©DR  
 
 
 
  Aéroports allemands
Leipzig enregistre une croissance
ralentie en 2019

L'aéroport allemand de Leipzig-Halle n'a pas échappé au ralentissement économique mondial en 2019. Sa croissance, qui était encore de 7,29% en 2018, a sérieusement décéléré pour ne plus atteindre que 1,38% à 1,23 Mt. C'est d'ailleurs en fin d'année que ses tonnages se sont raffermis. Alors que la hausse du trafic n'était encore que de 0,5% à la fin du premier semestre 2019, elle a progressé de manière plus vigoureuse au cours du second semestre. Décembre a par exemple été marqué par une hausse des trafics de 2,9% à 104.365 tonnes. Leipzig-Halle a donc plus que conforté sa cinquième place européenne derrière Francfort, Paris-CDG, Amsterdam-Schipol et Londres-Heathrow. OC
Pour en
savoir plus
 
   
  DHL est le premier opérateur fret de la plateforme de Leipzig-Halle. ©OC  
 
I N T E R V I E W  
Benjamin Laurent, Klésia :
« Lorsque les salariés non cadres prennent soin de leur santé, ils gagnent des points de solidarité »

Le 20 avril 2016, les branches du transport de marchandises et du transport urbain ont noué un accord avec Klésia pour moderniser la protection sociale du secteur. Entretien avec Benjamin Laurent, directeur de l'offre chez Klésia.

L'Officiel des transporteurs : qu'est-ce qui a présidé à l'accord du 20 avril 2016 signé entre les syndicats patronaux, les syndicats de salariés et votre organisme ?
Benjamin Laurent :
Il s'agit bien d'un accord partiaire ! En matière de transport routier de marchandises, on retrouve d'un côté la FNTR, l'OTRE et TLF pour les syndicats patronaux, et de l'autre, la CFDT-FGTE-Transports et Environnement, le Snatt-CFE-CGC, la CFTC-Transports & Logistique, la CGT Transports et FO Transports et Logistique. Ces organisations sont parties d'un constat : le taux de fréquence des accidents du travail - maladies professionnelles (AT/MP) était de 5,5%, contre 2,22% pour le taux moyen global en France.

L'OT : Quels sont les principaux enjeux de prévention ?
B. L.
: Le premier enjeu, c'est de réduire ce taux. Les AT/MP coûtent en moyenne 1.300 € par salarié et par an. Le second enjeu concerne le vieillissement de la population active dans cette branche, où 20% des salariés avaient plus de 50 ans il y a dix ans. Propos recueillis par EH
Photo : Benjamin Laurent, directeur de l'offre chez Klésia : « Les accidents du travail et maladies professionnelles coûtent en moyenne 1.300 € par salarié et par an ». ©DR
Pour en
savoir plus
 
 

Silvia Le Goff
Rédactrice en Chef
Officiel des Transporteurs
Tél : 01 81 69 85 67
s.legoff@info6tm.com

Sandrine Papin
Directrice Commerciale
Tél. 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com
 
Faites profiter de vos « scoops » écrivez à la rédaction :
redaction@actu-transport-logistique.fr

Cette Newsletter touche 20.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté.
 
 
Pour vous inscrire ou modifier vos coordonnées : cliquez ici
Pour toute autre demande, adressez un e-mail à : abonlf@scmag.fr
 
Portail web : https://www.actu-transport-logistique.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 

N°482
5 février 2020
FÉVRIER
Du mardi 04
au jeudi 06
Euromaritime
Marseille

FÉVRIER
Jeudi 27
Techinnov
Paris-La-Défense
MARS
Du mardi 10
au jeudi 12
Salon Logimat
Stuttgart

Du mardi17
au vendredi 20
SITL : Semaine
de l'innovation
Transport
& Logistique

Paris

OCTOBRE
Du mardi 20
au jeudi 22
Conférence
Container Trade
Europe 2020

Anvers

NOVEMBRE
Du mardi 24
au jeudi 26
Transports
& Logistics
Meetings

Cannes