28 février 2006
Kuehne+Nagel
en ordre
de marche
Après le rachat d’ACR par Kuehne+Nagel, Klaus Hermes, CEO du groupe a déclaré au cours d’une conférence de presse réunie ce matin « Nous venons de réaliser la plus grosse acquisition de notre histoire, ce qui conforte nos positions en fret maritime et aérien, et nous permet de rejoindre le Top 4 mondial en logistique ». Après avoir rappelé que K+N représente aujourd’hui un réseau de 750 sites et des bureaux dans une centaine de pays, le CEO du groupe a évoqué la nouvelle organisation à l’intérieur de laquelle Xavier Urbain, ex Président d’ACR, devient patron de la région Europe du Sud et de l’Ouest. Un ensemble qui regroupe 9 pays et ne représente pas moins du tiers du chiffre d’affaires mondial du groupe. Patrick Pépin, ancien président d’ACR Logistics France, devient pour sa part, DG de la France. JPG


De gauche à droite :
Patrick Pépin, directeur général de K+N France
Xavier Urbain, patron de la région Europe
du Sud et de l'Ouest de K+N
et Klaus Herms, CEO de K+N


Xavier Urbain
à la barre
Xavier Urbain devient donc le patron de la zone géographique la plus importante de K+N. Confiant dans ses nouvelles fonctions, il estime que K+N dispose d’un avantage concurrentiel unique au monde : « Le succès de K+N est d’avoir créé un réseau propriétaire au niveau mondial. Cela signifie que lorsque nous nous engageons vis-à-vis d’un client, il a l’assurance de bénéficier des mêmes procédures et de la même qualité de service, quelle que soit sa position dans le monde ». Insistant également sur la capacité du groupe helvétique à mettre en place des logiques « de bout en bout de la chaîne », Xavier Urbain estime que la majorité de ses clients ont du sourcing en Asie : « Or, précise-t-il, nous sommes capables de les accompagner avec nos moyens propres, depuis la Chine jusqu’au linéaire du magasin ». A ce sujet, Xavier Urbain confie que des discussions sont actuellement en cours avec Carrefour pour la création d’un « centre de consolidation des flux » au départ de la Chine. JPG

Une stratégie
de croissance
externe
Xavier Urbain considère qu’il est nécessaire de « vendre les 4 métiers du groupe » pour pouvoir répondre de manière globale aux appels d’offre des donneurs d’ordre : « Pourtant, nous constatons que sur les derniers miles, nous ne sommes pas encore au top. Nous cherchons par conséquent à nous développer sur la France par croissance externe. L’idéal serait d’acquérir un opérateur, aujourd’hui indépendant, qui disposerait d’un bon maillage sur la France, mais bénéficierait également d’implantations ou d’accords Outre-Rhin et en Europe du Nord ». D’autres opérations de croissance externe seraient également prévues en Italie et en Espagne : « Nous disposons de moyens financiers et nous avons déjà mis en place une équipe pour prospecter dans ces pays ». Confiant en l’avenir, Xavier Urbain estime que l’externalisation de la logistique poursuit sa progression. Et pour illustrer son propos, le N°1 de la région Europe du Sud et de l’Ouest n’hésite pas à faire état d’un dossier qui concernerait la reprise de 26 plates-formes pour un effectif de 3.000 salariés. Souhaitant faire preuve d’innovation, il indique par ailleurs sa volonté de promouvoir le pooling. Cette technique de mutualisation des flux serait déjà en cours de mise en place avec les clients Henkel, Colgate Palmolive et Reckitt-Benkiser. JPG

William
Parramore,
directeur du
développement

Dans la réorganisation du groupe, William Parramore qui était précédemment directeur général de Kuehne+Nagel Logistics, devient Business Development Director Logistics BV West Europe à partir du 1er mars. Cette zone représentant actuellement 2 millions de mètres carrés d’entrepôts.
A ce poste, il aura pour mission, sous la responsabilité directe de Xavier Urbain, de mettre en place les organisations permettant d’assurer la croissance de l’activité logistique. Tobias Jerschke aura pour sa part un rôle transversal. C’est lui qui assurera la liaison entre les différentes régions et les différents métiers du groupe (fret terrestre, maritime, aérien et logistique). JPG

William Parramore,
directeur du développement logistique
Europe du Sud Ouest

Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adresser un e-mail à :
abonnement@scmag.fr

supplychainmagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
Contact commercial et publicité : Fabien Esnoult : 01 48 93 04 79
fabien.esnoult@scmag.fr

Faites profiter la communauté logistique de vos « scoop »
écrivez à la rédaction: jph.guillaume@scmag.fr
La Newsletter de Supply Chain Magazine est routée 5 jours par semaine
à 12 000 exemplaires.