Supply Chain Magazine Newsletter

Auto ID
Motorola
rachète
Symbol
Technologies

Hier (19 septembre) Motorola et Symbol Technologies ont signé un accord définitif par lequel Motorola s’engage à acquérir la société Symbol Technologies pour 15 $ l’action. La transaction est évaluée à 3,9 milliards de dollars ce qui semble bien payé pour une entreprise dont la profitabilité s’élevait en juin à 200 millions de dollars. Au terme de cette opération, Symbol Technologies deviendrait le coeur des solutions mobiles de Motorola : « Everything is going digital, and everything digital is going mobile » devait résumer hier, Ed Zanden, Chairman de Motorola. Au-delà de ce rachat, c’est sans doute une évolution majeure qui s’opère aujourd’hui dans l’univers de l’identification automatique. On peut y voir en effet le mariage de deux univers (le petit monde de la saisie de données, avec celui bien plus vaste de la communication et des réseaux sans fil). Ce qui préfigure une évolution radicale des technologies et des applications : utilisation des puces RFID dans les téléphones mobiles, par exemple. On peut également imaginer que cette opération n’est que la première d’une longue série. D’autres acteurs de l’auto ID sont potentiellement rachetables par des groupes puissants.
Pour mémoire, Symbol Technologies a été créée en 1975. Cette société américaine est présente dans 50 pays et a vendu 7 millions de scanners et de terminaux mobiles dans le monde. Motorola, qui est un des leaders dans le domaine de la communication sans fil haut débit, a réalisé 35,3 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2005. JPG



SCM DAY
180
personnes
à la journée
SCM de SAP

Mardi 19, plus de 180 managers ont participé à la Maison des Polytechniciens au « SCM- DAY » organisé à l’initiative de SAP. Pascal Crétot, Partner chez Accenture, a ouvert la journée sur ce constat : « Tout le monde voudrait ressembler à Dell y compris Dell ». Un clin d’oeil pour expliquer qu’en matière de SCM rien n’est jamais acquis et que les modèles les plus performants, peuvent être rapidement dépassés si les efforts d’innovation ne sont pas constants. Et pour ce faire, SAP proposait tout au long de la journée des ateliers dans les domaines de la planification ou de l’exécution.
Lors d’une intervention remarquée, Jean-Roland Brisard, responsable avant-vente de SAP devait officialiser l’accord passé avec l’éditeur a-SIS, pour répondre à des besoins précis : « le logiciel SAP SCM 5.0 ne sait pas tout faire. Aussi avons-nous trouvé opportun de créer avec a-SIS le logiciel LMPP (Logistics Manager Pick and Pack) pour répondre à des problématiques de pilotage d’entrepôts mécanisés et automatisés ». Cette solution qui résulte de l’apport de LM pour le pilotage et de WM pour la gestion des nomenclatures, devrait permettre aux deux partenaires de conquérir des secteurs vierges. En fin de journée, Jean-Philippe Guillaume a animé une table ronde à laquelle devait également participer Olivier Faure, directeur informatique de FM Logistic.
Le SCM-DAY s’est déroulé en collaboration avec Adelante, Sun, HP, IDS Scheer, Intel, Accenture, PM, Pertinence, SupplyOn et Kara. JPG
A la tribune Pascal Crétot, Partner chez Accenture

180 managers ont participé au SCM DAY organisé
par SAP et soutenu par Supply Chain Magazine

EDI/GPA
Nouvelle
version de la
plate-forme
Influe

Influe vient de lancer une nouvelle version de sa plate-forme SynchroLink qui transforme, route et supervise les flux inter-applicatifs et inter-entreprises issus de tout type de formats (et vers tout type de formats). « Cette solution permet à toute société de communiquer de façon sécurisée avec ses partenaires (banques, transporteurs, prestataires, clients, fournisseurs) vers leurs systèmes EDI » affirme Maël Barraud PDG de l’entreprise. Spécialisée dans l’intégration des données et la gestion de processus techniques, Influe-Illicom compte aujourd’hui 240 collaborateurs pour un chiffre d’affaires de 22 millions d’euros. JPG


Express
DHL
augmente
ses prix
de 4,5%

DHL France annonce une revalorisation de ses tarifs de messagerie et d’affrètement routier à compter du 1er octobre 2006, qui se traduira par une hausse minimum de 4,5 % de ses prix selon les prestations. Cette décision s’inscrit dans un contexte très tendu du transport routier qui doit faire face à une envolée des dépenses. La flambée du carburant à la pompe et l’augmentation des coûts salariaux seraient les principales causes d’une hausse annuelle de 5 % de ces charges en France. JPG


Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort

Publicité dans « Supply Chain Magazine » et sur le Web :
FABIEN ESNOULT, Directeur commercial
 Tél : 01 48 93 04 79 - mobile : 06 77 23 48 34 - e-mail :
fabien.esnoult@scmag.fr


Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr

Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction: jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 36.000 lecteurs. Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.

20 septembre 2006
.

Septembre

26-28 septembre
«Trade fair for
the total
Supply Chain»
Prologistics

Bruxelles Expo
Hall 5 et 6
en Belgique